Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : tels

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 >>

1071 dissertations trouvées

INTELLECTUALISME ET VOLONTARISME

||a) La conception intellectualiste.Exposé. Rappelons qu'on appelle intellectualisme la tendance à réduire au seul intellect les autres fonctions mentales ou tout au moins à les y subordonner.De ce point de vue l'intelligence apparaît comme la protagoniste du drame volontaire. C'est elle qui pose la question initiale, qui anime la délibération et qui la clôt...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que les mathématiciens entendent par hypothèse ? En ce sens, à quoi sert l'hypothèse ? Peut-on établir une analogie entre l'hypothèse ainsi comprise, et l'hypothèse telle que la comprennent les physiciens ?

||Le plan s'impose pour ainsi dire de lui-même : 1. Définition; 2. Usage; 3. Recherche, pour appuyer la comparaison, des formes de pensée qui en mathématiques rappellent l'hypothèse physique et examen des différents emplois de l'hypothèse mathématique pour en donner le caractère définitif. Le premier point est donné par les habitudes constantes du langage...

2 pages - 1,80 €

Rôle de l'habitude dans l'activité intellectuelle. ?

?||Tant que les faits dont il est le témoin ne lui occasionnent ni plaisir ni douleur, l'animal semble les ignorer et reste indifférent à leur égard. L'homme, au contraire, dès qu'il est parvenu à l'âge de raison, s'intéresse même aux choses qui semblent ne présenter pour lui aucun intérêt : naturellement, il désire savoir et comprendre. Tout d'abord,...

4 pages - 1,80 €

« L'habitude est un facteur essentiel du comportement, le plus intelligent, le plus plastique. Tout comportement intelligent aboutit sans cesse à de nouvelles habitudes. Savoir monter des mécanismes, c'est faire économie d'effort et c'est créer l'outil n

||INTRODUCTION. - Il est commun de considérer l'habitude comme un obstacle à l'activité intelligente. Contre cette conception du vulgaire la pensée contemporaine réagit avec force, témoin ces affirmations d'un psychologue contemporain : « L'habitude est un facteur essentiel... ». I. Analyse. — Ces quelques lignes sont pleines d'idées, mais d'idées jetées sans ordre : tâchons de les ordonner et...

1 page - 1,80 €

D'Alembert recommandait comme une bonne méthode de formation intellectuelle de « s'exercer aux démonstrations rigoureuses » et de « ne pas s'y borner ». Expliquez et appréciez cette opinion. ?

||Le xviiie siècle est le siècle d'une grande révolution politique qui en implique plusieurs autres, en particulier une révolution pédagogique.Le xviie siècle visait à former « l'honnête homme », c'est-à-dire un être de conversation agréable et de bon goût, ayant des idées élevées et le sens du beau. Le principal moyen auquel on avait...

4 pages - 1,80 €

Croyez-vous qu'il y ait un moyen simple de distinguer sans aucune ambiguïté une observation scientifique et une expérimentation scientifique ? Si vous le pensez, indiquez ce moyen en donnant vos raisons. Si vous ne le pensez pas, expliquez à quoi peut te

||INTRODUCTION. Les fontainiers de Florence constatent que l'eau, dans les pompes, ne dépasse pas la hauteur de 30 pieds; TORRICELLI, de son côté, fait, pour le mercure, une constatation analogue : le tube ne s'emplit pas, malgré le vide...Mis au courant de ces constatations et de l'idée de TORRICELLI, PASCAL fait ses expériences fameuses.La...

2 pages - 1,80 €

Discutez ce jugement de Fustel de Coulanges : « L'histoire n'est pas un art mais une science pure. » ?

||INTRODUCTION. — L'histoire a commencé avec l'épopée dans laquelle l'auteur, cherchant avant tout à faire oeuvre d'art, embellissait le réel qui, souvent, se perdait dans les ampliations légendaires. Mais de nos jours, les historiens prétendent bien c'en tenir rigoureusement au réel et ne rien sacrifier de la vérité à des préoccupations esthétiques. Un des...

