Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu elles

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 >>

9524 dissertations trouvées

Discuter cette réflexion de J. Stuart Mill : « L'Univers est ainsi constitué que ce qui est vrai dans un cas quelconque, est vrai aussi dans tous les cas d'une certaine nature. La seule difficulté est de savoir quelle est cette nature. ». ?

||Les formules de Mill rappellent l'idée populaire comme l'idée philosophique traditionnelle de genres ou de types de faits. Il est intéressant de le rappeler; car, si l'esprit de l'empirisme (et spécialement de l'empirisme de Mill) est par certains aspects l'opposé de l'esprit populaire, il en est en fait une transposition, qui explique ses affirmations...

3 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que les mathématiciens entendent par hypothèse ? En ce sens, à quoi sert l'hypothèse ? Peut-on établir une analogie entre l'hypothèse ainsi comprise, et l'hypothèse telle que la comprennent les physiciens ?

||Le plan s'impose pour ainsi dire de lui-même : 1. Définition; 2. Usage; 3. Recherche, pour appuyer la comparaison, des formes de pensée qui en mathématiques rappellent l'hypothèse physique et examen des différents emplois de l'hypothèse mathématique pour en donner le caractère définitif. Le premier point est donné par les habitudes constantes du langage...

2 pages - 1,80 €

Expliquer et discuter ce texte de Henri Poincaré : « Peu nous importe que l'éther existe réellement, c'est l'affaire des métaphysiciens; l'essentiel pour nous, c'est que tout se passe comme s'il existait, et que cette hypothèse est commode pour l'explica

||L'auteur prend exemple de la notion d'éther, milieu hypothétique conçu par la science moderne pour expliquer les différentes formes de l'énergie. Il veut par là caractériser la valeur des hypothèses : sens général du texte. Mais cette question de valeur a besoin d'être précisée.Les hypothèses en effet se justifient scientifiquement si elles rendent compte...

2 pages - 1,80 €

Certains psychologues contemporains insistent sur l'importance des tendances en psychologie. Vous indiquerez le rôle que jouent les tendances à la base du moi et au cours de son développement, ainsi que les refoulements et les déviations qu'elles subisse

||Certains psychologues contemporains insistent sur l'importance des tendances en psychologie. Vous indiquerez le rôle que jouent les tendances à la base du moi et au cours de son développement, ainsi que les refoulements et les déviations qu'elles subissent.Introduction. — Les psychologues se sont attardés à l'observation et à l'analyse des faits psychiques qu'atteint...

1 page - 1,80 €

La formation des habitudes est-elle, pour notre liberté, une aide ou un obstacle ?

||Introduction. — Contrairement à l'opinion commune qui fait de l'acquisition de bonnes habitudes, l'essentiel de l'éducation, Jean-Jacques Rousseau déclare : « La seule habitude qu'on doit laisser prendre à l'enfant est de n'en contracter aucune ». Et, quelques lignes plus loin, il continue : « Préparez de loin le règne de sa liberté et l'usage...

3 pages - 1,80 €

Étudiant le grave problème de la main-d'oeuvre qualifiée, un sociologue contemporain distingue plusieurs conceptions de l'apprentissage. Voici comment il caractérise l'une d'elles : « L'esprit techniciste (c'est-à-dire celui qui envisage les problèmes de

||introduction. — La remise en train de l'industrie, à la suite d'une guerre qui causa tant de bouleversements, tant de destructions et qui suspendit la formation d'un personnel qualifié, puis l'organisation du Marché Commun, posent de graves problèmes. Il faut produire, produire rapidement et abondamment. Or, les hommes compétents manquent autant que les machines...

2 pages - 1,80 €

Comment concilier, dans l'organisation des groupements humains, les exigences de la discipline et le respect dû à la dignité personnelle ?

||Introduction. — Durant des siècles, l'homme a admis sans songer à la discuter l'autorité familiale ou Sociale qui organisait son existence sans lui demander son avis. De même, le jeune enfant ne discute pas le droit de ses parents ou de ses maîtres à lui donner des ordres, à lui imposer un travail. Mais un jour vient où...

3 pages - 1,80 €

On dit communément que l'art épistolaire se perd. Montrez, en comparant les moeurs actuelles à celles du passé, quels changements peuvent expliquer la différence du rôle de la correspondance aujourd'hui et autrefois. ?

||INTRODUCTION. - On ne saurait nier les progrès de la science et de l'industrie depuis un siècle : quelle différence entre la vie des contemporains de LOUIS-PHILIPPE, qui en étaient encore à la diligence, et celle des Français de 1940, qui se plaignent, par suite du manque d'essence, d'en être réduits à prendre le train ! Mais il ne...

