Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : pense

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

2124 dissertations trouvées

La liberté de penser peut-elle être menacée ?

Et c?est cette liberté d?esprit qui conditionne la paix de l?âme et la liberté du sage face aux éléments de la vie quotidienne.   II/ La menace insidieuse :             Si les stoïciens ont tant confiance en leur liberté de penser, c?est parce qu?ils l?envisagent comme leur appartenant pleinement, et comme ne pouvant pas être influencée. Mais on peut se...

2 pages - 1,80 €

L'activité de penser nous éloigne-t-elle du réel ?

C'est elle que le langage continue à exprimer. Il s'est lesté de science, je le veux bien ; mais l'esprit philosophique sympathise avec la rénovation et la réinvention sans fin qui sont au fond des choses, et les mots ont un sens défini, une valeur conventionnelle relativement fixe ; ils ne peuvent exprimer le nouveau que comme...

2 pages - 1,80 €

La conscience de soi permet-elle de penser ce que je suis ou ce que je dois faire ?

? « Agis toujours de telle sorte que tu puisses te considérer comme législateur et comme sujet dans un règne des fins rendu possible par la liberté de la volonté. »   -          Conscience de ses actions, conscience du monde : si avoir conscience de soi c?est donc pouvoir penser ce que je dois faire, c?est que cette conscience me permet également...

2 pages - 1,80 €

Pour penser par soi meme faut-il s'interdir d'avoir un maitre à penser ?

Penser par soi même, c?est donc prendre les idées elle mêmes comme maitres à penser. 2)      Arrivée au stade de l?autonomie, la conscience a encore à apprendre, elle a toujours à découvrir de nouvelles idées, soit de l?expérience soit de la médiation des autres. Si elle voulait vraiment s?interdire un maître à penser, elle deviendrait esclave d?elle-même, dans la pure...

2 pages - 1,80 €

La répression des instincts est-elle indispensable à toute civilisation ?

et qui servent à deux fins : la protection de l'homme contre la nature et la réglementation des relations des hommes entre eux ». Or, bien que la civilisation vise à long terme le bonheur des hommes, « elle repose sur le renoncement aux pulsions instinctives ». L'édifice de la civilisation exige le travail, donc le sacrifice...

2 pages - 1,80 €

Pensez-vous que l'art, en particulier la littérature, consiste?forcément à tourner le dos aux beautés de la nature ?

Le roman est source d?évasion contraire à la morale, mais il est aussi le lieu d?un apprentissage du divers que l?expérience limitée de chacun est incapable d?atteindre.   Troisième partie : Comprendre la nature à travers l?art « ... la plus haute ambition de l'art ... est de nous révéler la nature. » Le Rire Bergson. C?est se tromper sur l?art que de dire...

2 pages - 1,80 €

Une parole est-elle toujours l'empreinte d'une pensée ?

Une parole est-elle toujours l'empreinte d'une pensée ?|| S’il nous arrive parfois, de fait, de parler pour ne rien, c’est-à-dire que notre parole ne soit pas l’empreinte d’une quelconque pensée – mais bien au contraire le témoin d’une impossibilité voire d’un refus de la pensée – n’est-ce pas une définition inadéquate de ce qu’est...

4 pages - 1,80 €

Tout en nous appartient à la société car tout nous vient d'elle. Que faut-il penser de ce jugement d'Auguste Comte ?

||  La société désigne un ensemble d’individus liés par des relations d’interdépendance. On peut parler dans ce sens de sociétés animales (les abeilles), mais ce qui distingue les sociétés humaines est que les relations d’interdépendance y sont réglées par des institutions conventionnelles (le droit, la justice). On peut considérer que tout nous vient de...

2 pages - 1,80 €

Faut-il des instruments pour penser ?

Nous avons besoin d?instruments pour penser, et il s?agit désormais de voir en quoi ces derniers participent fondamentalement à l?acte de penser, permettant ainsi de le définir. Tout d?abord, la pensée est construction formelle. Elle répond à des règles logiques. Ensuite, en terme de contenus, elle fait aussi appel à des instruments : une pensée ne peut s?élaborer sans...

2 pages - 1,80 €

Pensez vous que la culture soit un principe constant et universel de la nature ?

La culture serait l'ensemble des symboles recrutés par la sélection naturel par ce qu'ils augmentaient les chances de survie de l'espèce.   II: La culture comme négation de la nature   La culture se développe dans l'opposition de l'homme à la nature. C'est en refusant le donné immédiat que l'homme transforme la nature en culture. C'est par exemple en différant la consommation...

1 page - 1,80 €

La pensée abstraite détourne-t-elle de la réalité ?

Les penseurs de l'Antiquité déjà montraient l'évidence du concept de réalité, concept immédiatement logique pour tout homme doué de raison, puisqu'il s'érige à chaque instant dans la conscience de l'homme, même à son insu. Ainsi plus tard Descartes voyait lui aussi en la réalité une de ces « notions qui sont d'elles-mêmes si claires qu'on...

3 pages - 1,80 €

La pensée nous éloigne-t-il du réel ?

Leibniz affirme ainsi que les représentations ont toujours une ressemblance avec les choses représentées. - Ainsi, pour les empiristes, toute pensée et toute idée procède du réel et rend compte du monde extérieur. La pensée ne nous éloigne pas du réel, elle nous rapproche de lui en le donnant à la conscience. La pensée s?abstrait du réel - La pensée,...

2 pages - 1,80 €

En quoi penser par soi-même peut-il représenter un idéal ?

Est-il possible de penser par soi-même ? La démarche de Descartes est d'établir la vérité à partir de son seul raisonnement. Pour ce faire, il doit naturellement analyser tout ce à quoi il a donné son assentiment auparavant sans avoir la preuve indubitable de la véracité de ces choses consenties. Il s'agira donc de douter de toutes les idées...

2 pages - 1,80 €

Peut-on concilier nos actions et nos pensées morales ?

 Socrate demande  à Protagoras s?il pense comme tous les autres que le savoir (de ce qu?est le bien, donc de ce qu?est une action bonne) n'a ni force, ni puissance, ni pouvoir, que ce n'est donc pas le savoir qui commande dans l?action, mais tout autre chose, à savoir la passion, la recherche du plaisir, ou la fuite...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com