Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : mai

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 >>

3046 dissertations trouvées

La sagesse consiste-t-elle à savoir davantage pour pouvoir davantage et conquérir la nature; ou bien à maîtriser et à borner ses désirs afin de réduire au minimum la dépendance où nous nous trouvons par rapport aux choses ?

De plus, il faut le reconnaître, un certain stoïcisme est bienfaisant : il tonifie et immunise contre les mesquines déceptions de l'existence; l'insensibilité voulue donne une délicatesse de sentiments qui manque à celui qui n'a pas appris à se raidir contre la première impression; il est bien vrai qu'il n'y a de bonheur possible sur terre qu'à la...

4 pages - 1,80 €

En quel sens et dans quelle mesure est-il permis de dire que les faits ne sont jamais perçus Qu'à travers des théories ?

. c) Ou bien il s'agit d'un fait constituant une expérience cruciale et devant décider entre deux théories en présence : ainsi en fut-il de l'expérience de FOUCAULT comparant la vitesse de la lumière dans l'air et dans l'eau (voir la dissertation suivante). d) Ou bien enfin le résultat imprévu d'une expérience laisse les esprits des savants dans la perplexité...

2 pages - 1,80 €

Goethe écrit : « On n'est jamais trompé, mais on se trompe. » Montrez le rôle de la volonté dans la croyance.

163). Cependant, l'action reste bien mienne; elle résulte de ce que je suis et j'aurais pu échapper à l'immersion. Beaucoup de nos erreurs s'expliquent ainsi : nous nous laissons entraîner par nos habitudes, nos préjugés, notre milieu. b) Mais au sens fort, le verbe réfléchi est pris au sens actif et exprime une action que l'agent fait sur lui-même...

1 page - 1,80 €

Commentez et appréciez ce texte de Kant : « La morale n'est pas à proprement parler la doctrine qui nous enseigne comment nous devons nous rendre heureux, mais comment nous devons nous rendre dignes du bonheur. »

Ce bonheur, nous pouvons chercher à l'obtenir, à la condition de rester fidèles à nos devoirs, et KANT s'insurge contre ceux qui lui font dire « que l'observation de la loi morale, sans aucun égard au bonheur, est pour l'homme l'unique but final, et qu'elle doit être regardée comme la seule fin de la créature ». Non seulement nous...

3 pages - 1,80 €

La sagesse consiste-t-elle à savoir davantage pour pouvoir davantage et conquérir la nature ; ou bien à maîtriser et à borner ses désirs afin de réduire au minimum la dépendance où nous nous trouvons par rapport aux choses ?

Comme source d'énergie, le primitif ne connaissait que ses muscles. Une première conquête fut la domestication des animaux, dont la force musculaire fut utilisée pour les besognes les plus pénibles. Mais le grand progrès fut la découverte et l'exploitation rationnelle des immenses forces physiques qui se perdaient sur terre ou qui restaient enfouies dans le sous-sol. On eut...

4 pages - 1,80 €

Un savant, invité à préciser l'influence que lui semblait pouvoir exercer sur le bonheur de l'humanité le progrès scientifique, formulait la réponse suivante : « La science est aveugle elle est capable de servir tous les maîtres et de répondre à tous les

? 1° II est bien vrai que les progrès de la science ont permis dans les pays civilisés un équipement économique et social qui a singulièrement réduit la souffrance physique (anesthésiques, asepsie, chirurgie), réduit la fatigue de l'homme tout en décuplant sa productivité (machines, moteurs...); d'où augmentation de bien-être. 2° Mais cette augmentation de bien-être restée fort restreinte a...

2 pages - 1,80 €

Vous exposerez sommairement la différence de structure entre la Logique classique (celle d'Aristote et de Port-Royal) et les Logiques modernes (Logistique et Axiomatique). Vous dégagerez la signification philosophique de cette opposition.

? 3° C'était une Logique du concept. Décomposant la pensée en éléments de plus en plus simples (ou prétendus tels) : inférences, puis propositions, enfin termes (Ibid., p. 31), elle aboutissait, comme unité logique fondamentale, au terme ou expression verbale du concept. ? 4° Les relations logiques considérées étaient toutes, de ce fait, ramenées au rapport attributif ou...

2 pages - 1,80 €

La définition de la Psychologie comme science des faits de conscience vous semble-t-elle pouvoir être aujourd'hui maintenue ?

.../... Par comportement il faut entendre l'ensemble des réactions globales d'un organisme en présence d'une situation donnée. La Psychologie consiste alors à étudier les modes de liaison, naturels ou acquis, entre une réponse et une excitation ; il s'agit de savoir ce que fait un organisme et pourquoi il le fait. Ici encore c'est la...

3 pages - 1,80 €

Expliquez et appréciez cette pensée de Marcel Proust : « Une personne est une ombre où nous ne pouvons jamais pénétrer, pour laquelle il n'existe pas de connaissance directe, au sujet de quoi nous nous faisons des croyances nombreuses à l'aide de paroles

Qu'est-ce donc qui nous est donné ? ? B ? Des paroles et des actions à l'aide desquelles nous nous faisons des croyances nombreuses. L'essentiel de notre connaissance d'autrui repose sur l'interprétation de ce qu'il dit et fait. Nous croyons qu'un tel est méchant parce que nous l'avons vu agir méchamment ou entendu tenir des propos méchants. Dans les...

3 pages - 1,80 €

« On sait bien Qu'on est le même, mais on serait fort en peine de le démontrer. Le «moi» n'est peut-être Qu'une notation commode» (Valéry).

Quand mes perceptions sont absentes pour quelque temps, quand je dors profondément, par exemple, je suis, pendant tout ce temps, sans conscience de moi-même et on peut dire à juste titre que je n'existe pas. Et si toutes mes perceptions étaient supprimées par la mort, si je ne pouvais plus penser, ni éprouver, ni voir, aimer ou haïr...

3 pages - 1,80 €

Les sciences humaines sont-elles de véritables sciences ?

.../... Transition : Les différences d'objet de ces disciplines autorisent-elles aux sciences humaines l'utilisation d'une méthode rigoureusement scientifique ? II. Rapport des sciences et des sciences humaines du point de vue de la méthode. 1. L'observation : Durkheim cherche à considérer les faits sociaux comme des choses, à les considérer du dehors comme des choses extérieures, seule condition...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com