Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : desir

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

1276 dissertations trouvées

Le désir rend-il l'homme malheureux ?

|| Nous allons tout d'abord définir le mot désir : Le désir est une tendance à vouloir un objet, une personne. L'objet peut être soit réel soit imaginé par le sujet. Le désir n’est pas simplement un simple besoin mais il n’est pas non plus une nécessité. Le désir est un simple produit de...

2 pages - 1,80 €

Le désir fait-il nécessairement souffrir ?

.../... D’ailleurs, Hegel (1770-1831) dans La phénoménologie de l’Esprit, montre que l’objet du désir humain est la possession du désir de l’autre, essaye d’être atteint, entre autres, dans l’acte amoureux.    Le désir de posséder le corps de l’autre, de ne faire qu’un, est totalement impossible, car l’autre pense différemment de nous, à des désirs ...

3 pages - 1,80 €

Peut-on gouverner ses désirs ?

||" Ce désir est plus fort que moi ! ". On a entendu cette remarque qui est l'aveu que l'on peut être conduit par ses désirs. Il apparaît alors que le désir est ingouvernable, non-maîtrisable.  Nous verrons dans un premier temps que le désir par essence est une impulsion qui nous porte vers de nombreux...

2 pages - 1,80 €

Pour être soi-même, vaut-il mieux suivre ses désirs ou les combattre ?

||Qu’est ce qu’être soi-même ? Peut-on vraiment être autre chose que soi-même ? L’expression est paradoxale. Etre soi-même, c’est d’abord être son être propre, authentique sans copier ni imiter autrui. Quoique l’on fasse, n’est-on pas toujours soi-même ? Derrière les notions de « suivre ses désirs » ou bien de les « combattre »...

2 pages - 1,80 €

Y a t-il de bons et de mauvais désirs ?

||A l'origine de tous désirs on trouve un manque que les hommes vont essayer de combler en lui associant la représentation d'un objet qu'ils vont essayer d'obtenir. Le manque provoque une insatisfaction que nous voulons faire disparaitre en vue d'accéder au bonheur, état dans lequel plus rien ne nous manque ni n'est susceptible de...

1 page - 1,80 €

Un sociologue contemporain écrit que « la publicité est l'ultime violence du monde moderne, en ce qu'elle porte à désirer l'indésirable ». Commentez cette affirmation. ?

xxx ?|| Introduction    Toute consommation économique répond-elle à un besoin économique ?  Répondre à cette question suppose que l'on ait préalablement évalué la nécessité d'un bien économique, ce qui ne peut se faire sans tenir compte de la diversité des contextes. On peut reformuler la question ainsi : toute consommation d'un bien économique ou d'un produit...

2 pages - 1,80 €

L'homme est-il condamné à désirer ?

|| Être condamné, c'est avant tout être un prisonnier destiné à un avenir certain, un avenir sombre ou non désirable. Être condamné c'est donc ne pas avoir le choix, et courir aussi certainement que Œdipe à sa fin. Il y a un élément tragique dans la condamnation en ce sens qu'un avenir s'organise indépendamment de...

5 pages - 1,80 €

L'interdit est-il destructeur du désir ?

||  Introduction : Si on interdit quelque chose, il est peu probable que l'interdit détruise le désir : si il est interdit de fumer dans un café, cela ne détruit pas le désir de fumer. Pourtant, à long terme, les désagréments qui accompagnent l'interdiction de fumer détruiront probablement le désir de fumer. Ou au contraire,...

2 pages - 1,80 €

"Le monde romanesque, a écrit Albert Camus, ce n'est que la correction de ce monde-ci suivant le désir profond de l'homme". Expliquez et commentez cette affirmation.

||   Le roman a été, pendant longtemps, considéré comme le genre impur par excellence. Pourtant il a fini par s'imposer et par acquérir ses lettres de noblesse malgré un parcours chaotique. Jugé fabuleux et extraordinaire puisque relevant de la fiction, accusé de pervertir les moeurs et d'être réservé aux « bonnes femmes », ...

