Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : l autre

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 >>

2436 dissertations trouvées

On dit communément que l'art épistolaire se perd. Montrez, en comparant les moeurs actuelles à celles du passé, quels changements peuvent expliquer la différence du rôle de la correspondance aujourd'hui et autrefois. ?

||INTRODUCTION. - On ne saurait nier les progrès de la science et de l'industrie depuis un siècle : quelle différence entre la vie des contemporains de LOUIS-PHILIPPE, qui en étaient encore à la diligence, et celle des Français de 1940, qui se plaignent, par suite du manque d'essence, d'en être réduits à prendre le train ! Mais il ne...

3 pages - 1,80 €

Expliquer cette pensée de La Bruyère (Caractères, chap. v) : « Il me semble que l'esprit de politesse est une certaine attention à faire que, par nos paroles et par nos manières, les autres soient contents de nous et d'eux-mêmes. » ?

||Notre siècle affairé et besogneux tend à laisser tomber en désuétude les usages établis par des générations moins pressées et à ne conserver que les pratiques utiles et productives. A quoi bon cette étiquette plus gênante encore pour celui qu'elle prétend honorer que pour ceux à qui elle s'impose ? Pourquoi ces artifices de langage qui trompent...

3 pages - 1,80 €

On admet généralement que la raison est susceptible, au moins dans certains cas, de triompher des passions. Comment cela est-il psychologiquement explicable et quel genre de réalité psychologique faut-il, pour le comprendre, attribuer, d'une part à la ra

||INTRODUCTION. - Il arrive parfois d'entendre dire : « C'est un joueur ou un fumeur incorrigible ! » Et cependant, certains joueurs ou fumeurs invétérés parviennent à triompher de leur passion et à se corriger, soit d'un seul coup, soit par des efforts répétés. On attribue cette guérison à la raison ou à la volonté guidée par la...

2 pages - 1,80 €

Expliquez et discutez cette maxime de La Rochefoucauld : « On est quelquefois aussi différent de soi-même que des autres. » ?

||INTRODUCTION. - « A mesure qu'on a plus d'esprit, dit PASCAL (Pensées, p. 323), on trouve qu'il y a plus d'hommes originaux. Les gens du commun ne trouvent pas de différence entre les hommes. » Mais n'est-ce pas le fin du fin de se trouver parfois, comme le prétend LA ROCHEFOUCAULD (Maxime, 135) « aussi...

3 pages - 1,80 €

Quelle place croyez-vous devoir faire aux romans dans votre bibliothèque personnelle ? Estimez-vous qu'on puisse y chercher autre chose qu'un simple divertissement ?

||INTRODUCTION. - Le roman, qui occupait une place si modeste dans la production littéraire de l'époque classique et à plus forte raison des époques antérieures, a conquis la première au cours du siècle dernier : il l'emporte par le nombre des titres et bat de loin le record des tirages. C'est que lire, pour ...

3 pages - 1,80 €

Au sujet de la personnalité, appréciez cette remarque de SARTRE : « J'ai honte de moi tel que j'apparais à autrui... Autrui est le médiateur entre moi-même et moi-même. » ?

||Voici d'abord la demi-page d'où sont extraites les deux phrases soumises a notre appréciation : le texte de l'auteur cité est en caractères gras; entre parenthèses et en caractères romains, nous ajoutons quelques commentaires. "... bien que certaines formes complexes et dérivées de la honte puissent apparaître sur le plan réflexif (c'est-à-dire en...

3 pages - 1,80 €

Se connaître soi-même, connaître les autres, faut-il voir là deux faits indépendants ?

||« Le sot projet qu'il a eu de se peindre » : par ces mots, PASCAL juge sévèrement l'oeuvre de MONTAIGNE. Cependant, notre aimable épicurien, sous un sourire sceptique, répond : « Chaque homme porte la forme entière de l'humaine condition. » Il espérait ainsi, en se décrivant, en nous livrant ses impressions de...

5 pages - 1,80 €

Aimer les autres n'est-ce pas en définitive s'aimer soi-même ?

||INTRODUCTION. — Les philosophes ont souvent nourri de la défiance à l'endroit des réalités affectives. Seule la clarté des idées devrait retenir le penseur. Mais comment accepter une vision du monde qui négligerait systématiquement une valeur pressentie par tons, sur le plan moral et métaphysique aussi bien que psychologique : nous voulons parler de l'amour ? La philosophie moderne...

