Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : tels

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 >>

1071 dissertations trouvées

EXTRAIT DES LECONS SUR LE DROIT NATUREL ET LA SCIENCE DE L'ETAT. (Hegel)

EXTRAIT DES LECONS SUR LE DROIT NATUREL ET LA SCIENCE DE L'ETAT. (Hegel) Lorsque le travail de fabrique atteint un tel degré de perfection et de simplicité, alors à la place du travail machinal des hommes, c'est la machine qui peut travailler, et c'est la transition habituelle dans les fabriques. Et c'est ainsi que l'homme redevient libre par...

4 pages - 1,80 €

PASCAL, Pensées, Brunschvicg, fragment 139 / Laf., 269, 1670

Pascal : Pensées - Quand je m'y suis mis quelquefois, à considérer les diverses agitations des hommes, et les périls et les peines où ils s'exposent, dans la cour, dans la guerre, d'où naissent tant de querelles, de passions, d'entreprises hardies et souvent mauvaises, etc., j'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui...

5 pages - 1,80 €

Kant et la culture

La culture (cultura) de ses forces naturelles (forces de l'esprit, de l'âme et du corps), comme moyens en vue de toute sorte de fins possibles, est un devoir de l'homme envers lui-même. L'être humain se doit à lui même (comme être rationnel) de ne pas laisser inutilisées et, pour ainsi dire, de ne pas laisser se rouiller les...

3 pages - 1,80 €

Pensée 181 de Pascal

Tous les hommes recherchent d'être heureux. Cela est sans exception, quelques différents moyens qu'ils y emploient. Ils tendent tous à ce but. Ce qui fait que les uns vont à la guerre et que les autres n'y vont pas est ce même désir qui est dans tous les deux, accompagné de différentes vues. La volonté [ne] fait jamais...

3 pages - 1,80 €

Hans Jonas, Le Principe responsabilité

HANS JONAS Un impératif adapté au nouveau type de l'agir humain et qui s'adresse au nouveau type de sujets de l'agir s'énoncerait à peu près ainsi : « Agis de façon que les effets de ton action soient compatibles avec la permanence d'une vie authentiquement humaine sur terre » ; ou pour l'exprimer négativement : «Agis de façon...

2 pages - 1,80 €

Heidegger, " Lettre sur l'humanisme "

" D'une façon générale, sommes-nous sur la bonne voie pour découvrir l'essence de l'homme, lorsque nous définissons l'homme, et aussi longtemps que nous le définissons, comme un vivant parmi d'autres, en l'opposant aux plantes, à l'animal, à Dieu ? On peut bien procéder ainsi ; on peut, de cette manière, situer l'homme à l'intérieur de l'étant comme un...

3 pages - 1,80 €

RUSSELL: Croyance et connaissance

On imaginerait facilement d'abord que la connaissance puisse se définir comme " la croyance vraie". Quand ce que nous croyons est vrai, on pourrait supposer que nous avons la connaissance de ce que nous croyons. Mais cela ne s'accorderait pas avec la manière dont le mot est employé communément. Pour prendre un exemple très vulgaire: si un homme...

3 pages - 1,80 €

Bachelard: L'obstacle épistémologique

Bachelard L'obstacle épistémologique Quand on cherche les conditions psychologiques des progrès de la science, on arrive bientôt à cette conviction que c'est en termes d'obstacles qu'il faut poser le problème de la connaissance scientifique. Et il ne s'agit pas de considérer des obstacles externes, comme la complexité et la fugacité des phénomènes, ni d'incriminer la faiblesse des sens...

4 pages - 1,80 €

BERGSON : L'Homo Faber

Dans des milliers d'années, quand le recul du passé n'en laissera plus apercevoir que les grandes lignes, nos guerres et nos révolutions compteront pour peu de chose, à supposer qu'on s'en souvienne encore ; mais de la machine à vapeur, avec les inventions de tout genre qui lui font cortège, on parlera peut-être comme nous parlons du bronze...

4 pages - 1,80 €

Kant, Leçons d'éthique

L'éthique peut proposer des lois de moralité qui sont indulgentes et qui s'ordonnent aux faiblesses de la nature humaine, et ainsi elle s'accommode à cette nature en ne demandant rien de plus à l'homme que ce qu'il est en mesure d'accomplir. Mais l'éthique peut aussi être rigoureuse et réclamer la plus haute perfection morale. En fait, la loi...

