Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : seul

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

1299 dissertations trouvées

J. Fourastié écrit dans son livre. Le grand espoir du XXe siècle : « Les machines modernes en prenant pour elles toutes les tâches serviles, qui sont du domaine de la répétition inconsciente, en libèrent l'homme, et lui laissent les seuls travaux qui res

|| Remarques sur le sujet • Le sujet : il s'agit d'un passage très souvent donné dans les examens; la connaissance du livre de Fourastié peut aider le candidat mais elle n'est pas indispensable. Il est nécessaire de s'arrêter sur l'expression machines modernes. Il ne s'agit pas de la machine en général, mais de la...

2 pages - 1,80 €

Il est facile, comme on l'a souvent fait, de dégager des tragédies de Corneille un idéal moral « cornélien ». Définissez brièvement cet idéal et dites dans quelle mesure il serait, selon vous, applicable non pas seulement à des êtres d'exception, mais à

||Ici la méthode la plus sûre pour être exact et complet est celle de la revue. Passez en revue toutes les pièces de Corneille en notant successivement et l'idéal moral que chacune nous propose et la mesure dans laquelle cet idéal est applicable à la vie commune :  Le Cid : l'idéal est qu'il faut...

1 page - 1,80 €

Assurer l'ordre est-ce la seule fonction de l'Etat ?

||• Qu'est-ce que « le pouvoir politique »? On trouvera des éléments de réflexion à ce sujet dans les commentaires des énoncés suivants : - Le politique n'est-il que l'expression de l'économie ? Quelles sont les différentes fonctions de l'Etat ?    • Réfléchir sur la notion d' « ordre ».  - Par exemple l'ordre de succession...

1 page - 1,80 €

La Fontaine a dit : « Ne t'attends qu'à toi seul. » Montrez, par des exemples, qu'il est sage de ne pas trop compter sur les autres. Faites voir aussi qu'on ne doit pas se dispenser de venir en aide à autrui quand on le peut. ?

|| Raconter très brièvement la fable: l'Alouette et ses petits. Il est plus digne et plus sage de se suffire que de compter sur autrui. Et puis, le prochain ne saurait comprendre ni soutenir nos affaires aussi bien que nous-mêmes. Enfin, il faut être capable d'accomplir sa mission par soi-même pour pouvoir s'offrir la douceur...

1 page - 1,80 €

Marthe ROBERT, critique contemporain, écrit: "Les mauvais livres attristent la vie non seulement parce qu'ils prolifèrent, mais parce qu'ils ont toujours quelque côté par où l'on pourrait les avoir écrits." ?

|| Introduction Marthe Robert fait à propos des mauvais livres une double constatation : ils prolifèrent, ce qui est attristant, mais ils ont aussi un « côté par où l'on pourrait les avoir écrits ». Elle souligne par là le procédé le plus couramment utilisé pour vendre, l'utilisation de lieux communs. Nous examinerons donc sur quoi...

4 pages - 1,80 €

Commenter et apprécier ces réflexions de Descartes : « Si l'exercice d'un art nous empêche d'en apprendre un autre, il n'en est pas ainsi dans les sciences; la connaissance d'une vérité nous aide à en découvrir une autre, bien loin de lui faire obstacle.

||  L'idée profonde de Descartes apparaîtra, si l'on montre l'impossibilité d'une interprétation littérale qui donnerait à l'expression : « Toutes les sciences », le sens d'une somme de connaissances portant sur tous les objets possibles. Par contraste on songera en effet à l'idée d'une solidarité de notions, donnée par la première phrase, et plus encore...

2 pages - 1,80 €

Discuter cette réflexion de J. Stuart Mill : « L'Univers est ainsi constitué que ce qui est vrai dans un cas quelconque, est vrai aussi dans tous les cas d'une certaine nature. La seule difficulté est de savoir quelle est cette nature. ». ?

||Les formules de Mill rappellent l'idée populaire comme l'idée philosophique traditionnelle de genres ou de types de faits. Il est intéressant de le rappeler; car, si l'esprit de l'empirisme (et spécialement de l'empirisme de Mill) est par certains aspects l'opposé de l'esprit populaire, il en est en fait une transposition, qui explique ses affirmations...

3 pages - 1,80 €

Un philosophe a écrit: «Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité.» Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais, nous...

