Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : eux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

10901 dissertations trouvées

Expliquez et commentez cette pensée de Elisabeth Leseur : « Toute âme qui s'élève élève le monde ». ?

|| arler brièvement de Mme Leseur et de son oeuvre morale et littéraire. Ame d'élite, elle sut voir les choses de haut et inconsciemment inspirer à d'autres des sentiments élevés. De tout temps, cela fut : le Christ, les penseurs ont joué un rôle bienfaisant. Conclusion: puisque nous pouvons exercer une influence sur nos semblables,...

1 page - 1,80 €

Expliquez cette maxime populaire : « Il ne faut pas jeter le manche après la cognée. » Dites comment chacun de nous peut la mettre en pratique dans la conduite de sa vie. ?

|| Signification du précepte. Rappeler qu'en toutes choses les débuts sont pénibles, que tout progrès est lent, qu'il ne faut donc pas se décourager devant les difficultés si on veut aboutir à un heureux achèvement. Noblesse  de l'effort. « Jeter le manche après la cognée », c'est abandonner une œuvre avant son achèvement, soit parce...

1 page - 1,80 €

La bonne et la mauvaise humeur. Montrez par des exemples leur importance dans la vie. ?

||Montrer ce qu'a d'agréable, d'attirant, la bonne humeur pour les personnes avec qui nous sommes en relations, et ce qu'a de désagréable, de réfrigérant, la mauvaise humeur. Une humeur égale fait partie de la bonne éducation. Donner si possible un exemple vrai — et non une histoire puérile et toute inventée — de bonne humeur; et faire ressortir...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez ce vers de Boileau : « Qui vit content de peu possède toute chose ». ?

|| Quand nous possédons le strict nécessaire, indispensable à la vie, le reste ne nous donne du bonheur qu'autant que nous l'apprécions. Désirer beaucoup, c'est se créer de grands besoins, rarement satisfaits. Adoptons un juste terme entre l'ambition exagérée et l'excessive modestie des désirs. Cherchons surtout notre satisfaction dans le devoir accompli. Par ce vers :...

1 page - 1,80 €

La jeunesse. Exposez ses principaux avantages et inconvénients. Concluez. ?

||Eloge de la jeunesse, âge des enthousiasmes et des espérances, de la santé physique (en général) et intellectuelle, mais aussi, généralement, de la présomption, parfois de la dureté envers autrui. Dire en terminant que les autres âges ont aussi leurs avantages, qu'il faut savoir apprécier en se repliant sur soi-même. Quels dons du ciel, quelles beautés, quels...

1 page - 1,80 €

Expliquez et commentez cette pensée : « Croire qu'une petite médisance ne peut nuire, c'est croire qu'une étincelle ne peut mettre le feu. » ?

|| « Petite cause, grand effet »,, dit un proverbe. Une légère imprudence peut occasionner un grand malheur (évoquer de brefs exemples). Une médisance qui paraît sans importance peut, en se colportant, avoir les plus funestes répercussions et parfois le mal est irréparable:   confiance   perdue,  réputation  ternie,  etc.. Combien de fois, devant un incendie...

1 page - 1,80 €

La Fontaine a dit : « Ne t'attends qu'à toi seul. » Montrez, par des exemples, qu'il est sage de ne pas trop compter sur les autres. Faites voir aussi qu'on ne doit pas se dispenser de venir en aide à autrui quand on le peut. ?

|| Raconter très brièvement la fable: l'Alouette et ses petits. Il est plus digne et plus sage de se suffire que de compter sur autrui. Et puis, le prochain ne saurait comprendre ni soutenir nos affaires aussi bien que nous-mêmes. Enfin, il faut être capable d'accomplir sa mission par soi-même pour pouvoir s'offrir la douceur...

1 page - 1,80 €

La charité peut-elle tenir lieu de justice ?

||Très souvent, nous avons le sentiment que les mots justice et charité sont, sinon exactement synonymes, du moins très proches l'un de l'autre. Et cette proximité apparente nous est à un tel point familière que la question de savoir si la charité peut tenir lieu de justice nous surprend et nous déconcerte. Nous découvrons alors que les concepts...

