Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : d eux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

10901 dissertations trouvées

Vous commenterez cette pensée de Saint-Exupéry : « La grandeur d'un métier est, peut-être et avant tout, d'unir les hommes. Il n'est qu'un luxe véritable et c'est celui des relations humaines. » ?

||  Saint-Exupéry propose ici une vision très positive du métier. Il considère que précisément ce qui fait la « grandeur d’un métier », c’est sa capacité à « unir les hommes », ce qui signifie que pour lui, le travail crée des liens entre les hommes, tisse les relations humaines mieux que toute autre activité. Cette idée est reprise...

3 pages - 1,80 €

Que vaut la preuve contre le préjugé ?

||  "La raison du plus fort est toujours la meilleur" (La Fontaine, Le Loup et l'Agneau). Cette fable de Jean de La Fontaine^pourrait servir d'allégorie pour le combat de la preuve contre le préjugé: l'agneau a beau apporter les preuves les plus irréfutables, le loup, avant même d'examiner ses preuves, a décidé que l'agneau était...

5 pages - 1,80 €

Peut-on tout dire ?

||On nous demande ici si nous pouvons tout dire. L'expression de "peut-on" dans le sujet qui nous est proposé ne renvoie pas à une interdiction ni à une obligation, mais plutôt à une possibilité. En effet, le sujet suppose des possibilités physiques et morales comme nous le remarquerons au long de notre développement.  ...

4 pages - 1,80 €

L'expérience peut-elle démontrer quelque chose ?

||Les scientifiques sont gâtés avec des sujets qui entrent très bien dans le programme. Ce sujet donc ne déroge pas à la règle et si il a pu être préparé, il possible de s'assurer une bonne note. Bien sûr le jury a pour arrière pensée qu'une telle question correspond bien aux scientifiques et donc...

2 pages - 1,80 €

Est-il vrai que l'on ne peut discuter des goûts ?

||Il est une expression que l'on entend souvent et qui peut amener à la réflexion :  "On ne discute pas des goûts". Il faut entendre par là que les goûts ne peuvent être critiqués, ils sont personnels et subjectifs et chacun est libre d'avoir les siens propres. Ainsi, la discussion entre deux personnes qui ont...

2 pages - 1,80 €

PEUT-ON PENSER DE LA CULTURE COMME UNE DOMESTICATION DE L'HOMME ?

||La culture est dans un sens premier, ce qui arrache l'homme à la nature, ce qui le dénature. On saisit alors en quoi elle pourrait être en un premier temps assimilée à une forme de domestication de l'homme. En effet, c'est en ce sens que l'on parle d'un animal domestique. L'homme et l'animal possèdent...

2 pages - 1,80 €

Peut-on vivre heureux dans l'inconscience ?

||L'homme recherche souvent des consolations dans des plaisirs faciles où il espère s'étourdir et s'oublier lui-même en "perdant conscience"....  Ainsi, Baudelaire, dans ses Paradis Artificiels, évoque le consommateur de haschisch ou d'opium qui demande au "poison" d'apaiser ses tourments, tout en intensifiant ses sensations.  "Quand partons nous pour le bonheur?" s'impatiente le rêveur.... Décrivant...

6 pages - 1,80 €

Pourquoi les hommes s'intéressent-ils à leur passé ?

|| Analyse du sujet   -         Le pourquoi désigne soit le motif soit le mobile. Un motif est une raison consciente qui nous fait agir, un mobile est une cause qui a fait agir, plutôt inconsciente et involontaire. Ici, il semblerait que l’on s’interroge plutôt sur le ou les motifs, pour l’humanité, de s’intéresser à son passé. -        ...

4 pages - 1,80 €

Peut-on parler d'une loi du plus fort ?

||Intro : La Fontaine disait dans Le Loup et l'Agneau, «  La raison du plus fort est toujours la meilleure ». De plus, nous vivons dans un monde régit par de nombreuse lois. Il serait donc intéressant de se demander si la loi n'est pas faite dans l'intérêt de celui qui dirige, donc dans l'intérêt de plus fort....