3 pages - 1,80 €

Expliquez ce mot de Rabier : « La philosophie est un principe de force intellectuelle, parce qu'elle complète et couronne les études scientifiques; elle est un principe de force morale, parce qu'elle complète et couronne les humanités. » ?

||Expliquez ce mot de Rabier Dans la plupart des pays, la philosophie est étudiée, non pas au collège, chargé d'assurer la formation générale nécessaire à quiconque occupe un poste de direction, mais à l'Université qui distribue l'enseignement spécial préparant immédiatement à la profession choisie. En France, au contraire, la philosophie figure au programme des études...

3 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure le développement de la télévision vous paraît-il devoir modifier les conditions de la communication entre les hommes ?

||INTRODUCTION. - Rapidement, depuis quelques années, les services de la télévision établissent sur les hauteurs du pays des relais grâce auxquels bientôt il n'y aura plus un coin d'où nous ne puissions, non seulement entendre ce qui se passe au loin, mais encore le voir.Le grand public se réjouit de la possibilité qui lui...

3 pages - 1,80 €

Comment comprenez-vous cette affirmation que l'imagination est la plus personnelle de nos facultés intellectuelles ?

||Comment comprenez-vous cette aff INTRODUCTION. - S'il est une idée devenue banale dans la psychologie, c'est que tout se tient chez l'homme et même chez le vivant en général. Par suite, une analyse exhaustive nous trouverait tout entiers dans chacun de nos actes.Il n'en est pas moins vrai qu'il en est de plus révélateurs. Parmi...

2 pages - 1,80 €

Expliquez et justifiez (ou critiquez) ces deux propositions de Delacroix : « Le mot est nécessaire à l'intelligence de la phrase. » et « La phrase est nécessaire à l'intelligence du mot. » ?

||INTRODUCTION. - Il est deux méthodes pour apprendre les langues la méthode analytique et la méthode synthétique connue sous le nom de méthode globale.Le processus analytique, le plus usuel dans les écoles, consiste à aller du simple au complexe, des lettres aux mots, des mots à la proposition, etc.Dans la méthode globale, au ...

3 pages - 1,80 €

L'intelligence humaine et l'intelligence animale. ?

||INTRODUCTION. — Parmi les faits divers, les journaux relatent de temps en temps des historiettes du genre de la suivante que nous prames lire il y a quelques mois: un garçon était tombé dans un puits et risquait fort de s'y noyer avant d'être retrouvé par sa famille; mais l'accident avait en un témoin,...

3 pages - 1,80 €

Le terme "intelligent" a-t-il le même sens quand on l'emploie pour qualifier l'homme en général ou tel homme en particulier ?

||INTRODUCTION. - Dans le petit Larousse, les deux premiers sens du terme « intelligence » sont ainsi présentés : « Faculté de connaître, de comprendre : l'intelligence distingue nettement l'homme des animaux. Compréhension nette et facile : avoir l'intelligence vive. » Les exemples fournis à l'appui des définitions montrent clairement la distinction que...

2 pages - 1,80 €

Au sujet de la personnalité, appréciez cette remarque de SARTRE : « J'ai honte de moi tel que j'apparais à autrui... Autrui est le médiateur entre moi-même et moi-même. » ?

||Voici d'abord la demi-page d'où sont extraites les deux phrases soumises a notre appréciation : le texte de l'auteur cité est en caractères gras; entre parenthèses et en caractères romains, nous ajoutons quelques commentaires. "... bien que certaines formes complexes et dérivées de la honte puissent apparaître sur le plan réflexif (c'est-à-dire en...

3 pages - 1,80 €

Les deux expressions : « être intelligent » et, « être raisonnable » ont-elles le même sens ? Sinon, précisez leurs différences. ?

||Nous avons là un sujet qu'on ne peut bien traiter qu'en oubliant manuels et cours, bien que la connaissance du manuel ou du cours puisse et doive apparaître dans la façon dont on le traitera. Il ne s'agit pas ici de la comparaison classique entre intelligence et raison. Les guillemets suffisent à nous en avertir : il faut...

3 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que l'intelligence ?

||INTRODUCTION. — A l'époque où la psychologie était conçue principalement comme l'étude des facultés de l'âme, elle comprenait normalement trois parties consacrées respectivement à la sensibilité, à l'intelligence et à la volonté. « Sensibilité » désignant dans, ce cas l'ensemble des fonctions affectives, toutes les fonctions cognitives, depuis la sensation jusqu'à l'intuition rationnelle et au raisonnement, dépendant de...

