Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : dit

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 >>

1378 dissertations trouvées

La tradition est-elle un obstacle à la nouveauté ?

Ainsi, pour le philosophe, il faut "faire table rase dans notre conscience pour qu'il y ait de nouveau de la place pour faire des choses nouvelles." Il y en effet un risque d'immobilisme. On peut refuser de changer des comportements, des lois, des rites parce qu'ils font partie de la tradition et qu'il en a toujours été ainsi. Par...

2 pages - 1,80 €

A quelles conditions un jugement moral est-il objectif ?

||  Le jugement moral caractérise le pouvoir d’une conscience psychologique à établir une distinction nette entre ce qui est bien et ce qui est mal. De fait, la morale est censée faire ressortir des actions humaines, de leurs valeurs, ce qui est bien, bon ou mal, mauvais. L’homme est le seul juge des actions qui lui appartiennent ou de...

2 pages - 1,80 €

Quel est le rôle de la tradition dans la morale ?

Accorder à la tradition une valeur absolue, c'est s'interdire tout progrès; c'est même se contredire. Un traditionaliste logique doit mettre son idéal à reproduire servilement ce qui s'est fait jadis, à penser docilement ce que ses ancêtres ont pensé, rejetant comme une tentation mauvaise toute idée d'amélioration possible. Or, une telle conception méconnaît le caractère spécifique de l'homme, ce...

3 pages - 1,80 €

On a dit : « La vie est ce Qu'elle doit être pour un homme actif, c'est-à-dire pleine d'obstacles. » Commentez cette réflexion.

.. B. Mais qu'elle soit toujours parsemée d'obstacles, on pourrait en douter : si souvent nous avons entendu vanter la facilité de vie d'avant la Grande Guerre de 1914 ! Mais un peu de réflexion dissipe vite cette illusion. a) En fait, c'est bien ainsi qu'en juge l'homme : ceux qui ont vécu les années qui précédèrent 1914 savent...

1 page - 1,80 €

L'erreur, sa structure logique et ses conditions psychologiques.

La connaissance n'est pas l'enregistrement passif des impressions venues du dehors. La représentation résulte de la collaboration de l'objet connu et du sujet connaissant. Quidquid recipitur, disaient les scolastiques, ad modum recipientis recipitur : tout ce que l'esprit reçoit, il le reçoit à sa manière ou à sa mesure. C'est pourquoi des individus différents n 'auront pas du...

3 pages - 1,80 €

Dites quelles réflexions vous inspire, dans l'ordre logique, comme dans l'ordre éthique, cette remarque de Claude Bernard : « Par une merveilleuse compensation, à mesure que la science rabaisse notre orgueil, elle élève notre puissance.

II s'en faut de beaucoup, avons-nous dit, que cette affirmation entraîne l'assentiment immédiat. A. ? On croirait plutôt le contraire. Scientia inflat, dit l'auteur de l'Imitation. Loin de nous humilier, le savoir nous rend orgueilleux. Si on en doutait, il suffirait d'observer l'attitude des Européens au milieu d'une population dont l'industrie en est restée aux procédés empiriques hérités des ancêtres. N'est-ce...

3 pages - 1,80 €

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré.

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré. INTRODUCTION. ? Au XIXe siècle, les sciences de la nature avaient fait, en se fondant sur l'expérience, des progrès spectaculaires qui avaient renforcé les tendances positivistes : pas de spéculations ou de systèmes a priori;...

1 page - 1,80 €

On a dit que le passé, le présent et le futur étaient trois manières de vivre le présent. Pouvez-vous différencier ces trois manières ?

Percevoir une voiture dans le présent, c'est en fait saisir une tache de couleur en mouvement que j'interprète, grâce à mon expérience vécue, comme signe d'une voiture. Entre la perception du premier livre chez l'enfant et la perception du livre chez l'adulte, il y a de même toute la différence que crée la mémoire : ce qui était...

2 pages - 1,80 €

Dites quelles réflexions vous inspire, dans l'ordre logique, comme dans l'ordre éthique, cette remarque de Claude Bernard : « Par une merveilleuse compensation, à mesure que la science rabaisse notre orgueil, elle élève notre puissance.

D'une façon générale, en effet, savoir, c'est pouvoir. Pour obtenir un résultat jugé désirable, il ne suffit pas de le vouloir avec énergie : il faut aussi connaître les causes dont il dépend, les lois qui régissent cette partie du réel. Suivant le mot célèbre de Francis BACON : on ne commande à la nature qu'en lui obéissant,...

