Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : d entre

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 >>

1119 dissertations trouvées

LA LIBERTÉ ENTRE L'ÊTRE ET LE NÉANT

||Tous les existentialistes sans exception insistent sur l'importance de la liberté dans l'existence humaine.Ce que nous retiendrons ici c'est la situation qui est faite à la liberté par HEIDEGGER et SARTRE en particulier. Pour les deux philosophes, l'homme n'a pas de nature a priori cristallisée dans une essence toute faite, en lui l'existence précède...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que les mathématiciens entendent par hypothèse ? En ce sens, à quoi sert l'hypothèse ? Peut-on établir une analogie entre l'hypothèse ainsi comprise, et l'hypothèse telle que la comprennent les physiciens ?

||Le plan s'impose pour ainsi dire de lui-même : 1. Définition; 2. Usage; 3. Recherche, pour appuyer la comparaison, des formes de pensée qui en mathématiques rappellent l'hypothèse physique et examen des différents emplois de l'hypothèse mathématique pour en donner le caractère définitif. Le premier point est donné par les habitudes constantes du langage...

2 pages - 1,80 €

Alors que la plupart des moralistes recommandent à l'homme de limiter ses besoins, économistes et sociologues s'accordent assez communément pour voir, dans la multiplication des besoins, le signe d'une civilisation plus avancée. S'agit-il là, à votre avi

||Introduction. — Nous sommes les témoins, et les victimes, de mouvements revendicatifs dont l'arme essentielle est la grève. Or que demandent généralement ces grévistes ? Une augmentation de salaire, à cause de besoins nouveaux dont nos aïeux n'avaient même pas l'idée.Faut-il se réjouir de cette multiplication des besoins ou devons-nous, au contraire, la déplorer...

3 pages - 1,80 €

Quelles relations y a-t-il entre les faits psychiques et les faits physiologiques ?

||Intro. — De tous côtés, ceux qui se préoccupent des destinées du pays proclament la nécessité, pour les Français, de se ressaisir, de prendre conscience de leurs responsabilités et de se mettre à l'oeuvre avec un esprit nouveau. Mais pour opérer cette conversion qui nous est demandée, nous devons nous connaître. « On ne commande à la nature qu'en...

2 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure le développement de la télévision vous paraît-il devoir modifier les conditions de la communication entre les hommes ?

||INTRODUCTION. - Rapidement, depuis quelques années, les services de la télévision établissent sur les hauteurs du pays des relais grâce auxquels bientôt il n'y aura plus un coin d'où nous ne puissions, non seulement entendre ce qui se passe au loin, mais encore le voir.Le grand public se réjouit de la possibilité qui lui...

3 pages - 1,80 €

L'oubli: entre normalité et pathologie ?

||INTRODUCTION. — Il est aussi commun d'oublier que de se rappeler. On perd le souvenir d'une date ou d'un nom, on abandonne ses gants ou son parapluie dans une salle d'attente, on laisse passer par inadvertance l'heure d'un rendez-vous. Autant d'oublis. Mais tous ne rentrent pas dans la même catégorie. On peut tenter de...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette opinion d'un écrivain contemporain « Ce n'est pas la vérité qui nous rend meilleur : il faut d'abord devenir meilleur pour mériter d'entrevoir la vérité. » ?

||INTRODUCTION. - « Il suffit de bien juger pour bien faire », prétendait DESCARTES en reprenant un principe déjà formulé par SOCRATE. A ce compte, il suffirait d'instruire pour éduquer et former moralement.Un auteur contemporain renverse cet ordre. Pour lui, « ce n'est pas la vérité qui nous rend meilleur : il faut d'abord...

3 pages - 1,80 €

Dans un entretien accordé au Figaro le 11 mai 1937, Giraudoux déclarait : « J'ai épousseté le buste d'Électre.» Comment comprenez-vous cette formule et qu'en pensez-vous ?

||Par cette formule, Giraudoux suggère que, tout en respectant les grandes lignes de la légende, il a rénové le mythe. Son Électre est en effet recréée et placée dans une situation inédite qui conduit à un renouvellement du tragique. I. Un personnage recréé... Giraudoux confie à son héroïne une mission nouvelle et il...

