Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : science

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 >>

2751 dissertations trouvées

Qu'est-ce que la science politique ?

|| L’objet de science politique est très difficile à définir précisément. Il faut comprendre les logiques propres à chaque réponse. On peut proposer trois éléments de réponse différents :   Partir de l’idée que la notion de discipline scientifique n’a aucun sens épistémologique (science de la connaissance) : le découpage entre disciplines est donné par les institutions....

12 pages - 1,80 €

Que pensez vous de cette condamnation portée par Marcel Aymé contre le romantisme et mise dans la bouche de M. Lepage, bourgeois imaginaire, d'opinion classique et réactionnaire : « La grande habileté du romantisme, qui est aussi son crime et son abjecti

||Le romantisme est accusé par beaucoup d'être un art trop sensible, trop affectif, un art des nerfs et de la faiblesse. Cette vision banale, un peu scolaire, M. Aymé la renouvelle en soutenant que ce qui est particulièrement grave dans le romantisme, ce n'est pas de peindre la faiblesse de l'homme, mais de la...

4 pages - 1,80 €

Ferdinand Alquié vous semble-t-il avoir bien défini l'amour surréaliste quand il écrit : « L'amour, entendons l'amour passion, prend d'emblée, dans les préoccupations surréalistes, la première place. En lui se retrouvent tous les prestiges de l'Univers,

|| Texte riche, qui recouvre un nombre assez important de thèmes relatifs à l'amour surréaliste. L'idée centrale est cependant que l'amour, et donc la femme, constitue pour les surréalistes comme un intercesseur privilégié entre eux et les grandes révélations : « C'est de l'amour que les surréalistes attendent la grande révélation. » On...

5 pages - 1,80 €

Science et métaphysique ?

|| La connaissance humaine se trouve en une situation singulière : elle est liée au sentiment de sa propre insuffisance, elle tend à se dépasser. En un sens, elle est «science», et l'on peut sans erreur dire que seule la science connaît. Par ailleurs, cependant, l'homme juge la science, comprend sa relativité. Faut-il alors...

3 pages - 1,80 €

La conscience de soi permet-elle une connaissance de soi ?

|| La conscience que nous avons de nous-mêmes est loin d'être toujours transparente et infaillible. Les conduites de mauvaise foi en témoignent, ainsi que l'expérience que nous faisons parfois d'une désillusion, qui nous fait réaliser en même temps rétrospectivement à quel point notre conscience peut nous tromper. Mais comment nous connaître nous-mêmes, sinon...

3 pages - 1,80 €

Au mois d'octobre 1750, paraissait le prospectus de l'Encyclopédie, Vous supposerez que Diderot, quelques semaines auparavant, écrit à Voltaire pour lui demander sa collaboration. Il lui montre la grandeur et l'utilité de ce dictionnaire raisonné des sci

|| 1° CIRCONSTANCES : tout d'abord, il convient de se reporter à l'histoire de l'Encyclopédie et de ses vicissitudes. A l'origine, l'Encyclopédie, devait être une simple traduction française de l'Encyclopédie des Arts et des Sciences (1727) de l'Anglais Chambers, Le libraire Le Breton, après la mort de Sellius et l'abandon de Mills, ses deux premiers...

1 page - 1,80 €

La science nous rend-elle plus capables d'être libres ?

La science désigne l'activité de la raison qui cherche à acquérir une connaissance objective  des lois de la nature. La capacité est la possibilité qu'à un être ou une chose de faire telle ou telle activité. La liberté consiste dans la possibilité de faire de ce que l'on veut. Dans la mesure où la liberté est la possibilité...

7 pages - 1,80 €

La thèse de HUME sur l'identité personnelle et sur le problème de la conscience ?

||Ou donc trouver l’identité du sujet ? A cette question, David Hume répond de manière très claire dans cet extrait : l’identité n’est pas cette chose simple et uniforme que l’on pourrait saisir par delà les variations incessantes de la perception : l’identité du sujet n’est pas constituée d’autres choses que le flux multiforme de...

3 pages - 1,80 €

Les sciences font-elles de nous des dieux, des apprentis-sorciers ou des hommes ?

||  "La science fait des miracles", nous dit-on parfois. Or l'être ou les êtres à qui l'on attribue la faculté de produire des miracles, ce sont justement les dieux ou les sorciers. Un miracle est divin, magique, et non "simplement" humain. Dire que "la science fait des miracles", c'est dire que l'homme de science, jusque-là...

4 pages - 1,80 €

Le courage est-il de l'inconscience ?

||Le courage fait partie des vertus et le terme est laudatif. Nous encensons en effet les personnes courageuses au profit des lâches. Le courage se définit par une force d'âme qui se manifestent dans des situations difficiles obligeant à une décision, un choix, ou devant le danger, la souffrance. Il est donc intimement ...

4 pages - 1,80 €

Peut-on vivre heureux dans l'inconscience ?

||L'homme recherche souvent des consolations dans des plaisirs faciles où il espère s'étourdir et s'oublier lui-même en "perdant conscience"....  Ainsi, Baudelaire, dans ses Paradis Artificiels, évoque le consommateur de haschisch ou d'opium qui demande au "poison" d'apaiser ses tourments, tout en intensifiant ses sensations.  "Quand partons nous pour le bonheur?" s'impatiente le rêveur.... Décrivant...

