Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : d eux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

10901 dissertations trouvées

Vous expliquerez, discuterez et commenterez ce jugement de Sainte-Beuve sur Carmen : Je viens de lire Carmen de Mérimée, c'est bien, mais sec, dur, sans développement ; c'est une Manon Lescaut plus poivrée et à l'espagnole. Quand Mérimée atteint son effe

|| La critique de Sainte-Beuve porte sur le fond et la forme. Après un éloge rapide, Sainte-Beuve constate que le roman de Carmen n'est pas plus développé qu'une nouvelle ; il relève la sécheresse caractéristique de l'auteur, puis il résume le sujet dans une formule pittoresque : selon lui, Carmen est la transposition du roman...

2 pages - 1,80 €

Vous expliquerez et discuterez ce jugement de Sainte-Beuve sur Madame Bovary : En bien des endroits, et sous des formes diverses, je crois reconnaître des signes littéraires nouveaux : science, esprit d'observation, maturité, force, un peu de dureté. Ce

||Emma, fille d'un riche cultivateur normand, est allée en pension, où son imagination exaltée s'est développée par la lecture de romans. La réalité la déçoit. Mariée à Charles Bovary, médecin d'un petit bourg, elle ne trouve pas dans cette union l'idéal rêvé. Des aventures médiocres la compromettent et la conduisent au suicide.  Commencé en...

2 pages - 1,80 €

Vous appliquerez ce jugement de Sainte-Beuve (1829) à l'oeuvre de Victor Hugo : Quand l'âme du poète est complète, le triple élément : lyrique, épique et dramatique s'y rencontre en germe.

xxx ?||Ce jugement de Sainte-Beuve porte sur les années d'apprentissage de Hugo, mais peut aussi s'appliquer à l'œuvre entière. Que doit-on entendre par lyrique, épique et dramatique ? Hugo lui-même a défini les deux éléments lyrique et dramatique : génie lyrique, être soi; génie dramatique, être les autres. Le poète lyrique se raconte, le poète...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de cette remarque de Descartes : "il est bon de savoir quelque chose des moeurs de divers peuples, afin de juger des nôtres plus sainement, et que nous ne pensions pas que tout ce qui est contre nos modes soit ridicule et contre raison, a

||Descartes, au début du Discours de la Méthode, expose les raisons qui l'ont poussé à chercher une méthode en dehors des livres; à peine sorti du collège, il a voulu demander aux voyages une expérience qui fait défaut aux livres et aux savants confinés dans leur cabinet.  Descartes fut un grand voyageur. De 1617 à...

2 pages - 1,80 €

On a souvent reproché à Rimbaud de manquer de sensibilité. Les premières oeuvres justifient-elles cette accusation ?

||Rimbaud lui-même semble s'être plu à accréditer cette réputation. Dans son désir de ne pas être comme tout le monde et d'étonner, il a pu faire croire à sa famille et à son entourage qu'il était dénué d'affection. Le refus de se plier à la discipline maternelle, de préparer son baccalauréat, d'envisager un métier...

2 pages - 1,80 €

Y a-t-il des fautes que l'on ne peut pardonner ?

||Souvent, l'on retrouve dans l'idée de « l'impardonnable » celle de la trahison, en effet les fautes impardonnables sont souvent en lien avec les émotions ! Quant bien même celles-ci font des Hommes des êtres incontrôlables, il faut aussi noter que c'est souvent ces mêmes émotions qui permettent, avec du recul, de pardonner et de passer au dessus...

3 pages - 1,80 €

Commentaire du texte de Freud: "L'homme n'est pas un être doux..." ?

||Notre intérêt se porte ici sur un texte ou FREUD développe une  conception très négative et très négative et très pessimiste de la  nature humaine. Selon lui, en effet, l'homme est d'une nature  violente et agressive ce qui a pour conséquence de mettre en péril  le bon fonctionnement de la vie social. La première...

3 pages - 1,80 €

L'avancée des techniques nous conduit-elle vers une société meilleure ?

