Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : mes

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 >>

12550 dissertations trouvées

La détresse de l'homme absurde chez CAMUS ?

|| Gertrude Stein avait écrit à Hemingway : « Vous êtes tous une génération perdue. Tous, c'est-à-dire Faulkner, Hemingway, Dos Passos, Cummings et peut-être Fitzgerald, sont des écrivains profondément marqués par la première guerre mondiale. Cette guerre éveille en eux la conscience tragique : ils sont devenus adultes au moment où les Dieux étaient morts,...

4 pages - 1,80 €

En quoi le pouvoir du peuple serait-il légitime ?

|| Analyse du sujet   -         Le pouvoir du peuple semble faire écho à ce que nous appelons couramment la démocratie – démocratie que l’on appelle de nos vœux par opposition au despotisme ou à la dictature. -         Le terme de démocratie vient du grec demos (peuple) et kratos (autorité). Selon A. Lincoln, la démocratie est le...

3 pages - 1,80 €

RESUME DES QUATRE PREMIERS LIVRES DES « CONFESSIONS » DE ROUSSEAU. ?

|| Le projet autobiographique naît chez Rousseau d'un désir de justification. Depuis la parution de son second Discours, il est en butte à l'hostilité de Voltaire et des philosophes des Lumières. Ce Discours est en effet un violent réquisitoire contre les illusions du progrès dont les philosophes des Lumières faisaient le moteur de l'histoire :...

2 pages - 1,80 €

Obéir au devoir, est-ce résister à soi-même ?

||Analyse du sujet -    Les inventeurs du régime républicain, les grecs, eurent à défendre leurs cités contre une invasion par l’Empire perse. De cette guerre, la bataille des Thermopyles est demeurées célèbre : trois cents spartiates, pour n’avoir pas fui, périrent en tentant de stopper pendant deux jours l’avancée de dizaines de ...

4 pages - 1,80 €

L'homme est-il fait pour être libre ?

|| Analyse du sujet   ® Liberté = Selon le sens commun, est pleinement libre celui qui a la possibilité de réaliser sans aucun obstacle que ce soit, tous ses désirs. Il s’agit donc d’un pouvoir absolu de la liberté capable de se déterminer infiniment (cf. Descartes, Lettre à Mesland, 6 février 1645) §         Lorsque le terme s’entend...

3 pages - 1,80 €

Le problème de la LIBERTE en philosophie ?

||Si toute la philosophie, qui est une méditation de la vie, se propose de distinguer ce que l'homme doit poursuivre et ce qu'il doit craindre, donc de reconnaître les biens et les maux, on ne peut guère concevoir une analyse des passions à part d'une théorie des vertus. Il n'y a pas de psychologie...

1 page - 1,80 €

« Les propriétés des animaux et leurs divers caractères y sont exprimés ; par conséquent les nôtres aussi, puisque nous sommes l'abrégé de ce qu'il y a de bon et de mauvais dans les créatures irraisonnables », écrit La Fontaine dans sa Préface au premier

||  La citation expose une conviction du fabuliste, fortement argumentée («par conséquent»). Bien dépeindre les animaux équivaut à bien dépeindre les hommes. De fait les fables illustrent en permanence le «passage de l'animal à l'homme». C'est à la fois un artifice poétique et une conviction philosophique.   I.                   De l'animal à l'homme   La Fontaine peint les animaux...

2 pages - 1,80 €

« Mon imitation n'est point un esclavage », écrit La Fontaine. A la lumière des fables que vous avez étudiées, vous expliquerez comment vous comprenez cette affirmation. ?

|| L'affirmation de La Fontaine ne peut se comprendre qu'en fonction de l'idéal classique, auquel il adhère pleinement. Celui-ci stipulait et d'imiter et d'innover dans un même mouvement, qui n'est contradictoire qu'en apparence.   I.                   Une imitation évidente   La doctrine classique de l'« imitation» repose sur deux grands principes : le culte des Anciens, pris pour modèles,...

2 pages - 1,80 €

Les apports philosophiques du MARXISME (Marx, Lénine, Staline, Althusser) ?

||Nous avions vu, avec Hegel, que l'Histoire était l'histoire de l'Esprit, et tout le réel n'était que les objectivations successives de l'Esprit. Karl Marx, hégélien « de gauche » prend à Hegel sa méthode dialectique, mais il rejette l'idéalisme et « renverse » l'Histoire. Pour Marx, le point de départ est la matière, la...

