Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : consciences

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

1276 dissertations trouvées

La conscience morale peut-elle être considérée comme un instinct ? (Plan)

La conscience morale peut-elle être considérée comme un instinct ? POSITION DE LA QUESTION : point de vue de Rousseau : « Conscience, instinct divin,... guide assuré d'un être ignorant et borné, juge infaillible du bien et du mal... », etc. I. ? DISCUSSION. A) Argument pour la thèse : caractère spontané des jugements émis par la conscience. B) Argument contre :...

1 page - 1,80 €

Toute prise de conscience est-elle libératrice ?

  3. La prise de conscience ne peut-elle pas être un empêchement intérieur ?   a)            La prise de conscience nous éloigne de l'action. Elle semble rendre possible l'apparition du sujet libre qui a une volonté inconditionnée (non déterminée), et un point de vue plus large. Plus il y a de prise de conscience, plus  - semble-t-il - le sujet est libre....

6 pages - 1,80 €

Étant donné que toutes les découvertes scientifiques passées ont été remises en question, l'idée de vérité n est-elle Qu'une utopie, à bannir de la conscience du savant ?

Étant donné que toutes les découvertes scientifiques passées ont été remises en question, l'idée de vérité n'est-elle qu'une utopie, à bannir de la conscience du savant ? 1° Délimitation du sujet: On donne comme un fait l'affirmation suivant laquelle toutes les découvertes scientifiques passées ont été remises en question. L'idée de vérité est envisagée, non pas directement dans sa...

1 page - 1,80 €

Origine et nature de la conscience morale ?

Critique générale des théories empiristes. ? Ces explications purement empiriques de la conscience ne sont au fond que la négation même de tonte morale. Le devoir ainsi conçu n'a rien de sacré, d'absolu : il suffit d'en admettre l'explication donnée par les empiristes pour que toute son autorité disparaisse. 3. Conclusion. ? La conscience morale n'est donc ni une...

3 pages - 1,80 €

« La conscience enferme un refus de soi : on ne connaît de soi que ce Qu'on change. » Quelles réflexions vous suggère cette pensée d'Alain ?

« Dans le sommeil, écrit Alain, je suis tout ; mais je n'en sais rien. La conscience suppose réflexion et division. La conscience n'est pas immédiate. Je pense, et puis je pense que je pense, par quoi je distingue Sujet et Objet. Moi et le monde. Moi et ma sensation. Moi et mon sentiment. Moi et mon idée....

3 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette formule de Valéry : « Conviction. Mot qui permet de mettre, avec une bonne conscience, le ton de la force au service de l'incertitude. » ?

Que pensez-vous de cette formule de Valéry : « Conviction. Mot qui permet de mettre, avec une bonne conscience, le ton de la force au service de l'incertitude. » DIRECTIONS DE RECHERCHE * Que peut signifier « conviction » ? « Vocabulaire de philosophie » de Lalande : « En général certitude ferme et suffisante pour...

1 page - 1,80 €

La conscience peut-elle se définir par la pensée ?

On appelle couramment « cartésienne » la conception de la pensée associée aux deux thèses suivantes :1.  La connaissance que nous avons de nos propres états mentaux est certaine et infaillible ; 2 Il n'y a rien dans notre esprit dont nous ne soyons en quelque manière conscients. La première thèse assimile la pensée (cogitatio) à l'esprit (mens) et sert à établir...

2 pages - 1,80 €
3 pages - 1,80 €

L'homme prenant conscience de ce qui le détermine renonce-t-il à devenir libre ?

||  Introduction : Leibniz dit que l'aiguille d'une boussole qui aurait une conscience croirait qu'elle se déplace librement parce qu'elle ignorerait les forces magnétiques qui la meuvent. L'homme est une partie de la nature et, en tant que tel, il est soumis à des lois. D'autre part, le monde proprement huamin de la société...

5 pages - 1,80 €

La conscience est-elle préférable à l'inconscience ?

La conscience se pose donc comme éminemment préférable, et même comme impérative, nécessaire face à l?inconscience de nos préjugés.   -Kant va plus loin dans sa Critique de la raison pratique : toute conscience a pour tâche de déterminer les critères du bien et du mal, qui doivent être universels. Dès lors, être conscient c?est essentiellement s?élever au niveau moral...

2 pages - 1,80 €

Puis-je être sûr d'agir selon ma propre conscience ?

L?objectif de Freud est que le sujet reconquiert sa liberté.   - L?inconscient se trahit dans le langage * Le lapsus commis en parlant trouve son origine dans « une source en dehors du discours ». Cet élément perturbateur est constitué par une idée unique restée inconsciente, mais qui se manifeste par le lapsus. Freud donne un exemple : « Au cours...

4 pages - 1,80 €

L'inconscience a-t-elle valeur d'excuse ?

Dés lors, l'infraction faite à certaines règles de base de la société ne peut être excusée par l'ignorance, car elles sont considérées collectivement comme évidentes, via l'influence du surmoi.   -Spinoza pousse ce soupçon å l'égard de l'inconscience plus loin, en faisant de la prise de conscience de ses déterminations le...

8 pages - 1,80 €

Pensez-vous que la conscience puisse nuire à l'homme ?

Loin de nuire à l'homme, elle représente au contraire le refuge ultime pour assurer son salut métaphysique et moral.   -Kant estime ainsi que la conscience assure une véritable dignité à l'existence humaine, dans la Critique de la raison pratique : la conscience est toujours en prise avec un divers empirique du monde, qui peut lui nuire à la stabilité...

2 pages - 1,80 €

Notre liberté consiste t-elle seulement à prendre conscience de ce qui nous détermine ?

Je dois connaître la véritable nature des choses pour ne plus être troublé par rien de ce qui arrive conformément à cette nature. Je dois savoir quels sont les antécédents et les conséquents de mon désir, et les vouloir tous.             ● Après la transformation du désir en volonté, c?est le positif qui seul domine. Je l?ai désiré, je...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que prendre conscience ?

D'après Descartes, si on peut distinguer conscience spontanée et réflexive, on ne peut toutefois les séparer. Descartes rassemble tous les contenus de conscience et les inclut sous le terme de « penser ». Ainsi, dès que nous avons une pensée, nous en avons une aperception immédiate, c'est-à-dire que nous savons que nous y pensons. « Ce...

3 pages - 1,80 €

Sur quoi ma conscience morale fonde-t-elle sa légitimité ?

||On entend par conscience morale la connaissance du bien et du mal, et corrélativement la capacité à juger la valeur morale d’une action. Dans le Protagoras de Platon, il est soutenu que l’homme fait le mal par ignorance, non pas par une volonté consciente de mal agir. La connaissance semble donc nécessaire, tout...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com