Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : loi

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 >>

1568 dissertations trouvées

Est-ce parce que les hommes sont injustes Qu'il faut des lois ?

Voilà donc, Socrate, quelle est la nature de la justice, et l'origine qu'on lui donne. »   La position platonicienne permet une seconde piste de réflexion, qui permet de combiner l'interrogation sur l'injustice naturelle des hommes et la question du fondement de l'instauration de la justice. Apparaît alors une tension entre ces deux éléments, car l'injustice est à la fois pratiquée...

2 pages - 1,80 €

Peut-on dire vrais au même titre la théorème mathématique et la loi physique ?

Sens des mots de l'énoncé : - Les mathématiques sont la science des grandeurs (tout ce qui est susceptible d'augmentation et de diminution). Les mathématiques pures considèrent les idées de quantité, de nombre et de rapport sans les supposer en aucun objet particulier (cf. arithmétique, algèbre, étude des fonctions) ; avec la géométrie intervient la notion de grandeur concrète,...

1 page - 1,80 €

Est-il possible d'établir des lois en psychologie ?

? Quant à l'individualité, elle « n'est pas moins marquée dans la vie physiologique que dans la vie psychique ; d'ailleurs l'homogénéité des objets du monde inorganique n'est elle-même qu'une limite idéale. L'approximation obtenue est cependant suffisante pour conduire à des lois générales abstraites qui permettent de reconstruire le concret par leur interférence complexe » (P. GUILLAUME, Introd....

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce Qu'une loi statistique ?

Aussi repousse-t-il la méthode statistique comme un pis-aller qui ne peut jamais « donner la vérité scientifique ». « La statistique, écrit-il (Ibid., 2e partie, chap. II, § IX), ne peut donner qu'une probabilité, mais jamais une certitude. J'avoue que je ne comprends pas pourquoi on appelle lois les résultats qu'on peut tirer de la statistique ; car...

2 pages - 1,80 €

Comment l'existence de lois statistiques s'accordent-elle avec le principe du déterminisme ?

, 2e partie, chap. II, § IX), ne peut donner qu'une probabilité, mais jamais une certitude. J'avoue que je ne comprends pas pourquoi on appelle lois les résultats qu'on peut tirer de la statistique ; car la loi scientifique, suivant moi, ne peut être fondée que sur une certitude et sur un déterminisme absolu, non sur une probabilité....

2 pages - 1,80 €

La loi morale et la loi physique ?

La loi morale et la loi physique sont opposées traditionnellement pour exprimer la différence entre l'obligation et la nécessité. La nécessité exclut la liberté, l'obligation la requiert. Nous avons eu ci-dessus l'occasion de comparer obligation et nécessité en comparant les sociétés humaines aux sociétés animales. Dans celles-ci règne la nécessité de la loi biologique, dans la mesure où...

2 pages - 1,80 €

Loi sociale et loi morale ?

En revanche, dans l'hypothèse où la loi positive s'écarterait de la supra-norme, se poserait sérieusement la question de savoir s'il ne vaudrait pas mieux désobéir. On appelle idéalisme juridique, la doctrine qui subordonne la validité de la loi positive à sa conformité à la loi idéale ou naturelle, la doctrine qui fonde le droit positif dans le droit...

3 pages - 1,80 €

N'y a-t-il pas quelque étroitesse d'esprit à vouloir imposer à toutes les sciences les méthodes et les hypothèses qui semblent avoir réussi dans l'une d'entre elles ?

Dans ce domaine on est parvenu à un savoir véritable, c'est-à-dire à des connaissances certaines et même présentant la généralité qui caractérise les lois. En se fondant essentiellement sur la méthode introspective, psychologues et moralistes ont déterminé les grandes lois des principaux faits psychiques comme l'attention, la mémoire ou l'habitude. Les sociologues, partant des données de l'observation extérieure,...

3 pages - 1,80 €

Qu'entend-on par expérience ? l'expérience est-elle première, antérieure à la pensée, ou reçoit-elle de la pensée les lois qui la rendent intelligible ?

A. ? Deux acceptions du mot. Claude BERNARD distingue fort heureusement l'expérience que l'on a et l'expérience que l'on fait : c'est de la première qu'il est question lorsque l'on parle d'un homme d'expérience; c'est la seconde que nous envisageons en disant que l'hypothèse doit être vérifiée par l'expérience. Mais l'expérience que l'on a résulte d'expériences que l'on a faites,...

3 pages - 1,80 €

Des rapports entre la liberté et le vouloir ?

Si on peut choisir, c'est que les raisons ne sont pas déterminantes et, par suite, qu'on n'agit pas seulement pour des raisons; en d'autres termes, qu'on n'est pas complètement libre : « Les actes les plus libres (...) sont ceux dans lesquels il n'y a plus d'option. » (L. LAVELLE). b) D'autre part, le vouloir ne doit pas être...

2 pages - 1,80 €

Comparez le théorème mathématique et la loi physique.

||— Les mathématiques sont la science des grandeurs (tout ce qui est susceptible d'augmentation et de diminution). Les mathématiques pures considèrent les idées de quantité, de nombre et de rapport sans les supposer en aucun objet particulier (cf. arithmétique, algèbre, étude des fonctions) ; avec la géométrie intervient la notion de grandeur concrète, d'espace....

3 pages - 1,80 €

Expliquer et discuter ce mot d'un moraliste : « c'est bien souvent la liberté qui asservit et la loi qui délivre ».

Expliquer et discuter ce mot d'un moraliste : « C'est bien souvent la liberté qui asservit et la loi qui délivre ». Ce paradoxe s'énonce, comme de coutume, sous la forme symétrique ; ainsi tendrait-il à nous conseiller le plan en deux parties. Comment échapper à cette espèce de tentation ? Nous tâcherons de découvrir une troisième idée qui...

1 page - 1,80 €

Faut-il reconnaître une valeur morale à la loi de la concurrence, notamment dans le domaine économique ?

Faut-il reconnaître une valeur morale à la loi de la concurrence, notamment dans le domaine économique ? La concurrence est présentée comme une loi naturelle. On demande quel jugement le moraliste est conduit à porter sur elle, lorsqu'il applique spécialement son attention à ses modalités et à ses effets dans l'ordre économique. Le sens de la réponse à fournir...

1 page - 1,80 €

Des différents sens du mot loi et de leurs rapports: loi scientifique, loi juridique, loi morale

a) Significations différentes suivant les domaines. ? Loi scientifique, rapport nécessaire et naturel ; loi juridique, détermination des droits et des obligations des citoyens dans un Etat; loi morale, autre nom du devoir conçu par toute conscience comme obligatoire. b) Point de vue de l'évolution. ? 1) Le premier usage paraît avoir été celui de la loi juridique, fixant souverainement...

1 page - 1,80 €

Les lois sont-elles l'oeuvre de la raison ?

dans ce cas, elles paraissent en dehors de la simple raison. Rien ne les fonde ni ne les explique : « il faut agir comme ça, un point c'est tout, sinon c'est immoral .» Il ne faut pas tuer son voisin, même s'il vous empêche de dormir, --- parce que la vie humaine a une valeur absolue . Pourquoi ? Parce que. -...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com