Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : passe

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 >>

1580 dissertations trouvées

Henry Miller écrit : « A quoi servent les livres, s'ils ne nous ramènent pas vers la vie ?... Notre espoir à tous, en prenant un livre, est de rencontrer un homme selon notre coeur, de vivre des tragédies et des joies que nous n'avons pas le courage de p

||Henry Miller émet ici un jugement catégorique : « A quoi servent les livres, s'ils ne nous ramènent pas vers la vie ?» En effet, cette interrogation n'est qu'oratoire. Toutefois, il est incontestable qu'une partie importante de la littérature n'assume pas ce rôle ; et nous nous demanderons pour quelles raisons. D'autre part, si...

3 pages - 1,80 €

Etes-vous d'accord pour dénoncer avec le philosophe Nietzsche « ceux pour qui l'art se réduit à un aimable à-côté de la vie, à un colifichet dont le sérieux de l'existence peut aisément se passer » ?

||Encore de nos jours, les avis sont partagés à propos de l'art. A ce sujet, le philosophe Nietzsche dénonce « ceux pour qui l'art se réduit à un aimable à-côté de la vie, à un colifichet dont le sérieux de l'existence peut aisément se passer». Nous nous attacherons d'abord à ceux qui considèrent l'art...

2 pages - 1,80 €

«L'histoire humaine peut bien dans ses passions, dans ses préjugés, dans tout ce qui relève de ses impulsions immédiates être un éternel recommencement, mais il y a des pensées qui ne recommencent pas, ce sont les pensées qui ont été rectifiées, élargies

||  «La colère d'Achille, illustre entre toutes et depuis trois mille ans célébrée, enferme toutes les colères. Toutes les passions comparaissent en cette scène sublime où la tente du héros étant entr'ouverte on le voit qui se dompte lui-même par le chant et la cithare, gagnant une heure après l'autre sur la colère infatigable». Ainsi...

5 pages - 1,80 €

Les PASSIONS (cours de philosophie)

Pâtir, c'est subir et souffrir, mais la passion n'en est pas moins prestigieuse. Dans sa dernière lettre à Clotilde de Vaux, Auguste Comte écrivait: «Au milieu des plus graves tourments qui puissent résulter de l'affection, je n'ai pas cessé de sentir que l'essentiel pour le bonheur, c'est d'avoir toujours le cœur dignement rempli». I....

2 pages - 1,80 €

Madame de Staël écrit on 1800 dans De la Littérature (Première Partie, chap. 11 ) : « Ce que l'homme a fait de plus grand, il le doit au sentiment douloureux de l'incomplet de sa destinée. Les esprits médiocres sont, en général, assez satisfaits de la vi

||Pendant des siècles la civilisation occidentale avait offert à l'homme comme idéal l'accomplissement de sa propre nature. Ceci, qui est évident dans l'humanisme issu de l'Antiquité, est vrai aussi dans le christianisme traditionnel : même préoccupés de leur salut ni le chrétien médiéval ni le chrétien classique ne ressentent de profond malaise dans leur...

4 pages - 1,80 €

La passion romantique est habituellement présentée comme destruction, ravage, catastrophe. Vous vous demanderez dans quelle mesure le romantisme n'envisage pas tout autant, et même davantage, la passion comme une base pour édifier un monde nouveau. ?

|| 1) Plan très simple, suggéré par l'énoncé même du sujet, qui rappelle d'abord un lieu commun, celui suivant lequel le romantisme se caractériserait par de grandes passions malheureuses (Lamartine et Mme Charles, Musset et George Sand, Vigny et Marie Dorval, etc.) Il sera normal de commencer par rappeler ce lieu commun et d'en dégager...

3 pages - 1,80 €

Faut-il combattre les passions ? et comment combattre une passion ?

|| Introduction. — Définition de la passion au sens moderne de ce mot. Rappel sommaire des théories qui s'opposent les unes en condamnant, les autres en glorifiant les passions.    1e partie. — Faut-il combattre les passions ? Il faut sans doute distinguer des passions de divers types auxquelles il serait inique d'appliquer le même...

1 page - 1,80 €

Pouvons-nous nous passer de l'art ?

Voir mieux que les autres, en tant que nous serions très encadrés par des règles, des normes, qui font qu’à l’évocation d’un mot, nous avons tous , plus ou moins la même image qui nous revient , et c’est cette image qui pourrait  encrer en nous une véritable identité , en laquelle...

