Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : voire

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 >>

2917 dissertations trouvées

Faut-il avoir vécu un événement pour le comprendre ?

Donc pour connaître un événement, il faut nécessairement l?avoir vécu en première personne. Si je ne l?ai pas vécu, je ne peux que croire. Seul le vécu est vecteur de connaissance, et celui qui prétend le contraire est victime d?illusions. Dans cette perspective, la définition de la connaissance qui en découle est assez décevante : elle est incommunicable (car...

2 pages - 1,80 €

Faut-il avoir vécu un événement pour le connaître ?

La synthèse kantienne et la résolution du problème de la science historique. L?antagonisme des traditions matérialiste et idéaliste trouve sa résolution dans la théorie kantienne de la connaissance. Pour Kant, on ne peut connaître qu?à deux conditions. Il y a les conditions a priori, à savoir les structures du sujet transcendantal (= formes pures et « innées » de l?esprit)...

2 pages - 1,80 €

Le sujet conscient est-il le mieux placé pour savoir ce qu'il est ?

Demande d'échange de corrigé de Simoni Daniele (giothedoctor@hotmail.com). Sujet déposé : le sujet conscient est-il le mieux placé pour savoir ce qu'il est? intro: la conscience, par laquelle le sujet a la capacité de faire un retour sur soi et de se distancier du monde, de saisir son unité et son unicité, parait de premier abord être une condition nécessaire...

1 page - 1,80 €

A quoi tient le pouvoir des fables : au récit ou à la morale ?

_ La fable se distingue donc par une sensibilité particulière au faite que, si le récit évènementiel est toujours neutre, sa lecture ne l?est jamais. Elle satisfait donc l?attente de l?auditeur qui, tels les disciples de Zarathoustra, cherche spontanément à tirer un enseignement catégorique du récit entendu. La morale ajoute donc au récit un contenu explicitement réflexif. En...

2 pages - 1,80 €

Faut-il avoir un don pour être artiste ?

Faut-il avoir un don pour être artiste ?||  Lorsque nous disons qu’il « faut faire » ou qu’il « faut avoir » quelque chose, nous énonçons l’existence d’une nécessité. Il apparaît nécessaire de faire ou d’avoir quelque chose, soit parce que cette action ou cette chose ont une valeur intrinsèques qui font d’elles des fins légitimes de notre action,...

4 pages - 1,80 €

Suffit-il de vouloir pour pouvoir ?

Même si Aristote considérait la délibération et la décision comme une succession linéaire et temporelle, il faut dire que cette distinction n?est justifiable qu?au point de vue du sens et non pas du point de vue temporel. Cela parce que la délibération, la décision et l?exécution sont enchevêtrés dans ce que l?on appelle la volonté. En conséquence, un...

2 pages - 1,80 €

La parole est-elle un pouvoir contre la violence ?

À l'inverse, parler instaure une communication entre deux esprits ou deux consciences, en même temps qu'un contrôle sur ce que l'on formule : il y faut, sinon une véritable lenteur, du moins un rythme qui ne soit plus celui des muscles et des influx nerveux. Et pour que l'autre réponde, il doit à son tour obéir aux exigences...

5 pages - 1,80 €

Peut-il y avoir de bonnes raisons de faire la guerre ?

Une guerre peut donc, dans une telle perspective utilitariste être engendré pour de « bonnes raisons », toutefois le caractère « bon » n?est que relatif par rapport au mal évité, et ne peut être pris au sens fort du terme. Il s?agit d?une morale du choix, qui se constitue « par défaut ». - Il apparaît que la guerre n?est pas une fin en...

4 pages - 1,80 €

La philosophie n'est pas un savoir , mais une réflexion sur le savoir ?

La philosophie n'est un savoir , mais une réflexion sur le savoir ?|| Selon son étymologie, la philosophie est « l’amour de la sagesse », et évoque une attitude, un état d’esprit, que l’on a érigé en discipline. Le sens commun définit la philosophie comme une branche du savoir qui se propose d’étudier les fondements des valeurs...

3 pages - 1,80 €

Puis-je savoir ce que je dois faire ?

Ce qui caractérise, en revanche, la conscience, c'est l'être-pour-soi, à savoir la distance par rapport à soi-même. L'être propre de la réalité humaine, qui se présente sur le mode de l'attente, de l'angoisse et du regret, est remise en cause de son être en tant que réalité, c'est-à-dire négation de l'en-soi. Dans cette négation,...

4 pages - 1,80 €

L'amour peut-il remplacer le devoir ?

Pourtant, précise Platon, dans ce cas, ce que nous aimons, ce n'est pas le médecin, c'est ce en vue de quoi nous aimons le médecin, c'est-à-dire la santé. Le problème, c'est que si à chaque fois qu?on aime on aime dans une certaine fin, et que c'est cette fin que l?on aime plus que l?objet qu?on dit aimer,...

3 pages - 1,80 €

Avoir de la culture, est-ce penser ?

Ces obstacles ne sont pas simplement issus de la complexité des phénomènes, ni imputables à la faiblesse de nos sens et de notre esprit, ils sont inhérents à l'acte même de connaître. "La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours quelque part des ombres." Aucune connaissance ne se donne de manière immédiate et pleine mais se...

2 pages - 1,80 €

Faut-il savoir ignorer?

I- Ambiguité de l’intitulé. II- On peut être conscient de son ignorance. III- On ne peut pas savoir ignorer.  ||  Le sujet peut-il thématiser sa propre ignorance, peut-il, par son savoir, se saisir comme celui qui ne sait pas ? Il semble que l’on peut être conscient, sans contradiction, de son manque de connaissance. Cette conscience de lacunes...

2 pages - 1,80 €

Doit-on craindre le progrés technique et scitentifique ? Doit-on avoir peur du progrés technique et scitentifique ?

Pour Pascal, en aucun cas il ne faut craindre le progrès scientifique et technique, mais au contraire, garder à l'esprit ce désir d'avancer, en s'appuyant sur les anciens.   4 ième L'avenir de nos sociétés dominées par la technique dépend de nous.   Selon Hans Jonas dans le Principe de responsabilité, la technique a transformé en profondeur l'essence de l'agir humain....

5 pages - 1,80 €

Ignacio Ramonet affirme : Ainsi s'établi la trompeuse illusion que voir c'est comprendre.

L?avantage est que l?homme peut désormais voir venir ses prédateurs de loin (et aussi libérer ses mains pour s?en servir à saisir des objets, fonction jusque là conférée à sa bouche, laquelle, libérée de cette tâche, est prête à la parole).             C?est donc à l?origine pour une raison d?adaptation que l?homme privilégia le sens visuel (il existe...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com