Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : autres

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 >>

1903 dissertations trouvées

Analysez et comparez les trois façons d'agir sur l'esprit des autres exprimées par ces mots : suggérer, persuader, convaincre. ?

||Introduction. — L'âme de l'homme est comme une citadelle inviolable dont aucune attaque directe ne peut mettre bas les remparts. Pour agir sur elle, nous sommes obligés de parlementer de l'extérieur. Mais dans l'attitude que peut prendre le parlementaire il peut y avoir bien des variétés : suggérer, persuader, convaincre, semblent bien exprimer les...

1 page - 1,80 €

Vous définirez l'intuition et la pensée discursive et vous montrerez le rôle de l'une et de l'autre dans les sciences mathématiques, dans les sciences expérimentales et dans la métaphysique. ?

  Réflexion : opération intellectuelle par laquelle la pensée, s'abstrayant de toute adhésion au concret, fait retour sur elle-même et sur ses actes. Implique un processus temporel. ||Toute une connaissance humaine s'énonce sous forme de jugement, affirmation d'un rapport entre deux idées. La phrase de Kant est bien connue : « Penser, c'est juger. »Mais, suivant la façon dont ce...

2 pages - 1,80 €

Comment concevez-vous les relations de la connaissance et de l'action ? Laquelle éclaire l'autre le plus profondément selon vous ?

||Savoir et agir sont, évidemment, les deux manifestations essentielles du dynamisme proprement humain.Mais quelle est l'importance relative, quels sont les rapports mutuels de la connaissance et de l'action ? La philosophie, à juste titre, s'en est préoccupée, et à notre époque les deux solutions extrêmes ont été exprimées.Pour Renan et les intellectualistes exclusifs,...

2 pages - 1,80 €

Claude Bernard a dit en parlant des rapports de la science et de la philosophie : « L'union solide de la science et de la philosophie est utile aux deux : elle élève rune et soutient l'autre ». Expliquez et appréciez cette pensée. ?

||||I. — La philosophie élève la science. Sans la philosophie la science serait trop terre à terre. Sans doute elle ne tomberait pas complètement clans l'empirisme, mais elle y confinerait. Elle s'interdirait les grandes hypothèses, les vues d'ensemble. Elle aurait « des semelles de plomb ».II. — La science soutient la philosophie. Sans la...

1 page - 1,80 €

Peut-on, avec les psychologues du siècle dernier, définir la psychologie « la science des faits de conscience » En d'autres termes, quelle est la caractéristique du fait psychique ?

||I. — On donne souvent la définition suivante de la psychologie : c'est la science des faits de conscience. Cette définition semble justifiée, au premier abord, puisque les phénomènes psychologiques, n'étant pas situés dans l'espace, ne peuvent être directement connus que par la conscience de celui qui les éprouve.||...

1 page - 1,80 €

Le bonheur des uns fait-il le malheur des autres ?

La jalousie est mauvaise conseillère, y compris en ce qui concerne la quête du bonheur. Être malheureux est déjà une souffrance en soi. Si je jalouse le bonheur des autres, j'aggrave d'autant plus mon propre malheur. Mieux vaut suivre le conseil de Gaston Bachelard, lequel écrit, dans La psychanalyse du feu (1938) : «...

1 page - 1,80 €

Définition: AUTRE.

Ce qui n'est pas le même, ce qui est distinct. — Pour Platon, l'autre est différent de l'être. —« Autrui, c'est l'autre, c'est-à-dire le moi qui n'est pas moi. » (Sartre.)...

1 page - 1,80 €

Sommes-nous toujours prisonniers du regard des autres ?

||L'image que nous renvoie un miroir est une image à apprivoiser. Nous gardons un parfait contrôle sur elle : il suffit de replacer une mèche, de redresser les épaules ou bien même de rectifier le rouge mal posé. La privation du miroir crée le désarroi : en effet, il ne reste plus que le ...

1 page - 1,80 €

La liberté de chacun s'arrête-t-elle seulement là où commence celle des autres ?

||     || Première partie : pourquoi penser que ma liberté s’arrête là où commence celle d’autrui On part ici du lieu commun en essayant de comprendre pourquoi cette idée semble aussi évidente Pour le comprendre il faut tenter de mettre cette idée en difficulté Référence philosophique qui vient enrichir l’argument citation ( on aurait pu se contenter d’expliquer la référence) Définition plus précise de la liberté transition Seconde...

4 pages - 1,80 €

Ai-je besoin des autres ?

|| §         Le besoin renvoie immédiatement à l’idée d’une nécessité vitale, de quelque chose sans lequel on ne pourrait pas vivre, exister, par opposition au désir qui semble quant à lui non nécessaire, non vital. §         Parler d’un besoin de l’autre serait alors parler d’une nécessité d’autrui pour nous. Autrui serait nécessaire à notre propre...

3 pages - 1,80 €

L'homme est-il radicalement distinct des autres êtres ?

||               • Contrairement à Aristote, Descartes (dans la lignée du christianisme) n'attribue pas une âme à tous les êtres, mais seulement à l'homme. Pour Descartes, les animaux ne sont pas autre chose que des automates, seulement plus sophistiqués. C'est la théorie des «animaux-machines». La cinquième partie du "Discours de la Méthode" ...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com