4 pages - 1,80 €

Michelet écrit en 1855: "Nous avons évoqué l'histoire, et la voici partout; nous en sommes assiégés, étouffés, écrasés; nous marchons tout courbés sous ce bagage, nous ne respirons plus, n'inventons plus. Le passé tue l'avenir. D'où vient que l'art est m

xxx ?||Le XIXe siècle est certainement le premier où la dimension historique envahit la conscience des écrivains et des artistes. Ce serait une grave erreur de croire que c'est le XXIXe siècle qui a inventé le genre historique sérieux. D'énormes travaux avaient dès le XVIIIe siècle mis fin à l'histoire rhétorique et ornementale (celle où,...

4 pages - 1,80 €

Ferdinand Alquié vous semble-t-il avoir bien défini l'amour surréaliste quand il écrit : « L'amour, entendons l'amour passion, prend d'emblée, dans les préoccupations surréalistes, la première place. En lui se retrouvent tous les prestiges de l'Univers,

|| Texte riche, qui recouvre un nombre assez important de thèmes relatifs à l'amour surréaliste. L'idée centrale est cependant que l'amour, et donc la femme, constitue pour les surréalistes comme un intercesseur privilégié entre eux et les grandes révélations : « C'est de l'amour que les surréalistes attendent la grande révélation. » On...

5 pages - 1,80 €

Corneille a écrit de la tragédie : « Sa dignité demande quelque grand intérêt d'Etat ou quelque passion plus noble et plus mâle que l'amour, telles que sont l'ambition ou la vengeance, et veut donner à craindre des malheurs plus grands que la perte d'une

||Les deux parties de cette dissertation sont indiquées par le texte même : expliquer — discuter. L'explication est donnée par les sujets précédents, par la doctrine de la tragédie grande. Le texte de Corneille vous dirige cependant ici vers les exemples qui devront nourrir votre développement; montrez comment dans les tragédies de Corneille, lorsque...

1 page - 1,80 €

Anatole France a dit de Racine qu'il a révélé au monde « la poésie des passions, le romantisme des sentiments ». Que pensez-vous de ce jugement ?

||Nous pouvons écarter d'abord une expression d'Anatole France. Racine n'a certainement pas révélé au monde ni la poésie des passions, ni le romantisme des sentiments, car il faudrait écarter Shakespeare ou même d'autres dramaturges anglais, des poètes italiens, sans parler de Sophocle, d'Euripide, etc. Le jugement ne peut être vrai qu'en parlant de la...

1 page - 1,80 €

Expliquez cette pensée de Franklin : « Le travail et l'ennui ne passent jamais par la même porte ». ?

|| L'ennui est une triste et déprimante maladie; il est en général une conséquence de l'oisiveté. Le travail est son antidote et notre meilleur ami: par lui nous sommes toujours divertis, car il possède un attrait qui ne lasse jamais. C'est, en outre, une obligation morale, il éloigne de nous les vices qu'engendre la ...

1 page - 1,80 €

Pourquoi les hommes s'intéressent-ils à leur passé ?

|| Analyse du sujet   -         Le pourquoi désigne soit le motif soit le mobile. Un motif est une raison consciente qui nous fait agir, un mobile est une cause qui a fait agir, plutôt inconsciente et involontaire. Ici, il semblerait que l’on s’interroge plutôt sur le ou les motifs, pour l’humanité, de s’intéresser à son passé. -        ...

4 pages - 1,80 €

Les passions: entre vices et vertus ?

   ||Si toute la philosophie, qui est une méditation de la vie, se propose de distinguer ce que l'homme doit poursuivre et ce qu'il doit craindre, donc de reconnaître les biens et les maux, on ne peut guère concevoir une analyse des passions à part d'une théorie des vertus. Il n'y a pas de psychologie...

2 pages - 1,80 €

Pensez-vous, comme Gilles Lipovetsky, que les modèles du passé sont actuellement délaissés, et que la vie de l'homme moderne, dans ses aspects tant matériels que socioculturels, est réglée par la mode (manière passagère de vivre et de penser) ?

||Plan proposé pour la discussion 1. Le règne de la mode a) Rejet des modèles passés b) Vie réglée par la mode II. Mode et contrainte a) Le retour à la terre b) Mode et norme Discussion rédigée Être à la mode, toujours courir après le « dernier cri », semble être devenu...

2 pages - 1,80 €

« Qu'est-ce qu'un arbre sans sa racine ? Qu'est-ce qu'un fleuve sans sa source ? Qu'est-ce qu'un peuple sans son passé ?» s'interrogeait Victor Hugo dans «les Pyrénées ». En vous référant à des oeuvres littéraires que vous connaissez mais également à d'a

|| Introduction Le problème doit être posé sous sa double forme : historique et cul­turelle. Dans un premier temps, il faudra examiner le rôle du passé, dans la fondation d'une identité nationale et culturelle. Puis on verra comment ce passé, d'un point de vue culturel, permet à un peuple d'évoluer. Enfin, ce sont les...