5 pages - 1,80 €

Le Bonheur est-il une illusion ?

|| Introduction. Tout homme passe sa vie à la recherche du bonheur ; il est constamment en quête de ce qui pourrait le rendre heureux. Au vu de cette soif de bonheur qui motive l'homme durant son existence, il serait intéressant de se demander si ce bonheur, tant recherché, ne serait pas simplement une illusion. Pourtant,...

9 pages - 1,80 €

Rousseau - La Nouvelle Héloïse: «Malheur à qui n'a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu'il possède....» ?

«Malheur à qui n'a plus rien à désirer ! Il perd pour ainsi dire tout ce qu'il possède. On jouit moins de ce qu'on obtient que de ce qu'on espère, et l'on n'est heureux qu'avant d'être heureux. En effet, l'homme avide et borné, fait pour tout vouloir et peu obtenir, a reçu du ciel...

4 pages - 1,80 €

A plusieurs reprises, La Fontaine qualifie la fable de « mensonge » ou de « feinte », mais c'est pour ajouter aussitôt que « sous les habits du mensonge » elle « nous offre la vérité » (Le Dépositaire infidèle, IX, 1). Comment comprendre ce paradoxe ?

|| Par «mensonge», La Fontaine entend non le contraire de la vérité, mais ce qui relève de l'invraisemblance et de la fiction. La fable est dans son principe même une invention de l'esprit. A-t-on jamais vu des animaux se comporter comme des hommes? Le fabuliste accentue même le «mensonge» inhérent au genre en faisant de certains ...

1 page - 1,80 €

La religion peut-elle se définir par sa fonction sociale ?

||L’étymologie du terme religion fait débat : le terme que provenir de deux verbes latins : religere ou religare. "Religere" signifie "récolter, recueillir, accomplir avec minutie", mettant en valeur le respect de la tradition et l'exécution scrupuleuse des rites, mais peut aussi vouloir dire « relire », mettant ainsi en valeur la place central des textes religieux, qu’il...

3 pages - 1,80 €

En quoi le pouvoir du peuple serait-il légitime ?

|| Analyse du sujet   -         Le pouvoir du peuple semble faire écho à ce que nous appelons couramment la démocratie – démocratie que l’on appelle de nos vœux par opposition au despotisme ou à la dictature. -         Le terme de démocratie vient du grec demos (peuple) et kratos (autorité). Selon A. Lincoln, la démocratie est le...

3 pages - 1,80 €

« Les propriétés des animaux et leurs divers caractères y sont exprimés ; par conséquent les nôtres aussi, puisque nous sommes l'abrégé de ce qu'il y a de bon et de mauvais dans les créatures irraisonnables », écrit La Fontaine dans sa Préface au premier

||  La citation expose une conviction du fabuliste, fortement argumentée («par conséquent»). Bien dépeindre les animaux équivaut à bien dépeindre les hommes. De fait les fables illustrent en permanence le «passage de l'animal à l'homme». C'est à la fois un artifice poétique et une conviction philosophique.   I.                   De l'animal à l'homme   La Fontaine peint les animaux...

2 pages - 1,80 €

« Les longs ouvrages me font peur», écrit La Fontaine dans l'Épilogue du Livre VI. A la lumière des fables contenues dans les Livres VII à XII, vous direz en quoi cette confidence du fabuliste éclaire son art poétique. ?

|| Par cette confidence, La Fontaine définit ses choix esthétiques, qu'il présente avec pudeur, comme si la composition de «longs ouvrages» demandait un talent au-dessus de ses fonces. Son goût de la brièveté est évident : il suffit pour s'en convaincre de lire ses Fables, presque au hasard. Mais ce goût est relatif. Il procède...

2 pages - 1,80 €

« Les Fables de La Fontaine sont plutôt la philosophie dure, froide et égoïste du vieillard, que la philosophie aimante, généreuse, naïve et bonne d'un enfant », écrit, en 1849, Lamartine dans la préface à la réédition de ses Premières méditations. Vous

||  Lamartine se place sur un plan éducatif. Quoi de plus normal en apparence quand il s'agit d'apprécier des fables dont la vocation était, par définition, didactique? La sévérité de son jugement paraît dès lors fondée. Comment nier que La Fontaine dispense une morale pessimiste? Mais comment ne pas objecter à Lamartine que cette...

