Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : faite

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 >>

1750 dissertations trouvées

Le désir fait-il le malheur de l'homme ?

||  Le désir fait-il vraiment le malheur de l'homme ? En tant que tension vers un objet qu'on imagine pouvoir être source de plaisir ou de plénitude, le désir -comme le Janus bifrons- recèle une dualité constitutive. Comme "tension", il nous voue nécessairement à la souffrance. Ne désirons-nous pas en effet que ce dont nous manquons ? Manque...

11 pages - 1,80 €

Ce qui fait de l'Etat un enfer c'est que l'homme a voulu en faire son paradis ?

|| C'est à Hölderlin que nous devons cette formule sentencieuse, qui nous invite à remettre en question la puissance politique s'imposant depuis le XVIième siècle. Comment donc ce pouvoir – nouvelle forme d'ordre institutionnel qui n'eut de cesse de se développer et de gagner en autonomie (par rapport à l'ordre religieux et familial)...

2 pages - 1,80 €

L'opinion fait-elle obstacle à la découverte de la vérité ?

Et cette vérité comme abstraction demande de se défaire des chaînes du monde sensible, instable celui de notre confortable quotidien, pour affronter sa lumière intense, universelle et douloureuse. Contre la douce et passive opinion, il faut donc choisir la difficile ascension vers une vérité idéale.   Hegel: la vérité comme choc des opinions   Nous l'avons dit, l'opinion est du côté de...

2 pages - 1,80 €

L'homme est-il fait pour travailler ?

L'homme est-il fait pour travailler ?||  « Je ne veux pas travailler », chantait Edith Piaf. Ces paroles populaires semblent refléter l’esprit de tous, car le travail est généralement perçu comme une activité contraignante, que personne ne souhaite. Le travail est pénible, il nécessite un effort, et apparaît comme une obligation liée à la nécessité de satisfaire...

3 pages - 1,80 €

L'ART NOUS FAIT-IL OUBLIER LA REALITE ?

Mais ce moment « hors de la réalité » n?est-il pas provoqué par le savoir-faire illusionniste de l?artiste ? Dans La République, Platon édicte une condamnation ferme de l?art. Mais il convient d?établir une distinction car ce n?est qu?une seule modalité de l?image que Platon met au banc : l?eidolon ou simulacre. Ce dernier prétend rivaliser avec le modèle, constituant ainsi une substitution....

2 pages - 1,80 €

En quoi le fait de connaitre l'histoire peut il servir à ne pas la subir ?

  Selon Auguste Comte et le positivisme, l'histoire tend nécessairement vers l?apparition de l'âge positif, c'est-à-dire de l?éclosion des sociétés où l?interprétation scientifique du monde est le fil directeur. Avant l?âge positif était l'âge théologique et l'âge métaphysique. D?après Marx, la finalité de l'histoire est  l'abolition des classes sociales, des inégalités économiques et donc de l'État. Et alors si...

2 pages - 1,80 €

L'homme est-il fait pour le bonheur ?

Le bonheur négatif dont nous parle la morale, la métaphysique, la religion (particulièrement), la politique, est un faux bonheur en termes de nature. Nietzsche vise ainsi une « transmutation des valeurs », en effectuant une généalogie des valeurs (recherche des sources de ces dernières par une critique de l'Histoire humaine). Le bonheur définit par la tradition est en fait le...

3 pages - 1,80 €

La conscience de ce que nous sommes fait-elle obstacle au bonheur ?

Ainsi l?on comprend que la conscience que l?on a de nous-mêmes nous éloigne du bonheur en ce sens, où elle nous montre à quel point nous nous surestimons. Les hommes prenant, conscience de l?illusion qu?ils ont sur eux-mêmes, perdent tout espoir de bonheur, car ils s?aperçoivent à quel point ils sont éloignés de la sagesse et de la...

4 pages - 1,80 €

L'inconscient fait-il parti de soi ?