4 pages - 1,80 €

Fiche de révision pour le bac: LES PASSIONS ?

||Les Stoïciens : irrationalité des passions  La passion est, si l'on se fie à l'étymologie, synonyme de passivité. Selon le stoïcien Zénon de Cittium (IIIe siècle av. J.-C.), la passion constitue un «trouble» ; c'est un «mouvement de l'âme qui s'écarte de la droite raison et qui est contraire à la nature», une «tendance sans...

2 pages - 1,80 €

Fiche de révision pour le bac: LES PASSIONS (2)

||La passion, parfois tyrannique, généralement motivée par un objet insignifiant, et toujours génératrice d'illusions, a été considérée — par les Anciens, notamment — comme une véritable maladie de l'âme, dont il convient de se guérir. Les modernes, sans attendre le romantisme, l'ont en quelque façon réhabilitée : ils ont souligné qu'elle tient inévitablement un rôle dans les conduites...

1 page - 1,80 €

Notes de cours: LES PASSIONS

||• La passion est un état affectif et intellectuel assez puissant pour dominer la vie de l'esprit soit par l'intensité de ses effets, soit par la permanence de son action. • Il ne faut pas confondre la passion ainsi définie avec les passions au sens classique. Chez Descartes, en effet, les passions sont tous les phénomènes (perceptions, sentiments, émotions)...

1 page - 1,80 €

Qu'appelez-vous « instant présent » ? Qu'est-ce qui distingue pour l'introspection le présent vécu du passé ou de l'avenir ?

||Le texte met en vedette le mot introspection; mais écartons tout de suite un malentendu (que n'ont pas évité certains candidats ) : le mot introspection donne l'esprit dans lequel doit être abordé le sujet : il ne s'agit pas de traiter de la valeur ou de l'emploi de l'introspection, ou de ses dangers, mais...

2 pages - 1,80 €

Commenter les réflexions suivantes de Schopenhauer, et en définir la portée : « Les animaux vivent uniquement dans le présent. L'homme vit de plus, et en même temps, dans l'avenir et le passé... Leur sort, à eux, c'est d'être entièrement sous l'impressio

||Schopenhauer, contrairement à l'esprit de la philosophie traditionnelle, a nettement aperçu qu'il ne fallait pas lier la notion d'intelligence et celle de généralisation : il insiste sur la réalité d'un exercice de l'intelligence et du jugement dans le concret; et même il voudrait définir l'opposition des ternies Verstand (entendement) et Vernunft (raison) par celle...

2 pages - 1,80 €

Commentez cette réflexion de P.-A. Touchard dans L'Amateur de théâtre ou la Règle du jeu: « Il y a une fatalité dans le roman comme il y a une fatalité au théâtre, mais la fatalité du roman est dans le personnage, celle du théâtre dans la situation. Le r

||Ce qui peut appuyer l'affirmation de P.-A. TouchardEn premier lieu, le théâtre de Corneille. Les héros y sont déterminéspar l'événement extérieur qui vient les arracher à une existence heureuse. Les voilà contraints de jouer un rôle qu'ils n'ont pas choisi (le Cid, Horace).Inversement, dans beaucoup de romans, le destin du personnage semble être le...

1 page - 1,80 €

Vous illustrerez et discuterez cette opinion de René Huyghe, en vous fondant sur votre expérience personnelle des oeuvres littéraires ou artistiques : « L'oeuvre d'art n'est pas un simple miroir passif, elle joue dans notre psychologie un rôle agissant.

||La formule proposée a le mérite de nous permettre de distinguer la littérature du langage scientifique. Un savant n'écrit que pour faire connaître le résultat de ses recherches, une fois que celles-ci sont achevées. Le texte qu'il rédige est l'expression d'une pensée préalablement élaborée. Mais le poète, lui, écrit parce qu'il ne sait pas...

1 page - 1,80 €

Examinez cette définition de SCHOPENHAUER: « Par métaphysique j'entends tout ce qui a la prétention d'être une connaissance dépassant l'expérience, c'est-à-dire les phénomènes donnés, et qui tend à expliquer par quoi la nature est conditionnée dans un se

||Nouvelle page 1 Le terme de métaphysique est apparu très tôt dans l’histoire pour désigner notamment les livres d’Aristote. Schopenhauer insiste d’ailleurs de manière classique sur ce fait : on a nommé en effet métaphysique les quatorze livres qui suivent la physique d’Aristote. L’étymologie de ce mot peut alors nous donner deux significations différentes...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com