Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : comment

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

1246 dissertations trouvées

Il ne doit pas y avoir de guerre. Kant. Commentez

? C'est dans la conclusion de la Métaphysique des moeurs, doctrine du droit (1797) que le philosophe allemand Kant (1724-1804) formule cette condamnation définitive de la guerre. ? Affirmant qu'« il ne doit pas y avoir de guerre », Kant a bien conscience d'aller à rebours de toutes les évidences historiques. Ainsi que l'écrit pratiquement au même moment Joseph...

2 pages - 1,80 €

« Hegel, le grand philosophe des temps modernes, a écrit que la lecture du journal était la prière du matin». Commentez et discutez s'il y a lieu.

Remarque. Ce sujet* peut être traité, dans un sens particulier, en examinant la citation uniquement du point de vue de la pratique personnelle; nous la traitons ici sur un plan général. Il s'agit d'examiner en quoi la lecture du journal peut se comparer à la prière du matin. Vous pouvez d'emblée adopter une conception large du sujet :...

1 page - 1,80 €

Vous montrerez comment nous confondons très souvent avec la vérité des opinions qui n'ont aucun des caractères que doit avoir la vérité. Quelles sont les raisons de cette confusion ?

Si on examine avec soin ce qui attache ordinairement les hommes plutôt à une opinion qu'à une autre, on trouvera que ce n'est pas la pénétration de la vérité et la force des raisons, mais quelque lien d'amour-propre, d'intérêt ou de passion. C'est le poids qui emporte la balance et qui nous détermine dans la plupart de nos...

2 pages - 1,80 €

Colloque sentimental, Paul Verlaine (Commentaire)

Bien des poèmes évoquent un amour brisé. C’est un amour de ce genre que Verlaine, poète symboliste de la 2ème moitié du 19ème siècle évoque ds le poème Colloque Sentimental, extrait du recueil Les Fêtes Galantes, inspiré des tableaux du peintre Watteau (18ème).  Dans ce poème à la forme originale, puisqu’il n’est constitué que de...

10 pages - 1,80 €

Commentaire D'Un Extrait De La "Métapsychologie" De Freud

« On nous conteste de tous côtés le droit d'admettre un psychisme inconscient et de travailler avec cette hypothèse. Nous pouvons répondre à cela que l'hypothèse de l'inconscient est nécessaire et légitime, et que nous possédons de multiples preuves de l'existence de l'inconscient. Elle est nécessaire, parce que les données de la conscience sont...

5 pages - 1,80 €

Commentaire sur un extrait des Principes de la connaissance humaine de Berkeley

73- Il vaut la peine de réfléchir un peu aux motifs qui ont incité les hommes à supposer l'existence de la substance matérielle ; et que ayant ainsi observé à l'arrêt graduel et l'expiration de ces motifs ou raisons, nous puissions proportionnellement retirer l'assentiment qui se fondait sur eux. On a donc d'abord pensé, que la couleur,...

3 pages - 1,80 €

Schopenhauer: l'homme, cet "animal métaphysique" (Commentaire de texte)

Selon Schopenhauer, bien que, comme tout être, l'Homme meurt, cet « animal métaphysique » est particulier, car il ne peut s'empêcher de s'étonner de son existence, et se poser la question de la Création. L'étonnement, c'est là la base de la philosophie. Ayant accédé à la conscience de soi, doué d'intelligence, et conscient de sa finitude, l'Homme voudrait...

2 pages - 1,80 €

Hume, Traité de la nature humaine, I, IV, 6 - Commentaire de l'extrait

Le premier paragraphe de notre extrait est une attaque contre la thèse cartésienne de l'identité personnelle établie par l'activité de la pensée (ou ce que nous pourrions appeler, en termes anachroniques, la conscience réflexive). On en trouve la démonstration dans la Seconde Méditation, « De la nature de l'esprit humain ; et qu'il est plus aisé à connaître que le corps »....

2 pages - 1,80 €

Commentaire Texte Sartre, "Cahiers Pour Une Morale"

Et comme il faut assumer nécessairement pour changer, le refus romantique de la maladie par le malade est totalement inefficace. Ainsi y a-t-il du vrai dans la morale qui met la grandeur de l'homme dans l'acceptation de l'inévitable et du destin. Mais elle est incomplète car il ne faut l'assumer que pour la changer. Il ne s'agit pas...

3 pages - 1,80 €

Commentaire de texte de Spinoza, Ethique, livre 5 (extrait)

"La plupart semblent croire qu'ils sont libres dans la mesure où il leur est permis d'obéir à leurs penchants et qu'ils abandonnent de leur indépendance dans la mesure où ils sont tenus de vivre selon la prescription de la loi divine. La moralité donc, et la religion, et, sans restriction, tout ce qui se rapporte à la force...

2 pages - 1,80 €

Commentaire sur un extrait de Esthétique de Hegel, sur la prise de conscience de soi.