Le moi est le théâtre d'affrontement entre le surmoi et le ça, dont le conflit doit se résoudre d'une manière ou d'une autre. La maladie ne désigne pas un échec mais une solution difficile à vivre. De la même manière, l'état dit « normal » ne supprime pas le conflit inhérent entre le surmoi et  l'inconscient. Il s'ensuit ce que...

2 pages - 1,80 €

L'Etat fait-il nécessairement usage de la violence ?

Et la légitimité de son pouvoir est fondée sur cette garantie de sécurité. Pour l?assurer, l?Etat doit être à même de contraindre et de contenir la liberté des individus. Les moyens de cette assurance peuvent bien évidemment passer par la violence ? mais une violence qui, dès lors, sera d?une certaine manière légitime, puisque découlant directement du principe...

4 pages - 1,80 €

La conscience me fait-elle connaitre ce que je suis ?

Freud, en donnant une approche révolutionnaire de l?esprit humain, considère la conscience comme moins significative que l?inconscient. En effet, toute  chose semble être latente en conscience, on ne peut juger entièrement de la conscience sur les courtes périodes où elle se manifeste. Le savoir de la conscience est dynamique, c?est un flux psychique qui est contraint par les...

2 pages - 1,80 €

Fait-on le mal volontairement ?

En effet, il se demande ce qui est bon absolument et considère que seule la bonne volonté est bonne sans restriction. « De tout ce qu?il est possible de concevoir dans le monde, et même en général en dehors du monde, il n?y a qu?une seule chose qu?on puisse tenir pour bonne sans restriction, c?est une bonne volonté. » (Fondements...

2 pages - 1,80 €

Les lois sont-elles faites pour les plus faibles et pour le plus grand nombre ?

Sans l?idée de loi le pacte social n?existe même pas.   II- Motivation négative de la loi.               Toutefois la volonté de créer des sociétés légitimées par un pacte, bref fondées sur un socle impersonnel et transcendant chacun des individus, n?est pas une aspiration gratuite, c'est-à-dire purement pratiqu ?. Les théoriciens de la loi, du droit et de l?intérêt général n?oublient-ils pas...

2 pages - 1,80 €

En quoi la loi fait-elle la force du droit ?

||Implicitement, notre sujet comporte un paradoxe ; en effet, il nous pose la question de la force du droit, en nous demandant dans quelle mesure la loi peut contribuer à cette force. Or, le droit semble opposé par définition à la force elle-même. En effet, si la force me contraint tant qu’elle s’exerce, je suis...

2 pages - 1,80 €

L'idée d'inconscient fait-elle de l'homme le jouet de ses pulsions ?

      Antithèse pragmatique : les pathologies pulsionnelles Cependant, contre cette thèse, nous dirons que l'individu n'est pas entièrement libre de contrôler ses pulsions. Celles-ci peuvent devenir pathologiques, telles les pulsions de mort d'un individu en proie à une grande détresse, et relèvent de la médecine plutôt que d'un libre contrôle par une volonté prétendument toute puissante. Nous dirons donc que...

2 pages - 1,80 €

Est ce la religion qui nous fait croire au bonheur ?

Il ne s'agit pas d'un impératif hypothétique: dans le cas de ce dernier, je fais quelque chose pour autre chose, c'est un « il faut ». Ainsi vais-je faire mes courses parce qu'il faut manger. Faire mes courses, c'est un bien pour autre chose. Au contraire, le bien pour Kant est catégorique et absolu (ab solo, qui se suffit à...

3 pages - 1,80 €

La beauté est-elle techniquement ce qui est bien fait ?

-          La beauté pourrait alors être comprise comme ce qui est techniquement bien fait, puisque les beaux-arts sont des techniques qui ne visent que la beauté.     Mais il y a d'autres sources à la beauté.   -          Cependant, il ne faut pas oublier que pour Aristote, « l'art imite la nature »...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com