3 pages - 1,80 €

Comment comprenez-vous ce mot de Vauvenargues : « Les choses qu'on sait le mieux sont celles qu'on n'a jamais apprises », et qu'en pensez-vous ?

||INTRODUCTION. - Les maximes sont un genre bien artificiel. Elles doivent frapper l'attention ou même choquer afin de pouvoir vaincre l'inertie de l'esprit et provoquer une réaction. C'est pourquoi elles sont souvent paradoxales, quand elles ne paraissent pas à première lecture un défi au bon sens. Néanmoins, le lecteur cultivé, n'osant pas rejeter sans réserve l'affirmation d'un penseur...

2 pages - 1,80 €

L'esprit critique et l'admiration. Cherchez en quoi consistent ces deux dispositions; indiquez les avantages et les inconvénients de chacune d'elles. ?

||INTRODUCTION. - On répète, à la suite d'ARISTOTE, que la vertu est dans un juste milieu. Si, sous cette forme générale, cette proposition est fort discutable, elle répond néanmoins à un grand nombre de cas : bien des défauts ne sont que l'excès d'une qualité, et il suffirait fréquemment de corriger les travers de l'un par les travers...

3 pages - 1,80 €

Quelles relations y a-t-il entre les faits psychiques et les faits physiologiques ?

||Intro. — De tous côtés, ceux qui se préoccupent des destinées du pays proclament la nécessité, pour les Français, de se ressaisir, de prendre conscience de leurs responsabilités et de se mettre à l'oeuvre avec un esprit nouveau. Mais pour opérer cette conversion qui nous est demandée, nous devons nous connaître. « On ne commande à la nature qu'en...

2 pages - 1,80 €

Rôle de l'habitude dans l'activité intellectuelle. ?

?||Tant que les faits dont il est le témoin ne lui occasionnent ni plaisir ni douleur, l'animal semble les ignorer et reste indifférent à leur égard. L'homme, au contraire, dès qu'il est parvenu à l'âge de raison, s'intéresse même aux choses qui semblent ne présenter pour lui aucun intérêt : naturellement, il désire savoir et comprendre. Tout d'abord,...

4 pages - 1,80 €

Qu'est-ce que la routine ? Quelle influence exerce-t-elle sur la vie individuelle et sur la vie sociale ?

||INTRODUCTION. — L'homme est fier de son intelligence qui lui permet de créer, d'inventer, de s'adapter. Mais, en réalité, une petite fraction de son activité seulement est dirigée par l'intelligence. Dans la plupart de ses actes interviennent des mécanismes tout montés; bien plus, quelques-uns d'entre eux sont complètement automatiques. Parmi ces derniers se classent les routines. Que faut-il entendre...

3 pages - 1,80 €

La mémoire et l'habitude constituent-elles un seul phénomène ?

||« Vous souvenez-vous encore de jouer du piano ? — Non, il y a longtemps que j'en ai perdu l'habitude. » Cette phrase et bien d'autres de ce genre montrent comment l'on assimile souvent mémoire et habitude. Cette réduction de deux faits psychologiques à un seul est-elle justifiée ? Il suffit, pour s'en rendre compte, d'envisager les points communs,...

2 pages - 1,80 €

« L'habitude est un facteur essentiel du comportement, le plus intelligent, le plus plastique. Tout comportement intelligent aboutit sans cesse à de nouvelles habitudes. Savoir monter des mécanismes, c'est faire économie d'effort et c'est créer l'outil n

||INTRODUCTION. - Il est commun de considérer l'habitude comme un obstacle à l'activité intelligente. Contre cette conception du vulgaire la pensée contemporaine réagit avec force, témoin ces affirmations d'un psychologue contemporain : « L'habitude est un facteur essentiel... ». I. Analyse. — Ces quelques lignes sont pleines d'idées, mais d'idées jetées sans ordre : tâchons de les ordonner et...

1 page - 1,80 €

« L'imagination, disait Plutarque, est double : elle touche par sa partie supérieure aux plus humbles des fonctions rationnelles, et par sa partie inférieure, elle rejoint les fonctions sensibles les plus élevées ». Commentez cette pensée. ?

||On éprouve une certaine difficulté à définir l'imagination. C'est qu'on désigne de ce nom des fonctions assez diverses. PLUTARQUE l'avait déjà noté « L'imagination, disait-il, est double : elle touche par sa partie supérieure aux plus humbles des fonctions rationnelles, et par sa partie inférieure, elle rejoint les fonctions sensibles les plus élevées. » Commentant cette réflexion, nous passerons...