5 pages - 1,80 €

PLATON, Phédon: les amis du savoir

Les amis du savoir (...) savent que, quand la philosophie a pris en main leur âme, celle-ci était véritablement enchaînée et soudée à leur corps, et forcée de voir les réalités au travers du corps comme au travers des barreaux d'un cachot, au lieu de le faire seule et par elle-même, et qu'elle se vautrait dans une ignorance...

4 pages - 1,80 €

La technique est-telle libératrice ou asservissante ?

La technique contribue-t-elle à faire le bonheur de l'humanité ? Ou l'entraîne-t-elle au contraire vers sa perte ? La technique est-elle libératrice ou asservissante ? En un mot, faut-il avoir peur des machines ? NON Pour certains, la technique assurera le bonheur de l'humanité. Elle a déjà considérablement amélioré ses conditions de vie, en rendant l'homme capable de mieux maîtriser...

1 page - 1,80 €

La puissance du langage peut-elle être redoutable ?

.../... III. La relation du langage à l'homme    On pourra alors cerner les limites de cette idée d'une efficace redoutable du langage, en montrant que cette efficace est limitée par le fait que le langage suppose un récepteur doué de raison, capable de sens critique, en montrant que l'usage du langage peut difficilement...

3 pages - 1,80 €

Comment la bonté, pour être une vertu véritable, réclame-t-elle d'être intelligente ?

II est aisé de voir le désordre moral de telles attitudes et même parfois leur illogisme; ce qui d'ailleurs est normal, si on se laisse guider par un pur sentiment, aveugle de sa nature. II. La bonté intelligente, vertu morale. ? a) Ce qui précède ne tend certes pas à montrer le caractère nocif du sentiment lui-même dans la...

2 pages - 1,80 €

Qu'entend-on par expérience ? l'expérience est-elle première, antérieure à la pensée, ou reçoit-elle de la pensée les lois qui la rendent intelligible ?

A. ? Deux acceptions du mot. Claude BERNARD distingue fort heureusement l'expérience que l'on a et l'expérience que l'on fait : c'est de la première qu'il est question lorsque l'on parle d'un homme d'expérience; c'est la seconde que nous envisageons en disant que l'hypothèse doit être vérifiée par l'expérience. Mais l'expérience que l'on a résulte d'expériences que l'on a faites,...

3 pages - 1,80 €

Toutes nos facultés intellectuelles sont-elles susceptibles d'être développées par la volonté ?

.. D'ailleurs il n'y a pas en réalité des facultés radicalement indépendantes : nous observons, non seulement avec nos yeux et avec notre intelligence, mais encore avec notre mémoire et notre imagination; il y a de l'intelligence et de l'imagination dans la mémoire... Par suite le développement de toute faculté entraîne un progrès pour les autres. B. Mais une...

1 page - 1,80 €

Adaequatio rei et intellectus ?

? A ? Le réalisme des sensations. L'idée naïve du sens commun est qu'une connaissance vraie est une connaissance exactement modelée sur la réalité qui nous est donnée par les sens. Nos idées ne seraient que les copies des choses ; la fidélité de la copie ferait sa vérité. Telle est la position de l'empirisme sensualiste (Hume, Condillac) qui...

2 pages - 1,80 €

Que vaut l'opposition entre travail manuel et travail intellectuel ?

L'intelligence est originellement technicienne, elle est l'aptitude à fabriquer des outils. Il y a donc une relation intime entre l'activité technique et la réflexion théorique. - La technique exige de procéder par détours pour transformer la nature, elle témoigne de la faculté qu'a l'intelligence humaine de prendre un certain recul par...

8 pages - 1,80 €

Y a-t-il un primat de la vie intellectuelle sur la vie corporelle ?

Y a-t-il un primat de la vie intellectuelle sur la vie corporelle ? On peut pourtant se demander s'il n'y a pas un primat à accorder à la vie intellectuelle, si elle ne serait pas plus proche par nature du sujet de la moralité, plus haute, plus digne. Poser ainsi la question conduit à répondre par la négative. Elle est...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com