Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : elles

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 >>

9524 dissertations trouvées

Par quelles voies différentes les philosophes arrivent-ils à poser le problème de Dieu ? Ces voies sont-elles sans influence sur la réponse qu'ils y apportent ?

||Dieu est postulé par le monde (preuves cosmologiques) : par là on aboutit à un premier moteur, en réalité, un inconnu mystérieux sans ressemblance et sans relation avec l'homme (le Dieu d'Aristote). Il est postulé par la psychologie humaine (idées et raison, sentiments moraux); par là on aboutit à un pur esprit analogue à...

1 page - 1,80 €

« Savoir, c'est pouvoir », a dît François Bacon. « Pour pouvoir, il faut croire et vouloir », a dit un sage. Vous vous efforcerez de déterminer dans quelle mesure savoir, croire et vouloir sont nécessaires à l'homme pour pouvoir, et vous chercherez si l'

||Introduction. —: « Au commencement était l'action », a écrit Gœthe. Le besoin d'agir est le plus essentiel à l'homme. Cependant, notre action effective ou productrice est bien réduite. Qu'est-ce qui nous manque ? De savoir, répond Bacon; de croire et de vouloir, réplique un sage. Qui des deux a raison ? I. Les conditions...

1 page - 1,80 €

Comment concevez-vous les relations de la connaissance et de l'action ? Laquelle éclaire l'autre le plus profondément selon vous ?

||Savoir et agir sont, évidemment, les deux manifestations essentielles du dynamisme proprement humain.Mais quelle est l'importance relative, quels sont les rapports mutuels de la connaissance et de l'action ? La philosophie, à juste titre, s'en est préoccupée, et à notre époque les deux solutions extrêmes ont été exprimées.Pour Renan et les intellectualistes exclusifs,...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de cette définition de Bergson : « La philosophie ne mérite pas d'être louée ou critiquée comme une construction personnelle. Elle n'est que la résolution une fois prise de regarder naïvement en soi et autour de soi. » ?

||Introduction. — Les philosophes du passé — grâce sans doute au recul du temps et aux simplifications de l'enseignement — se groupent aisément en grandes écoles auxquelles un chef donne l'inspiration fondamentale et les thèses essentielles. On n'éprouve pas la même aisance avec les philosophes contemporains : ils paraissent tous différents les uns des...

2 pages - 1,80 €

Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ?

||Introduction Y a-t-il des questions auxquelles aucune science ne répond ? La question telle qu’elle nous est posée suppose qu’il y ait plusieurs sciences, et suppose donc que l’on délimite le champ des sciences. La science est définie comme un ensemble structuré de connaissances qui se rapportent à des faits obéissant à des lois, ...

3 pages - 1,80 €

Claude Bernard a dit en parlant des rapports de la science et de la philosophie : « L'union solide de la science et de la philosophie est utile aux deux : elle élève rune et soutient l'autre ». Expliquez et appréciez cette pensée. ?

||||I. — La philosophie élève la science. Sans la philosophie la science serait trop terre à terre. Sans doute elle ne tomberait pas complètement clans l'empirisme, mais elle y confinerait. Elle s'interdirait les grandes hypothèses, les vues d'ensemble. Elle aurait « des semelles de plomb ».II. — La science soutient la philosophie. Sans la...

1 page - 1,80 €

Peut-on, avec les psychologues du siècle dernier, définir la psychologie « la science des faits de conscience » En d'autres termes, quelle est la caractéristique du fait psychique ?

||I. — On donne souvent la définition suivante de la psychologie : c'est la science des faits de conscience. Cette définition semble justifiée, au premier abord, puisque les phénomènes psychologiques, n'étant pas situés dans l'espace, ne peuvent être directement connus que par la conscience de celui qui les éprouve.||...

1 page - 1,80 €

Quels services la psychologie et la physiologie peuvent-elles se rendre ?

||I — Montrer l'union étroite et l'interdépendance du physique et du moral.II. — Services rendus à la psychologie par la physiologie1° Montrer l'utilité de la physiologie dans l'explication des sensations, des souvenirs, des émotions, des habitudes, des maladies mentales.2° La physiologie a certainement contribué au progrès de la psychologie générale. Importance des études...

1 page - 1,80 €

Quelle action pouvons-nous avoir, et par quels moyens, sur nos émotions et sur nos passions ?

||Les émotions et les passions ont une influence si puissante sur nous qu'elles risquent de nous enlever la maîtrise et le contrôle de nous-même. Aussi est-il intéressant de nous demander si nous pouvons avoir prise, et par quels moyens, sur les unes et sur les autres ? C'est une question qui intéresse à la fois...

2 pages - 1,80 €

Quelles sont les limites de la conscience ?

||La conscience n'est pas toujours claire et l'homme semble parfois ne pas savoir exactement ce qu'il fait. Il subit les influences de son environnement et on peut se demander s'il est toujours son propre maître.Une faculté imparfaiteBaisse de la vigilance, fatigue, distraction, la conscience est lacunaire et chacun peut constater que certains faits lui...

1 page - 1,80 €

La raison peut-elle être mise en question ?

||L'homme est un animal doué de raison, mais cela ne signifie pas que la raison seule suffise à le caractériser.La raison et les passionsPour de nombreux penseurs, les passions sont l'ennemi de la raison car elles rendent l'esprit esclave, provoquant erreur dans le jugement et douleur de l'âme et du corps : le passionné...

