Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : des

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 >>

17179 dissertations trouvées

Le problème de la LIBERTE en philosophie ?

||Si toute la philosophie, qui est une méditation de la vie, se propose de distinguer ce que l'homme doit poursuivre et ce qu'il doit craindre, donc de reconnaître les biens et les maux, on ne peut guère concevoir une analyse des passions à part d'une théorie des vertus. Il n'y a pas de psychologie...

1 page - 1,80 €

Les philosophies de l'art

||Le titre de ce chapitre est sans doute trop ambitieux. Il aurait peut-être mieux valu dire « quelques idées sur l'Art au XXe siècle ». Tout d'abord, faut-il de la théorie, de la philosophie, en Art ? Oui, répond André Lhote, mais à condition qu'il ne s'agisse surtout pas d'une théorie a priori décrétant...

4 pages - 1,80 €

L'héritage rationaliste en philosophie (Descartes, Locke) ?

||Le XVIIe siècle européen, et tout particulièrement français, semble le sommet de l'esprit classique baigné par la Révélation divine. L'ordre de Louis XIV repose sur la raison au sens aristotélicien et sur l'Église. Bossuet systématise les certitudes et les stabilise. Car l'esprit classique au XVlle siècle aime la stabilité après les grandes aventures...

3 pages - 1,80 €

L'héritage idéaliste en philosophie (Kant, Fichte et Hegel) ?

||La tradition rationaliste qui trouve ses origines dans la philosophie anglaise (Hobbes, Locke) mais qui parvient à ses sommets en France (Montesquieu, Descartes, Rousseau, les Lumières) croit à la valeur des faits et de l'expérience. L'entendement, et l'entendement seul, produit les associations mécaniques d'idées empiriques qui permettent de comprendre le monde. Ce monde,...

4 pages - 1,80 €

« Les propriétés des animaux et leurs divers caractères y sont exprimés ; par conséquent les nôtres aussi, puisque nous sommes l'abrégé de ce qu'il y a de bon et de mauvais dans les créatures irraisonnables », écrit La Fontaine dans sa Préface au premier

||  La citation expose une conviction du fabuliste, fortement argumentée («par conséquent»). Bien dépeindre les animaux équivaut à bien dépeindre les hommes. De fait les fables illustrent en permanence le «passage de l'animal à l'homme». C'est à la fois un artifice poétique et une conviction philosophique.   I.                   De l'animal à l'homme   La Fontaine peint les animaux...

2 pages - 1,80 €

« Mon imitation n'est point un esclavage », écrit La Fontaine. A la lumière des fables que vous avez étudiées, vous expliquerez comment vous comprenez cette affirmation. ?

|| L'affirmation de La Fontaine ne peut se comprendre qu'en fonction de l'idéal classique, auquel il adhère pleinement. Celui-ci stipulait et d'imiter et d'innover dans un même mouvement, qui n'est contradictoire qu'en apparence.   I.                   Une imitation évidente   La doctrine classique de l'« imitation» repose sur deux grands principes : le culte des Anciens, pris pour modèles,...

2 pages - 1,80 €

Apports philosophiques de LEVI-STRAUSS ?

||Le premier grand livre de Claude Lévi-Strauss ayant touché un large public, Tristes tropiques, est d'abord un grave avertissement lancé à une civilisation qui engendre d'effroyables résidus et qui voue à la disparition certaines autres authentiques civilisations dites « primitives » qu'il serait pourtant possible de sauver si seulement nous savions les regarder....

3 pages - 1,80 €

Apports philosophiques de MICHEL FOUCAULT ?

||Selon Michel Foucault, le passé peut se diviser en périodes parfaitement distinctes du point de vue du savoir (ou de l'épistémé). La thèse principale des Mots et les Choses est la mise en valeur de deux grandes ruptures ou discontinuités, dans l'épistémé de la culture occidentale. La première rupture ouvre l'âge classique dans la...

3 pages - 1,80 €

Apports philosophiques de Herbert MARCUSE ?

|| La société industrielle américaine contemporaine dispose désormais de tous les moyens techniques nécessaires à une pacification de l'existence : il est maintenant concevable qu'une énorme puissance économique soit mise au service exclusif de l'abolition de la brutalité, de la laideur, et d'une manière générale de toutes les causes de conflits entre les hommes....