3 pages - 1,80 €

Quel est le rôle de l'imagination dans la vie intellectuelle ?

||On augure ordinairement du succès des jeunes dans la vie d'après leur intelligence. Mais on peut se demander si l'intelligence proprement dite, c'est-à-dire la faculté de comprendre en percevant des rapports qui échappent à l'animal, suffit à assurer un rendement supérieur. Les hommes réputés intelligents ont aussi une expérience et un savoir qui...

3 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ce texte de Claude Bernard : « Nos idées ne sont que des instruments intellectuels qui nous servent à pénétrer les phénomènes. Il faut les changer quand elles ont rempli leur rôle comme on change de bistouri quand il a servi trop lo

||Introduction. — Les recherches scientifiques comme la réflexion philosophique ne tendent qu'à nous donner une connaissance plus étendue et plus compréhensive, des idées plus nombreuses et plus justes. Or, de ces idées que nous considérons comme la fin de toute activité intellectuelle, Claude Bernard semble parler comme de vulgaires instruments et de simples moyens...

4 pages - 1,80 €

« La raison, c'est quand on a couru, qu'on a soif et qu'on ne boit pas », disait un enfant pour définir la raison. Et le philosophe Rauh après avoir cité la formule, ajoute : « Voilà le devoir intellectuel. » Expliques et discutez. ?

||Introduction. — Improviser une définition est fort difficile, Aussi s'en tire-t-on parfois en recourant à un exemple. C'est ce que fit cet enfant, qui expliqua : « La raison, c'est quand on a couru et qu'on ne boit pas». » Réponse que Rauh approuve, en ajoutant : « Voilà le devoir intellectuel. » Tâchons...

1 page - 1,80 €

Rôle de la société dans la formation intellectuelle de l'homme.

||A voir les choses superficiellement, le grand souci de l'adolescent moderne qui se prépare à la vie est de s'instruire, c'est-à-dire, suivant l'étymologie de ce mot, d'entasser dans son esprit le plus de connaissances possible. Mais lorsqu'on réfléchit sur le programme des études auquel il est astreint, on ne manque pas d'être frappé de...

2 pages - 1,80 €

Faut-il distinguer ou identifier « être intelligent » et « avoir du jugement » ?

||Introduction. — Le spectacle des maladresses ou des mésaventures de certains intellectuels a provoqué bien des fois l'exclamation de l'homme de simple bon sens : « Peut-on être si intelligent et si bête! » Y a-t-il donc plusieurs formes d'intelligence, et faut-il distinguer ou identifier « être intelligent » et « avoir du jugement...

1 page - 1,80 €

Quel est le Rôle du sentiment dans la vie intellectuelle ?

||Introduction. — Il est si courant d'opposer sentimental et intellectuel qu'il peut paraître paradoxal de parler du rôle du sentiment dans la vie intellectuelle autrement que pour signaler leur opposition foncière : le sentiment n'est-il pas la source de la plupart des préjugés? Le sentimental n'arrive-t-il pas à prendre ses rêves pour la...

1 page - 1,80 €

Les philosophes classiques pensaient que la connaissance de soi-même conduirait à la libération de la personne ; or, les progrès de la psychologie ont souvent pour conséquence pratique le conditionnement de l'homme par l'homme. Une telle évolution est-el

||introduction. — En attendant le train, nous avons souvent lu en haut de la bascule établie sur le quai ou dans la salle d'attente cette invitation à se peser : « Qui souvent se pèse bien se connaît ; qui bien se connaît bien se porte ». Si la première de ces assertions est fort...

2 pages - 1,80 €

Vocabulaire: ENTÉLÉCHIE.

Réalité parvenue à sa perfection, ou ayant en soi le principe par lequel elle réalisera sa perfection. — Pour Aristote, c'est l'être en acte par opposition à l'être en puissance ; l'acte en train de s'accomplir l'énergie, il tend vers l'entéléchie. — Leibniz : « La notion de l'entéléchie n'est pas entièrement à mépriser ...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com