Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : dit

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 >>

1378 dissertations trouvées

On a dit que " déduire c'est construire ". Que faut-il entendre par cette formule ? Que vaut-elle, à votre avis ?

||Si l'on prend comme type de la déduction quelqu'un des syllogismes donnés couramment en exemple : l'homme est mortel, or Pierre est homme..., il est bien difficile de reconnaître à l'esprit, dans cette opération, une véritable puissance constructrice. Il n'en est pas de même de la démonstration mathématique qui, à partir d'éléments donnés, construit...

1 page - 1,80 €

Rôle de la tradition dans la morale. ?

||INTRODUCTION. - L'homme en resterait presque au niveau de l'animal s'il devait tout apprendre par lui-même. S'il s'élève si haut au-dessus des autres êtres, c'est qu'il est enseigné. La génération qui l'a précédé lui transmet l'héritage de connaissances qu'elle a reçu elle-même des générations passées, augmenté de ses propres acquisitions : le cultivateur apprend...

3 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure le développement de la télévision vous paraît-il devoir modifier les conditions de la communication entre les hommes ?

||INTRODUCTION. - Rapidement, depuis quelques années, les services de la télévision établissent sur les hauteurs du pays des relais grâce auxquels bientôt il n'y aura plus un coin d'où nous ne puissions, non seulement entendre ce qui se passe au loin, mais encore le voir.Le grand public se réjouit de la possibilité qui lui...

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous du mot du philosophe Alain sur la politesse : « On dit souvent qu'il y a une politesse du coeur qui se moque des formes. C'est ce que je ne crois point. » ?

||Ce texte, extrait d'un propos du 17 décembre 1922 intitulé « La science des signes » est reproduit dans Sentiments, Passions et Signes, p. 195. Voici les lignes qui suivent : « Les bons sentiments font souvent beaucoup de mal. Le premier mouvement sera de marquer quelque pitié pour un homme que la maladie a...

3 pages - 1,80 €

« Qui vit sans folie n'est pas aussi sage qu'il croit », a dit La Rochefoucauld. Expliquez et commentez cette maxime. ?

||INTRODUCTION. — Il est classique d'opposer la folie et la sagesse. Aussi est-on d'abord surpris par cette maxime de La ROCHEFOUCAULD : « Qui vit sans folie n'est pas aussi sage qu'il croit. » (Maxime, 209.) Faut-il donc, pour être vraiment sage, avoir un grain de folie, ou bien cette réflexion n'est-elle dictée que...

3 pages - 1,80 €

On lit dans L'Ecclésiaste : "Qui accroît sa connaissance accroît sa douleur." Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Ce choix d'un texte biblique comme thème de dissertation est tout à fait exceptionnel. Maint candidat a dû se demander ce que pouvait être cet Ecclésiaste. D'autres, qui assistent à la messe avec leur missel, ont eu l'occasion de lire quelques passages de L'Ecclésiastique et ont pu croire que la réflexion proposée à leur...

3 pages - 1,80 €

Qu'appelle-t-on « expérience cruciale » ? A quelles conditions et avec quelles réserves une expérience peut-elle être considérée comme cruciale ?

||Voici le passage du Novum organum dans lequel Francis BACON, créateur de ce terme, explique ce qu'il entend par là.Au livre II de son grand ouvrage, après avoir exposé la méthode dite des trois tables, il traite de questions diverses au nombre de neuf et dont la première est consacrée aux praerogativae instantiarum, désignant...

3 pages - 1,80 €

Quand dit-on d'un homme qu'il est psychologue ?

||INTRODUCTION. - « Il y a d'excellents professeurs de psychologie, lisons-nous dans un livre récent, qui ne sont pas du tout psychologues, qui manquent même de toute psychologie. » Ce « pas du tout » et ce « toute » constituent une exagération manifeste. Mais cette correction effectuée, la réflexion que nous venons de...

3 pages - 1,80 €

Un philosophe écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble d'une personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||INTRODUCTION. — Des analyses comme celles du théâtre de Corneille, en nous faisant assister à la lutte du sentiment du devoir contre la passion, nous ont habitués à considérer la conscience comme un lieu où s'affrontent des puissances ennemies et irréductibles. Cette conception risque d'être ensuite renforcée par l'étude analytique de l'activité de l'homme...

3 pages - 1,80 €

« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un

||« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un banquet joyeux et salutaire, le banquet du papillon qui...

5 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ce mot de Renan : « Ce qu'on dit de soi est toujours poésie. » ?

||Introduction. — Le scepticisme quelque peu satisfait avec lequel il considérait les opinions et les croyances de ses contemporains, Renan retendait à l'idée qu'il avait de lui-même. Témoin cette réflexion qu'il faisait dans la Préface de ses Souvenirs d'enfance et de jeunesse comme pour inviter connaissance de soi et connaissance des autres le lecteur...

4 pages - 1,80 €

Notre vie affective est un « jardin secret ». Cependant on lui a assigné des conditions sociales. Y a-t-il contradiction entre ces deux assertions ?

||Le philosophe, dans son désir d'expliquer, voudrait ramener toute la réalité à un seul élément, la multitude des lois à une loi unique. Mais il se heurte à la complexité du réel et, en particulier, à la complexité de l'âme humaine dans laquelle de multiples influences s'entrecroisent sans se confondre.Ainsi, chacun a sa personnalité...

3 pages - 1,80 €

Un philosophe a écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux le long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais,...