2 pages - 1,80 €

« Jamais, dit J.-J. Rousseau, je n'ai tant pensé, tant existé, tant été à moi, si j'ose dire, que dans les voyages que j'ai faits seul et à pied. » Décrire ce Rousseau voyageur et rêveur. ?

||En Première, vous auriez puisé dans la biographie de Rousseau les lignes essentielles de votre travail, faisant preuve d'une connaissance détaillée de notre histoire littéraire; puis, sur ce fond, vous auriez brodé une description suggestive qui aurait montré que vous savez manier votre plume. Pour transformer cette dissertation littéraire en dissertation philosophique, il suffit presque de substituer au mot...

4 pages - 1,80 €

La mémoire et l'habitude constituent-elles un seul phénomène ?

||« Vous souvenez-vous encore de jouer du piano ? — Non, il y a longtemps que j'en ai perdu l'habitude. » Cette phrase et bien d'autres de ce genre montrent comment l'on assimile souvent mémoire et habitude. Cette réduction de deux faits psychologiques à un seul est-elle justifiée ? Il suffit, pour s'en rendre compte, d'envisager les points communs,...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette opinion de Jean Giraudoux : « Le spectacle est la seule forme d'éducation morale ou artistique d'une nation. Il est le seul moyen par lequel le public, le plus humble et le plus lettré, peut être mis en contact avec les plus haut

||Cette réflexion est tirée d'un Discours sur le théâtre prononcé le 19 novembre 1931 au banquet de l'Association parisienne des anciens élèves du lycée de Châteauroux. La voici rétablie dans son intégrité et dans son contexte.La question du théâtre et des spectacles, qui a joué un rôle capital et parfois décisif dans l'histoire des...

3 pages - 1,80 €

« Le spectacle est la seule forme d'éducation morale ou artistique d'une nation », affirme Giraudoux (« Discours sur le théâtre » dans Littérature, 1941).Vous commenterez cette position du dramaturge en vous appuyant sur Électre. ?

||Giraudoux se fait une très haute idée du théâtre, auquel il assigne une fonction éducative, tant sur le plan moral qu'artistique. Même si l'on peut contester que le théâtre remplisse seul cette mission, il n'en demeure pas moins vrai que le dramaturge se propose d'éveiller ou d'affirmer chez le spectateur le goût des graves...

2 pages - 1,80 €

Un philosophe écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble d'une personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||INTRODUCTION. — Des analyses comme celles du théâtre de Corneille, en nous faisant assister à la lutte du sentiment du devoir contre la passion, nous ont habitués à considérer la conscience comme un lieu où s'affrontent des puissances ennemies et irréductibles. Cette conception risque d'être ensuite renforcée par l'étude analytique de l'activité de l'homme...

3 pages - 1,80 €

Peut-on dire avec Ribot que la conscience affective est seulement la constatation de notre état organique ?

||INTRODUCTION. - SOUS l'influence du dualisme cartésien d'après lequel le corps et l'âme constituaient deux réalités se suffisant à elles-mêmes, la psychologie a été longtemps conçue comme la science de la vie inférieure et celle-ci comme un monde indépendant du monde physique et de l'organisme. Contre cette conception, la psychologie moderne a vivement réagi et, reprenant des remarques...

1 page - 1,80 €

« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un

||« La rêverie est le dimanche de la pensée. La flânerie n'est pas seulement délicieuse, elle est utile. C'est un bain de santé qui rend la vigueur et la souplesse à tout l'être, à l'esprit comme au corps, c'est le signe et la fête de la liberté, c'est un banquet joyeux et salutaire, le banquet du papillon qui...

5 pages - 1,80 €

Les « faits de population » posent-ils seulement des problèmes biologiques et économiques, ou posent-ils en outre un problème moral ?

||Introduction. — Depuis plus d'un demi-siècle, sous la menace d'une armée allemande de plus en plus forte, les Français déploraient la dénatalité de leur pays et la dépopulation des campagnes, plus prolifiques que les villes. Aujourd'hui, si cette préoccupation ne nous a pas complètement abandonnés, nous entendons d'autres échos : de grandes contrées du...

3 pages - 1,80 €

Un philosophe a écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux le long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais,...

2 pages - 1,80 €

« Je suis moi-même la matière de mon livre », a dit Montaigne. Quelle idée vous faites-vous de la personnalité de l'auteur des « Essais », non seulement d'après ses confidences directes, mais encore d'après la composition de son oeuvre et la qualité orig

||INTRODUCTION « Les Essais, écrivait Gustave Lanson, c'est Montaigne », et de fait peu d'oeuvres littéraires nous entretiennent aussi complaisamment de leur auteur. Il ne nous laisse autant dire rien ignorer de son aspect physique, de ses habitudes de vie, de son caractère. D'ailleurs, même s'il s'était montré avare de confidences sur lui-même, la manière dont il a composé...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com