4 pages - 1,80 €

Montrez que c'est une condition essentielle pour être heureux de savoir exiger plus de soi-même que des autres. ?

|| Nous souhaitons d'être heureux; mais qu'est-ce qui fait le bonheur? Dans une large mesure, savoir s'adapter aux conditions de la vie, aux relations avec ceux qui nous entourent ou que nous sommes tenus de fréquenter. Cet effort, nous le devons à la société, à laquelle nous sommes redevables de tant de choses. Nous avons le...

1 page - 1,80 €

L'illusion est-elle réductible à l'erreur ?

||La difficulté de ce sujet réside dans son apparente clarté. En effet la tentation peut être grande de répondre immédiatement non à la question posée en assortissant cette réponse de simples exemples. Si l'on procède ainsi, l'on ne tardera pas à tourner en rond. Nous conseillons non seulement d'analyser, dans différents contextes, le...

8 pages - 1,80 €

Expliquez et discutez cette réflexion de Lanza del Vasto extrait de Le pèlerinage aux sources (1943) « Ceux qui veulent le bien des travailleurs devraient se soucier moins de leur obtenir un bon salaire, de bons congés, de bonnes retraites, qu'un bon tra

|| —        Nul ne conçoit une vie oisive de nos jours : les rentiers se font rares ; les féministes à outrance voient dans le travail féminin une libération. En cela la proposition de Lanza del Vasto : « L'homme a besoin du travail plus encore que du salaire » se vérifie. —                Mais l'on constate...

2 pages - 1,80 €

« On est toujours joyeux le soir, quand on a employé utilement sa journée. » Commentez cette parole de l'« Imitation » de RABELAIS ?

|| Notre bonheur est souvent au dedans de nous-même on est heureux par la satisfaction intime que donne le devoir accompli. C'est ce qui a inspiré la pensée donnée a commenter. Tous les âges, toutes les conditions sociales comportent des devoirs (le mettre en lumière: devoirs envers soi-même, envers le prochain). La satisfaction qui découle...

1 page - 1,80 €

Parlez de la présomption. Montrez les conséquences fâcheuses de ce défaut. ?

||La présomption, fille de l'ignorance et du défaut de jugement, rend ceux qui croient tout savoir, comme par une sorte de supériorité innée, ridicules et fatigants. Soyons modestes, pour ne pas faire rire de nous ou, ce qui est pis, nous faire prendre en aversion. Certaines gens ne se font pas une idée exacte des difficultés que représente toute...

1 page - 1,80 €

On dit de certaines personnes qu'elles sont les « mouches du coche ». Que signifie ce mot ? D'où vient-il ? Montrez à l'oeuvre une « mouche du coche ». ?

||Rappeler, en la résumant, la fable: le Coche et la Mouche. Montrer que, dans la vie courante, maintes interventions inopportunes, indésirables (dire pourquoi) font comparer leurs auteurs avec la mouche du coche. Ces officieux sont souvent des indiscrets. Terminer par un éloge de la discrétion. Il y a, dans l'oeuvre admirable de La Fontaine, une fable tout particulièrement jolie...

1 page - 1,80 €

« Plus fait douceur que violence », a écrit La Fontaine. Montrez qu'il est utile d'appliquer, dans la vie, ce conseil du fabuliste. ?

« Plus fait douceur que violence », a écrit La Fontaine. Montrez qu'il est utile d'appliquer, dans la vie, ce conseil du fabuliste. ?||Résumer la fable: Phœbus et Dorée. Parler des heureux effets du calme, de la pondération dans l'accomplissement de nos travaux, comme dans nos relations avec le monde extérieur. Envisager le cas des éducateurs. L'homme qui possède...

1 page - 1,80 €

ANALYSE DU « TRAITE DE LA CONNAISSANCE DE DIEU ET DE SOI-MEME » de BOSSUET. ?

|| Cet ouvrage, composé pour l'éducation du dauphin, ne fut publié qu'après la mort de Bossuet. Celui-ci l'avait confié à Fénelon pour l'éducation du duc de Bourgogne. Il partit en 1722, sous le titre Introduction à la philosophie, que Bossuet lui avait donné dans sa lettre au pape. Dans cette même lettre, Bossuet expose et...

