Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : conscient

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 >>

1748 dissertations trouvées

Y a-t-il différence niveaux de conscience ?

Marcel Proust « Du côté de chez Swann » (début) On peut semble-t-il, distinguer au moins trois niveaux de conscience : ? I ? La conscience passive, sans conscience de significations et sans conscience de soi. Elle est caractérisée par une cénesthésie vague et des sensations qualitatives flottantes dans lesquelles le sentir et le senti ne sont pas distingués. Dans...

2 pages - 1,80 €

Peut-on donner un être à la conscience ?

Peut-être que la conscience renvoie à quelque chose de plus profond, autrement dit la conscience n?est peut-être qu?un épiphénomène qui renvoie à autre chose qui serait son support. Ainsi la conscience possède-t-elle un être ou n?est-elle qu?un épiphénomène ? La conscience est-elle un objet de connaissance ou n?est-elle que l?effet d?un substrat ? Etre conscient est-ce cela qui me définit...

2 pages - 1,80 €

L'art élargit-il le champ de la conscience ?

||  Elargir le champ de la conscience de quelqu’un signifie donc deux choses, en fonction du type de conscience dont nous parlons. Elargir le champ de la conscience psychologique d’un être veut dire « faire entrer dans la sphère de cette conscience des pensées et des images qui lui sont encore inconnues » ; élargir le champ...

3 pages - 1,80 €

Ma conscience est-elle comme un miroir du monde ?

Un miroir est objectif, il renvoie normalement le monde tel qu?il est, sans déformation. La conscience ne renferme une image du monde exactement tel qu?il se présente. Schopenhauer, encore, a démontré combien les émotions, l?humeur influençait l?image que nous avions du monde. « Rappelons nous quelles teintes sereines, quel aspect riant le monde entier revêt à nos yeux...

1 page - 1,80 €

La conscience définie-t-elle l'humanité de l'homme ?

Ceci permet à Descartes de définir l'homme comme substance pensante, ou "consciente" au sens d'une conscience réflexive, permettant la conscience de soi. - Husserl : l'homme se constitue comme humain par la structure de la conscience, conçue selon la relation de l'intention, qui permet à l'homme d'avoir un accès au monde extérieur en tant qu'extérieur (Méditations cartésiennes). C'est cette...

4 pages - 1,80 €

Peut-on faire quelque chose sans en avoir conscience ?

Peut-on faire quelque chose sans en avoir conscience ?||L’homme conscient est considéré comme celui qui agit tout en le sachant. Ainsi la conscience installe l’individu dans le monde, et lui permet de prendre position. L’homme, toujours devant le monde, doit s’efforcer de le connaître, de le juger ou de le transformer. Il paraît donc...

2 pages - 1,80 €

Pourquoi n'accorde-t-on pas la conscience aux animaux ?

Pourquoi n'accorde-t-on pas la conscience aux animaux ?||L’idée de l’homme s’est toujours exprimée par sa distinction de l’animal. Le manque de raison chez l’animal sert à démontrer la dignité de l’homme. L’animalité est ainsi définie comme privation d’une âme, d’une raison, d’une histoire, d’un langage, d’une conscience, d’un monde etc. Et même si l’homme,...

2 pages - 1,80 €

L'inconscient selon Adler et Jung ?

L'unité du moi, en effet, s'oppose à ce que l'on se représente la vie éveillée et la vie du rêve comme deux réalités absolument différentes : « La loi fondamentale de ces deux formes de vie, veille et sommeil est : ne pas laisser sombrer le sens de la valeur du « moi »... Le « moi » cherche...

2 pages - 1,80 €

Peut-on invoquer l'inconscient pour échapper à ses responsabilités ?

Reformulation : Est-il possible, en fait et en droit, de faire appel à l'hypothése d'une vie psychique ignorée et active, pour fuir l'obligation morale d'assumer nos actes et leurs conséquences? Problème: D'un coté, s'il existe effectivement en nous, â notre insu, des pulsions qui cherchent et parviennent à s'exprimer à travers nos pensées et notre comportement,...

3 pages - 1,80 €

Peut-on être sans avoir conscience d'être et avoir conscience d'être sans savoir ce qu'on est ?

L?homme n?est jamais pleinement, il est toujours quelque chose de particulier et de déterminé. L?homme ne peut donc pas être sans avoir conscience d?être parce qu?il ne peut pas être simplement, il est toujours quelque chose. Sans compter qu?en tant qu?être conscient, il ne peut pas ne pas avoir conscience de lui-même en tant qu?être particulier. (cf. Sartre...

3 pages - 1,80 €

La conscience singularise-t-elle au maximum l'individu ?

Cette représentation est une pensée, et non une intuition. [?] Je n?ai donc aucune connaissance de moi tel que je suis, mais je me connais seulement tel que je m?apparais à moi-même. La conscience de soi-même n?est donc pas encore, il s?en faut, une connaissance de soi-même. » La singularisation maximum de l?individu s?achève donc dans la véritable connaissance...

3 pages - 1,80 €

L'hypothèse de l'inconscient rend elle l'homme irresponsable ?

L'admettre, c'est en effet déjà renoncer pour soi-même à la prétendue maîtrise de ses actes, à la toute-puissance de la lucidité et du vouloir. « J'ai acquis l'impression, écrit Freud, de ce que la théorie de l'inconscient se heurtait principalement à des résistances d'ordre affectif qui s'expliquent par ce fait que personne ne veut connaître son inconscient, et partant...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com