6 pages - 1,80 €

Peut-il y avoir une science de l'inconscient ?

||L'inconscient, peut-il être étudié, expliqué ? Avons-nous possibilité de donner une interprétation de ce dont nous n'avons pas conscience ? A-t-on la possibilité, les moyens de constituer des connaissances, de vérifier par déduction logique, l'ensemble des processus psychiques qui échappent à la conscience ?  L'explication de qui échappe à notre conscience pourrait être considérée...

3 pages - 1,80 €

Croire en la science, est-ce une forme de religion ?

||« Prouvé scientifiquement » est un cachet qu'on retrouve sur certains produits pour asseoir les promesses de résultats. Par exemple, si les compléments alimentaires de la marque XXX sont onéreux, c'est parce que, selon la publicité, contrairement à leurs concurrents, ils font véritablement maigrir, et leur action a été vérifiée par une équipe de...

3 pages - 1,80 €

L'identité personnelle se fonde-t-elle sur la conscience de soi ?

||L’identité personnelle caractérise d’abord pour tout un chacun le fait de se sentir soi-même, d’être pour soi-même objet de pensée. L’individu a spontanément un sentiment d’identité, car il se perçoit toujours le même (moi, Jean ; moi, Marie, etc.), et se voit demeurer le même au fil du temps. Toutefois, le sujet personnel n’est pas...

2 pages - 1,80 €

Peut-on vivre heureux dans l'inconscience ?

||L'homme recherche souvent des consolations dans des plaisirs faciles où il espère s'étourdir et s'oublier lui-même en "perdant conscience"....  Ainsi, Baudelaire, dans ses Paradis Artificiels, évoque le consommateur de haschisch ou d'opium qui demande au "poison" d'apaiser ses tourments, tout en intensifiant ses sensations.  "Quand partons nous pour le bonheur?" s'impatiente le rêveur.... Décrivant...

6 pages - 1,80 €

ANALYSE ET CRITIQUE DES "PROLÉGOMÈNES à toute métaphysique future qui pourra se présenter comme science". ?

||Dans sa préface, Kant se propose de « convaincre tous ceux pour qui la Métaphysique vaut la peine d'être étudiée, qu'il est absolument nécessaire de discuter avant tout cette question : « une Métaphysique quelconque est-elle possible? » C'est David Hume, qui, le premier, a lancé, contre la possibilité de la Métaphysique comme science,...

3 pages - 1,80 €

Rabelais fait donner par Gargantua à Pantagruel une éducation encyclopédique : « J'y veux un abîme de science », tandis que Montaigne préfère « une tête bien faite à une tête bien pleine » Vous apprécierez brièvement ces deux systèmes opposés et vous dir

|| Rabelais et Montaigne, dans des oeuvres d'une conception bien différente, ont proclamé la nécessité de réformer les méthodes d'éducation en usage à leur époque. Ils s'accordent à reconnaître que « c'étaient de bien grands bêtes que les régents du temps jadis ». Toutefois, chacun d'eux prétend substituer à un enseignement qu'il déclare suranné un...

3 pages - 1,80 €

La conscience et l'inconscient de Descartes à Sartre ?

||En considérant que l'existence d'une «substance pensante» (= l'âme) constitue la première vérité indubitable de la philosophie, Descartes a affirmé la souveraineté de l'esprit sur la moindre de ses productions et identifié la pensée avec la conscience. Selon Freud, à l'inverse, il est indispensable de cesser de surestimer la conscience pour bien comprendre la vie psychique : l'inconscient...

2 pages - 1,80 €

Serait-il exact de définir la psychologie d'aujourd'hui comme « la science de l'homme » ?

||Introduction La psychologie a conquis aujourd'hui son indépendance : elle a ses « Instituts », ses « Laboratoires », etc. Qu'elle soit « subjective » ou « objective », la vraie psychologie d'aujourd'hui se présente à nous comme une science qui étudie l'homme. Serait-il exact de la définir comme « la science de l'homme » ? I. Ce qu'il y aurait de vrai...

2 pages - 1,80 €

Notes de cours: LA CONSCIENCE

||• La conscience est l'intuition (c'est-à-dire la connaissance immédiate) qu'a un sujet de son activité psychique, de ses actes, du monde et de lui-même. • Il convient de ne pas confondre la conscience ainsi définie avec la conscience morale, c'est-à-dire la propriété que posséderait l'esprit humain de porter spontanément des jugements de valeur morale (cf. « la voix de...

7 pages - 1,80 €

BERGSON : toute conscience est mémoire ?

||Selon Bergson la mémoire est « coextensive à la conscience », cette dernière ne pouvant à la limite qu'être conscience du passé. En effet toute perception, « si instantanée soit-elle, consiste en une incalculable multitude d'éléments remémorés, et à vrai dire, toute perception est déjà mémoire. Nous ne percevons pratiquement que le passé, le présent pur étant l'insaisissable...

1 page - 1,80 €

La constitution d'une science de l'homme (notes de cours) ?

||• Pendant longtemps l'homme n'a pas constitué, dans l'ordre du savoir, un domaine spécifique, et il a fallu une profonde réorganisation du champ de la connaissance pour qu'il fît l'objet d'une science, ou plutôt d'une pluralité de sciences, que l'on appelle « humaines ».  • L'avènement tardif des sciences humaines s'explique par des obstacles ...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com