Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : ces

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 >>

13406 dissertations trouvées

Un des ennemis de Molière, Boursault, s'affligeait de ce que le succès de ses comédies et particulièrement de ses farces portait le plus grand tort au théâtre digne de ce nom, au théâtre « noble ». Molière abaissait l'art au niveau de la « canaille ». Qu

||Vous fausseriez le sens de ce sujet si vous vous borniez à examiner les farces pures telles que le Médecin malgré lui ou le Mariage forcé. Boursault et beaucoup de ses contemporains critiquaient aussi bien les éléments de farce qui se trouvaient dans l'Ecole des femmes, Don Juan, le Bourgeois gentilhomme, etc., ou même...

2 pages - 1,80 €

Discuter cette opinion de Jules Lemaître : « Si, parmi les hommes morts depuis deux siècles, vous cherchez celui qui, revenu parmi nous, aurait le moins l'air d'un étranger, celui qui nous comprendrait le plus vite », ce ne serait ni Pascal, ni Bossuet,

||Sujet assez difficile parce que le sens du jugement de Jules Lemaître n'est pas évident à première lecture. Il faut donc commencer par le bien comprendre. Jules Lemaître ne veut évidemment pas dire que Molière serait moins surpris que Pascal, Bossuet, etc., par le cinématographe, le téléphone ou les automobiles; ni même peut-être qu'il...

2 pages - 1,80 €

Dans le Misanthrope, dans l'Avare, dans le Tartuffe, dans les Femmes savantes, « il y a une comédie de caractère et une comédie de moeurs intimement associées. Chacune est comédie de caractère par le personnage principal : Alceste, Harpagon, Tartuffe, Ph

||Pour bien traiter ce sujet, il faut concevoir nettement la différence entre la comédie de caractère et celle de mœurs. La comédie de caractère étudie en principe les formes de caractère qui sont de tous les temps et de tous les pays; celle de mœurs s'attache à certaines façons de penser et de vivre...

1 page - 1,80 €

La Bruyère écrit dans la Préface des Caractères : « Je rends au public ce qu'il m'a prêté; j'ai emprunté de lui la matière de cet ouvrage. » En concluriez-vous que l'ouvrage de La Bruyère est un livre d'observation rigoureusement impersonnel et que rien

||La manière même dont le sujet est formulé vous montre qu'il ne peut pas être question de voir dans les Caractères des sortes de confessions où La Bruyère exposerait ouvertement ses opinions et ses goûts. Ces lignes que La Bruyère met en tête de son ouvrage montrent bien que ses intentions sont conformes à...

1 page - 1,80 €

Vie et philosophie de CICÉRON.

||Cicéron naquit à Arpinum, l'an 106 avant Jésus-Christ. Sa famille était obscure, quoique riche et appartenant à l'ordre équestre. Venu à Rome, vers l'âge de dix ans, il y fut élevé par l'orateur Crassus et par le poète Archias. Les deux Scévola, qui étaient les plus fameux jurisconsultes de l'époque, le dirigèrent dans l'étude...

3 pages - 1,80 €

Histoire de la philosophie: LUCRECE.

||Lucrèce naquit à Rome, vers l'an 98 avant Jésus-Christ, d'une famille de chevaliers. Sa vie est peu connue. Il ne prit aucune part aux affaires publiques, bien que, par sa naissance, il pût prétendre aux honneurs. On croit qu'il passa sa jeunesse à Athènes et qu'il y étudia la philosophie sous l'épicurien Zénon. C'est,...

6 pages - 1,80 €

Analyse du IIe et du Ve livre du "De Natura Rerum" de LUCRÈCE.

||Le poème de la Nature est divisé en six livres : Le Ier est consacré aux atomes, corpuscules invisibles auxquels Lucrèce, partant de ce principe : Rien ne sort du néant, rien n'y saurait rentrer, attribue la formation de l'univers.  Le IIIe a pour objet la nature de l'âme qui, formée elle-même d'atomes, naît...

5 pages - 1,80 €

Expliquez cette pensée de Franklin : « Le travail et l'ennui ne passent jamais par la même porte ». ?

|| L'ennui est une triste et déprimante maladie; il est en général une conséquence de l'oisiveté. Le travail est son antidote et notre meilleur ami: par lui nous sommes toujours divertis, car il possède un attrait qui ne lasse jamais. C'est, en outre, une obligation morale, il éloigne de nous les vices qu'engendre la ...

1 page - 1,80 €

« A chaque jour suffit sa peine. » Analysez ce proverbe et montrez-en la portée morale. ?

|| Faisons chaque jour notre tâche sans défaillance et sans exagération: la  succession des semaines judicieusement remplies formera une existence bien équilibrée. Tout dans la nature nous enseigne l'alternance du travail et de la détente. L'accomplissement de notre devoir comporte non un labeur ininterrompu, mais des efforts répétés souvent et régulièrement. « A chaque ...