1 page - 1,80 €

« Les longs ouvrages me font peur», écrit La Fontaine dans l'Épilogue du Livre VI. A la lumière des fables contenues dans les Livres VII à XII, vous direz en quoi cette confidence du fabuliste éclaire son art poétique. ?

|| Par cette confidence, La Fontaine définit ses choix esthétiques, qu'il présente avec pudeur, comme si la composition de «longs ouvrages» demandait un talent au-dessus de ses fonces. Son goût de la brièveté est évident : il suffit pour s'en convaincre de lire ses Fables, presque au hasard. Mais ce goût est relatif. Il procède...

2 pages - 1,80 €

« Les Fables de La Fontaine sont plutôt la philosophie dure, froide et égoïste du vieillard, que la philosophie aimante, généreuse, naïve et bonne d'un enfant », écrit, en 1849, Lamartine dans la préface à la réédition de ses Premières méditations. Vous

||  Lamartine se place sur un plan éducatif. Quoi de plus normal en apparence quand il s'agit d'apprécier des fables dont la vocation était, par définition, didactique? La sévérité de son jugement paraît dès lors fondée. Comment nier que La Fontaine dispense une morale pessimiste? Mais comment ne pas objecter à Lamartine que cette...

2 pages - 1,80 €

La philosophie de KANT et sa critique

||La philosophie de Kant a la prétention d'être critique, c'est-à-dire d'examiner et de se rendre compte des conditions de la connaissance humaine. Kant voulut réagir contre le scepticisme de Hume qui ruinait la métaphysique. Si la métaphysique n'a été jusqu'ici qu'un amas de systèmes qui se détruisent les uns les autres, c'est, dit Kant, que...

4 pages - 1,80 €

ÉTUDE DES "FONDEMENTS DE LA MÉTAPHYSIQUE DES MOEURS" DE KANT ?

||  Kant distingue une philosophie formelle et une philosophie matérielle : la première est la logique, qui s'occupe des formes de l'entendement et des règles de la pensée ; la seconde comprend la physique et l'éthique, selon qu'elle étudie les lois de la nature ou les lois de la liberté. Il distingue encore une philosophie empirique,...

3 pages - 1,80 €

ANALYSE ET CRITIQUE DES "PROLÉGOMÈNES à toute métaphysique future qui pourra se présenter comme science". ?

||Dans sa préface, Kant se propose de « convaincre tous ceux pour qui la Métaphysique vaut la peine d'être étudiée, qu'il est absolument nécessaire de discuter avant tout cette question : « une Métaphysique quelconque est-elle possible? » C'est David Hume, qui, le premier, a lancé, contre la possibilité de la Métaphysique comme science,...

3 pages - 1,80 €

LA MORALE DE VICTOR COUSIN. ?

||En 1853, V. Cousin publia le livre du Vrai, du Beau et du Bien. C'est là qu'il faut chercher l'expression définitive de sa doctrine. Les dix-huit leçons qui composent cet ouvrage, sont, pour ainsi dire, son testament philosophique. Elles sont, en particulier, le résumé de son enseignement de 1515 à 1821. "Sous ces trois chefs,...

1 page - 1,80 €

Vie et philosophie de Théodore Jouffroy. ?

||Théodore Jouffroy naquit au village des Pontets, près de Pontarlier, en 1796. a Né de parents pieux, dit-il lui-même, et dans un pays où la foi catholique était encore pleine de vie, au commencement de ce siècle, j'avais été accoutumé de bonne heure à considérer l'avenir de l'homme et le soin de son âme...

2 pages - 1,80 €

Dans le salon de Madame de La Sablière qu'il a fréquenté de 1672 à 1678, La Fontaine s'est mêlé aux discussions des philosophes et des savants. Les fables des Livres VII à XII contiennent des échos de leurs débats. ?

||  I. Un plaidoyer en faveur de l'intelligence des bêtes Le Discours à Madame de La Sablière (fin du Livre IX) est une réfutation du phi­losophe Descartes (1596-1650) qui avait soutenu dans son Discours de la méthode (1637) que les animaux étaient de simples automates. En une démonstration serrée, La...

1 page - 1,80 €

De nombreuses fables sont consacrées aux voyages. Toutes les condamnent. Comment et pourquoi ?

||  1. La condamnation des voyages L'envie de voyager s'apparente pour le fabuliste à une forme de folie. Le Rat qui part découvrir la campagne possède « peu de cervelle » (Le Rat et l'Huître, VIII, 9). La Tortue qui, «lasse de son trou», veut «voir le pays », a «la tête légère»...

