Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : des

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 >>

17179 dissertations trouvées

La psychologie appartient-elle, selon vous, à l'ordre des Lettres ou à l'ordre des Sciences ?

||INTRODUCTION. - Jusqu'aux temps modernes, « philosophie » était synonyme de « savoir désintéressé », et la discipline désignée par ce nom englobait toutes les sciences. Mais celles-ci se sont progressivement détachées du tronc sur lequel elles avaient apparu, et nous observons aujourd'hui ce fait dont l'habitude nous empêche de voir l'étrangeté : la philosophie relève, non de...

3 pages - 1,80 €

Quel est le sens profond de ce mot d'un écrivain contemporain « Toute métaphysique est affaire de tempérament » ?

||INTRODUCTION. - On peut, en empruntant la terminologie de KANT, caractériser la métaphysique comme la discipline qui a pour objet le noumène ou la chose en soi, tandis que la science se borne au phénomène, à ce que les choses sont pour nous. La science comporte donc un certain relativisme tandis que la métaphysique...

3 pages - 1,80 €

Expliquer et apprécier ce jugement de Maurice Blondel : « Il y a beaucoup d'idolâtres, mais il n'y a pas d'athées. » ?

xxx ?||introduction. — La preuve de l'existence de Dieu par le consentement universel ne laisse pas d'impressionner. Mais cette universalité est-elle aussi réelle que le prétendent les apologistes de la religion et ne rencontre-t-on pas des athées ? A cette objection, Maurice Blondel a fait la réponse suivante : « Il y a beaucoup d'idolâtres,...

2 pages - 1,80 €

Expliquez, puis jugez cette phrase de Georges Duhamel : « Je tiens que le romancier est un historien du présent, alors que l'historien est le romancier du passé. » (Nuit de la Saint-Jean, Préface, p. 10.) ?

||Introduction. — « L'histoire n'est pas un art, elle est une science », écrivait Fustel de Coulanges. Pour Spengler, à l'opposé, « la nature est objet de science, l'histoire objet de poésie ». Généralement, les historiens sont moins absolus : tout en refusant de ranger l'histoire au nombre des arts, ils refusent d'exclure tout...

3 pages - 1,80 €

Les différentes manières de concevoir la psychologie ?

||Introduction. —. Récemment parvenue au stade de discipline scientifique, la psychologie n'a pas encore trouvé son assiette définitive. Elle continue à se chercher elle-même, s'efforçant de préciser son objet propre ainsi que sa méthode. Aussi s'en faut-il que tous les psychologues la conçoivent de la même manière. Pour nous en rendre compte, nous suivrons...

4 pages - 1,80 €

Définition et importance de la psychologie de la forme ?

||Introduction. — L'association a joué un rôle si important dans la psychologie moderne qu'on peut caractériser celle-ci comme une psychologie associationniste. Les psychologues supposaient que la réalité psychique se réduit à des éléments analogues aux atomes du monde physique — d'où le nom d'« atomisme mental » donné à cette conception — et que...

4 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ce mot de Renan : « Ce qu'on dit de soi est toujours poésie. » ?

||Introduction. — Le scepticisme quelque peu satisfait avec lequel il considérait les opinions et les croyances de ses contemporains, Renan retendait à l'idée qu'il avait de lui-même. Témoin cette réflexion qu'il faisait dans la Préface de ses Souvenirs d'enfance et de jeunesse comme pour inviter connaissance de soi et connaissance des autres le lecteur...

4 pages - 1,80 €

Étudiez de quels facteurs dépend l'effort d'attention. ?

||Introduction. — L'attention volontaire, qu'il est classique d opposer à l'attention spontanée, est assez couramment confondue avec l'attention suscitée ou maintenue par un effort, tout comme on pense caractériser l'acte volontaire par l'effort nécessaire pour surmonter une difficulté. En réalité, un acte est volontaire dès qu'il est déterminé par des raisons; par suite, il...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez cette pensée de J.-J. Rousseau : « On ne laissera prendre à Émile aucune habitude si ce n'est de n'en avoir aucune. » ?

||Introduction. — Raisonnable et libre, l'homme conscient de sa dignité rêve souvent d'une activité rigoureusement rationnelle, c'est-à-dire déterminée dans tous ses détails par des actes de volonté réfléchie. Aussi éprouve-t-il une certaine mésestime pour l'habitude qui dispense de la réflexion et substitue l'automatisme à la décision volontaire; parfois même il prononce contre elle une...