L'influence de l'évolution des techniques dans celle de la société au cours de l'Histoire se retrouve cependant bien au-delà de ses origines : les grands progrès technologiques et scientifiques ont ainsi amené à travers leurs applications concrètes des modifications profondes dans la société, de réels bouleversements politiques et sociaux. Ainsi par exemple,...

1 page - 1,80 €

La théorie de Babeuf

||L'aube du communisme. Le babouvisme est considéré comme la première doctrine communiste, avant même le marxisme. Il doit son nom à son fondateur, Jean-Noël Babeuf, qui s'est fait appeler aussi Caïus Gracchus Babeuf. Né en 1760, il exerce, sous la Révolution française, la fonction de secrétaire général de l'administration des subsistances.  En 1795, sous...

1 page - 1,80 €

La prise en compte des différences culturelles remet-elle en question l'existence de valeurs universelles ?

Dans son ouvrage l'Education, entrée dans la culture, Jérôme Bruner pose radicalement l'absence de véritables différences culturelles qui scinderaient l'humanité en des pôles violemment antagonistes, capables d'entraver la mise en place de valeurs universelles. En effet, il met en avant les origines de ces divergences culturelles qui prendraient racine dans les institutions qui encadrent la vie de l'homme....

7 pages - 1,80 €

Montesquieu

||Un précurseur du libéralisme. Charles-Louis de Secondât, baron de La Brède et de Montesquieu, appartient à une famille de magistrats. Après de solides études à Juilly chez les oratoriens et huit ans de droit à Bordeaux et à Paris, il est avocat puis conseiller. Héritant de son oncle, il devient président à mortier au...

2 pages - 1,80 €

Les deux sources de la science: démonstration et expérience ?

||Qu'il s'agisse du domaine des sciences mathématiques, des sciences de la nature ou des sciences dites morales, la mise en œuvre de ce triple projet de la pensée scientifique s'effectue par un recours à deux sources de connaissance : la démonstration et l'expérience.  La démonstration consiste à dégager un lien de nécessité rationnelle entre ...

1 page - 1,80 €

Peut-on vivre autrement qu'en jouant des rôles ?

|| Incipit : Concevoir la vie comme le rôle d’un acteur sur la scène du monde est un topos de la littérature philosophique depuis au moins le stoïcisme romain impérial. Ce qui est d’habitude visé par une telle métaphore est principalement la vanité de la vie individuelle sur le théâtre général de l’histoire humaine, avec pour but...

2 pages - 1,80 €

L'homme immoral peut-il être heureux ?

|| Incipit : Avec le tournant socratique de la pensée antique grecque s’opère la fondation conceptuelle de la philosophie comme discipline de pensée, savoir rationnel. Une telle fondation a pour corollaire, selon Cicéron (Tusculanes), la préoccupation éthique, ou morale (ces termes ne sont pas pour l’instant distingués). Et au principe des réflexions menées sur la...

2 pages - 1,80 €

Le dialogue n'est-il possible que dans la mesure où les interlocuteurs doutent de ce qu'ils pensent, ou bien est-il compatible avec des convictions ?

||Le dialogue n'est-il possible que dans la mesure où les interlocuteurs doutent de ce qu'ils pensent, ou bien est-il compatible avec des convictions? La question repose sur un paradoxe : la conviction semble s'opposer à l'ouverture d'esprit que demande le dialogue. Pourtant, si l'on ne croyait jamais avoir raison, si l'on doutait toujours, le...

1 page - 1,80 €

Peut-on désirer autre chose que d'être heureux ?

||Le bonheur est l’accomplissement de la vie sensible comme telle, et par conséquent il appartient à tout être sensible en possédant la notion de souhaiter être heureux. Mais il y a une différence entre souhaiter qui n’engage à rien (souhaiter être riche, c’est juger positivement la richesse en refusant de faire quoi que ce...

3 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure peut-on affirmer que la conscience n'est pas une donnée mais une tâche ?

||Pascal, dans ses Pensées, décrivait la noblesse de l'homme, ce faible "roseau  pensant", de la manière suivante "Quand l'univers l'écraserait, l'homme serait  encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt.". L'être  humain a cette spécificité qu'il dispose d'une conscience réfléchie. La  conscience ainsi entendue représente une donnée proprement...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com