Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : ces

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 >>

13406 dissertations trouvées

Comment comprenez-vous cette pensée de Joubert : « Pour bien écrire, il faut une facilité naturelle et une difficulté acquise » ?

||Introduction. — Le philosophe novice qui se trouve pour la première fois devant le sujet de dissertation se sent tout dépaysé : les pensées lui semblent lointaines, les mots n'ont pas de sens bien net. Aussi ne parvient-il qu'à grand peine à rédiger quelques pages qu'il juge — et qu'on juge — bien médiocres....

1 page - 1,80 €

Discutez cette pensée de Joubert et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles : « Les écrivains qui ont de l'influence ne sont que des hommes qui expriment parfaitement ce que les autres sentent, et qui réveillent

||Pour transformer ce sujet de dissertation littéraire en sujet de dissertation philosophique, ou plutôt psychologique, il suffit d'omettre la proposition : « et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles ».Sans doute, une dissertation philosophique, et surtout une dissertation psychologique, comporte des exemples; mais ces exemples doivent se ...

3 pages - 1,80 €

Commentez cette pensée de Vauvenargues : « C'est un grand signe de médiocrité que de toujours louer modérément. » ?

||Introduction. — Dans une société polie, on évite, en présence des gens, de porter sur eux des appréciations qui pourraient les blesser; on insiste, au contraire, sur les remarques susceptibles de leur faire plaisir. Mais, quand ils sont partis, le ton change : on procède à une mise an point rigoureuse et, réagissant contre...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot de Mme de Lambert : « L'admiration est le partage des sots » ?

||Introduction. — La maxime est un genre littéraire dangereux. Elle doit avoir une portée générale et, en même temps, une forme concise: aussi est-il bien difficile d'y introduire les distinctions nécessaires. Elle doit frapper par son air de nouveauté et sonner comme un paradoxe : ce n'est pas le meilleur moyen d'arriver à l'exacte...

1 page - 1,80 €

Expliquez et, si vous le jugez à propos, discutez cette formule de Ch. Blondel : « La raison et la volonté sont les deux splendides présents que la société a mis dans notre berceau. » ?

||La nature et l'origine des deux grandes fonctions proprement humaines : raison et volonté, fut toujours (et à juste titre) l'un des principaux sujets de méditations et discussions des philosophes : témoin les conceptions empiristes et rationalistes sur l'origine des idées et principes.De nos jours, le problème a reçu des solutions d'un genre nouveau;...

2 pages - 1,80 €

Notre vie affective est un « jardin secret ». Cependant on lui a assigné des conditions sociales. Y a-t-il contradiction entre ces deux assertions ?

||Le philosophe, dans son désir d'expliquer, voudrait ramener toute la réalité à un seul élément, la multitude des lois à une loi unique. Mais il se heurte à la complexité du réel et, en particulier, à la complexité de l'âme humaine dans laquelle de multiples influences s'entrecroisent sans se confondre.Ainsi, chacun a sa personnalité...

3 pages - 1,80 €

Comment comprenez-vous ce jugement de Montaigne : « Ce grand montre est le miroir où il faut se regarder pour se bien connaître » ?

||Comment comprenez-vous ce jugeme L'essentiel n'est pas d'apprécier, de discuter ou même de commenter la pensée de Montaigne, mais de dire comment vous la comprenez, pratiquement quel est ce « grand monde » dans lequel il faut regarder pour se connaître. Introduction. — « Connais-toi toi-même », tel est le premier précepte que Socrate donne au...

2 pages - 1,80 €

Percevoir et comprendre.

||Notre but est ici de donner quelques idées pour la préparation immédiate de la dissertation. Nous supposons que nous venons dé recevoir le texte du sujet. Ce texte provoque des réflexions dont nous prenons note; ensuite nous tâchons de faire quelques lectures qui puissent nous éclairer; puis vient le plan. Nous laisserons à d'autres...