5 pages - 1,80 €

Althusser et le marxisme ?

||La pauvre dialectique a eu des aventures depuis Hegel et Marx. On en a fait un grand principe explicatif qui ramène tout à un simple facteur se dédoublant indéfiniment pour se retrouver, toujours aussi unique, à un niveau supérieur. Cela satisfait la conscience mythologisante de certains hommes qui aiment à voir le monde comme...

3 pages - 1,80 €

« Les longs ouvrages me font peur», écrit La Fontaine dans l'Épilogue du Livre VI. A la lumière des fables contenues dans les Livres VII à XII, vous direz en quoi cette confidence du fabuliste éclaire son art poétique. ?

|| Par cette confidence, La Fontaine définit ses choix esthétiques, qu'il présente avec pudeur, comme si la composition de «longs ouvrages» demandait un talent au-dessus de ses fonces. Son goût de la brièveté est évident : il suffit pour s'en convaincre de lire ses Fables, presque au hasard. Mais ce goût est relatif. Il procède...

2 pages - 1,80 €

Le christianisme d'aujourd'hui ?

||Prenons un guide pour tenter de schématiser l'essentiel du message chrétien en tant que solution aux grandes interrogations qui assaillent l'homme d'aujourd'hui. Au plus haut niveau de généralité, au-delà des Églises et des confessions, il a paru opportun de présenter quelques aspects de la pensée du grand théologien catholique Karl Rahner. On se...

3 pages - 1,80 €

« Les Fables de La Fontaine sont plutôt la philosophie dure, froide et égoïste du vieillard, que la philosophie aimante, généreuse, naïve et bonne d'un enfant », écrit, en 1849, Lamartine dans la préface à la réédition de ses Premières méditations. Vous

||  Lamartine se place sur un plan éducatif. Quoi de plus normal en apparence quand il s'agit d'apprécier des fables dont la vocation était, par définition, didactique? La sévérité de son jugement paraît dès lors fondée. Comment nier que La Fontaine dispense une morale pessimiste? Mais comment ne pas objecter à Lamartine que cette...

2 pages - 1,80 €

ÉTUDE DES "FONDEMENTS DE LA MÉTAPHYSIQUE DES MOEURS" DE KANT ?

||  Kant distingue une philosophie formelle et une philosophie matérielle : la première est la logique, qui s'occupe des formes de l'entendement et des règles de la pensée ; la seconde comprend la physique et l'éthique, selon qu'elle étudie les lois de la nature ou les lois de la liberté. Il distingue encore une philosophie empirique,...

3 pages - 1,80 €

ANALYSE ET CRITIQUE DES "PROLÉGOMÈNES à toute métaphysique future qui pourra se présenter comme science". ?

||Dans sa préface, Kant se propose de « convaincre tous ceux pour qui la Métaphysique vaut la peine d'être étudiée, qu'il est absolument nécessaire de discuter avant tout cette question : « une Métaphysique quelconque est-elle possible? » C'est David Hume, qui, le premier, a lancé, contre la possibilité de la Métaphysique comme science,...

3 pages - 1,80 €

Dans le salon de Madame de La Sablière qu'il a fréquenté de 1672 à 1678, La Fontaine s'est mêlé aux discussions des philosophes et des savants. Les fables des Livres VII à XII contiennent des échos de leurs débats. ?

||  I. Un plaidoyer en faveur de l'intelligence des bêtes Le Discours à Madame de La Sablière (fin du Livre IX) est une réfutation du phi­losophe Descartes (1596-1650) qui avait soutenu dans son Discours de la méthode (1637) que les animaux étaient de simples automates. En une démonstration serrée, La...

1 page - 1,80 €

De nombreuses fables sont consacrées aux voyages. Toutes les condamnent. Comment et pourquoi ?

||  1. La condamnation des voyages L'envie de voyager s'apparente pour le fabuliste à une forme de folie. Le Rat qui part découvrir la campagne possède « peu de cervelle » (Le Rat et l'Huître, VIII, 9). La Tortue qui, «lasse de son trou», veut «voir le pays », a «la tête légère»...

1 page - 1,80 €

« La fable pour La Fontaine n'a été le plus souvent qu'un prétexte au récit, au conte, à la rêverie; la moralité s'y ajuste à la fin comme elle peut,», écrit le critique Sainte-Beuve (Lundis, VII). A la lumière des fables que vous avez étudiées, vous dir

||Par cette affirmation, Sainte-Beuve prend le contre-pied de la définition tradi­tionnelle de la fable qui veut, depuis Ésope, que le récit soit exclusivement orienté vers la morale. La Fontaine ne serait-il donc pas le fabuliste que l'on se plaît à reconnaître? En réalité, si la prédominance du récit l'emporte ici et là, ses fables...

