Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : soi

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

2115 dissertations trouvées

Mentir à soi-même, mentir à autrui, où est la différence ?

Cette catégorie utile de mensonges constituerait leur immense majorité (de l?avis général?). C?est le tact social : l?hommage que le moi rend au surmoi (étiquette, etc.). Ce mensonge peut ne comporter aucun élément nuisible envers autrui. Mais le mensonge trop flatteur, les égards excessifs sont à éviter si l?on vise la sagesse parfaite (dès l?Antiquité et Cicéron). Il peut...

12 pages - 1,80 €

L'inconscient contrarie-t-il la connaissance de soi ?

Cet inconscient serait un mauvais ange, un conseiller diabolique, avec ses préjugés, ses ruses et ses passions. Toute pensée procède en nous de la conscience, par laquelle seule nous nous définissons comme sujet. Le rêve n'est pas une pensée car toute pensée est volontaire. Ce qui échappe donc à notre conscience et à notre volonté ne relève pas...

3 pages - 1,80 €

Peut-on parler de soi ?

Par exemple, on écrit ses mémoires, on va voir un psychologue, on va se confesser, on se présente devant le juge pour rendre compte de certains faits de sa vie. Parler de soi est donc une évidence et à travers le discours sur soi-même on devient un sujet. C?est avec Descartes que le moi s?affirme à travers la...

2 pages - 1,80 €

Suffit-il d'avoir conscience de soi pour se connaître ?

Il regroupe l?ensemble des phénomènes dont nous n?avons pas conscience, mais qui déterminent certains de nos actes conscients. Nous croyons nous connaître, mais nous sommes incapables de rendre raison de nombre de nos comportements (notamment, pourquoi nos rêves peuvent être si délirants). L?inconscient est cette étrangeté qui se manifeste dans nos manies (« Inquiétante étrangeté » pour reprendre le titre...

8 pages - 1,80 €

A-t-on besoin d'un maître pour penser ?

Ainsi le maître, par cet éveil même du souvenir dans le disciple, l?écarte de lui-même, avec cette seule différence que le disciple, par ce retour sur soi, au lieu de découvrir qu?il savait la vérité, découvre sa non-vérité ; et pour cet acte de conscience il y a ceci de socratique que le maître, quel qu?il soit, fût-il même...

2 pages - 1,80 €

Être libre, est-ce connaître soi-même ?

En effet, la liberté définie comme entièrement extérieure est une liberté appauvrie, le plus bas degré de la liberté. Mais elle risque en plus de n?être qu?illusoire. Nous pouvons penser que nous pouvons agir tel que nous le voulons, que rien ne nous force à agir comme nous le faisons. Cependant, la croyance naïve en la liberté rend...

3 pages - 1,80 €

Une société heureuse aurait-elle besoin de religion ?

||Une société est une association d’individus régies par des lois permettant aux hommes de vivre ensemble. Etre heureux, c’est être satisfait de manière durable. Ainsi une société heureuse serait une société où chaque individu serait satisfait de manière durable. La religion est l’ensemble des discours, des représentations et des pratiques émanant d’une ...

3 pages - 1,80 €

L'individu a-t-il vraiment besoin du politique ?

||Un individu est au sens large, une entité indivisible qui existe par et pour elle-même et dans un sens restreint, désigne l’être humain dans sa singularité. Le politique désigne en un sens large tout ce qui concerne le vivre ensemble des homes, et plus précisément les activités qui  l’activité rationnelle d’organisation des rapports entre...

3 pages - 1,80 €

Est-il plus facile de connaître autrui que de se connaître soi-même ?

L'altérité est certainement une des catégories fondamentales de l'esprit. Le couple du Même et de l'Autre organise, en effet, une bonne partie de notre expérience. Autrui est autre moi, altérité et pourtant même. Il est ce qui est étranger pour moi. Autrui est d'abord l'Autre, le différent. C'est une autre espèce toute particulière, un moi qui n'est pas...

7 pages - 1,80 €

En quel sens peut-on dire que l'homme a besoin d'illusion ?

.../... Ou il entend sans vraiment comprendre. Sa surdité est absurde. Et sa croyance incontournable. C'est une erreur qui persiste après sa réfutation. Il ne suffit pas de la dénoncer pour qu'elle se dissipe. Car l'illusion est une erreur d'une espèce particulière. Elle répond à un besoin particulier de l'homme. Elle correspond à une nécessité vitale....

6 pages - 1,80 €

Ce qui est incompréhensible, c'est que le monde soit compréhensible ?

   En fin de compte, il apparaît que le monde est bien compréhensible, bien que certains phénomènes ne semblent pouvoir se soustraire aux lois des physiciens. Notre esprit ne peut que difficilement concevoir que le monde soit compréhensible, car il nous est surprenant de constater que le monde se prête si bien à explication....

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com