Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : autre

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 >>

2436 dissertations trouvées

Avons-nous besoins des autres pour etre heureux ?

C?est l?image du jardin d?Epicure, qui réclame à ses disciples de s?enfermer pour vivre heureux. Aussi, la pensée d?Epicure a été déformée, on en a fait une recherche égoïste du plaisir, un renfermement sur la sphère individuelle. Il faut comprendre que le bonheur individuel n?a que peu de valeur si il n?est pas partagé par autrui, si ce...

2 pages - 1,80 €

La démarche philosophique nous sépare-t-elle des autres ?

Dans le "je pense, je suis", l'individu est dans la solitude et il naît à la conscience, sans l'aide de personne d'autre Edmund Husserl affirme ainsi que « quiconque veut vraiment devenir philosophe devra une fois dans sa vie se replier sur soi-même et, au dedans de soi, tenter de renverser toutes les sciences admises[?] La philosophie est en...

2 pages - 1,80 €

Peut-on dire qu'une société est plus civilisé qu'une autre ?

Le mot « civilisation » s'applique à un ensemble de peuples ou de sociétés. Ainsi, à côté de la civilisation qui est un degré élevé d'évolution ou un ensemble de traits caractéristiques, il y a les diverses civilisations qui possèdent ces caractères et en tirent une personnalité propre qui leur donne une place déterminée dans l'histoire ou dans l'ensemble des...

3 pages - 1,80 €

Quelle place doit on accorder à autrui dans le progrés ?

    II. Le progrès collectif : Autrui comme fin   N?acceptant d?être réduit au ? on " qui décide de l?accord de sa place dans le progrès, autrui doit trouver son compte dans le développement de la collectivité. S?identifiant à celle-ci, il est dans le progrès (de la société) assimilé à la fin, et non soumis comme un moyen [ne jamais considérer autrui uniquement...

2 pages - 1,80 €

Apprendre à être libre est-ce seulement apprendre à se passer du secours d'autrui ?

On ne peut pas faire comme si nous étions des être autarcique et comme si être solidaire (c?est-à-dire compris dans une relation d'échange) constituait un manque et un défaut de liberté du point de vue de l'individu. ·         Le problème réside dans la définition même de l'autonomie qui ne doit plus être compris comme ...

4 pages - 1,80 €

Mon bonheur passe t-il obligatoirement par celui d'autrui ?

Penser le rapport au bonheur d?autrui comme passage (en vue du mien) le réduit et le rend dérivé. Ce passage n?est pas obligatoire, n?est pas une cause constitutive de mon bonheur : le bonheur d?autrui n?est pas la contrainte  ou la condition de mon bonheur. Peut-être n?est-il même plus passage sur le chemin de mon bonheur, mais plutôt simple...

2 pages - 1,80 €

Mon bonheur dépend-il d'autrui ?

De ce point de vue, le bonheur trouve un ancrage politique, c?est-à-dire dans la Cité. Il n?est plus un état que j?atteins dans l?isolement, mais une activité qui se développe au contact des autres hommes.   III ? Bonheur et politique   Cependant, il semble que nous ayons répondu uniquement en négatif à notre question. Nous avons découvert que le bonheur se...

2 pages - 1,80 €

Peut-on ne pas mentir aux autres ?

    III-             L?impératif catégorique kantien : un idéal régulateur, une méthode.   ·         En réalité, si l?on ne peut, dans la réalité éradiquer totalement le mensonge, on doit pour autant continuer de le vouloir. ·         Le devoir de vérité en tant qu?absolument et inconditionnellement respecté, est donc l?idéal que toute société devrait se donner. Il faut continuer, pour persévérer dans son être, à vouloir que l?homme...

3 pages - 1,80 €

A quoi reconnait-on qu'un autre être est conscient ?

Autrement dit, les vivants sont des automates, de simples mécaniques. De même que nous sommes capables de faire des marionnettes capables de ressembler à des singes, il faut imaginer un artisan beaucoup plus puissant que nous ? Dieu ? qui crée les vivants à la manière dont nous créons des automates.             ● De ce point de vue,...

2 pages - 1,80 €

Existe-t-il des sociétés moins civilisées que d'autres ?

EN effet, cette société fait preuve d'un réel avancement dans des domaines très variés que sont, entre autres, les sciences avec notamment Archimède, Euclide ou Pythagore, la médecine avec Epidocte ou encore la philosophie avec Socrate et son élève le plus célèbre Platon. De plus les monuments d'architecture et d'art grecs sont toujours considérés parmi les plus beaux...

3 pages - 1,80 €

Derrière le masque n'y a t-il qu'un autre masque ?

Cependant il se retrouve alors face à un paradoxe : comment pourrait-il ne pas être et dans le même temps, émettre l?hypothèse qu?il n?est pas. S?il pense qu?il n?est pas, il faut bien que la pensée ait une source, qu?elle provienne de quelque part, qu?elle ait quelques fondements. Ce fondement c?est ce qui se cache derrière tous ces masques :...

2 pages - 1,80 €

Connaissons-nous autrui par le raisonnement ?

La probité de l?imagination se jauge au regard de sa conformité à la connaissance intellectuelle, au raisonnement. Ainsi se détermine la probabilité de l?existence de l?extériorité. La pérennité des idées de la connaissance intellectuelle garantie par l?éternité de Dieu(la création continuée), Dieu est ce qui justifie la confiance en mes propres sens et, partant, l?accès à l?extériorité. Dieu est...

2 pages - 1,80 €

La rencontre avec autrui n'a-t-elle qu'un sens social ?

                La rencontre  avec autrui a un sens autre que social.   BACHELARD écrit dans la préface de Je et Tu de BUBER que la vraie rencontre avec autrui se fonde sur une reconnaissance mutuelle : « un être existe par le monde, qui nous est inconnu et, soudain, en une seule rencontre, avant de le connaître, vous le reconnaissez ». Cette reconnaissance est...

2 pages - 1,80 €

Vivre avec autrui est ce renoncer à sa liberté ?

Imaginons : « Je suis dans un jardin public. Non loin de moi, voici une pelouse et, le long de cette pelouse, des chaises. »Situation paisible. Le décor est neutre, la trame est inexistante : « Un homme passe près des chaises. Je vois cet homme... »Finie la quiétude ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je ne...

4 pages - 1,80 €

Nos rapports à autrui peuvent-ils être indifférents ?

||  - Appelons « rapports à autrui » toute forme de relation entretenue ou simplement ponctuelle avec un autre homme. Nous avons alors tous nécessairement rapport à autrui : nous vivons de manière irrémédiable au milieu d’autres hommes. Les rapports que nous entretenons avec eux peuvent prendre différentes formes : rapports amicaux, amoureux, mais aussi professionnels ou...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com