2 pages - 1,80 €

La Fontaine définit ses Fables comme « Une ample comédie à cent actes divers / Et dont la scène est l'univers / Hommes, dieux, animaux tout y fait quelque rôle.» Dans quelle mesure les fables que vous avez étudiées, justifient-elles cette affirmation du

||La Fontaine insiste sur la variété intrinsèque de son oeuvre, le mot «comédie» ne renvoyant pas ici au théâtre, mais à une représentation de I'« univers» (au sens où Balzac, au xixe siècle, regroupera l'ensemble de ses romans sous le titre général de «comédie humaine »). De fait, les fables créent un vaste monde...

2 pages - 1,80 €

« Une fable de La Fontaine est toujours un monde en raccourci », écrit Léon-Paul Fargue (Tableau de la littérature française, 1939). Vous apprécierez ce jugement à la lumière des fables que vous avez étudiées. ?

|| Il y a quelque paradoxe à soutenir qu'«une» fable soit un «monde», même en raccourci. Tout dépend en fait du sens que l'on donne à ce ternie. Tantôt celle-ci est un univers réel en miniature, tantôt elle est une échappée dans l'imaginaire. Toujours sa lecture appelle des prolongements vers d'autres horizons.   I.                   Un univers en...

2 pages - 1,80 €

L'héritage antique (d'Athènes à Rome) ?

|| La « double pulsation antique » comme dit Charles Morazé, marque le point de départ de la grande aventure occidentale. Avec Athènes d'abord le destin de la Grèce s'apparente au destin du monde jusqu'aux conquêtes d'Alexandre, puis le flambeau passe à Rome qui refond l'héritage hellénistique. Le siècle de Périclès La civilisation grecque a...

4 pages - 1,80 €

ANALYSE DE L'OUVRAGE DE STUART MILL: "SYSTÈME DE LOGIQUE DÉDUCTIVE ET INDUCTIVE" ?

||L'ouvrage publié sous ce titre est le plus considérable de Stuart Mill. Il est divisé en six livres : 1° des Noms et des propositions; 2° du Raisonnement : sous ce titre Stuart Mill traite surtout du syllogisme; 3° de l'Induction, sa vraie nature, son fondement, les lois de la nature, l'observation et l'expérimentation, les...

3 pages - 1,80 €

Analyse de l'ouvrage "L'utilitarisme" de Stuart MILL. ?

||Cet ouvrage, publié en 1861, parut d'abord en trois articles, dans le « Frazer's Magazine ». Il comprend cinq chapitres. Chapitre Ier. Remarques générales. — Stuart Mill se propose de « faire apprécier et comprendre mieux la théorie de Bentham, ou théorie utilitaire. On la rejette parce que l'on n'en a qu'une notion imparfaite....

3 pages - 1,80 €

ANALYSE DE L' "INTRODUCTION A L'ÉTUDE DE LA MÉDECINE EXPÉRIMENTALE" DE CLAUDE BERNARD. ?

||L'Introduction à l'étude de la médecine expérimentale parut en 1865. Claude Bernard la composa pendant les temps de repos et de solitude que le rétablissement de sa santé lui imposa à cette époque. Ce livre fit l'admiration des esprits cultivés qui y retrouvèrent avec bonheur, réduites en formules, ordonnées avec art et éclairées par...

3 pages - 1,80 €

Rabelais fait donner par Gargantua à Pantagruel une éducation encyclopédique : « J'y veux un abîme de science », tandis que Montaigne préfère « une tête bien faite à une tête bien pleine » Vous apprécierez brièvement ces deux systèmes opposés et vous dir

|| Rabelais et Montaigne, dans des oeuvres d'une conception bien différente, ont proclamé la nécessité de réformer les méthodes d'éducation en usage à leur époque. Ils s'accordent à reconnaître que « c'étaient de bien grands bêtes que les régents du temps jadis ». Toutefois, chacun d'eux prétend substituer à un enseignement qu'il déclare suranné un...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 453 454 455 456 457 458 459 460 461 462 463 464 465 466 467 468 469 470 471 472 473 474 475 476 477 478 479 480 481 482 483 484 485 486 487 488 489 490 491 492 493 494 495 496 497 498 499 500 501 502 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com