2 pages - 1,80 €

Au sujet de la personnalité, appréciez cette remarque de SARTRE : « J'ai honte de moi tel que j'apparais à autrui... Autrui est le médiateur entre moi-même et moi-même. » ?

||Voici d'abord la demi-page d'où sont extraites les deux phrases soumises a notre appréciation : le texte de l'auteur cité est en caractères gras; entre parenthèses et en caractères romains, nous ajoutons quelques commentaires. "... bien que certaines formes complexes et dérivées de la honte puissent apparaître sur le plan réflexif (c'est-à-dire en...

3 pages - 1,80 €

Parmi les modes de communication entre les consciences, étudier et comparer la sympathie et l'amitié. ?

||INTRODUCTION. -- La philosophie contemporaine a le mérite de donner un relief spécial au problème de la communication des consciences. Comme l'écrivait Emmanuel Mounier dans son Introduction aux existentialismes (p. 91) : « Le problème de l'autre est une des grandes conquêtes de la philosophie existentielle. La philosophie classique le laissait dans un étrange...

3 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que imaginer ? Qu'est-ce que penser ? Quelle ressemblance, quelle différence et quels rapports y a-t-il à établir entre ces deux opérations ?

||INTRODUCTION. — PASCAL, dont les réflexions sur le « roseau pensant » nous sont familières et pour qui « pensée fait la grandeur de l'homme », affiche la sévérité commune en son temps à l'égard de l'imagination, « cette partie décevante dans l'homme, cette maîtresse d'erreur et de fausseté (...), cette superbe puissance ennemie de la raison. »...

3 pages - 1,80 €

État, Nation, Patrie. Quelle distinction établir entre ces termes ? Quelles attitudes l'individu peut-il et doit-il avoir devant les réalités qu'elles désignent ?

||Au seuil de sa morale, Aristote proclamait déjà que l'homme est un être social : « Anthropos zoon politikon. ». Affirmation pleine de bon sens qu'après le maître antique, philosophes et moralistes ne devaient jamais oublier au cours des siècles. Mais aucune époque sans doute plus que la nôtre ne s'est intéressée à la...

3 pages - 1,80 €

Notre vie affective est un « jardin secret ». Cependant on lui a assigné des conditions sociales. Y a-t-il contradiction entre ces deux assertions ?

||Le philosophe, dans son désir d'expliquer, voudrait ramener toute la réalité à un seul élément, la multitude des lois à une loi unique. Mais il se heurte à la complexité du réel et, en particulier, à la complexité de l'âme humaine dans laquelle de multiples influences s'entrecroisent sans se confondre.Ainsi, chacun a sa personnalité...

3 pages - 1,80 €

Maine de Biran écrit dans son journal, en 1822 : « Une personne que je croyais spirituelle me niait aujourd'hui qu'il y ait énergie sans passion et elle paraît avoir lié étroitement ces deux idées. J'ai soutenu fortement que là où il y avait passion entr

||Introduction. — Analyse d'une passion : celle d'Harpagon par exemple : elle apparaît surtout avec deux caractères :— une grande ardeur et une énergie formidable dans une direction unique;— un assujettissement du sujet, sans ce§se harcelé par sa tendance, et qui la suit;C'est sans doute ce qui aura donné lieu à la double opinion...

2 pages - 1,80 €

Quelle différence y a-t-il, dans les sciences physiques, entre une loi, un principe et une théorie ?

||Il arrive parfois à des esprits insuffisamment avertis ou pas assez soigneux de confondre ces termes : théories ou systèmes, principes et lois scientifiques.Cependant, à rigoureusement parler, ces trois termes sont loin d'être synonymes pour tous ceux qui ont quelque expérience des sciences physiques.Pour procéder avec plus d'ordre et de sûreté, comme il s'agit...

2 pages - 1,80 €

Quels rapports y a-t-il entre l'histoire et la sociologie ?

||Ce n'est pas sans peine que la sociologie, au début de ce siècle, prit conscience d'elle-même, et, se situant parmi les autres disciplines qui se partageaient la recherche de l'explication du monde, précisa son objet et son but. En particulier, il lui fut — et peut-être lui reste-t-il encore — difficile de déterminer, d'un...