2 pages - 1,80 €

On a dit : « La science moderne est née le jour où Galilée s'est demandé non pas pourquoi les corps tombent mais comment ils tombent. » Expliquez et discutez. ?

||Pourquoi, signifie ici dans quel but. On vous demande donc si la science moderne a commencé lorsqu'on a renoncé à la recherche des fins pour se borner à celle des causes efficientes. Distinguez entre : 1° les sciences biologiques et même les sciences morales, et 2° les sciences physico-chimiques.||...

1 page - 1,80 €

« Savoir, c'est pouvoir », a dît François Bacon. « Pour pouvoir, il faut croire et vouloir », a dit un sage. Vous vous efforcerez de déterminer dans quelle mesure savoir, croire et vouloir sont nécessaires à l'homme pour pouvoir, et vous chercherez si l'

||Introduction. —: « Au commencement était l'action », a écrit Gœthe. Le besoin d'agir est le plus essentiel à l'homme. Cependant, notre action effective ou productrice est bien réduite. Qu'est-ce qui nous manque ? De savoir, répond Bacon; de croire et de vouloir, réplique un sage. Qui des deux a raison ? I. Les conditions...

1 page - 1,80 €

Claude Bernard a dit en parlant des rapports de la science et de la philosophie : « L'union solide de la science et de la philosophie est utile aux deux : elle élève rune et soutient l'autre ». Expliquez et appréciez cette pensée. ?

||||I. — La philosophie élève la science. Sans la philosophie la science serait trop terre à terre. Sans doute elle ne tomberait pas complètement clans l'empirisme, mais elle y confinerait. Elle s'interdirait les grandes hypothèses, les vues d'ensemble. Elle aurait « des semelles de plomb ».II. — La science soutient la philosophie. Sans la...

1 page - 1,80 €

On distingue traditionnellement, pour l'édification de la psychologie scientifique, une méthode subjective et une méthode objective. Pensez-vous que, malgré cela cette science présente une unité ?

||OBSERVATION. — Le sens des deux expressions «méthode subjective» et «méthode objective» n'est pas parfaitement déterminé. Pour parer à cette ambiguïté, il est nécessaire de distinguer leurs différentes acceptions, surtout pour le second.Position de la question. La psychologie est la science des faits psychiques. Mais le fait psychique lui-même peut se définir de deux...

2 pages - 1,80 €

On a souvent dit que la morale consiste à vivre conformément à la nature. Qu'en pensez-vous ?

Position de la question. Les Stoïciens avaient posé en principe que l'homme doit « vivre conformément à la nature ». Que signifie exactement cette formule ? Peut-elle être prise comme maxime fondamentale de la morale ? Autrement dit, quels sont les rapports de la nature et de la moralité ?I. Qu'est-ce que la nature...

1 page - 1,80 €

Les philosophes classiques pensaient que la connaissance de soi-même conduirait à la libération de la personne ; or, les progrès de la psychologie ont souvent pour conséquence pratique le conditionnement de l'homme par l'homme. Une telle évolution est-el

||introduction. — En attendant le train, nous avons souvent lu en haut de la bascule établie sur le quai ou dans la salle d'attente cette invitation à se peser : « Qui souvent se pèse bien se connaît ; qui bien se connaît bien se porte ». Si la première de ces assertions est fort...

2 pages - 1,80 €

« Je suis moi-même la matière de mon livre », a dit Montaigne. Quelle idée vous faites-vous de la personnalité de l'auteur des « Essais », non seulement d'après ses confidences directes, mais encore d'après la composition de son oeuvre et la qualité orig

||INTRODUCTION « Les Essais, écrivait Gustave Lanson, c'est Montaigne », et de fait peu d'oeuvres littéraires nous entretiennent aussi complaisamment de leur auteur. Il ne nous laisse autant dire rien ignorer de son aspect physique, de ses habitudes de vie, de son caractère. D'ailleurs, même s'il s'était montré avare de confidences sur lui-même, la manière dont il a composé...

3 pages - 1,80 €

Biographie d'ALAIN (Émile-Auguste Chartier, dit). ?

||Né à Mortagne-au-Perche en 1868, mort au Vésinet en 1951.Il perdit la foi de bonne heure, et fit ses études à l'École normale supérieure. Professeur à Rouen en 1900, il fut nommé, en 1909, professeur de philosophie au lycée Henri IV. Journaliste républicain lors de l'affaire Dreyfus, il s'engagea volontaire, lors de la guerre...

1 page - 1,80 €

Biographie d'ALBERT DE BOLLSTAEDT, dit le Grand. ?

||Né à Lauingen (Souabe) en 1193, mort à Cologne en 1280.Il entra chez les Dominicains en 1222, et enseigna la philosophie à Ratisbonne, à Strasbourg, à Cologne et à Paris. Il eut dans cette ville un auditoire si nombreux qu'il dut prononcer ses cours en plein air, sur une place, qui devint la place Maubert....

1 page - 1,80 €

Biographie d'ANDRÉ (Yves-Marie, dit le Père).

||ANDRÉ (Yves-Marie, dit le Père). Né à Châteaulin en 1675, mort à Caen en 1764.Jésuite, il enseigna les mathématiques à Caen, de 1726 à 1759. Il écrivit une biographie de Malebranche. Œuvres principales : Discours, Essai sur le Beau (1741), Traité sur l'Homme (posth. 1766).  ||...

1 page - 1,80 €

Biographie d'ARNAULD (Antoine), dit le Grand Arnauld. ?

||Dit le Grand Arnauld. Né à Paris en 1612, mort à Bruxelles en 1694. Il fut reçu docteur en Sorbonne en 1641, mais ses convictions jansénistes l'en firent vite exclure. Il se retira à Port-Royal en 1656 et n'en sortit qu'en 1668. Il combattit les Jésuites et les Protestants, s'installa en Belgique en 1679, et eut...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com