Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : desir

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

1276 dissertations trouvées

Peut-on traiter raisonnablement ses désirs ?

||Le désir peut-il être l'objet d'une maîtrise ou est-il une force incontrôlable par la raiosn ? L'homme a-t-il la puissance et les ressources nécessaires pour soumettre ses désir à sa volonté ? Désir et raison ne s’opposent-ils pas ? Le désir comme les passions met l’homme face à ses limites et ses responsabilités, mais n’est-il...

5 pages - 1,80 €

LE DESIR EST-IL PROPREMENT HUMAIN ?

LE DESIR EST-IL PROPREMENT HUMAIN ?||L'homme peut-il se définir par le désir c'est à dire comme un ensemble de tendance qui le pousse vers un objet capable de le satisfaire ? Toutefois si le désir renait sans cesse ne condamne-t-il pas l'homme à une insatisfaction sans fin, à l'agitation perpétuelle ? Ne faut-il pas plutôt...

4 pages - 1,80 €

Au nom de quoi le désir serait-il condamnable ?

 Le désir peut nuire fortement à l’humanité, et, en cela, il est condamnable. Avec le désir, l'homme fait l'expérience d'un manquement à soi, d'une aliénation. Seulement le désir peut également faire tout le sel et le sens de l'existence humaine. Que l'on songe ici au désir qui nous pousse à aimer et à philosopher. En outre il...

5 pages - 1,80 €

« Il y eut un temps où le voyage confrontait le voyageur à des civilisations radicalement différentes de la sienne et qui s'imposaient d'abord par leur étrangeté. Voilà quelques siècles que ces occasions deviennent de plus en plus rares. Que ce soit dans

||Un temps n'est plus ! Celui où le voyage comblait le goût de l'exotisme que nourrissait la fascination exercée par les pays lointains — l'appel de Tailleurs se traduisant sinon par un départ effectif, du moins par une curiosité avide pour les mœurs étrangères en même temps qu'étranges.  Ce temps est idéalement illustré, aux...

2 pages - 1,80 €

Le désir est-il sans limite ?

||L’homme est le seul animal à pouvoir éprouver un quelconque sentiment de désir et à le manifester qui lui est plus ou moins illimité. Le désir est une aspiration profonde de l'homme vers un objet qui réponde à une attente ou encore la convoitise d'un bien matériel qui satisfasse l'instinct de possession, un appétit....

3 pages - 1,80 €

Le concept de DESIR en philosophie ?

Le désir peut être défini comme un mouvement de notre être vers ce qui pourrait combler un « manque » douloureusement ressenti. Le désir peut être un désir clairement défini, désir de quelque chose, ou bien au contraire, à la conscience du manque ne s'ajoute aucun savoir véritable de ce qui pourrait nous combler...

1 page - 1,80 €

Faut-il lutter contre ses désirs ?

||Le désir joue un rôle ambigu dans la vie de l’homme dans la mesure où d’un côté il vise un but qui lui apportera de la satisfaction mais de l’autre lui fait ressentir un manque et s’accompagne donc de souffrance. Paradoxalement, le désir peut donc nous rendre malheureux alors qu’il vise le plaisir… De...

5 pages - 1,80 €

Désirer, est ce renoncer à son intérêt ?

||  §  Le désir semble se définir comme étant par essence désir du bonheur, au sens où il est fondamentalement une recherche de ce qui peut nous rendre heureux. En ce sens, il semble marquer la nature même de la condition humaine, puisqu’il semble être ce qui caractérise en propre l’homme, ce dernier étant l’être...

3 pages - 1,80 €

« Un voyage, c'est trois voyages, trois étapes de la pensée : c'est d'abord ce qu'on a désiré, pressenti et, malgré soi, avant le départ, appelé; c'est sur place les choses vues. Et puis c'est, après le retour, ce que nous retenons, ce qui est vraiment d

|| Introduction. — Tandis que l'animal est confiné dans le présent, l'homme, s'abstrayant de l'instant actuel, peut revivre son passé par la mémoire et imaginer son avenir. Aussi toutes ses actions de quelque importance l'occupent-elles longtemps avant qu'il les exécute et longtemps après qu'elles ont été accomplies. C'est en particulier le cas d'un voyage...

3 pages - 1,80 €

« Un art s'affirme contre le goût des multitudes et non dans une infinie complaisance aux désirs des multitudes. » Expliquez et discutez cette pensée. ?