1 page - 1,80 €

Le désir est-il la marque de la misère humaine ?

||L'humanité, depuis tout temps est doté de désir (désir d'être riche, d'être immortel, de défier le temps et la nature). Or les désirs naissent d'un manque au plus profond de soi et tend à être comblé par la satisfaction de ses désirs. De plus, ils sont à l'essence même de l'âme humaine et sont la source de la...

3 pages - 1,80 €

Ne désire-t-on que ce qu'autrui désire ?

||Autrui représente une influence extérieure venant du milieu dans lequel on vit, dans notre conscience. Mais autrui est aussi en nous, inconsciemment il est présent dans mes choix et décisions, comme on pense à notre santé lors de traverser une rue par exemple et on se souci de regarder les deux côtés. L'individu unique,...

2 pages - 1,80 €

Rousseau - La Nouvelle Héloïse: «Malheur à qui n'a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu'il possède....» ?

«Malheur à qui n'a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu'il possède. On jouit moins de ce qu'on obtient que de ce qu'on espère, et l'on n'est heureux qu'avant d'être heureux. En effet, l'homme avide et borné, fait pour tout vouloir et peu obtenir, a reçu du ciel...

4 pages - 1,80 €

Notes de cours: LE DÉSIR

||• Le désir se définit comme une tendance qui a pris conscience d'elle-même. • Il nécessite une représentation préalable de sa fin, que celle-ci soit connue ou imaginée. En ce sens Malebranche faisait du désir « l'idée d'un bien que l'on ne possède pas mais que l'on espère posséder ». • Dans ces conditions, le désir serait propre à l'homme...

2 pages - 1,80 €

Le désir. Ses rapports avec la tendance. Son rôle dans la vie de l'esprit. ?

||Introduction. — Tandis que l'objet de nos volitions occupe le foyer de la conscience, là où la connaissance est claire et distincte, se déroule dans la pénombre une suite ininterrompue de désirs et de rêves auxquels nous ne prêtons guère attention et que d'ailleurs une attention trop appuyée suffirait à faire évanouir. Tâchons cependant...

2 pages - 1,80 €

État, Nation, Patrie. Quelle distinction établir entre ces termes ? Quelles attitudes l'individu peut-il et doit-il avoir devant les réalités qu'elles désignent ?

||Au seuil de sa morale, Aristote proclamait déjà que l'homme est un être social : « Anthropos zoon politikon. ». Affirmation pleine de bon sens qu'après le maître antique, philosophes et moralistes ne devaient jamais oublier au cours des siècles. Mais aucune époque sans doute plus que la nôtre ne s'est intéressée à la...

3 pages - 1,80 €

Est-il absurde de désirer l'impossible ?

Introduction : Chercher à éteindre le soleil ou à respirer de l'eau est absurde : on sait que c'est impossible, il est donc irrationnel de chercher à le réaliser. Le désir semble sans limites : on peut désirer des montagnes d'or, on peut rêver d'avoir des ailes, le désir repousse les limites du...

3 pages - 1,80 €

La psychologie du désir.

||  Amoureux des faits d'observation bien nets, dont il est facile de suivre les contours et de discerner les éléments, le psychologue s'attarde vol cuillers à l'étude de quelques rares phénomènes qui se passent en pleine lumière, au foyer de la conscience; au contraire, de l'importante activité mentale qui reste dans la pénombre du subconscient...

4 pages - 1,80 €

Vocabulaire: DÉSIR.

Tendance consciente (« Il n'y a pas de désir de ce qu'on ignore ») vers un objet déterminé, sous l'action du besoin ou d'une représentation. — Pour Condillac, le désir s'assimile à la volonté. — Il y a une distinction à maintenir : le désir peut passer par tous les degrés, alors que la ...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com