Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : ses

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 >>

11212 dissertations trouvées

Le naturaliste Jean Rostand a écrit : « Il suffit de quelques savants pour doter l'humanité d'un monstrueux pouvoir, mais pour la rendre digne d'en user, il ne suffit pas de quelques hommes. » Que pensez-vous de cette affirmation ?

||Introduction. — Avant le développement de la science moderne, l'homme se complaisait aux récits fantastiques dans lesquels il se voyait revêtu d'une puissance magique capable de transformer le monde. Aujourd'hui, ces contes ne nous intéressent guère plus que par leur valeur littéraire ou comme témoins d'une époque, car le rêve est devenu réalité, et...

4 pages - 1,80 €

L'intuition. Ses rapports avec la pensée organisée. ?

||INTRO: En plusieurs passages célèbres, PASCAL a opposé l'esprit de géométrie et l'esprit de finesse. Le premier aime les constructions logiques dans lesquelles n'entrent que des éléments parfaitement connus et dont les relations mutuelles sont exactement déterminées. Chez l'autre, il y a moins de rigueur et même une certaine fantaisie : le sentiment le...

3 pages - 1,80 €

Essayez de montrer comment l'analyse et la synthèse, tout en étant des procédés généraux de l'esprit humain, peuvent prendre dans les différents groupes de sciences des physionomies différentes. ?

||Introduction. — La tendance à l'unité est une des caractéristiques essentielles de l'esprit philosophique comme de l'esprit scientifique : le savant aussi bien que le philosophe estime avoir fait un notable progrès lorsque, sous la diversité des apparences, il a découvert une identité foncière. C'est ainsi que psychologues et logiciens ramènent les opérations de...

4 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ce texte de Claude Bernard : « Nos idées ne sont que des instruments intellectuels qui nous servent à pénétrer les phénomènes. Il faut les changer quand elles ont rempli leur rôle comme on change de bistouri quand il a servi trop lo

||Introduction. — Les recherches scientifiques comme la réflexion philosophique ne tendent qu'à nous donner une connaissance plus étendue et plus compréhensive, des idées plus nombreuses et plus justes. Or, de ces idées que nous considérons comme la fin de toute activité intellectuelle, Claude Bernard semble parler comme de vulgaires instruments et de simples moyens...

4 pages - 1,80 €

Les « faits de population » posent-ils seulement des problèmes biologiques et économiques, ou posent-ils en outre un problème moral ?

||Introduction. — Depuis plus d'un demi-siècle, sous la menace d'une armée allemande de plus en plus forte, les Français déploraient la dénatalité de leur pays et la dépopulation des campagnes, plus prolifiques que les villes. Aujourd'hui, si cette préoccupation ne nous a pas complètement abandonnés, nous entendons d'autres échos : de grandes contrées du...

3 pages - 1,80 €

L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?

|| Introduction :   L’histoire, érigée en discipline scientifique, exige l’objectivité en tant qu’elle se donne comme « réalité historique ». L’histoire constitue la connaissance de la vérité des faits, c’est-à-dire des faits tels qu’ils se sont déroulés, et non de leur interprétation subjective. Il semble donc que l’historien, qui reconstitue l’histoire, soit tenu d’avoir un point de...

3 pages - 1,80 €

Dans quelle mesure est-il vrai de dire que la psychologie pose des problèmes métaphysiques ?

||Toute étude procède en deux temps : l'observation des faits et de leurs réactions conduit à poser la question du pourquoi de ce comportement et du comment de sa structure. Ainsi procédera le philosophe à l'égard du monde et de lui-même. Dans un premier moment, il analysera les faits psychiques que lui auront livré...

3 pages - 1,80 €

La philosophie peut-elle se concilier avec la religion ?

||Introduction. —- A Joas, dont elle voudrait gagner la sympathie sans renoncer à sa propre religion, Athalie déclare: «J'ai mon Dieu! que je sers, vous servirez le vôtre. Ce sont deux puissants dieux... » Et l'enfant de répondre, dans l'intransigeance de son orthodoxie : « Il faut craindre le mien. Lui seul est Dieu,...

