Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : droits

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 >>

1102 dissertations trouvées

A-t-on parfois le droit de mentir ?

Or on peut très bien retourner l?argument, suivant l?exemple que nous avons donné, le cas est connu, nous ne devons même pas mentir pour protéger un ami qui serait pourchassé et menacé. Certes en disant la vérité nous restons du côté de la loi du plus fort, nous « collaborons », or d?un point de vue...

7 pages - 1,80 €

A-t-on parfois le droit de mentir ?

Si l'on ment toujours dans un certain but et que le mensonge consiste à dire le faux il ne faut pas en conclure que c'est là une faute : ce serait présupposer une correspondance entre le faux et le mal. Mais si le faux, la contrefaçon était mal en soi, si nous devions vivre toujours dans...

5 pages - 1,80 €

En quel sens le droit est-il une force ?

  Le droit est une force pour l'individu. Avoir des droits c'est avoir des possibilités reconnues par l'Etat et donc appuyées par la force publique. Cela permet à l'individu de s'émanciper des contraintes sociales naturelles qui peuvent peser sur l'individu. Si quelqu'un est empêché de faire quelque chose qui est reconnu par le droit par des contraintes de son...

2 pages - 1,80 €

Est-ce la même chose de faire respecter le droit par la force que de fonder le droit sur la force ?

Néanmoins, la personne châtiée n?accepte que rarement de gaieté de c?ur ce châtiment, préférant un plaisir immédiat à un bien plus durable (vivre en accord avec le bien).   Deuxième partie   De la nécessité d?imposer le respect du droit par l?usage de la force, faut-il en conclure qu?on fonde alors le droit sur la force ?   - Certes, l?Etat détient « le monopole...

2 pages - 1,80 €

En quel sens peut-on parler des droits de l'homme ?

En quel sens peut-on parler des droits de l'homme ?...

3 pages - 1,80 €

En quel sens le droit est-il une force ?

Dans ce sens, il va contre la force, il est une faiblesse.   Le droit garde une fonction archaïque de châtiment, c'est une organisation du châtiment. Si c'est une force, c'est une force mauvaise, la force du ressentiment.   III : Une puissance de l'homme   Il faut distinguer le droit positif (le système des lois instituées) du droit naturel. Le droit naturel correspond...

2 pages - 1,80 €

Le bonheur est-il un droit ?

||Bien définir les termes du sujet :- « Le bonheur » : état de satisfaction complète de toutes les tendances humaines, et qui remplit toute la conscience ; état durable de plénitude, d’harmonie avec soi-même et le monde, c'est-à-dire vivre en l’absence de souffrance, d’inquiétude ou de trouble. Sa définition est simple, il est le bien suprême auquel...

2 pages - 1,80 €

Le respect du droit peut-il tenir lieu de morale ?

Le respect du droit peut-il tenir lieu de morale ?...

6 pages - 1,80 €

Le droit se fonde-t-il sur la réciprocité ?

injustes. En passant de tels jugements, nous impliquons qu'il y a un étalon du juste et de l'injuste qui est indépendant du Droit positif et lui est supérieur: un étalon grâce auquel nous sommes capables de juger le droit positif ». Léo Strauss, Droit naturel et histoire. ·         Le droit est une conformité aux règles. S'il s'agissait seulement de...

6 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com