Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : n est

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 >>

11280 dissertations trouvées

Saint-Evremond écrivait de Corneille : « Il fait mieux parler les Grecs que les Grecs, les Humains que les Romains, les Carthaginois que les citoyens de Carthage ne parlaient eux-mêmes. » Dans sa pensée c'est un éloge. Seriez-vous de son avis ?

||Il faut d'abord bien comprendre le sujet, préciser le sens de « fait mieux parler ». Saint-Evremond ne veut évidemment pas dire qu'il leur prête un langage plus correct, de qualité littéraire supérieure. C'est la convention de presque toutes les pièces de théâtre (sauf celles qui visent au réalisme) ; même des gens cultivés...

1 page - 1,80 €

Il est facile, comme on l'a souvent fait, de dégager des tragédies de Corneille un idéal moral « cornélien ». Définissez brièvement cet idéal et dites dans quelle mesure il serait, selon vous, applicable non pas seulement à des êtres d'exception, mais à

||Ici la méthode la plus sûre pour être exact et complet est celle de la revue. Passez en revue toutes les pièces de Corneille en notant successivement et l'idéal moral que chacune nous propose et la mesure dans laquelle cet idéal est applicable à la vie commune :  Le Cid : l'idéal est qu'il faut...

1 page - 1,80 €

Le lien économique est-il le fondement du lien social ?

xxx ?||              Le lien social est ce qui semble pouvoir définir une communauté politique. C’est le tissu ou le réseau qui explique que les hommes s’entre-aident entre eux et communiquent au-delà de leurs besoins. Le lien social est encore ce qui permet à l’homme de pouvoir se situer et s’individualiser...

4 pages - 1,80 €

L'encyclopédie donne du conte la définition suivante :" récit fabuleux dont le but est moins d'instruire que d'amuser" Cette définition correspond-elle selon vous et selon votre expérience de lecteur au conte tel que l'a conçu Voltaire ?

||  Le conte est un récit de fiction généralement assez bref qui relate les actions, les épreuves, les péripéties vécues par un ou plusieurs personnages. La plupart du temps, le conte avoue expressément son caractère de fictivité, c'est-à-dire le fait que l’histoire narrée se déroule dans un temps lointain et indéfini, comme l’annonce presque magiquement...

4 pages - 1,80 €

Assurer l'ordre est-ce la seule fonction de l'Etat ?

||• Qu'est-ce que « le pouvoir politique »? On trouvera des éléments de réflexion à ce sujet dans les commentaires des énoncés suivants : - Le politique n'est-il que l'expression de l'économie ? Quelles sont les différentes fonctions de l'Etat ?    • Réfléchir sur la notion d' « ordre ».  - Par exemple l'ordre de succession...

1 page - 1,80 €

Est-ce à la loi de faire le bonheur ?

|| La loi désigne un énoncé prescriptif qui s’impose universellement à tous. Elle peut être soit d’ordre moral et s’appliquer aux individus en tant que personnes raisonnables ou elle est, dans le sens ui nous concerne dans ce sujet, d’ordre juridique et politique et s’applique aux individus en tant que citoyens participant à une...

3 pages - 1,80 €

L'homme est-il condamné à désirer ?

|| Être condamné, c'est avant tout être un prisonnier destiné à un avenir certain, un avenir sombre ou non désirable. Être condamné c'est donc ne pas avoir le choix, et courir aussi certainement que Œdipe à sa fin. Il y a un élément tragique dans la condamnation en ce sens qu'un avenir s'organise indépendamment de...

5 pages - 1,80 €

En quoi peut-on dire que je est un autre ?

||  Si « je » peut être un autre, cela sous-entend que « je » existe, et ce « je » peut-être considéré comme le sujet de conscience, le sujet qui pense, qui crois et qui désire, le sujet « transcendantal » d'après Kant. Mais la formule « je est un autre » est antinomique si le « je » est considéré comme le responsable des actions,...

2 pages - 1,80 €

L'ignorance est-elle un mal ?

|| Introduction : Depuis toujours la connaissance, le savoir et la culture sont des outils essentiels pour accéder à des hauts postes, à un haut niveau de la société. En effet, ils sont indispensables à la réussite professionnelle et sociale, ils sont également nécessaires au développement de l’esprit critique. C’est ainsi qu’au Moyen-âge, ...

5 pages - 1,80 €

DIEU EST-IL L'OBJET D'UNE CROYANCE NATURELLE ?

||La religion naturelle serait cet ensemble de croyances et de sentiments religieux qui naîtraient spontanément, naturellement, de l'esprit ou du coeur d'un homme, s'il n'avait pas reçu d'éducation religieuse. Cette notion suppose que l'homme soit capable de lui-même de saisir le divin. Telle est la revendication du théisme, qui se répand parmi les philosophes...