I. En fait, il y a trois sortes d'artistes : a) Ceux qui répondent aux désirs de la génération attachée au bon vieux temps. Ainsi les néo-classiques de la fin du XVIIIe et des débuts du XIXe siècle : l'abbé Delille, par exemple. b) Ceux qui expriment très exactement ce que souhaite la «...

1 page - 1,80 €

LE DESIR (cours de philosophie)

Le désir est le propre de l'homme et la marque de sa finitude : l'animal n'a que des besoins, aisément satisfaits ; un être parfait n'aurait rien à désirer ; l'homme tend toujours vers quelque chose qu'il ressent comme un manque (cf. Pradines: «L'amour est cette force qui nous pousse hors de nous...

4 pages - 1,80 €

Peut-on agir de manière totalement désintéressée ?

||Fort souvent, dans une société, l’admiration publique est acquise à ceux qui vont jusqu’à sacrifier leurs intérêts (l’argent, les honneurs) en faveur d’autrui (amis, patrie). On dit qu’ils agissent de façon désintéressée. A l’inverse, un homme qui n’agit en ne pensant qu’à ses propres intérêts, lui, sera dit « intéressé ». Souvent, donc, c’est...

6 pages - 1,80 €

Réaliser tous ses désirs, est-ce une bonne règle de vie ?

||La complexité du désir réside dans le fait qu’il aspire à être assouvi mais aussi à ne pas l’être. En effet, le désir assouvi après une éphémère sensation de soulagement libère une place dans l’esprit de l’homme au profit d’un nouveau désir inassouvi. On peut alors se demander si réaliser tous ses désirs est...

4 pages - 1,80 €

Assouvir tous ses désirs est-ce une bonne règle de vie ?

Assouvir tous ses désirs serait une bonne règle de vie dans l'exacte mesure où ces désirs sont discernés par la raison, comme expression de l'ordre de la nature. L'accomplissement des désirs naturels reviendrait à accepter et à approuver cet ordre du monde que les Stoïciens nommaient Destin. Les désirs doivent être accomplis et non...

5 pages - 1,80 €

Suffit-il de renoncer à ses désirs pour être raisonnable ?

||  Désirer, c'est ressentir un manque. Le désir est une privation, une gêne, qui renaît aussitôt satisfait. Il peut se décrire comme un état instable, et l'homme soumis à ses désirs apparaît comme un être aliéné qui ne se maîtrise plus, qui est davantage soumis ces impulsions qu'à sa raison. Pourtant, être raisonnable, est-ce nécessairement...

3 pages - 1,80 €

Nos désirs doivent-ils nous inspirer de la peur ?

||Parce qu'il n'est « ni ange, ni bête » (Pascal), l'homme est un être de désirs, tendant consciemment vers un but ou un objet. Contrairement au besoin, le désir est subjectif et contingent : sa non satisfaction n'entraîne pas la mort ou de grave carence. Néanmoins, un désir non satisfait provoque une frustration plus...

2 pages - 1,80 €

Faut-il satisfaire tous ses désirs ?

||Le désir, au sens étymologique, évoque un astre disparu, la nostalgie d'une étoile (du latin desiderare, « regretter » et sidus, « l'étoile »). L'ambiguïté du désir est déjà explicite : témoin douloureux d'un manque profond au sein d’une existence, il fait tendre cependant vers une plénitude possible et concentre un être entier vers...

5 pages - 1,80 €

Le désir connaît-il préalablement son objet ?

||Selon Deleuze, « Autrui représente ma possibilité de désirer ». De ce fait, il est indispensable de connaître la nature de son désir pour avoir la possibilité de le désirer. Nous pouvons en déduire que la connaissance préalable de l’objet de son désir est essentiel à la volonté de satisfaire ou non celui-ci.  Cependant,...

2 pages - 1,80 €

Le désir est-il la faiblesse de l'homme ?

nous pouvons dire que le désir peut être une source de bonheur et de souffrance. Il permet à l'homme de se divertir et d'oublier sa triste finitude. Cependant, le désir n'est qu'une satisfaction éphémère, il a une dimension infinie et insatiable qui peut être perçue comme une faiblesse. De plus le désir n'est qu'une...

3 pages - 1,80 €

Désirer, est-ce être misérable ?

||Le désir est, par définition, la traduction d’un manque que l’on voudrait combler, ce manque étant subjectif. Le désir est aussi ce qui fait avancer l’être humain, car il est dans sa nature de rechercher ce qu’il ne sait pas, de vouloir acquérir ce qu’il n’a pas, d’être ce qu’il n’est pas. On peut...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com