3 pages - 1,80 €

« Savoir, c'est pouvoir », a dît François Bacon. « Pour pouvoir, il faut croire et vouloir », a dit un sage. Vous vous efforcerez de déterminer dans quelle mesure savoir, croire et vouloir sont nécessaires à l'homme pour pouvoir, et vous chercherez si l'

||Introduction. —: « Au commencement était l'action », a écrit Gœthe. Le besoin d'agir est le plus essentiel à l'homme. Cependant, notre action effective ou productrice est bien réduite. Qu'est-ce qui nous manque ? De savoir, répond Bacon; de croire et de vouloir, réplique un sage. Qui des deux a raison ? I. Les conditions...

1 page - 1,80 €

La conscience: entre souffrance et joie ?

||Être conscient, c'est augmenter les occasions de souffrir, comme le montre l'expérience du remords, du regret, du souci... Pourtant, la joie suppose également la conscience de soi qui se présente alors comme une ouverture sur l'avenir.L'impossible oubli de soiLa conscience permet de se représenter soi-même. Mais si le moi est le sujet de...

1 page - 1,80 €

Appréciez ce mot de Renan (« L'Avenir de la science ») : « Toute pensée est une analyse entre deux synthèses » ?

||Position de la question. Au § XVI de L'Avenir de la science (éd. Calmann-Lévy, p. 301), RENAN distingue trois âges de la pensée humaine qui, dit-il, correspondent aux trois étapes successives de la connaissance chez l'individu : « De même que le fait le plus simple de la connaissance humaine s'appliquant à un objet...

3 pages - 1,80 €

Quels rapports établiriez-vous entre instruction et culture ?

||Introduction. On confond souvent instruction et culture. Mais un homme instruit n'est pas nécessairement un homme cultivé. Il va de soi cependant qu'il serait absurde de les opposer. Où réside exactement la différence ?I. L'instruction.« Avoir de l'instruction », c'est posséder un certain nombre de connaissances, peut-être assez précises et assez variées. Mais ce...

2 pages - 1,80 €

Quel rapport voyez-vous entre le cynique et le pessimiste ?

||Position de la question. Le cynisme est une attitude, un style de vie. Peut-on discerner quelques rapports entre cette attitude et le pessimisme ?I. Caractéristiques du cynisme.Cynisme a été pris parfois comme synonyme d'immoralité (voir ci-dessus la définition de Littré). Il y a là toutefois une erreur historique qui risque de nous donner une...

1 page - 1,80 €

Vous exposerez sommairement la différence de structure entre la Logique classique (celle d'Aristote et de Port-Royal) et les Logiques modernes (Logistique et Axiomatique). Vous dégagerez la signification philosophique de cette opposition. ?

||Introduction. La philosophie classique n'avait guère reconnu qu'un seul type de Logique, celle qui était issue des conceptions d'ARiSTOTE et qui, à travers la Logique stoïcienne et la Logique scolastique, se trouve encore exprimée, avec quelques retouches, dans la Logique de Port-Royal Mais, sous l'influence du développement des sciences, il s'est créé de nos...

1 page - 1,80 €

Distinction entre l'instrument et l'outil ?

||Nouvelle page 1 La nécessité de cette distinction résulte d'une comparaison entre le comportement animal et la technique humaine. En effet les expériences de nombreux psychologues tels que Kühler ou Guillaume sur les chimpanzés ont montré que l'animal est capable, dans certaines conditions, d'utiliser des « instruments », c'est-à-dire par exemple de se servir d'un...

1 page - 1,80 €

Quels sont les rapports entre la technique et la science ?

||C'est le problème philosophique posé par la technique ; certains psychologues ont cherché à opposer l'intelligence pratique ou artisanale de l'homme à l'intelligence abstraite ou pensée rationnelle, la première étant une forme larvée de l'intelligence que l'homme partagerait avec l'animal, la seconde necorrespondrait qu'aux fonctions supérieures de la pensée et serait l'édificatrice de...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com