3 pages - 1,80 €

Discutez cette pensée de Joubert et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles : « Les écrivains qui ont de l'influence ne sont que des hommes qui expriment parfaitement ce que les autres sentent, et qui réveillent

||Pour transformer ce sujet de dissertation littéraire en sujet de dissertation philosophique, ou plutôt psychologique, il suffit d'omettre la proposition : « et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles ».Sans doute, une dissertation philosophique, et surtout une dissertation psychologique, comporte des exemples; mais ces exemples doivent se ...

3 pages - 1,80 €

Analysez et comparez les trois façons d'agir sur l'esprit des autres exprimées par ces mots : suggérer, persuader, convaincre. ?

||Introduction. — L'âme de l'homme est comme une citadelle inviolable dont aucune attaque directe ne peut mettre bas les remparts. Pour agir sur elle, nous sommes obligés de parlementer de l'extérieur. Mais dans l'attitude que peut prendre le parlementaire il peut y avoir bien des variétés : suggérer, persuader, convaincre, semblent bien exprimer les...

1 page - 1,80 €

Vous définirez l'intuition et la pensée discursive et vous montrerez le rôle de l'une et de l'autre dans les sciences mathématiques, dans les sciences expérimentales et dans la métaphysique. ?

  Réflexion : opération intellectuelle par laquelle la pensée, s'abstrayant de toute adhésion au concret, fait retour sur elle-même et sur ses actes. Implique un processus temporel. ||Toute une connaissance humaine s'énonce sous forme de jugement, affirmation d'un rapport entre deux idées. La phrase de Kant est bien connue : « Penser, c'est juger. »Mais, suivant la façon dont ce...

2 pages - 1,80 €

Comment concevez-vous les relations de la connaissance et de l'action ? Laquelle éclaire l'autre le plus profondément selon vous ?

||Savoir et agir sont, évidemment, les deux manifestations essentielles du dynamisme proprement humain.Mais quelle est l'importance relative, quels sont les rapports mutuels de la connaissance et de l'action ? La philosophie, à juste titre, s'en est préoccupée, et à notre époque les deux solutions extrêmes ont été exprimées.Pour Renan et les intellectualistes exclusifs,...

2 pages - 1,80 €

Claude Bernard a dit en parlant des rapports de la science et de la philosophie : « L'union solide de la science et de la philosophie est utile aux deux : elle élève rune et soutient l'autre ». Expliquez et appréciez cette pensée. ?

||||I. — La philosophie élève la science. Sans la philosophie la science serait trop terre à terre. Sans doute elle ne tomberait pas complètement clans l'empirisme, mais elle y confinerait. Elle s'interdirait les grandes hypothèses, les vues d'ensemble. Elle aurait « des semelles de plomb ».II. — La science soutient la philosophie. Sans la...

1 page - 1,80 €

Peut-on, avec les psychologues du siècle dernier, définir la psychologie « la science des faits de conscience » En d'autres termes, quelle est la caractéristique du fait psychique ?

||I. — On donne souvent la définition suivante de la psychologie : c'est la science des faits de conscience. Cette définition semble justifiée, au premier abord, puisque les phénomènes psychologiques, n'étant pas situés dans l'espace, ne peuvent être directement connus que par la conscience de celui qui les éprouve.||...

1 page - 1,80 €

Le bonheur des uns fait-il le malheur des autres ?

La jalousie est mauvaise conseillère, y compris en ce qui concerne la quête du bonheur. Être malheureux est déjà une souffrance en soi. Si je jalouse le bonheur des autres, j'aggrave d'autant plus mon propre malheur. Mieux vaut suivre le conseil de Gaston Bachelard, lequel écrit, dans La psychanalyse du feu (1938) : «...

1 page - 1,80 €

Définition: AUTRE.

Ce qui n'est pas le même, ce qui est distinct. — Pour Platon, l'autre est différent de l'être. —« Autrui, c'est l'autre, c'est-à-dire le moi qui n'est pas moi. » (Sartre.)...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com