Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : conscient

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 >>

1748 dissertations trouvées

Peut-on être conscient de tout ?

Bien définir les termes du sujet : - « Peut-on » : désigne la possibilité et la légitimité de faire, d'accomplir, de penser, de tourner son action vers quelque chose. - « Etre conscient » : c'est avoir une aperception plus ou moins immédiate pour le sujet de ce qui se passe en dehors de lui ou en lui. Cela désigne la conscience psychologique qui...

3 pages - 1,80 €

La conscience maîtrise-t-elle toutes les pensées ?

La conscience est apparue très tardivement comme objet philosophique. On attribue à Descartes l'honneur de l'avoir mise au centre des débats. Il est vrai que son cogito identifie pensée et conscience. Avec le « je pense, je suis », il fonde l'existence humaine sur la pensée et donc sur la conscience. Jusqu'au XVII ème siècle, le mot "conscience" désignait exclusivement...

6 pages - 1,80 €

Prendre conscience de soi , est-ce prendre conscience de notre corps ?

La conscience est une fonction d'attention au réel, c'est ce qui nous permet de recevoir dans notre esprit les choses du monde extérieur. Prendre conscience de soi serait donc s'apercevoir tel que l'on se présente, prendre conscience de son corps tout entier. Pourtant, à l'évidence, nous ne nous apparaissons pas à nous même de la même manière que...

3 pages - 1,80 €

Y a-t-il un sens à dire que l'inconscient s'exprime ?

Si l'homme était toujours conscient, sans doute serait-il fou. En effet, comment peut-on imaginer devoir gouverner chacune de nos pensées, actions, aussi petites soient-elles? L'Homme pourrait-il vivre s'il devait penser à chaque pas de sa marche, à chaque battement de cil ou encore à chaque respiration? L'inconscient est bel et bien présent en chacun de nous, et de...

3 pages - 1,80 €

Est-il futile de chercher son inconscient ?

Analyse du sujet   -          L'inconscient est le concept fondateur de la psychanalyse dont Freud a construit deux interprétations successives : Dans la première Topique : instance de la vie psychique, distinguée du Préconscient/Conscient, constitué à partir du refoulement de certaines représentations (=> Freud, Métapsychologie, L'inconscient). Dans la deuxième Topique (1920) : qualifie les trois nouvelles instances de l'appareil psychique : le Ca (énergie...

7 pages - 1,80 €

La conscience est-elle la conséquence du renoncement aux pulsions (Freud) ?

La conscience a pendant longtemps été considérée comme la caractéristique essentielle qui le rapprochait de Dieu. La conscience et l'esprit ont souvent eus de nombreux privilèges. A partir de Schopenhauer, l'étude de la conscience est insérée dans une étude de l'évolution biologique de l'homme. Il y aurait donc une naissance de la conscience qu'il s'agit de prendre en...

3 pages - 1,80 €

Admettre l'existence de l'inconscient nous interdit-il de penser l'homme libre ?

La conscience de ce qu'on fait serait censée nous ôter l'impression de liberté puisque nous saurions pourquoi on le fait, et nous saurions qu'on ne peut pas faire autrement. Telle serait la thèse mise en question. Et d'une certaine manière, cette idée que si l'on connaît exactement pourquoi on agit, on voit qu'on n'est pas libre se trouve...

6 pages - 1,80 €

Dire je suis conscient signifie-t-il que l'homme se connait ?

Dire je suis conscient signifie-t-il que l'homme se connait ?...

4 pages - 1,80 €

Reconnaitre l'inconscient, est-ce mettre en question la liberté humaine ?

De plus, déterminisme et psychisme ne sont pas incompatibles. Spinoza voyait déjà dans la conscience une source d'illusion nous faisant croire au libre arbitre, car on ignore la cause de nos désirs. Freud, lui, montre qu'il existe une corrélation « automatique » entre la force du refoulement et la déformation que la censure fait subir au désir refoulé....

4 pages - 1,80 €

L'inconscience rend-elle toute morale impossible ?

Les philosophes ont tous lutter pour la suprématie de la conscience. Celle-ci se définit comme une faculté qui donne à l'homme la possibilité de se savoir existant. Etymologiquement, le terme « conscience » vient de la juxtaposition de deux mots cum(avec) et scientia( savoir). La conscience nous permet donc d'avoir un savoir sur nous-mêmes mais aussi sur le monde. En...

4 pages - 1,80 €

L'esprit peut-il être définie seulement par la conscience ?

L'esprit peut-il être définie seulement par la conscience ?|| Dans son essai de la psychanalyse de 1927, Freud déclare que le l'esprit est divisé entre un psychique conscient et un psychique inconscient. Cependant, cette prémisse bouleverse la thèse traditionnelle selon laquelle nous sommes nécessairement conscients de tout ce qui se passe dans notre esprit. Descartes...

2 pages - 1,80 €

L'hypothèse Freudienne de l'inconscient a-t-elle une valeur scientifique ?

C'est Freud lui-même qui place la psychanalyse dans une histoire scientifique des conceptions de l'homme, affirmant que la connaissance de ce dernier aura connu trois bouleversements majeurs - avec la fin du géocentrisme (Copernic et Galilée), la théorie de l'évolution des espèces (Darwin) et la révélation de l'inconscient (Freud lui-même). Mais ce dernier peut-il être un objet scientifique...

4 pages - 1,80 €

Peut-on résoudre l'enigme de la conscience ?

La conscience est à la fois la seule réalité psychique qui nous est présente à l'esprit, quelque chose qui nous habite entièrement. Il est difficile de concevoir un ailleurs, une autre perception de nous-mêmes que par l'intermédiaire de la conscience. Il est difficile de concevoir que cette réalité puisse poser problème et constituer une énigme. En réalité, il...

3 pages - 1,80 €

Privilégier la conscience est-ce surestimer l'homme ?

L'homme se caractérise par la conscience qu'il a de lui-même. La conscience est donc une faculté proprement humaine, qui s'origine dans le sentiment de sa propre existence et de son être dans le monde. Le privilège accordé à la conscience distingue donc avant tout l'homme   de l'animal. Cette différenciation opère-t-elle par conséquent une distinction de valeur, en accordant...

3 pages - 1,80 €

Les variations de la conscience morale nous conduisent-elles toujours au scepticisme moral ?

Dans son effort pour comprendre le monde, l'homme aspire à établir des rapports nécessaires entre les faits qu'il lui est donné d'observer; il ne lui suffit pas de constater ce qui est; il n'a de repos qu'une fois parvenu à voir que les choses ne peuvent être autrement, en sorte que quiconque comprend les données du problème ne...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com