Texte étudié « L'homme obtient cette conscience de soi-même de deux manières différentes : premièrement de manière théorique, dans la mesure où il est nécessairement amené à se rendre intérieurement conscient à lui-même, où il lui faut contempler et se représenter ce qui s'agite dans la poitrine humaine, ce qui s'active en elle et la travaille souterrainement, se contempler...

2 pages - 1,80 €

Comment peut-on définir la religion ?

   Pour définir la religion à partir du fait religieux, dans sa dimension historique, culturelle, on ne doit pas se borner à faire une description ou une collection des traits des religions existantes ou ayant existées. Il s'agit d'isoler ce qui est commun à l'ensemble des religions, ce qui vaut pour toutes. De la sorte, on aura saisi ce...

3 pages - 1,80 €

COMMENTEZ: « La religion est l'opium du peuple » Karl Marx

Karl Marx, par cette citation, déclare que le peuple est obsédé par la religion. En effet, pour lui, c'est un moyen utiliser par les chefs de sociétés pour contrôler le peuple. Il dit que ce sont les hommes qui ont créés la religion et non pas le contraire et qu'il ne faut pas l'oublier. La religion empêche de...

2 pages - 1,80 €

Commentaire de texte : La Crise de la culture, Hannah Arendt: Culture, travail et loisir

Dans La Crise de la culture, Hannah Arendt tente de nous montrer comment la culture est en contradiction avec la notion de loisirs. Ainsi, elle pense que dans toute société il existe une séparation entre oeuvre d'art et objet d'usage, donc entre le beau et l'utilitaire, leur seul point commun réel étant leur appartenance à la création humaine....

2 pages - 1,80 €

Commentaire: BERGSON: A quoi vise l'art ?

Dans ce texte, le philosophe Henri Bergson tente de nous faire réfléchir à propos de l'art. Sous une apparente simplicité, la question du rôle de l'Art se dévoile comme étant difficile, pour ne pas dire redoutable. Est-ce finalement, une forme d'expression de l'indicible ou seulement la représentation d'une réalité individuelle ? L'art, souvent agressé par des clichés :...

1 page - 1,80 €

Comment une oeuvre d'art nous touche-t-elle ?

Une phénoménologie de la contemplation esthétique met en lumière la part de plaisir éprouvé par la subjectivité dans son rapport à l'oeuvre. Mais tout en étant un plaisir des sens, celui-ci n'est pas sensuel puisque le sentiment esthétique semble désintéressé. Le rôle de l'imagination semble ici fondamental puisqu'il fait de la contemplation une rupture dans le mode d'existence du sujet. Le plaisir dans...

2 pages - 1,80 €

Commentaire Merleau-Ponty: L'homme est-il un être libre ou une simple chose ? esprit absolu ou conscience nue ?

Dans ce texte argumentatif, Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) nous donne son approche de la liberté, il présente cette liberté à partir des contraintes qui s'exercent sur le sujet, entre déterminisme et choix d'absolu. Ainsi, il met en lumière les différents aspects, les caractéristiques de la liberté. De ce fait, nous posons la problématique suivante : L'homme est-il un être...

2 pages - 1,80 €

Commentaire du texte de Emile Durkheim. Les règles de la méthode sociologique , Chapitre 5

« Une explication purement psychologique des faits sociaux ne peut donc manquer de laisser échapper tout ce qu'ils ont de spécifique, c'est-à-dire de social. Ce qui a masqué aux yeux de tant de sociologues l'insuffisance de cette méthode, c'est que, prenant l'effet pour la cause, il leur est arrivé très souvent d'assigner comme conditions déterminantes aux phénomènes sociaux...

1 page - 1,80 €

Les sens sont-ils le commencement et la fin de toutes nos connaissances ?

Les sens semblent être la fonction par laquelle nous percevons le monde. Ils paraissent être parmi les données les plus élémentaires, les plus précoces et les plus universelles : dès la naissance, nous sommes en relation avec le monde et avec lui-même par la sensation, au travers duquel le monde semble se donner de lui-même, se présenter de...

5 pages - 1,80 €

NIETZSCHE : La conscience comme « Réseau de communications » (commentaire)

Pour Nietzsche, la conscience de soi est née à partir d'un besoin qu'avait l'homme de ne plus être qu'un simple individu, c'est à dire isolé, mais pour pouvoir communiquer. Mais puisque selon Nietzsche la conscience est née à partir d'un besoin de communiquer, cette conscience est-elle si personnelle que cela? Permet-elle vraiment à l'homme d'apprendre à se connaitre...

1 page - 1,80 €

Le problème du critère de la vérité: Comment reconnaît-on le vrai ¿

||   Philosopher, c’est chercher la vérité « avec tout son âme » comme le disait Platon. Mais où et comment chercher pour trouver la vérité, existe-t-elle? Le premier problème philosophique soulevé est celui du critère de vérité. La question de la vérité pose aussi celle de l’erreur, du mensonge et nous interroge sur notre prédiction à vouloir détenir la...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com