Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : naissances

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 >>

1135 dissertations trouvées

Le langage a-t-il une importance égale dans les differents domaines de la connaissance ?

L?élaboration d?un langage clair est nécessaire à la création de domaines de connaissance comme l?informatique. À partir des années 1950, les ordinateurs sont appliqués aux traitements d'informations de nature non numérique très variées. Le terme d'informatique proposé vers 1960 traduit bien cette symbiose. La science informatique qui prend forme à cette période élaborera notamment des langages de programmation ainsi...

2 pages - 1,80 €

Nos sens sont-ils suffissants pour nous transmettre toutes nos connaissances ?

Ce qui donc permet la science est indépendant de l?expérience. On le trouve dans les structures de notre esprit. L?expérience apporte à la connaissance un matériau, un contenu, et l?esprit connaissant lui imprime la forme, une unité, un ordre. C?est donc l?esprit qui est chez Kant l?auteur de l?expérience (pas de sa matière, mais de sa forme). Kant nous...

3 pages - 1,80 €

Les sens ne sont-ils pas suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances ?

Par exemple, dans un passage des Malheurs de Sophie, de la Comtesse de Ségur, Sophie aperçoit un bassin à chaux, qu'elle voit comme blanc et uni comme de la crème. Elle s'imagine alors qu'en y mettant les pieds, elle va glisser dessus comme sur de la glace. Mais ses pieds s'enfoncent dans le bassin...

10 pages - 1,80 €

Les sens ne sont-ils pas suffisants pour nous transmettre toutes nos connaissances ?

Dans la perception première, on ne trouve que la rencontre avec un certain corps individuel qui tombe ; on ne sait pas si tous les corps tombent, s?ils tomberont tout le temps, et dans quelles circonstances. La perception énonce du particulier, la connaissance énonce une loi, universelle et nécessaire. Ce qui donc permet la science est indépendant de l?expérience....

3 pages - 1,80 €

La connaissance nous éloigne-t-elle de la vie ?

              2° La connaissance repose sur l?illusion de la vérité qui nous éloigne de la vie               Dans la perspective de Nietzsche, connaissance et vie apparaissent comme des notions opposées dans la mesure où la connaissance, dans la tradition philosophique, a toujours été liée à la recherche de la vérité : la notion de connaissance ne prend sens que par rapport...

3 pages - 1,80 €

La connaissance de la vérité entraine-t-elle nécessairement la disparition de l'illusion ?

Une telle opération n?est elle pas irréalisable ? Elle nous semble contradictoire. On ne peut à propos d?un même objet se faire différentes opinions en même temps.             Toutefois il est certain que trancher de la nature d?un objet n?est pas si aisé, au début du Xxe siècle les physiciens débattaient pour savoir si la lumière était constituée d?ondes...

2 pages - 1,80 €

La certitude intellectuelle suffit-elle à nous garantir la véracité de nos connaissances ?

Problématique :   On se demande ici si la certitude peut être considérée comme le critère qui permettrait de justifier et de valider le bien fondé de nos connaissances. Il s?agit de savoir si la certitude, l?évidence, l?absence de doute permet d?assurer la véracité de nos connaissances. Autrement dit : peut-on prendre la certitude comme...

3 pages - 1,80 €

Quel intérêt présentent, pour la connaissance de l'homme, la psychologie de l'enfant et la psychologie pathologique ?

La folie n'était qu'un argument du scepticisme, argument qu'on invoquait pour mettre en doute notre pouvoir de connaître. Ici encore des recherches qui n'étaient à l'origine qu'empiriques ou expérimentales orientèrent la psychologie théorique dans une voie entièrement nouvelle. C'est en tant que médecins que Charcot et Babinsky étudièrent l'hystérie dans la deuxième moitié du xixe siècle. Mais bientôt,...

2 pages - 1,80 €

La vraie connaissance est celle de l'idée et non celle de l'objet. Expliquez cette affirmation et discutez la problématique qu'elle pose à la lumière des conceptions grecques de la connaissance.

Toutes ces sciences peuvent amener à l'ultime objectif de sa recherche- la philosophie 1ère ou la connaissance de l'Etre en tant qu'être.       D'ici la connaissance est une opération rationnelle, comme la décrit Parménide, qui la distingue de la connaissance de croyance basée sur les traditions héritées et les formes sensibles. Ces...

2 pages - 1,80 €

Existe-t-il une vérité absolue dans la connaissance de soi ?

L?inconscient échappe dans une grande partie au sujet, qui dès lors ne se connaît pas intégralement ou absolument               La conception cartésienne du sujet repose sur le présupposé que le sujet se définit seulement par la conscience. Or on peut mettre ce présupposé en question. Freud explique que la conscience n?est qu?une partie du psychisme humain, qui serait composé...

2 pages - 1,80 €

La connaissance de soi est-elle vraiment possible ?

-La connaissance que l'on a de soi réside donc dans le fait que l'on a conscience de soi. Pour Descartes, même si nous sommes dans le doute le plus extrême et dans l'impossibilité de connaître les choses, nous pouvons être sûr que nous sommes en train de douter, donc de penser et d'exister. Nous avons donc...

2 pages - 1,80 €

L'inconscient contrarie-t-il la connaissance de soi ?

Cet inconscient serait un mauvais ange, un conseiller diabolique, avec ses préjugés, ses ruses et ses passions. Toute pensée procède en nous de la conscience, par laquelle seule nous nous définissons comme sujet. Le rêve n'est pas une pensée car toute pensée est volontaire. Ce qui échappe donc à notre conscience et à notre volonté ne relève pas...

3 pages - 1,80 €

La reconnaissance de valeurs universelles conduit-elle à nier la diversité des cultures ?

La reconnaissance des valeurs universelles n?implique nullement leur application. c)      En outre il est évident que de fait, la prétention à incarner l?universalité a pu servir à certaines civilisations d?asservir d?autres cultures jugés plus archaïques. Pour des raisons d?enrichissements et de prestige les pays occidentaux ont colonisés la presque totalité de la planète et ont parfois traité les autochtones avec...

4 pages - 1,80 €

La démonstration mathématique est-elle le modèle de la connaissance scientifique ?

Dans la conception ancienne de l'axiomatique, on résolvait cette question en faisant appel à l'évidence intuitive ; il suffisait, pensait-on, de mettre en jeu des règles suffisamment simples pour qu'elles apparussent immédiatement comme légitimes (c'est-à-dire comme capables d'assurer la propagation de la vérité des prémisses aux conséquences) et des propositions suffisamment fondamentales pour qu'elles apparussent comme évidentes par elles-mêmes...

2 pages - 1,80 €

La connaissance scientifique est-elle une connaissance sans sujet connaissant ?

||              La connaissance scientifique peut se comprendre comme l’ensemble des savoirs positifs que nous possédons dont le chercheur est à l’origine ou le principal instigateur. La scientificité d’une connaissance suppose la production d’une connaissance sûre et certaine, c’est-à-dire assise sur un fondement solide et objectif. Or c’est bien ce...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com