Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : libere

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 >>

1890 dissertations trouvées

La règle produit-elle de la liberté ?

||Pourtant la norme peut, elle aussi, être considérée comme une résultante de la liberté. Celle-ci s'actualise dans l'action, elle prend toute sa dimension dans le passage de la volonté à la réalisation. Si elle n'est pas liberté d'indifférence, elle doit diriger son action selon des principes. Toutefois si l'on refuse d'admettre qu'elle se réfère à une norme extérieure...

1 page - 1,80 €

Déterminations et liberté ?

Il convient peut-être, pour lever la contradiction précédente, de recourir, comme le propose Jean-Paul Sartre, à la notion de projet. Sans nier les déterminations qui pèsent sur l'individu, Sartre pense cependant qu'elles n'agissent pas sur lui d'une façon nécessaire. Chaque sujet humain peut, à partir de ces déterminations, agir librement en se choisissant une attitude en face d'elles....

1 page - 1,80 €

LA LIBERTE POLITIQUE DES ANCIENS ?

La notion de liberté politique apparaît avec les Grecs. Elle est étroitement liée à celle de gouvernement selon des lois. Pour eux, en effet, la liberté individuelle ne se comprend qu'à partir de l'existence collective. Seul, l'homme ne peut véritablement espérer réaliser sa nature : selon le mot d'Aristote, il ne peut être qu'un animal ou un Dieu....

1 page - 1,80 €

LA LIBERTÉ ET LA SÉCURITÉ ?

A l'époque moderne, reparaît et se précise l'idée d'une liberté garantie. En effet, contre les formes d'arbitraire qui se développent avec l'évolution absolutiste du pouvoir royal, les revendications en faveur d'une forme codifiée de pouvoir politique se multiplient. La révolution d'Angleterre d'abord, puis les réformateurs français au XVIIIe siècle popularisent l'idée de sécurité des personnes. La liberté est...

1 page - 1,80 €

LA LIBERTÉ ET LE POUVOIR LÉGISLATIF ?

Cette conception, toutefois, place la liberté politique dans le respect d'un système de lois qui ne résulte pas nécessairement de la volonté de tous les membres de la communauté. Rien n'oblige, en effet, de définir le pouvoir législatif de façon démocratique. Montesquieu, du reste, exprime se préférence pour des assemblées législatives constituées de notables. C'est avec l'œuvre de Rousseau...

1 page - 1,80 €

LA PERTE DE LA LIBERTÉ ?

||Dans le second Discours, Rousseau montre par quel processus les hommes, indépendants à l'état de nature, en viennent à former des communautés et à aliéner progressivement leur liberté initiale. Ce sont les exigences de la collectivité qui transforment les différences naturelles, sans importance en elles-mêmes, en inégalités sociales. Par suite de l'augmentation de leurs besoins, les individus deviennent...

1 page - 1,80 €

Les voies de la libération ?

Il existe une parenté entre les thèses exposées précédemment. Toutes deux, par des biais différents, présentent l'existence effective des hommes comme privée de liberté. Celle-ci n'est pas un bien donné une fois pour toutes, il faut la préserver, voire la conquérir ou la reconquérir. Elle exige un processus, qui peut être long et difficile. On sait que Rousseau...

1 page - 1,80 €

RESUME DE COURS: La liberté ?

||  • En latin, liber signifie libre, sans chaînes, sans entraves, et s'oppose à servus, l'esclave. Libertas désignait ainsi la condition de l'homme libre qui peut agir à sa guise. • La liberté comme absence de contraintes aboutit à une contradiction. Sans contraintes = faire tout ce que l'on a envie de faire = être soumis à ses désirs. Donc être...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que la liberté ?

||Pour l'opinion, la liberté apparaît comme le pouvoir de faire ce que l'on veut, l'absence de contrainte. Toutefois, cette conception est insuffisante, ne serait-ce que si l'on tient compte des imperfections de notre nature. La présence d'autrui est également une limite irréductible qui dément cette première définition simpliste. Par ailleurs, elle nous conduit...

1 page - 1,80 €

La liberté chez Sartre

|| * D’inspiration cartésienne, mais en y supprimant l’Absolu (Dieu), la conception sartrienne rend relatif, ce qui était absolu chez Descartes: la liberté humaine. * Nécessité pour comprendre Sartre de passer par la subjectivité. Qu’est-ce qu’être un sujet? C’est ne pas pouvoir coïncider avec une essence. La liberté est absence d’essence. Ce qui s’identifie...

2 pages - 1,80 €

Sartre ou la liberté comme condamnation ?

|| Sartre ou la liberté comme condamnation Né à Paris en 1905, Sartre, orphelin de père à un an, passa son enfance entre une mère catholique et un grand-père protestant, auprès de qui celle-ci, très jeune, était retournée avec son fils, après la mort de son mari. Sartre, enfant, considère cette très jeune femme, resoumise...

2 pages - 1,80 €

«La vraie liberté, c'est pouvoir toute chose sur soi» - Montaigne.

|| «Pouvoir toute chose sur soi» Vivre à propos, c'est aussi savoir que «la vraie liberté, c'est pouvoir toute chose sur soi». Car, pour ce qui est des lois, le point de vue de Montaigne est éminemment socratique : « ...les loix se maintiennent en crédit, non par ce qu'elles sont justes, mais par ce qu'elles sont loix. C'est...

3 pages - 1,80 €

La liberté peut-elle s'affirmer sans violence ?

|| • Devant l'intitulé du sujet se présentent immédiatement à vous un certain nombre de connaissances (apprises en cours), d'une part sur la liberté, d'autre part sur la violence. Jetez-les immédiatement et succinctement sur le papier. Efforcez-vous essentiellement de construire des définitions précises des deux notions en jeu, liberté et violence. Bien entendu, il...

4 pages - 1,80 €

L'obéissance aux lois asservit-elle l'homme ou le libère-t-elle ?

|| • Devant cet intitulé, c'est sur la notion de loi que vous devez faire porter votre réflexion. Ce concept est loin d'être univoque et son analyse sémantique va commander toute l'architecture de votre dissertation. Qu'est-ce qu'une loi? Si, au sens premier, la loi désigne une règle générale et impérative prescrite par l'autorité souveraine d'une...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com