3 pages - 1,80 €

Vous entendez des gens désordonnés, à qui on reproche leur gaspillage, donner comme excuse que « cela fait marcher le commerce ». Que pensez-vous de cette réponse ?

||Critique du désordre dans ses diverses manifestations: toujours il engendre le gaspillage. Soyons ménagers des choses que nous possédons, sans avarice toutefois. Nous pourrons ainsi utiliser judicieusement - pour notre satisfaction et le profit d'autrui -- les biens dont nous disposons. Le désordre est un travers fâcheux et regrettable, dont les conséquences sont désastreuses.||...

1 page - 1,80 €

Un dicton populaire assure que « mieux vaut tenir que courir ». Expliquez-le. Donnez un exemple de son application. ?

||Origine du dicton: la fable le petit Poisson et le Pêcheur. Celui-ci avait raison de ne vouloir point lâcher sa capture: conservons et utilisons au mieux ce que nous avons, facultés, situation, etc. Ne cherchons à modifier notre destin qu'après mûre réflexion et avec prudence. Un tiens vaut mieux, en général, que de brillants espoirs qui ne...

1 page - 1,80 €

Voltaire a dit : « S'apitoyer sur les malheurs de ses amis est bien; venir à leur secours est mieux. » Développez cette pensée en donnant des exemples. ?

?||La pitié qui n'engendre que des paroles est insuffisante pour consoler et pour aider le prochain dans sa détresse. Montrons par des exemples, empruntés autant que possible à l'histoire ou à la légende, comment on peut secourir ses semblables par des actes de charité, de dévouement. Pourtant il est des cas, telle la perte d'un être cher, où nous...

1 page - 1,80 €

Vie de Montesquieu et analyse de L'Esprit des lois. ?

||Charles Secondat, baron de la Brède, et plus tard de Montesquieu, naquit au château de la Brède, près de Bordeaux, en 1689. Il fit ses études au collège tics Oratoriens, à Juilly. Il étudia ensuite le droit, et devint conseiller au Parlement de Bordeaux, en 1711. Mais il préférait déjà les études scientifiques au droit. Il devait surtout...

3 pages - 1,80 €

Etes-vous heureux ?

||Une libraire bien connue à Bruxelles, Monique Toussaint, m'a invité récemment à dialoguer sur le bonheur avec Paul Damblon, suite à la publication de mes «Temps forts» et de son «Au bonheur de vivre». Aiguillonnés par la piquante abbesse du Chapitre XII, nous avons échangé des idées, mais le thème du bonheur ne m'a plus lâché. D'autant plus,...

2 pages - 1,80 €

Peut-il avoir une justice extérieure au droit ?

||La justice est une notion complexe. Le mot français vient du latin jus, qui veut dire le droit, dans son acceptation générale, le respect du droit. Il y a une ambiguïté même dans l'équivalence des deux termes en latin. La justice dans notre réalité quotidienne et contemporaine désigne donc avant tout une institution qui se confond avec le...

5 pages - 1,80 €

Peut-on vivre heureux dans l'inconscience ?

||L'homme recherche souvent des consolations dans des plaisirs faciles où il espère s'étourdir et s'oublier lui-même en "perdant conscience"....  Ainsi, Baudelaire, dans ses Paradis Artificiels, évoque le consommateur de haschisch ou d'opium qui demande au "poison" d'apaiser ses tourments, tout en intensifiant ses sensations.  "Quand partons nous pour le bonheur?" s'impatiente le rêveur.... Décrivant...

6 pages - 1,80 €

Peut-il y avoir une science de l'inconscient ?

||L'inconscient, peut-il être étudié, expliqué ? Avons-nous possibilité de donner une interprétation de ce dont nous n'avons pas conscience ? A-t-on la possibilité, les moyens de constituer des connaissances, de vérifier par déduction logique, l'ensemble des processus psychiques qui échappent à la conscience ?  L'explication de qui échappe à notre conscience pourrait être considérée...

3 pages - 1,80 €

Peut-on ne pas savoir ce que l'on fait ?

||Lorsqu'au cours d'une manoeuvre périlleuse on nous demande parfois si nous savons ce que nous faisons, la réponse semble évidente : nous sommes les premiers concernés par l'action puisque nous avons décidé de la faire. Un minimum d'attention et de volonté paraît indispensable pour agir, à plus forte raison pour une action délicate. Pourtant, nos actions ne correspondent...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com