1 page - 1,80 €

En quoi la notion de "NATURE" est-elle ambiguë ?

||Nouvelle page 1 « Il n'y a pas de mot plus ambigu et plus équivoque que celui-là », affirme le philosophe Hume. En effet cette notion est fort répandue et son sens n'est jamais simple : il convient donc d'en éclaircir l'ambiguïté. Une confusion insidieuseLe terme de nature désigne des objets réputés naturels : les...

1 page - 1,80 €

Comment la science approche-t-elle la nature ?

||L'homme s'interroge face à la nature qu'il veut connaître. L'approche scientifique de la nature dans l'histoire de l'humanité illustre son projet de comprendre son environnement.La nature est source d'étonnementLe spectacle de la nature est infiniment varié et pose bien des interrogations : pourquoi cette alternance du jour et de la nuit ? D'où...

1 page - 1,80 €

Quelles sont les questions éthiques posées par la technique ?

||La technique ne peut être définie seulement en termes de moyens ; elle est devenue un milieu auquel nous ne pouvons échapper. N'est-elle pas en train d'imposer ses propres directives et valeurs ?La question du progrès de la techniqueDes progrès techniques immenses ont été réalisés dans tous les domaines. Sont-ils pour autant maîtrisés et...

1 page - 1,80 €

Quelles sont les finalités de l'activité artistique ?

||On s'interroge souvent sur l'utilité de l'art. Extérieur aux préoccupations utilitaires quotidiennes, il est loin d'être inutile en témoignant de la valeur de l'humain.L'universalité de l'artDès l'apparition des premiers hommes, on peut constater la présence d'objets dont l'usage n'est pas uniquement utilitaire ; même la forme donnée à un outil rend compte de ...

1 page - 1,80 €

Quelle est la nature du jugement esthétique ?

||Lorsque nous parlons d'oeuvre d'art, nous évoquons généralement la notion de beauté. Or cette idée ne va pas de soi. Comment justifier qu'une œuvre est belle alors que l'émotion esthétique semble subjective ?Les goûts et les couleursIl est d'usage d'affirmer que le jugement esthétique est propre à chaque sensibilité et que le jugement sur...

1 page - 1,80 €

La pratique des sciences fait-elle progresser notre moralité ?

||Position de la question. On voit surtout dans la science un savoir. Beaucoup sont même surtout sensibles aujourd'hui à sa valeur pratiquera ses applications techniques. Mais la science n'a-t-elle pas aussi une autre valeur, une valeur éducative, à la fois intellectuelle et morale?I. Science et qualités intellectuelles.L'étude et la pratique des sciences peuvent-elles,...

2 pages - 1,80 €

En quoi la généralisation mathématique diffère-t-elle de la généralisation ordinaire ?

||Tandis que la généralisation ordinaire généralise en simplifiant, en diminuant la compréhension, la généralisation mathématique généralise en compliquant : « Les sciences mathématiques, dit HAMELIN (El. principaux de la représentation), font souvent ce que nous appellerons des généralisations artificielles ; et leur artifice pour produire le général est précisément de conférer une propriété ...

1 page - 1,80 €

L'historien et le sociologue : en quoi diffèrent leurs disciplines ? Quels mutuels services peuvent-elles se rendre ? ?

||Introduction. L'histoire et la sociologie ont à la fois des points communs et des différences. Essayons de préciser les uns et les autres, puis d'examiner si, malgré ces différences, les deux disciplines ne se rendent pas des services mutuels.I. Points communs et différences.A. — Points communs : les deux disciplines ont le même ...

1 page - 1,80 €

On distingue traditionnellement, pour l'édification de la psychologie scientifique, une méthode subjective et une méthode objective. Pensez-vous que, malgré cela cette science présente une unité ?

||OBSERVATION. — Le sens des deux expressions «méthode subjective» et «méthode objective» n'est pas parfaitement déterminé. Pour parer à cette ambiguïté, il est nécessaire de distinguer leurs différentes acceptions, surtout pour le second.Position de la question. La psychologie est la science des faits psychiques. Mais le fait psychique lui-même peut se définir de deux...

2 pages - 1,80 €

Les valeurs sont-elles l'oeuvre de notre moi ?

||  Position de la question. Les valeurs sont-elles données à l'homme du dehors? Ou bien sont-elles, de sa part, une création libre?I. La réception des valeurs.A. — Il n'est pas douteux qu'en fait nous recevons le plus souvent nos valeurs de l'éducation, de la tradition, bref, sous une forme ou sous une autre, du milieu...

1 page - 1,80 €
1 page - 1,80 €

En art, la notion de beauté se rattache-t-elle à la notion de vérité ?

• Platon, dans Le Banquet (vers 385 av. J.-C), montre que l'amour des beaux corps conduit à l'amour du beau dont la forme achevée est celle qu'incarne l'Idée, l'essence en tant que vérité absolue.• La vérité en art est adéquation entre fond et forme. De même qu'un sentiment est vrai lorsque son expression est...

3 pages - 1,80 €

Vous commenterez librement, à la lumière de votre expérience personnelle et de vos connaissances, cette réflexion d'un ancien : «Les ennemis ont leur utilité. Ils vous montrent vos défauts ; ils vous disent des vérités. Ce sont des maîtres que l'on ne pa

||Introduction. Il est difficile de se connaître soi-même. Mais cette connaissance est peut-être encore plus difficile du point de vue moral que du point de vue psychologique. Nous avons en effet, souvent sans nous en rendre compte, des complaisances envers nous-même ; nous sommes partiaux en notre faveur. C'est pourquoi il peut nous être...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com