3 pages - 1,80 €

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré.

« On dit toujours : laissez parler les faits; le malheur, c'est que ces faits ne disent rien. » Commentez ces paroles d'Henri Poincaré. INTRODUCTION. ? Au XIXe siècle, les sciences de la nature avaient fait, en se fondant sur l'expérience, des progrès spectaculaires qui avaient renforcé les tendances positivistes : pas de spéculations ou de systèmes a priori;...

1 page - 1,80 €

Comment accorder le déterminisme condition de la science, avec la liberté fondement de la morale ?

La liberté de Dieu en effet peut être conçue comme une, unique en ce qu'elle est sans limite ; mais l'homme est libre dans un monde déjà là, il est libre «en situation» selon la formule de l'existentialisme. Il faut donc distinguer plusieurs aspects de la liberté humaine et voir jusqu'où elle s'étend. Il y a liberté de...

3 pages - 1,80 €

Les principes suprêmes de la morale vous paraissent-ils susceptibles d'une démonstration ? Si oui, dites comment vous concevez cette démonstration. Si non, pourquoi les admettre ?

b) Impossibilité d'une démonstration authentique de l'Idéal moral. ? 1) Lorsqu'on s'est donné une définition du Bien absolu et lorsqu'on a rattaché l'obligation au bien, il est théoriquement possible de déduire des biens valables à titres de moyens ou des « impératifs hypothétiques ». En fait (voir critique de Kant et plus tard de Lévy-Bruhl), les moralistes, partis...

1 page - 1,80 €

La variations et le changement des situations historiques modifient-ils ou non la condition humaine ?

L'entreprise visant à définir et à préciser les caractères de la condition humaine peut sembler bien difficile a priori, tant les traits qui caractérisent celle-ci sont nombreux et interdépendants, donc difficilement isolables. En fait, elle peut être menée à bien dès lors que l'on indique explicitement le niveau de généralité auquel on se situe. Sartre, pour sa part,...

1 page - 1,80 €

La philosophie est-elle méditation de la vie ou méditation de la mort ?

s'efforce de chasser la tristesse et de conquérir toujours plus de joie. Et « aucune chose n'a rien en elle par quoi elle puisse être détruite et l'effort par lequel chaque chose s'efforce de persévérer dans son être n'enveloppe aucun temps fini, mais un temps indéfini ».Il est vrai, mais chaque chose prise dans la « concatenato omnium...

7 pages - 1,80 €

A quelles conditions peut-on dire que nous n'avons jamais raison contre les faits ?

D'où cette expression du langage courant "je ne crois que ce que je vois"; les faits sont donc une condition nécessaire à la croyance. Ainsi, il semble difficile d'envisager la question sous un angle d'opposition entre les faits et moi car il semble évident que je ne peux être crédible et avancer auprès des autres sans les faits....

3 pages - 1,80 €

Dois-je considérer la liberté d'autrui comme la limite ou comme la condition de ma liberté ?

Enfin, ne se peut-il que le problème soit mal posé au sens où le Moi ou l'individu ne serait pas le meilleur point de départ pour penser la liberté ?     1-      La liberté d'autrui apporte une limite de fait à ma liberté   a)      « L'enfer, c'est les autres » Selon Sartre, dans l'être et le néant, autrui est une liberté qui me regarde et qui de...

6 pages - 1,80 €

Quels peuvent être l'objet et la raison d'être de la philosophie à notre époque que l'on dit caractérisée par le développement du savoir scientifique ?

THÈMES DE RÉFLEXION * Philosophie(s) et science(s) Pendant longtemps ces rapports n'ont pas fait problème en ce sens qu'il y avait assimilation de la philosophie au travail d'un savoir universel. Cf. Descartes, « Principes », Préface : « Toute la philosophie est comme un arbre dont les racines sont la Métaphysique et les branches qui sortent de ce tronc sont toutes...

1 page - 1,80 €

Quelles sont les conditions d'une science de l'histoire ?

Aron Introduction à la philosophie de l'histoire. Essai sur les limites de l'objectivité historique). B. La science entendue au sens 2 pose le problème de la causalité et du déterminisme historique ■ Un premier aspect du problème est celui de la multiplicité des types de causalité en histoire : causalités biologique, économique, psychologique, etc. Comment l'historien pourra-t-il maîtriser ces diverses...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com