1 page - 1,80 €

ANALYSES DES « ESSAIS DE THÉODICÉE » DE LEIBNIZ ?

|| Cet ouvrage, l'un des plus remarquables de Leibniz, a été écrit en français; il porte le titre d'Essais de Théodicée sur la bonté de Dieu, la liberté de l'homme et l'origine du mal. Il fut composé à la demande de la reine de Prusse, Sophie-Charlotte, pour réfuter le scepticisme de Bayle; mais Bayle était...

3 pages - 1,80 €

Commentez cette phrase de La Bruyère : « L'esclave n'a qu'un maître; l'ambitieux en a autant qu'il y a de gens utiles à sa fortune. » ?

|| La Bruyère était bien placé pour constater que l'homme qui  aspire à une   fonction élevée  doit  supporter le caractère et les exigences de ceux qui peuvent contribuer à la satisfaction de son ambition; et c'est réellement subir un pénible esclavage. Mettre cette vérité en lumière par des observations faites dans la vie courante; ...

1 page - 1,80 €

Le courage est-il de l'inconscience ?

||Le courage fait partie des vertus et le terme est laudatif. Nous encensons en effet les personnes courageuses au profit des lâches. Le courage se définit par une force d'âme qui se manifestent dans des situations difficiles obligeant à une décision, un choix, ou devant le danger, la souffrance. Il est donc intimement ...

4 pages - 1,80 €

De quelle façon faut-il interpréter ce mot devenu proverbial : « Charité bien ordonnée commence par soi-même » ?

|| Nous avons parfaitement le droit de nous aimer, et ce sentiment n'est blâmable que quand il nous porte à sacrifier autrui à notre égoïsme. Aucun précepte moral ne nous interdit d'être aussi bons pour nous que pour le prochain, et ce que nous avons acquis pour notre bien nous permet souvent d'être utile aux...

1 page - 1,80 €

Démontrez que la mer, loin d'être un obstacle aux relations entre les hommes, favorise le commerce et met en contact les peuples de différentes races. ?

|| Dès l'antiquité, nous apprend l'histoire, les peuples voisins de la Méditerranée se sont aventurés sur cette mer. Ainsi fut créé Marseille, si formidablement outillé pour le trafic maritime. On doit à la navigation des découvertes (de pays ou de produits exotiques), des progrès scientifiques, la possession de colonies et de débouchés lointains. Dès ...

1 page - 1,80 €

Diderot a dit : « Le travail abrège les journées et allonge la vie. » Appréciez cette pensée. ?

|| Le temps paraît long ou court, suivant l'usage qu'on en fait: court pour le travailleur, long pour le paresseux. Un homme utile à l'humanité semble n'avoir pas vécu assez longtemps, en raison de tout ce qu'il a fait de bien au cours de sa toujours trop brève existence. La pensée de Diderot nous apparaît...

1 page - 1,80 €

Expliquez et justifiez cette pensée de Pascal : « Voulez-vous qu'on croie du bien de vous ? N'en dites point. » ?

|| Nous aimons à être estimés et il est bon qu'il eu soit ainsi. Mais comme notre prépondérance risque de gêner celle des autres, nous devons être discrets, ne point parler trop avantageusement de nous et savoir à l'occasion louer les gens qui nous entourent et nous concilier leur sympathie. Mais n'exagérons rien: si le...

1 page - 1,80 €

Vous développerez, autant que possible à l'aide de souvenirs personnels et précis, ces lignes de George Sand : « Oh ! Quel est celui de nous qui ne se rappelle avec amour les premiers ouvrages qu'il a dévorés ou savourés ? La couverture d'un bouquin poud

||La vie cultive, façonne les dispositions innées de l'enfant pour en faire un homme dans le coeur duquel subsisteront néanmoins les premiers sentiments, les premières impressions. Aussi est-ce avec ferveur que vous revoyez, devenu grand, les témoins et les confidents de votre enfance, jouets, livres, livres surtout. Leur consultation vous rappelle de chers souvenirs: citer comme exemple des...

2 pages - 1,80 €

Ecrivez à un ami (ou à une amie) les impressions que vous avez ressenties en rentrant dans votre famille après une longue absence. ?

||Rappelez à votre amie pourquoi vous étiez partie avec l'espoir d'un retour pas trop tardif. Indiquez la circonstance qui l'a rendu possible. Exposez à votre amie l'arrivée « au pays », l'accueil tendre et chaleureux que vous avez trouvé en famille, la joie que vous ressentez d'y vivre désormais. Terminez par un souvenir affectueux...

1 page - 1,80 €

Justifiez cette pensée : « L'oisiveté est comme la rouille : elle use plus que le travail ». ?

|| Cette pensée continue la précédente. Un outil qu'on laisse à l'abandon se détériore et devient inutilisable; un cerveau qui ne travaille pas s'atrophie et devient incapable de faire œuvre utile; il risque de s'orienter vers  le mal. Tel est le cas de l'écolier qui maraude, du jeune adulte que l'oisiveté incite à des plaisirs malsains,...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 503 504 505 506 507 508 509 510 511 512 513 514 515 516 517 518 519 520 521 522 523 524 525 526 527 528 529 530 531 532 533 534 535 536 537 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com