Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : que

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432

10796 dissertations trouvées

Problèmes de Philosophie (Bertrand RUSSEL): « c'est dans son incertitude même que réside largement la valeur de la philosophie... »

A travers le doute, Russel définit la philosophie comme l'art de poser des problèmes, problèmes qui ne préoccupent pas l'opinion commune. La réflexion philosophique n'apporte pas de réponses aux questions qu'elle soulève elle-même, elle peut pourtant émettre des possibilités. La philosophie n'est pas une réflexion inutile et sans but : la connaissance augmente et on en sort personnellement...

2 pages - 1,80 €

Aristote, La Politique: L'association composée de plusieurs bourgades forme dès lors une cité parfaite, possédant tous les moyens de se suffire à elle-même et ayant atteint, pour ainsi dire, le but ; née en quelque sorte du besoin de vivre, elle existe po

Par delà son apparence physique, l'homme se distingue d'autres êtres par sa conscience, la connaissance qu'il a de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes, mais aussi par sa capacité à raisonner. Il se trouve en effet doté de raison, lui permettant de poser un jugement sur ce qui l'entoure, et ce qu'il projette de réaliser ;...

1 page - 1,80 €

La conscience que j'ai de moi me dit-elle qui je suis ?

  Pour ce sujet on peut d'abord introduire en clarifiant les thermes qui donnent le sens au sujet. Tout d'abord on peut définir le terme « je » ceci nous donne une notion de sujet, un sujet pensant ; désigne l'homme en tant que connaissant. Apres on peut se centrer sur le verbe être c'est-à-dire « suis », ceci veut nous faire comprendre que...

2 pages - 1,80 €

De la démocratie en Amérique, Tocqueville: Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde

«Je veux imaginer sous quels traits nouveaux le despotisme pourrait se produire dans le monde ; je vois une foule innombrable d'hommes semblables et égaux qui tournent sans repos sur eux-mêmes pour se procurer de petits et vulgaires plaisirs dont ils remplissent leur âme. Chacun d'eux retiré à l'écart est comme étranger à la destinée de tous les autres ;...

3 pages - 1,80 €

TEXTE DE BERGSON: "Les variations d'intensité de notre conscience semblent donc bien correspondre à la somme plus ou moins considérable de choix ou, si vous voulez, de création, que nous distribuons sous notre conduite".

Le terme clé du texte est le mot conscience, terme désignant la propriété qu'a l'individu de posséder une représentation du monde et de soi. La réflexion de Bergson porte ici sur les variations d'intensité de la conscience et a trait à leur origine. En effet Bergson met en question le caractère uniforme de la conscience....

1 page - 1,80 €

HUME - « Enquête sur les principes de la morale » : La loi judiciaire peut-elle aller à l`encontre de la loi morale ?

A travers ce texte, tiré de l' « Enquête sur les principes de la morale », l'auteur, HUME, essaye de répondre à la question suivante : La loi judiciaire peut-elle aller à l`encontre de la loi morale ? La loi judiciaire est instaurée par les hommes aux hommes. La loi morale est la différenciation du bien du mal. Ce texte évolue tout au long,...

2 pages - 1,80 €

Jusqu'à quel point « possédons »-nous notre conscience et dans quelles limites nous échappe-t-elle ?

« Le pire état de l'homme, c'est quand il perd la connaissance et gouvernement de soi », affirme Montaigne. La conscience est ainsi, pour ce qui concerne la pensée comme pour la conduite de la vie, promue au rang de ce qu'il y a d'essentiel dans l'humain - ce dont chacun doit prendre le plus grand soin. Pourtant cette possession...

2 pages - 1,80 €

L'inconscient est-il un objet scientifique ?

            L'inconscient fait partie des points les plus complexes de l'être humain. Nous savons que l'inconscient se manifeste de plusieurs manières, telles que par nos rêves, ou encore par nos phobies les plus intenses, ou même par des erreurs de prononciations comme les lapsus. Cependant, l'inconscient est un mécanisme très mystérieux dont nous ne connaissons pour  ainsi dire...

1 page - 1,80 €

Etude du texte de HOBBES : Léviathan (chapitre XVIII): "On objectera peut-être ici que la condition des citoyens est misérable..."

Ainsi, pour vivre en paix, il faut accepter d'échanger quelques libertés individuelles contre des libertés collectives. Mais, étant réticent à la suite de chaque nouvelle limite fixée allant à l'encontre de certaines libertés, les citoyens accusent de plus en plus l'Etat comme étant le seul responsable de tous les maux. Dès que la délégation du pouvoir par le...

1 page - 1,80 €

Commentaire du texte de Emile Durkheim. Les règles de la méthode sociologique , Chapitre 5

« Une explication purement psychologique des faits sociaux ne peut donc manquer de laisser échapper tout ce qu'ils ont de spécifique, c'est-à-dire de social. Ce qui a masqué aux yeux de tant de sociologues l'insuffisance de cette méthode, c'est que, prenant l'effet pour la cause, il leur est arrivé très souvent d'assigner comme conditions déterminantes aux phénomènes sociaux...