2 pages - 1,80 €

L'interdit est-il destructeur du désir ?

||  Introduction : Si on interdit quelque chose, il est peu probable que l'interdit détruise le désir : si il est interdit de fumer dans un café, cela ne détruit pas le désir de fumer. Pourtant, à long terme, les désagréments qui accompagnent l'interdiction de fumer détruiront probablement le désir de fumer. Ou au contraire,...

2 pages - 1,80 €

"Le monde romanesque, a écrit Albert Camus, ce n'est que la correction de ce monde-ci suivant le désir profond de l'homme". Expliquez et commentez cette affirmation.

||   Le roman a été, pendant longtemps, considéré comme le genre impur par excellence. Pourtant il a fini par s'imposer et par acquérir ses lettres de noblesse malgré un parcours chaotique. Jugé fabuleux et extraordinaire puisque relevant de la fiction, accusé de pervertir les moeurs et d'être réservé aux « bonnes femmes », ...

1 page - 1,80 €

La philosiphie est-elle une vision du monde ?

||La philosophie désigne une activité de la raison qui chercher à accéder à un savoir universel comme l’indique son étymologie de philo-sophie. Or la vision est l’activité de notre perception optique et son résultat qui nous présente une image claire et distinctes de ce que nous avons devant nous. Le monde quant à lui...

2 pages - 1,80 €

On a cru longtemps que la société des Quatre amis, que La Fontaine met en scène au début de sa Psyché, comprenait Boileau et Racine. Mais il est à peu près certain qu'il ne s'agit ni de Racine ni de Boileau (ni de Molière). L'erreur venait en partie de c

||C'est avant tout un sujet qui demande des connaissances historiques et dont la discussion peut suivre, en grande partie, l'ordre narratif ou historique.  Boileau ne commence pas à s'occuper activement de critique littéraire avant 1659 ou 1660. A cette date tous les principes et même tous les détails de la critique classique sont établis...

1 page - 1,80 €

Parmi les héroïnes de Racine, quelle est celle qui vous semble la plus humaine, la plus proche de vous, la plus facile à transporter, sans rien changer à son caractère, dans une pièce moderne ?

||Dans presque toutes les œuvres d'un passé assez lointain, la différence des temps entraîne des conceptions d'art plus ou moins différentes; pour dégager l'intérêt humain actuel, il faut transposer, ne pas tenir compte de certaines conventions. La convention de la tragédie est qu'elle doit mettre à la scène des événements historiques (ou de légende...

1 page - 1,80 €

Discuter cette opinion de Jules Lemaître : « Si, parmi les hommes morts depuis deux siècles, vous cherchez celui qui, revenu parmi nous, aurait le moins l'air d'un étranger, celui qui nous comprendrait le plus vite », ce ne serait ni Pascal, ni Bossuet,

||Sujet assez difficile parce que le sens du jugement de Jules Lemaître n'est pas évident à première lecture. Il faut donc commencer par le bien comprendre. Jules Lemaître ne veut évidemment pas dire que Molière serait moins surpris que Pascal, Bossuet, etc., par le cinématographe, le téléphone ou les automobiles; ni même peut-être qu'il...

2 pages - 1,80 €

Dans le Misanthrope, dans l'Avare, dans le Tartuffe, dans les Femmes savantes, « il y a une comédie de caractère et une comédie de moeurs intimement associées. Chacune est comédie de caractère par le personnage principal : Alceste, Harpagon, Tartuffe, Ph

||Pour bien traiter ce sujet, il faut concevoir nettement la différence entre la comédie de caractère et celle de mœurs. La comédie de caractère étudie en principe les formes de caractère qui sont de tous les temps et de tous les pays; celle de mœurs s'attache à certaines façons de penser et de vivre...

1 page - 1,80 €

La Bruyère écrit dans la Préface des Caractères : « Je rends au public ce qu'il m'a prêté; j'ai emprunté de lui la matière de cet ouvrage. » En concluriez-vous que l'ouvrage de La Bruyère est un livre d'observation rigoureusement impersonnel et que rien

||La manière même dont le sujet est formulé vous montre qu'il ne peut pas être question de voir dans les Caractères des sortes de confessions où La Bruyère exposerait ouvertement ses opinions et ses goûts. Ces lignes que La Bruyère met en tête de son ouvrage montrent bien que ses intentions sont conformes à...

1 page - 1,80 €

Pourquoi le bonheur est pour l'homme un rêve ?

Et de se moquer longuement des alternatives où il est impossible de trancher. L’homme veut la richesse ? Mais que de soucis, d’envies, de pièges cela ne va-t-il pas provoquer ! L’homme veut la connaissance ? Cela risque de lui donner une vue plus claire des maux qui le menacent ! L’homme veut une...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 438 439 440 441 442 443 444 445 446 447 448 449 450 451 452 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com