Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : faut il

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 >>

1892 dissertations trouvées

Faut-il se battre contre tous les préjugés ?

|| Incipit : La notion de préjugé, même si elle ne s’y trouve pas formulée comme telle, c’est-à-dire littéralement comme ce qui précède le jugement, est au fondement de la démarche de la philosophie dès son institution platonicienne, ou plutôt socratique. Car en référence à l’autobiographie donnée par ce dernier dans le Phédon....

2 pages - 1,80 €

Y a-t-il des fautes que l'on ne peut pardonner ?

||Souvent, l'on retrouve dans l'idée de « l'impardonnable » celle de la trahison, en effet les fautes impardonnables sont souvent en lien avec les émotions ! Quant bien même celles-ci font des Hommes des êtres incontrôlables, il faut aussi noter que c'est souvent ces mêmes émotions qui permettent, avec du recul, de pardonner et de passer au dessus...

3 pages - 1,80 €

Faut-il se méfier des sages ?

|| Incipit : Cette question apparaît comme une provocation à l’endroit de la philosophie. Faudrait-il donc se moquer se ceux qui prétendraient en avoir atteint le but (sagesse = sophia), le terme qui fait l’objet de son désir (désirer = philein) ? Mais on aurait tort d’effectuer trop rapidement le rapprochement de la philosophie avec ce...

3 pages - 1,80 €

Faut-il parler de la vie ou du vivant ?

|| Incipit : L’énoncé résonne de manière étrangement restreinte, comme s’il en était le produit, aux interrogations contemporaines. Dans les divers comités consultatifs d’éthique ne cesse en effet de se poser la question de la définition de la vie, du vivant (et implicitement donc, celle de la venue à la vie, ou génération, et celle...

3 pages - 1,80 €

Dans une page demeurée célèbre du Manifeste du surréalisme, André Breton écrit à propos des romanciers et de leurs oeuvres : « Le caractère circonstanciel, inutilement particulier, de chacune de leurs notations, me donne à penser qu'ils s'amusent à mes d

||« Le seul mot de liberté est tout ce qui m'exalte encore », l'aveu flotte en étendard dès les premières pages du Manifeste du surréalisme. Car « liberté », tel est bien le maître-mot de cette « révolution surréaliste » dont André Breton va être le plus zélé promoteur. Il s'agit bien de rendre...

3 pages - 1,80 €

Faut-il renoncer à connaître le vivant ?

La seconde caractéristique des êtres vivants est qu’ils apparaissent comme des « machines qui se construisent elles-mêmes ». En effet, il existe chez les êtres vivants des processus d’auto construction, d’autoréparation, comme la cicatrisation d’une blessure, par exemple. C’est ce que Jacques Monod nomme la morphogenèse autonome. Enfin, l’invariance reproductive, constituant le dernier caractère ...

4 pages - 1,80 €

Faut-il condamner le progrès ?

.../... Enfin, nous, Occidentaux du XXIe siècle, à présent que nous prenons conscience des méfaits du progrès après avoir trop longtemps joué les apprentis sorciers, sommes prompts à faire la « morale » aux autres pays que nous jugeons particulièrement pollueurs, à leur prêcher un moratoire. Comment, nous qui avons joui de tous ces biens, pourrions-nous...

2 pages - 1,80 €

Faut-il réduire l'action à ce qui la détermine ?

Reste que si la connaissance est émancipatrice, parce que la vérité libère, un homme libre est aussi un homme qui sait ce qu'il fait, et qui peut donc être tenu responsable de ses actes. La responsabilité est la capacité à répondre de ses actes : je reconnais que je suis bien l'auteur de cet acte...

3 pages - 1,80 €

Quand faut-il prendre la nature comme modèle ?

La thèse selon laquelle nous sommes en mesure d'imiter la nature suppose pourtant que soit auparavant réglée une autre question : percevons-nous la nature telle qu'elle est ? Pour celui qui défend la thèse de l'imitation, il est clair que nous percevons bien la nature telle qu'elle est. Sinon nous ne pourrions tout simplement...

4 pages - 1,80 €

Faut-il aimer son ennemi ?

Aimer son ennemi est ce que la théorie et la vertu, tout comme la valeur de la vie en société, nous demandent de faire mais en général, la raison de l'homme n'est pas assez forte pour surpasser à chaque fois ses sentiments typiquement humains. Et très souvent, l'homme se fait croire qu'il est raisonnable...

2 pages - 1,80 €

S'il faut obéir à la loi, y a-t-il un sens à vouloir la critiquer ?

Si la démocratie est peut-être "le moins mauvais des systèmes", c'est aussi parce qu'elle est capable d'intégrer dans son fonctionnement normal l'exercice d'une critique des lois telles qu'elles sont à un moment donné de son histoire. Cette critique est collective: cela ne signifie pas qu'elle correspond automatiquement à l'intérêt général, mais au moins a-t-elle la possibilité de faire...

2 pages - 1,80 €

Faut-il en finir avec la tolérance ?

a)     L’intolérance comme indice de moralité   « Il faut philosopher à coup de marteau » (Nietzsche). L’intolérance Nietzschéenne a pour principe de montrer la dégradation morale dans laquelle certaines formes de tolérance nous entraînent.   b)     Il faut réveiller les esprits   Il faut considérer l’intolérance comme lutte contre toutes les formes de Sophisme qui voudraient se ...

1 page - 1,80 €

Faut-il se vouloir immortel ?

A l’issue de ces réflexions, il tient lieu d’admettre que nous avons construit notre raisonnement sur un postulat sans pourtant en montrer la légitimité, celui que l’existence s’inscrit dans le temps, quand bien même ce dernier ne serait qu’un principe de la raison, et non une chose en soi, pour reprendre la terminologie...

1 page - 1,80 €

Faut-il vivre sagement ?

Ne pas vivre sagement permettrait donc d'avoir la possibilité d'assouvir tous ces désirs, de vivre pleinement sa vie et ne pas se contenter du peu que l'on a au risque d'être déçu un jour ou l'autre, de souffrir comme le disaient les Anciens. Mais dès lors, ne pourrions-nous pas essayer de trouver...

3 pages - 1,80 €

Faut-il obéir aux lois ?

Hobbes disait que la loi du plus fort est celle qui domine dans la nature, à l'état instinctif, et font naitre en chaque homme trois sentiments qui l'empêchent d'être naturellement sociable, la défiance, le manque de confiance en autrui, puis l'orgueil et surtout la volonté de puissance et de domination. Les hommes sont alors plongés dan l'insécurité car...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com