5 pages - 1,80 €

Comment comprenez-vous cette pensée de Joubert : « Pour bien écrire, il faut une facilité naturelle et une difficulté acquise » ?

||Introduction. — Le philosophe novice qui se trouve pour la première fois devant le sujet de dissertation se sent tout dépaysé : les pensées lui semblent lointaines, les mots n'ont pas de sens bien net. Aussi ne parvient-il qu'à grand peine à rédiger quelques pages qu'il juge — et qu'on juge — bien médiocres....

1 page - 1,80 €

Discutez cette pensée de Joubert et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles : « Les écrivains qui ont de l'influence ne sont que des hommes qui expriment parfaitement ce que les autres sentent, et qui réveillent

||Pour transformer ce sujet de dissertation littéraire en sujet de dissertation philosophique, ou plutôt psychologique, il suffit d'omettre la proposition : « et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles ».Sans doute, une dissertation philosophique, et surtout une dissertation psychologique, comporte des exemples; mais ces exemples doivent se ...

3 pages - 1,80 €

Commentez cette pensée de Vauvenargues : « C'est un grand signe de médiocrité que de toujours louer modérément. » ?

||Introduction. — Dans une société polie, on évite, en présence des gens, de porter sur eux des appréciations qui pourraient les blesser; on insiste, au contraire, sur les remarques susceptibles de leur faire plaisir. Mais, quand ils sont partis, le ton change : on procède à une mise an point rigoureuse et, réagissant contre...

1 page - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot de Mme de Lambert : « L'admiration est le partage des sots » ?

||Introduction. — La maxime est un genre littéraire dangereux. Elle doit avoir une portée générale et, en même temps, une forme concise: aussi est-il bien difficile d'y introduire les distinctions nécessaires. Elle doit frapper par son air de nouveauté et sonner comme un paradoxe : ce n'est pas le meilleur moyen d'arriver à l'exacte...

1 page - 1,80 €

Expliquez et, si vous le jugez à propos, discutez cette formule de Ch. Blondel : « La raison et la volonté sont les deux splendides présents que la société a mis dans notre berceau. » ?

||La nature et l'origine des deux grandes fonctions proprement humaines : raison et volonté, fut toujours (et à juste titre) l'un des principaux sujets de méditations et discussions des philosophes : témoin les conceptions empiristes et rationalistes sur l'origine des idées et principes.De nos jours, le problème a reçu des solutions d'un genre nouveau;...

2 pages - 1,80 €

L'introspection. Ses limites. Ses qualités propres et irremplaçables. ?

||L'introspection, ou observation interne du sujet pensant par lui-même, constitue certainement l'un des points qui ont le plus divisé les psychologues à notre époque.Jusqu'au xixe siècle, la conscience fut, en effet, la seule source officielle et avouée des observations psychologiques. Mais, en face d'insuffisances réelles et sous la violente réaction d'Auguste Comte, un ...

2 pages - 1,80 €

La psychologie peut-elle se contenter de l'introspection ?

||La psychologie est une science jeune. Sans doute, il y a des dizaines de siècles que l'homme s'observe, et la connaissance tirée de ces observations nous a valu des ouvrages remplis de réflexions judicieuses comme les Caractères de La Bruyère ou de profondes suggestions comme les Pensées de Pascal; elle fait le tact délicat...

3 pages - 1,80 €

Notre vie affective est un « jardin secret ». Cependant on lui a assigné des conditions sociales. Y a-t-il contradiction entre ces deux assertions ?

||Le philosophe, dans son désir d'expliquer, voudrait ramener toute la réalité à un seul élément, la multitude des lois à une loi unique. Mais il se heurte à la complexité du réel et, en particulier, à la complexité de l'âme humaine dans laquelle de multiples influences s'entrecroisent sans se confondre.Ainsi, chacun a sa personnalité...

3 pages - 1,80 €

Comment comprenez-vous ce jugement de Montaigne : « Ce grand montre est le miroir où il faut se regarder pour se bien connaître » ?

||Comment comprenez-vous ce jugeme L'essentiel n'est pas d'apprécier, de discuter ou même de commenter la pensée de Montaigne, mais de dire comment vous la comprenez, pratiquement quel est ce « grand monde » dans lequel il faut regarder pour se connaître. Introduction. — « Connais-toi toi-même », tel est le premier précepte que Socrate donne au...

