Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : pense t on

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

2124 dissertations trouvées

Que pensez-vous de l'épigraphe du roman de Stendhal : La vérité, l'âpre vérité. (Danton) ?

||Stendhal commence à écrire des romans vers 1825 : jusque-là, il avait rêvé d'être auteur dramatique et de rivaliser avec Molière. Mais il ne trouve dans le roman contemporain aucun modèle digne d'être imité : il méprise les aventures romanesques et mélodramatiques du roman noir, et trouve le roman historique de Walter Scott trop...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de cette définition de la Peau de Chagrin donnée par Balzac lui-même: ... le résumé des souffrances morales du siècle, un diagnostic effrayant de profondeur. ?

||Balzac, comme Victor Hugo, est un écho sonore de son siècle : les thèmes d'inspiration qui enflamment les poètes romantiques trouvent chez lui une résonance profonde. Or, depuis le Faust de Gœthe, le pacte avec Satan est devenu monnaie courante, mais l'originalité du roman de Balzac consiste dans le mélange du réel et du...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette affirmation de Balzac à propos du Père Goriot : C'est une oeuvre plus belle encore qu'Eugénie Grandet; du moins, j'en suis plus content. ?

||Le Père Goriot (1834)    Le sujet principal du roman est la mort du père Goriot, commerçant enrichi, chez qui l'amour paternel est devenu une passion morbide : ses deux filles, la comtesse de Restaud et Mme de Nucingen le ruinent pour satisfaire leurs caprices. Il meurt, abandonné par elles ; et ses funérailles de...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette remarque de Descartes : "il est bon de savoir quelque chose des moeurs de divers peuples, afin de juger des nôtres plus sainement, et que nous ne pensions pas que tout ce qui est contre nos modes soit ridicule et contre raison, a

||Descartes, au début du Discours de la Méthode, expose les raisons qui l'ont poussé à chercher une méthode en dehors des livres; à peine sorti du collège, il a voulu demander aux voyages une expérience qui fait défaut aux livres et aux savants confinés dans leur cabinet.  Descartes fut un grand voyageur. De 1617 à...

2 pages - 1,80 €

Un critique anglais contemporain, K. Hackett, pense avoir trouvé la clé de Rimbaud dans le caractère enfantin du poète. Qu'en pensez-vous ?

||  Il est dangereux de vouloir expliquer un écrivain par une seule définition et M. Hackett a eu beau jeu de réfuter ses prédécesseurs en les opposant les uns aux autres : Rimbaud n'est ni un voyou, ni un voyant, ni un ange, ni un démon, ni un révolutionnaire de la Commune, A son tour,...

2 pages - 1,80 €

Blaise Pascal - La pensée la plus élevée du Grand Siècle (1623-1662).

||Né à Clermont-Ferrand, éduqué par son père Etienne Pascal, magistrat considéré et très cultivé, Biaise est un enfant «surdoué». A 11 ans, il assimile seul les trente-deux propositions d'Euclide et compose un traité des sons; à 16 ans, il publie un Essai pour les coniques, qu'apprécient Descartes et Leibniz; à 17 ans,^ il conçoit...

1 page - 1,80 €

La philosophie est-elle un art de penser ?

|| Incipit : Vouloir définir la philosophie trace un étrange cercle qui la conduit à elle-même se prendre pour objet. Car la philosophie, tel que l’énoncé de l’exercice l’exige, ne peut se définir qu’à l’aide de ses propres moyens (en effet, définir la philosophie est toujours déjà philosopher), pour autant qu’il s’agisse de savoir ce...

3 pages - 1,80 €

Le dialogue n'est-il possible que dans la mesure où les interlocuteurs doutent de ce qu'ils pensent, ou bien est-il compatible avec des convictions ?

||Le dialogue n'est-il possible que dans la mesure où les interlocuteurs doutent de ce qu'ils pensent, ou bien est-il compatible avec des convictions? La question repose sur un paradoxe : la conviction semble s'opposer à l'ouverture d'esprit que demande le dialogue. Pourtant, si l'on ne croyait jamais avoir raison, si l'on doutait toujours, le...

1 page - 1,80 €

Kierkegaard (1813-1855): L'existence est le récif sur lequel la pensée pure fait naufrage. ?

||Pour une fois qu'un auteur dit avec humour et allant à l'essentiel pourquoi il s'oppose à la pensée d'un autre (Hegel) qui n'est pas loin de monopoliser toute l'attention de ses pairs et sous-pairs, taisons-nous et lisons :    Si Hegel avait publié sa Logique sous le titre «la pensée pure » sans nom ...

2 pages - 1,80 €

L'homme détruit progressivement la nature. On peut chaque jour et partout en avoir la preuve. Réfléchissez, illustrez par des exemples précis mais montrez que l'homme peut et doit sauver la nature, cette nature qui est indispensable à sa vie. ?

||CONSEILS    Voilà un sujet qui exige un jugement sûr et une bonne connaissance du développement scientifique. Le mot détruit doit être compris comme modifie les caractères originels de la nature.  L'introduction peut évoquer l'évolution des rapports entre l'homme et la nature.  Il conviendra ensuite de donner quelques exemples saisissants de l'action pernicieuse de...