2 pages - 1,80 €

Discutez ce mot de W. James : « La plus grande découverte psychologique du XIXe siècle a été celle du subconscient. » ?

||La psychologie expérimentale, « science des faits de conscience et de leurs rapports », est, comme 'les autres branches de la connaissance humaine, à caractère progressif.C'est ce qui a fait dire à W. James : « La plus grande découverte psychologique du XIXe siècle a été celle du subconscient. » Il entend évidemment sous...

2 pages - 1,80 €

Un philosophe a écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux le long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais,...

2 pages - 1,80 €

La psychologie du caractère apporte-t-elle une confirmation ou un démenti à cette pensée d'Amiel : « L'homme n'est que ce qu'il devient, vérité profonde; l'homme ne devient que ce qu'il est, vérité plus profonde encore » ?

||Il est classique de distinguer dans le caractère des éléments naturels ou innés et des éléments acquis. On naît sanguin ou lymphatique, vif ou mou; mais les traite essentiels du tempérament peuvent être modifiés par des influences diverses : le climat, le métier, l'éducation et le milieu social, enfin l'effort volontaire.Cette distinction claire, et...

3 pages - 1,80 €

Discutez le mot célèbre du philosophe Ravaisson : « C'est la matérialité qui met en nous l'oubli. » ?

||La mémoire, avec son double phénomène d'oubli et de rappel, est un des pouvoirs originaux de l'être conscient. Aussi l'explication de l'oubli et de la conservation des souvenirs a-t-elle fréquemment sollicité l'intérêt et la sagacité des psychologues, spécialement touchant le rôle que joue en ces phénomènes le double élément de l'être humain : esprit...

2 pages - 1,80 €

L'association des idées. Quelle est, dans cette fonction, la part de l'automatisme, et quelle est la part de l'activité de sélection ?

||Introduction. — Pour se faire une idée juste de cette fonction très générale qu'on appelle d'une façon uniforme « association des idées », le procédé le plus simple et le plus objectif paraît être d'envisager d'abord un certain nombre de ces cas d'associations mentales, et d'examiner ensuite, par une analyse détaillée de ces faits,...

3 pages - 1,80 €

Peut-on appeler l'imagination « créatrice » ?

||Introduction. — On parle couramment, en psychologie, d'imagination créatrice, et, dans le langage ordinaire, le terme de création est appliqué à des produits de l'activité humaine : c'est ainsi qu'on présente la dernière création d'un dramaturge, d'un constructeur d'automobiles ou d'un couturier célèbre.N'y a-t-il pas là un abus de langage ? Créer, c'est faire...

1 page - 1,80 €

Analysez et comparez les trois façons d'agir sur l'esprit des autres exprimées par ces mots : suggérer, persuader, convaincre. ?

||Introduction. — L'âme de l'homme est comme une citadelle inviolable dont aucune attaque directe ne peut mettre bas les remparts. Pour agir sur elle, nous sommes obligés de parlementer de l'extérieur. Mais dans l'attitude que peut prendre le parlementaire il peut y avoir bien des variétés : suggérer, persuader, convaincre, semblent bien exprimer les...

1 page - 1,80 €

Maine de Biran écrit dans son journal, en 1822 : « Une personne que je croyais spirituelle me niait aujourd'hui qu'il y ait énergie sans passion et elle paraît avoir lié étroitement ces deux idées. J'ai soutenu fortement que là où il y avait passion entr

||Introduction. — Analyse d'une passion : celle d'Harpagon par exemple : elle apparaît surtout avec deux caractères :— une grande ardeur et une énergie formidable dans une direction unique;— un assujettissement du sujet, sans ce§se harcelé par sa tendance, et qui la suit;C'est sans doute ce qui aura donné lieu à la double opinion...