2 pages - 1,80 €

Peut-on étudier la vie psychique sans se préoccuper du corps ?

||Introduction. — Psychologues et physiologistes se partagent la connaissance de l'homme. Mais peuvent-ils s'ignorer l'un l'autre et, en particulier, le psychologue peut-il se livrer à son étude propre sans s'occuper du corps ?I. Pour avoir des connaissances psychologiques sûres et utilisables dans la vie, point n'est besoin de se mettre a l'école du ...

1 page - 1,80 €

Vous examinerez sur quelques exemples comment une habitude se forme et comment elle se défait ?

||« L'habitude, dit-on parfois, est une seconde nature ! » On veut dire par là qu'elle nous permet d'agir avec la promptitude, la facilité, la sûreté, l'habileté de l'instinct.Mais cet automatisme est acquis; cette « nature » est « seconde » : elle peut s'acquérir et réciproquement se perdre.En étudiant cette formation et cette...

2 pages - 1,80 €

Un philosophe a écrit : « Tout état psychologique, par cela seul qu'il appartient à une personne, reflète l'ensemble de la personnalité. » Expliquez et dites ce que vous en pensez. ?

||Introduction. — Les tristes pensées qui défilent dans notre esprit pendant que nous suivons le cortège funèbre d'un être aimé contrastent souvent avec le spectacle qui s'offre à nos yeux le long de la route. Sans doute, par sympathie pour notre douleur, les inconnus que nous rencontrons suspendent leurs jeux ou leurs rires; mais,...

2 pages - 1,80 €

La psychologie du caractère apporte-t-elle une confirmation ou un démenti à cette pensée d'Amiel : « L'homme n'est que ce qu'il devient, vérité profonde; l'homme ne devient que ce qu'il est, vérité plus profonde encore » ?

||Il est classique de distinguer dans le caractère des éléments naturels ou innés et des éléments acquis. On naît sanguin ou lymphatique, vif ou mou; mais les traite essentiels du tempérament peuvent être modifiés par des influences diverses : le climat, le métier, l'éducation et le milieu social, enfin l'effort volontaire.Cette distinction claire, et...

3 pages - 1,80 €

L'association des idées. Quelle est, dans cette fonction, la part de l'automatisme, et quelle est la part de l'activité de sélection ?

||Introduction. — Pour se faire une idée juste de cette fonction très générale qu'on appelle d'une façon uniforme « association des idées », le procédé le plus simple et le plus objectif paraît être d'envisager d'abord un certain nombre de ces cas d'associations mentales, et d'examiner ensuite, par une analyse détaillée de ces faits,...

3 pages - 1,80 €

Vous analyserez les caractères qui permettent de distinguer le rêve de la veille. ?

||A côté de la veille, la vie humaine comporte le sommeil, et celui-ci, parfois à son début ou vers son terme, parfois au moment même où il est le plus profond, se peuple d'images qui s'enchaînent, se combinent et semblent former un tout : c'est le rêve.Ces rêves hypnagogiques, les rêves du sommeil léger ou...

2 pages - 1,80 €

Analysez et comparez les trois façons d'agir sur l'esprit des autres exprimées par ces mots : suggérer, persuader, convaincre. ?

||Introduction. — L'âme de l'homme est comme une citadelle inviolable dont aucune attaque directe ne peut mettre bas les remparts. Pour agir sur elle, nous sommes obligés de parlementer de l'extérieur. Mais dans l'attitude que peut prendre le parlementaire il peut y avoir bien des variétés : suggérer, persuader, convaincre, semblent bien exprimer les...

1 page - 1,80 €

Quel est le Rôle du sentiment dans la vie intellectuelle ?

||Introduction. — Il est si courant d'opposer sentimental et intellectuel qu'il peut paraître paradoxal de parler du rôle du sentiment dans la vie intellectuelle autrement que pour signaler leur opposition foncière : le sentiment n'est-il pas la source de la plupart des préjugés? Le sentimental n'arrive-t-il pas à prendre ses rêves pour la...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com