3 pages - 1,80 €

Comment expliquez-vous que la conscience de notre identité personnelle se maintienne à travers tous les changements auxquels nous sommes soumis ?

||Introduction. — La certitude de notre propre existence est comme le roc sur lequel repose tout d'édifice de notre savoir. Je puis être plus ou moins certain de la réalité des faits que j'affirme, mais de ma propre réalité à moi qui affirme ou qui nie, j'ai une certitude absolue, condition de toute autre...

4 pages - 1,80 €

En quel sens est vrai ce mot de Royer-Coillard : « On ne se souvient pas des choses; on ne se souvient jamais que de soi-même. » ?

||PREMIERE REPONSE Loin de ma famille, je revois le paysage natal, ma maison, j'entends la voix de mes parents. Ces tableaux que je ressuscite du passé dans mon présent contiennent des choses et des êtres que j'ai vus, entendus, touchés, mais je ne m'y trouve pas moi-même. Or, Royer-Collard en un mot célèbre déclare...

4 pages - 1,80 €

« Il y a deux passés : le passé qui a été et qui est aboli, le passé qui dure encore pour nous comme partie intégrante de notre présent. » Expliquez et discutez cette pensée. ?

||Le présent possède une certaine épaisseur, pensait Bergson. Au regard de l'expérience psychologique, le présent pur n'est qu'une notion idéale. « Que si, au contraire, vous considérez le présent concret et réellement vécu par la conscience, on peut dire que ce présent consiste en grande partie dans le passé immédiat. » Bergson, en écrivant...

3 pages - 1,80 €

Commentez et, s'il y a lieu, discutez le mot de Ravaisson : « C'est la matérialité qui met en nous l'oubli. » ?

||Introduction. — En de pénétrantes pages de ses Confessions, saint Augustin a fait le tour de ce qu'il appelle « l'immense salle de la mémoire » et il a été confondu par le mystère de ce conservatoire dans lequel nous pouvons retrouver tout ce que nous avons perçu ou pensé. Depuis lors, le mystère n'a...

4 pages - 1,80 €

Quel est le rôle de l'imagination dans la vie intellectuelle ?

||On augure ordinairement du succès des jeunes dans la vie d'après leur intelligence. Mais on peut se demander si l'intelligence proprement dite, c'est-à-dire la faculté de comprendre en percevant des rapports qui échappent à l'animal, suffit à assurer un rendement supérieur. Les hommes réputés intelligents ont aussi une expérience et un savoir qui...

3 pages - 1,80 €

Quel est le rôle de l'imagination dans votre vie actuelle ?

||Introduction. — C'est d'après leur intelligence que, d'ordinaire, on classe les élèves et qu'on augure de leur réussite dans la vie. Mais à ne tenir compte que du facteur strictement intellectuel, on est exposé à bien des déconvenues, car un esprit, du moins un esprit incarné comme le nôtre, serait bien incomplet s'il se...

3 pages - 1,80 €

La notion de tendance. Son rôle en psychologie. ?

||Le terme de tendance est d'un emploi constant aussi bien dans le langage courant que dans celui de la psychologie; il semblerait donc qu'il dût recouvrir une réalité familière. En fait, pourtant, nous éprouvons un certain embarras quand il s'agit de définir cette faculté ou plutôt cette force psychologique : la tendance. On peut...

4 pages - 1,80 €

« La chose inhumaine n'a rien à dire : d'où ce grand scandale que les sciences n'instruisent pas du tout », déclare le philosophe Alain. Expliquez ?

||Introduction. — Les spécialistes des sciences de la nature sont portés à faire peu de cas des recherches sur l'homme et soir les sociétés humaines, recherches auxquelles ils refusent parfois le qualificatif de scientifiques à cause du manque de rigueur de leurs méthodes comme de leurs résultats. Mais parfois les représentants de ces sciences...