2 pages - 1,80 €

Le langage ne traduit-il qu'une faible partie de notre pensée, ou faut-il dire avec un philosophe contemporain « Toute pensée est inséparable de son expression et ne vaut que ce que vaut cette expression elle-même. » ?

||Pour DESCARTES et au sens large, la pensée englobe toute la vie intérieure. Dans ce sens, le langage ne traduit qu'une faible partie de notre pensée : la vie affective est inexprimable avec ses nuances propres et sa complexité. Dans la vie intellectuelle elle-même, précisément dans la mesure où elle se mêle d'éléments extra-intellectuels, en particulier de sentiments, il...

1 page - 1,80 €

De la souffrance morale. Comment la distinguez-vous de la souffrance physique ? Quelles sont ses principales modalités ? Quelle est sa valeur ?

||INTRODUCTION. - Les états affectifs d'ordre physique nous sont communs avec les animaux; au contraire, c'est le propre de l'homme de jouir et de souffrir moralement. C'est donc un fait bien spécifiquement humain que nous pourrons observer en étudiant la souffrance morale, dans laquelle nous retrouverons tout l'homme. Sa nature. — On précise la nature de la souffrance morale...

2 pages - 1,80 €

La volonté est-elle, à votre avis, la résultante de forces psychiques, le fruit de la discipline sociale ou un pouvoir spirituel autonome ?

||(Sujet assez ordinairement traité dans les cours, mais que les mots « à votre avis » conseillent de développer de façon surtout personnelle.) Il semble, au premier abord, que l'acte volontaire soit extrêmement complexe : mon choix final ne dépend-il pas souvent de mon état de santé. de l'influence du milieu où je me trouve ou de ceux que...

2 pages - 1,80 €

La connaissance scientifique se distingue-t-elle de la connaissance vulgaire ?

En nous demandant si la connaissance scientifique se distingue de la connaissance vulgaire, nous pouvons répondre par l’affirmative dans les deux sens du verbe « distinguer » : se différencier et s’illustrer. En effet, la connaissance scientifique est à la fois distincte et supérieure à la connaissance vulgaire. Cependant, nous verrons que dans toute connaissance scientifique...

4 pages - 1,80 €

Commenter et apprécier cette pensée de Bergson : « La vraie connaissance a moins de rapports avec une information superficiellement encyclopédique qu'avec une ignorance consciente d'elle-même et accompagnée de la résolution de savoir. » ?

||Commenter et apprécier cette pen INTRODUCTION. - Grâce aux progrès de l'imprimerie et à la diffusion de la presse, il ne se passe rien d'important dans le monde qui, d'une façon ou d'une autre, ne parvienne aux oreilles d'un homme moyennement cultivé. Des ouvrages, des revues et des conférences de vulgarisation mettent à sa portée...

3 pages - 1,80 €

L'induction et les problèmes qu'elle pose. ?

||INTRODUCTION. - Suivant l'objet de son étude, le savant a recours à des méthodes différentes. Le géomètre qui, en posant ses définitions, s'est donné un objet parfaitement déterminé, procède par déductions rigoureuses, tirant des principes qu'il a posés les conclusions qu'ils impliquent. Le physicien et le chimiste, au contraire, se trouvent devant un monde qui leur est donné...

3 pages - 1,80 €

On a dit que " déduire c'est construire ". Que faut-il entendre par cette formule ? Que vaut-elle, à votre avis ?

||Si l'on prend comme type de la déduction quelqu'un des syllogismes donnés couramment en exemple : l'homme est mortel, or Pierre est homme..., il est bien difficile de reconnaître à l'esprit, dans cette opération, une véritable puissance constructrice. Il n'en est pas de même de la démonstration mathématique qui, à partir d'éléments donnés, construit...

1 page - 1,80 €

D'Alembert recommandait comme une bonne méthode de formation intellectuelle de « s'exercer aux démonstrations rigoureuses » et de « ne pas s'y borner ». Expliquez et appréciez cette opinion. ?

||Le xviiie siècle est le siècle d'une grande révolution politique qui en implique plusieurs autres, en particulier une révolution pédagogique.Le xviie siècle visait à former « l'honnête homme », c'est-à-dire un être de conversation agréable et de bon goût, ayant des idées élevées et le sens du beau. Le principal moyen auquel on avait...

4 pages - 1,80 €

Une loi de la nature, une fois qu'elle est découverte, apparaît comme ayant préexisté à sa découverte. Comment expliquez-vous alors qu'il a fallu, pour ainsi dire, l'inventer avant de la découvrir ?

||INTRO. — Le progrès dans l'organisation matérielle du monde dépend des découvertes et des inventions. Ces deux mots sont parfois considérés comme synonymes; mais quand on les emploie dans leur acception propre, ils ont une signification nettement différente : on découvre une chose qui préexiste, mais qui était cachée jusque-là, une île inconnue, une...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com