2 pages - 1,80 €

Discutez cette pensée de Pascal : « Instinct et raison, marques de deux natures. » ?

||INTRODUCTION. - Pascal, pour qui « pensée fait la grandeur de l'homme » (488), est bien un esprit du XVIIe siècle, un contemporain de Descartes qui croyait n'être qu' u une substance dont toute l'essence ou la nature n'est que de penser ». Mais il déborde son siècle et, en reconnaissant, à côté ou...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette formule : « Il n'y a de science que du général » ?

||« L'homme désire naturellement savoir », dit Aristote dès les premiers mots de sa Métaphysique : les « pourquoi » incoercibles de l'enfant, la curiosité de l'adulte à l'affût des nouvelles, les patientes recherches du savant en quête de l'explication d'un phénomène, sont des effets divers de cette tendance foncière chez l'homme, de ce...

2 pages - 1,80 €

Vous définirez l'intuition et la pensée discursive et vous montrerez le rôle de l'une et de l'autre dans les sciences mathématiques, dans les sciences expérimentales et dans la métaphysique. ?

  Réflexion : opération intellectuelle par laquelle la pensée, s'abstrayant de toute adhésion au concret, fait retour sur elle-même et sur ses actes. Implique un processus temporel. ||Toute une connaissance humaine s'énonce sous forme de jugement, affirmation d'un rapport entre deux idées. La phrase de Kant est bien connue : « Penser, c'est juger. »Mais, suivant la façon dont ce...

2 pages - 1,80 €

Découvrir et vérifier une loi scientifique, est-ce la même chose ? (Découverte et vérification des lois en science) ?

||Introduction. — Bacon, suivi par Stuart Mill, avait donné de la méthode expérimentale une théorie restée longtemps classique. D'après lui, le savant en quête de l'explication des phénomènes naturels commencerait par faire des observations aussi nombreuses et surtout aussi variées que possible; puis il chercherait entre quels phénomènes il y a « coïncidence constante...

3 pages - 1,80 €

Le doute du scientifique est-il de même nature que celui du sceptique ?

||Introduction. — L'homme est naturellement crédule. C'est l'expérience de l'erreur et du mensonge qui le rend prudent et l'amène à douter. Mais il y a différentes façons de douter : celle du savant et celle du sceptique : comment les caractériser ?I. La genèse et le rôle du doute sont bien dissemblables suivant qu'on...

1 page - 1,80 €

Quelle différence y a-t-il, dans les sciences physiques, entre une loi, un principe et une théorie ?

||Il arrive parfois à des esprits insuffisamment avertis ou pas assez soigneux de confondre ces termes : théories ou systèmes, principes et lois scientifiques.Cependant, à rigoureusement parler, ces trois termes sont loin d'être synonymes pour tous ceux qui ont quelque expérience des sciences physiques.Pour procéder avec plus d'ordre et de sûreté, comme il s'agit...

2 pages - 1,80 €

On a dit : « La science moderne est née le jour où Galilée s'est demandé non pas pourquoi les corps tombent mais comment ils tombent. » Expliquez et discutez. ?

||Pourquoi, signifie ici dans quel but. On vous demande donc si la science moderne a commencé lorsqu'on a renoncé à la recherche des fins pour se borner à celle des causes efficientes. Distinguez entre : 1° les sciences biologiques et même les sciences morales, et 2° les sciences physico-chimiques.||...

1 page - 1,80 €

Pourquoi suffit-il d'un tableau noir et d'un morceau de craie pour établir des vérités mathématiques, alors que le physicien a besoin d'observer et d'expérimenter ?

||Introduction. — Décrire brièvement une salle de cours de mathématiques et un laboratoire de physique : pourquoi cette différence ? Pourquoi suffit-il...?I. A l'origine, les mathématiques ne se faisaient pas au tableau avec des lettres et des chiffres. C'étaient des sciences pratiques, opérant directement sur les choses, recourant, comme la physique moderne, à ...

1 page - 1,80 €

En quoi les sciences de raisonnement diffèrent-elles des sciences d'observation ?

||L'étendue du domaine à explorer par l'esprit humain a rendu nécessaire la spécialisation et la multiplication des sciences. Pour fixer avec précision le rôle de chacune, il est utile de les rapprocher et de les comparer; on peut ainsi mettre en relief les points de contact et les différences, les groupements ou rapprochements possibles.Or,...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com