1 page - 1,80 €

« En quel sens peut-on dire que l'homme est un être culturel ? »

              L'homme est tout d'abord un être naturel car, au même titre que les autres animaux, il naît, meurt, et doit subvenir à des besoins vitaux tels que se nourrir, dormir et se reproduire. Cependant, il est évident que l'homme, grâce à son évolution, décrite avec précision par Rousseau dans son Discours sur l'origine et les fondements de...

1 page - 1,80 €

Faut-il ne désirer que le possible ?

Le désir, par définition est l'ensemble des efforts, des tendances qui sont faits par les Hommes afin de réaliser quelque chose qu'ils croient bon. Nous pouvons, dès lors, distinguer deux genres de désirs: ceux qui sont possibles et ceux qui, au contraire, ne le sont pas. Comment définir le possible? Le possible, c'est ce qui peut être, ce...

2 pages - 1,80 €

L'art a-t-il pour finalité que la beauté ?

I-                   Pour l'esthétique classique, l'art doit donner une image visible du beau absolu. II-                Pour l'esthétique moderne, l'art doit reproduire la vérité ou la subjectivité de l'artiste.     I- Chaque société, chaque culture a sa notion du beau, et nous attendons que l'art soit conforme à cette idée. Mais le beau de l'artiste ne correspond pas forcément aux goûts du spectateur. A...

1 page - 1,80 €

La liberté est-elle le pouvoir de faire ce que l'on veut ?

Le premier point de vue est celui du déterminisme selon lequel l'homme ne serait pas responsable de ses jugements et de ses décisions mais qu'ils seraient soumis à des forces extérieures qui pèseraient de façon déterminante sur eux. Dans ce cas, l'homme pourrait se revendiquer libre, il aurait en effet l'impression de n'obéir qu'à lui-même, et que ses...

2 pages - 1,80 €

Parler n'est-ce que communiquer ?

Communiquer est la chose la plus répandue du monde : nous communiquons pour exprimer nos émotions, nos sentiments, nos opinions, pour échanger des idées, mais aussi pour ordonner, pour expliquer pour persuader, pour nouer du lien social. Et pour communiquer, nous nous servons d'un outil : le langage. Mais le langage sert-il qu'à communiquer ? Cette question nous...

4 pages - 1,80 €

L'oeuvre d'art a-t-elle quelque chose à nous dire ?

  L'art désignait autrefois aussi bien le travail de l'artisan que la création de l'artiste. Depuis, ils se sont différenciés par leur fonction : l'artisan produit un objet d'une utilité définie, tandis que l'artiste crée un objet beau, une oeuvre d'art. La beauté et la contemplation de cette beauté sont donc les finalités de l'oeuvre d'art, mais sont-elles les seules ?...

2 pages - 1,80 €

La violence est-elle à exclure du politique ?

        Selon Hobbes, l'homme à l'état de nature serait violent, car il affirme qu' "à l'état de nature, l'homme est un loup pour l'homme ".  Les hommes ont tous les mêmes besoins et une volonté égale de les satisfaire. C'est pourquoi l'égalité conduit à la guerre de chacun contre chacun. C'est donc la volonté de satisfaire ses désirs...

3 pages - 1,80 €

Le droit : rapports de la morale et du politique

   Morale : ensemble des jugements de valeur : reconnaître ce qui est bien et mal Le politique : réflexion sur le pouvoir (polis : cité = société organisée par un pouvoir)   Introduction : définitions et problématique Au sens propre est droit ce qui est tracé à la règle.   Au sens figuré, est-ce que l’homme peut-être droit, juste, sans existence de règles ?...

1 page - 1,80 €

Que faut-il alors penser de la diversité d 'opinions ? Est elle oui ou non un obstacle à la recherche et à la découverte de la vérité ?

Introduction Bien souvent, lors de débats, de discussions, les individus s'opposent, se querellent et manifestent ainsi des points de vue différents. A les écouter chacun développer sa thèse avec conviction, et se contredire mutuellement, on peut en arriver, comme les sceptiques, à douter qu'il existe une vérité. Il ressort ici que la diversité des opinions parait nous empêcher...

1 page - 1,80 €

Qu'est-ce que la conscience ?

||  Comment définir, saisir et comprendre ce que l’on appelle la conscience ? En quoi consiste-t-elle ? Ces questions, brutalement posées, n’admettent pas de réponses évidentes, claires et simples.             Aussi, pour y répondre, faut-il faire un détour : se détourner provisoirement de ce que l’on appelle conscience pour s’intéresser à l’usage que...

1 page - 1,80 €

Une vérité peut-elle ne pas être scientifique ?

Lorsqu'on parle de vérité scientifique, on parle en fait d'une vérité vérifiable, rationnelle, universelle et ainsi objective. Tout d'abord, la vérité scientifique est une vérité vérifiable par la démonstration. La démonstration, c'est « un raisonnement par lequel une proposition devient certaine ». S'il est vrai que tous les hommes sont mortels et que Socrate est un homme, alors...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com