1 page - 1,80 €

« La fable pour La Fontaine n'a été le plus souvent qu'un prétexte au récit, au conte, à la rêverie; la moralité s'y ajuste à la fin comme elle peut,», écrit le critique Sainte-Beuve (Lundis, VII). A la lumière des fables que vous avez étudiées, vous dir

||Par cette affirmation, Sainte-Beuve prend le contre-pied de la définition tradi­tionnelle de la fable qui veut, depuis Ésope, que le récit soit exclusivement orienté vers la morale. La Fontaine ne serait-il donc pas le fabuliste que l'on se plaît à reconnaître? En réalité, si la prédominance du récit l'emporte ici et là, ses fables...

2 pages - 1,80 €

La Fontaine définit ses Fables comme « Une ample comédie à cent actes divers / Et dont la scène est l'univers / Hommes, dieux, animaux tout y fait quelque rôle.» Dans quelle mesure les fables que vous avez étudiées, justifient-elles cette affirmation du

||La Fontaine insiste sur la variété intrinsèque de son oeuvre, le mot «comédie» ne renvoyant pas ici au théâtre, mais à une représentation de I'« univers» (au sens où Balzac, au xixe siècle, regroupera l'ensemble de ses romans sous le titre général de «comédie humaine »). De fait, les fables créent un vaste monde...

2 pages - 1,80 €

« Une fable de La Fontaine est toujours un monde en raccourci », écrit Léon-Paul Fargue (Tableau de la littérature française, 1939). Vous apprécierez ce jugement à la lumière des fables que vous avez étudiées. ?

|| Il y a quelque paradoxe à soutenir qu'«une» fable soit un «monde», même en raccourci. Tout dépend en fait du sens que l'on donne à ce ternie. Tantôt celle-ci est un univers réel en miniature, tantôt elle est une échappée dans l'imaginaire. Toujours sa lecture appelle des prolongements vers d'autres horizons.   I.                   Un univers en...

2 pages - 1,80 €

La position de La Fontaine à l'égard de Louis XIV. ?

|| La tentation de la cour   Que La Fontaine ait cherché à plaire au roi, les dédicaces de ses fables le prouvent amplement. Les Livres VII à XII sont dédiés à Madame de Montespan, maîtresse en titre de Louis XIV. La fable XI, 2 est dédiée au jeune duc de Maine, fils naturel de Louis XIV...

1 page - 1,80 €

La Fontaine est un des rares écrivains du XVIIe siècle qui aient accordé une véritable place à la campagne et à la vie rustique. ?

|| I.                   Un décor de l'action     La nature constitue un décor, non sous forme de vastes panoramas, mais de brèves notations qui sont autant d'échappées sur une campagne harmonieuse. L'eau est toute limpidité : «L'onde était transparente ainsi qu'aux plus beaux jours» (Le Héron, VII, 4, v. 4), «Un vivier vous attend plus clair que fin...

1 page - 1,80 €

Vie et doctrine de AUGUSTE COMTE ?

|| I. — VIE D'AUGUSTE COMTE Auguste Comte naquit à Montpellier, en 1798. Après avoir fait ses études au collège de cette ville, il entra à l'École polytechnique en 1814. Mais il fut obligé d'en sortir à la suite d'un acte d'indiscipline. Dès lors il dut chercher, dans les leçons qu'il donnait, le moyen d'assurer son ...

1 page - 1,80 €

ANALYSE DU "COURS DE PHILOSOPHIE POSITIVE" de AUGUSTE COMTE ?

||Sous ce titre, Auguste Comte publia, en 1830, le cours qu'il avait fait en 1826 et en 1829. Il dit lui-même que en cours était le résultat de tous ses travaux depuis sa sortie de l'École polytechnique en 1816. Déjà il en avait fait connaître une partie, en 1822 et en 1824, dans un ouvrage...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 538 539 540 541 542 543 544 545 546 547 548 549 550 551 552 553 554 555 556 557 558 559 560 561 562 563 564 565 566 567 568 569 570 571 572 573 574 575 576 577 578 579 580 581 582 583 584 585 586 587 588 589 590 591 592 593 594 595 596 597 598 599 600 601 602 603 604 605 606 607 608 609 610 611 612 613 614 615 616 617 618 619 620 621 622 623 624 625 626 627 628 629 630 631 632 633 634 635 636 637 638 639 640 641 642 643 644 645 646 647 648 649 650 651 652 653 654 655 656 657 658 659 660 661 662 663 664 665 666 667 668 669 670 671 672 673 674 675 676 677 678 679 680 681 682 683 684 685 686 687 688 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com