3 pages - 1,80 €

Expliquez et discutez la pensée suivante d'un grand mathématicien : « Il ne faut pas dire : la science est utile parce qu'elle nous permet de construire des machines; mais : les machines sont utiles parce qu'elles nous permettent de faire la science. » C

||Introduction. — Il y a une liaison étroite entre la science, dont le but est de connaître et de comprendre, et la technique, qui a pour objet l'action et la production. Mais philosophes et épistémologues aussi bien que savants discutent sur le sens de ces rapports, attribuant la primauté, les uns à la science, les...

2 pages - 1,80 €

Le naturaliste Jean Rostand a écrit : « Il suffit de quelques savants pour doter l'humanité d'un monstrueux pouvoir, mais pour la rendre digne d'en user, il ne suffit pas de quelques hommes. » Que pensez-vous de cette affirmation ?

||Introduction. — Avant le développement de la science moderne, l'homme se complaisait aux récits fantastiques dans lesquels il se voyait revêtu d'une puissance magique capable de transformer le monde. Aujourd'hui, ces contes ne nous intéressent guère plus que par leur valeur littéraire ou comme témoins d'une époque, car le rêve est devenu réalité, et...

4 pages - 1,80 €

Essayez de montrer comment l'analyse et la synthèse, tout en étant des procédés généraux de l'esprit humain, peuvent prendre dans les différents groupes de sciences des physionomies différentes. ?

||Introduction. — La tendance à l'unité est une des caractéristiques essentielles de l'esprit philosophique comme de l'esprit scientifique : le savant aussi bien que le philosophe estime avoir fait un notable progrès lorsque, sous la diversité des apparences, il a découvert une identité foncière. C'est ainsi que psychologues et logiciens ramènent les opérations de...

4 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ce texte de Claude Bernard : « Nos idées ne sont que des instruments intellectuels qui nous servent à pénétrer les phénomènes. Il faut les changer quand elles ont rempli leur rôle comme on change de bistouri quand il a servi trop lo

||Introduction. — Les recherches scientifiques comme la réflexion philosophique ne tendent qu'à nous donner une connaissance plus étendue et plus compréhensive, des idées plus nombreuses et plus justes. Or, de ces idées que nous considérons comme la fin de toute activité intellectuelle, Claude Bernard semble parler comme de vulgaires instruments et de simples moyens...

4 pages - 1,80 €

Les « faits de population » posent-ils seulement des problèmes biologiques et économiques, ou posent-ils en outre un problème moral ?

||Introduction. — Depuis plus d'un demi-siècle, sous la menace d'une armée allemande de plus en plus forte, les Français déploraient la dénatalité de leur pays et la dépopulation des campagnes, plus prolifiques que les villes. Aujourd'hui, si cette préoccupation ne nous a pas complètement abandonnés, nous entendons d'autres échos : de grandes contrées du...

3 pages - 1,80 €

La vie de famille fait-elle naître des droits qui viennent s'ajouter à ceux de la personne humaine ?

||Introduction. — Le Code Napoléon ignore la famille. Il semble avoir été conçu, remarquait Renan, pour un individu qui naîtrait enfant trouvé et mourrait célibataire. Une critique de ce genre pourrait être adressée à bien des morales, qui font bien valoir la dignité de la personne humaine, mais semblent oublier que l'homme ne vient...

2 pages - 1,80 €

État, Nation, Patrie. Quelle distinction établir entre ces termes ? Quelles attitudes l'individu peut-il et doit-il avoir devant les réalités qu'elles désignent ?

||Au seuil de sa morale, Aristote proclamait déjà que l'homme est un être social : « Anthropos zoon politikon. ». Affirmation pleine de bon sens qu'après le maître antique, philosophes et moralistes ne devaient jamais oublier au cours des siècles. Mais aucune époque sans doute plus que la nôtre ne s'est intéressée à la...

3 pages - 1,80 €

L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?

|| Introduction :   L’histoire, érigée en discipline scientifique, exige l’objectivité en tant qu’elle se donne comme « réalité historique ». L’histoire constitue la connaissance de la vérité des faits, c’est-à-dire des faits tels qu’ils se sont déroulés, et non de leur interprétation subjective. Il semble donc que l’historien, qui reconstitue l’histoire, soit tenu d’avoir un point de...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com