2 pages - 1,80 €

De nombreux jeunes gens risquent leur vie dans des tentatives dangereuses, téméraires, pour battre des records ou réaliser des exploits inédits. Pensez à l'alpinisme, aux courses automobiles, aux tentatives pour traverser les mers ou explorer des régions

||CONSEILS    Le goût du risque chez les jeunes est un thème éternel et l'actualité est riche d'informations qui en montrent les conséquences dramatiques.  Il sera bon d'expliquer ce goût par des raisons psychologiques et de souligner ce que l'humanité doit aux audacieux.  Le candidat exposera ensuite son sentiment sur le sujet et définira les ...

2 pages - 1,80 €

N. Armstrong, premier homme à marcher sur la Lune, a dit : « C'est un petit pas pour l'homme que je viens de faire, mais c'est un bond de géant pour l'humanité ». Expliquez cette pensée, et dites ensuite vos réflexions personnelles sur cette conquête. ?

||CONSEILS    Le rappel de la curiosité inquiète du monde au moment de l'exploit constituera une bonne introduction.  Pour expliquer la pensée il faudra tenir compte de la double antithèse : petit, géant, homme, humanité.  On opposera ensuite les arguments des détracteurs et ceux des admirateurs de la conquête de la Lune.  La dernière partie...

2 pages - 1,80 €

La naissance de la pensée moderne

||Nous ne pouvons que rappeler très brièvement ici les grands événements politiques, religieux, scientifiques qui précipitent le déclin de la culture médiévale en préparant la naissance de l'esprit moderne.  a) En 1453, Mahomet II s'empara de Constantinople : les savants grecs émigrent en Italie avec des manuscrits de Platon, de Plotin, d'Aristote : tel ...

1 page - 1,80 €

Des sociologues expliquent certaines attitudes contemporaines, comme le refus du travail ou d'avoir des enfants, par la crainte de lendemains de plus en plus incertains. Parmi les causes d'une possible angoisse face à l'avenir, quelle est, ou quelles son

||L'homme, comme toute forme vivante, est un être de consommation. Sa condition première d'existence, c'est par conséquent de trouver à se nourrir. Or, aujourd'hui, plus que jamais, cette « quête » fondamentale pour la « nourriture » passe par la recherche d'un emploi, l'exercice d'un véritable « travail ». A l'autre bout de la...

2 pages - 1,80 €

Dans une page demeurée célèbre du Manifeste du surréalisme, André Breton écrit à propos des romanciers et de leurs oeuvres : « Le caractère circonstanciel, inutilement particulier, de chacune de leurs notations, me donne à penser qu'ils s'amusent à mes d

||« Le seul mot de liberté est tout ce qui m'exalte encore », l'aveu flotte en étendard dès les premières pages du Manifeste du surréalisme. Car « liberté », tel est bien le maître-mot de cette « révolution surréaliste » dont André Breton va être le plus zélé promoteur. Il s'agit bien de rendre...

3 pages - 1,80 €

Vigny écrit dans le Journal d'un poète : « J'aime peu la comédie, qui tient toujours plus ou moins de la charge et de la bouffonnerie ». Il précise plus loin sa pensée en disant : « Je sais apprécier la charge dans la comédie, mais elle me répugne parce

|| La comédie, dans le sens de cette pièce de théâtre qui représente de façon plaisante les caractères et les mœurs des hommes, a longtemps souffert du mépris d'un public trop épris de « noblesse tragique » pour ne voir en elle qu'une forme dramatique dégradée. Molière lui-même, à ses débuts, se croyait un pur...

2 pages - 1,80 €

« Les choses absurdes sont les seules agréables, les seules belles, les seules qui donnent de la grâce à la vie et qui nous empêchent de mourir d'ennui. Un poème, une statue, un tableau raisonnable feraient bâiller tous les hommes, même les hommes raison

xxx ?||Plus que nulle autre, notre époque s'impose par son amour du nouveau, de l'inédit, voire de l'étrange ou de l'inaccoutumé. On peut trancher d'un mot en disant qu'elle a privilégié l'absurde au point de l'ériger en théorie littéraire, sinon en système philosophique. Albert Camus n'a-t-il pas fondé naguère, avec le Mythe de Sisyphe, l'«...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous du roman de Reverdy ?

||La publication au XVIIe du premier grand texte écrit en prose  poétique, Les Aventures de Télémaque, provoque en France un débat  littéraire : cette oeuvre est-elle plutôt un roman ou plutôt un  poème lyrique ? L'hésitation marque la difficulté  d'établir à l'époque une distinction nette entre roman et  poème.  Au XX° siècle, Pierre ...

3 pages - 1,80 €

L'impensable existe-t-il ? ?

|| Thèmes : Réfléchir sur la non-évidence de l'existence de l'impensable exige de clarifier l'énoncé en en analysant la structure thématique sur la base de deux notions qui y interviennent à titre fondamental : le pensable, et l'existence. Celles-ci permettent en effet de caractériser et de préciser la signification de l'impensable. Proposons-en une définition. (i) L'existence : l'existence...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com