2 pages - 1,80 €

ÉTUDE DES "FONDEMENTS DE LA MÉTAPHYSIQUE DES MOEURS" DE KANT ?

||  Kant distingue une philosophie formelle et une philosophie matérielle : la première est la logique, qui s'occupe des formes de l'entendement et des règles de la pensée ; la seconde comprend la physique et l'éthique, selon qu'elle étudie les lois de la nature ou les lois de la liberté. Il distingue encore une philosophie empirique,...

3 pages - 1,80 €

Dans le salon de Madame de La Sablière qu'il a fréquenté de 1672 à 1678, La Fontaine s'est mêlé aux discussions des philosophes et des savants. Les fables des Livres VII à XII contiennent des échos de leurs débats. ?

||  I. Un plaidoyer en faveur de l'intelligence des bêtes Le Discours à Madame de La Sablière (fin du Livre IX) est une réfutation du phi­losophe Descartes (1596-1650) qui avait soutenu dans son Discours de la méthode (1637) que les animaux étaient de simples automates. En une démonstration serrée, La...

1 page - 1,80 €

De nombreuses fables sont consacrées aux voyages. Toutes les condamnent. Comment et pourquoi ?

||  1. La condamnation des voyages L'envie de voyager s'apparente pour le fabuliste à une forme de folie. Le Rat qui part découvrir la campagne possède « peu de cervelle » (Le Rat et l'Huître, VIII, 9). La Tortue qui, «lasse de son trou», veut «voir le pays », a «la tête légère»...

1 page - 1,80 €

« La fable pour La Fontaine n'a été le plus souvent qu'un prétexte au récit, au conte, à la rêverie; la moralité s'y ajuste à la fin comme elle peut,», écrit le critique Sainte-Beuve (Lundis, VII). A la lumière des fables que vous avez étudiées, vous dir

||Par cette affirmation, Sainte-Beuve prend le contre-pied de la définition tradi­tionnelle de la fable qui veut, depuis Ésope, que le récit soit exclusivement orienté vers la morale. La Fontaine ne serait-il donc pas le fabuliste que l'on se plaît à reconnaître? En réalité, si la prédominance du récit l'emporte ici et là, ses fables...

2 pages - 1,80 €

La Fontaine définit ses Fables comme « Une ample comédie à cent actes divers / Et dont la scène est l'univers / Hommes, dieux, animaux tout y fait quelque rôle.» Dans quelle mesure les fables que vous avez étudiées, justifient-elles cette affirmation du

||La Fontaine insiste sur la variété intrinsèque de son oeuvre, le mot «comédie» ne renvoyant pas ici au théâtre, mais à une représentation de I'« univers» (au sens où Balzac, au xixe siècle, regroupera l'ensemble de ses romans sous le titre général de «comédie humaine »). De fait, les fables créent un vaste monde...

2 pages - 1,80 €

Rabelais fait donner par Gargantua à Pantagruel une éducation encyclopédique : « J'y veux un abîme de science », tandis que Montaigne préfère « une tête bien faite à une tête bien pleine » Vous apprécierez brièvement ces deux systèmes opposés et vous dir

|| Rabelais et Montaigne, dans des oeuvres d'une conception bien différente, ont proclamé la nécessité de réformer les méthodes d'éducation en usage à leur époque. Ils s'accordent à reconnaître que « c'étaient de bien grands bêtes que les régents du temps jadis ». Toutefois, chacun d'eux prétend substituer à un enseignement qu'il déclare suranné un...

3 pages - 1,80 €

Les Confessions : ce titre convient-il, selon vous, aux quatre livres de cette oeuvre de Jean-Jacques Rousseau que vous avez étudiés ?

||Le titre Les Confessions, si l'on en juge par les déclarations d'intention de Rousseau, peut sembler justifié. Mais parfois, dans la manière même dont Rousseau formule certaines confessions, il nous entraîne en réalité sur la voie de l'autojustification. Et plus que Les Confessions d'un coupable, nous découvrons l'apologie d'un innocent.    1. Les...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com