Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : notre

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 >>

977 dissertations trouvées

Dites quelles réflexions vous inspire, dans l'ordre logique, comme dans l'ordre éthique, cette remarque de Claude Bernard : « Par une merveilleuse compensation, à mesure que la science rabaisse notre orgueil, elle élève notre puissance.

II s'en faut de beaucoup, avons-nous dit, que cette affirmation entraîne l'assentiment immédiat. A. ? On croirait plutôt le contraire. Scientia inflat, dit l'auteur de l'Imitation. Loin de nous humilier, le savoir nous rend orgueilleux. Si on en doutait, il suffirait d'observer l'attitude des Européens au milieu d'une population dont l'industrie en est restée aux procédés empiriques hérités des ancêtres. N'est-ce...

3 pages - 1,80 €

Les valeurs sont-elles l'?uvre de notre moi ?

.. Chaque conscience, dit-il, sous l'influence du milieu, de l'éducation, de l'hérédité, voit les règles morales sous un jour particulier ». Toutefois, ce coefficient personnel dans la réception des valeurs semble, aux yeux de DURKHEIM, être surtout négatif. Il y a beaucoup plus, selon lui, dans la conscience collective que dans la conscience individuelle : « Des multiples...

1 page - 1,80 €

Dites quelles réflexions vous inspire, dans l'ordre logique, comme dans l'ordre éthique, cette remarque de Claude Bernard : « Par une merveilleuse compensation, à mesure que la science rabaisse notre orgueil, elle élève notre puissance.

D'une façon générale, en effet, savoir, c'est pouvoir. Pour obtenir un résultat jugé désirable, il ne suffit pas de le vouloir avec énergie : il faut aussi connaître les causes dont il dépend, les lois qui régissent cette partie du réel. Suivant le mot célèbre de Francis BACON : on ne commande à la nature qu'en lui obéissant,...

3 pages - 1,80 €

La raison peut-elle constituer le principe suffisant de notre conduite ?

Le rôle de la raison dans la vie morale n'est donc pas exclusif : « La raison, écrit A. LALANDE (La Raison et les normes, p. 143), n'est pas une fée : elle n'a pas à renouveler pour nous le miracle de la création ex nihilo. » Son rôle est toutefois capital.A. ? D'abord, en tant que faculté...

1 page - 1,80 €

Le sentiment de notre dignité personnelle implique-t-il que nous n'ayons de devoirs que vis-à-vis de nous-mêmes ?

3) Les limites de la discussion se trouvent précisées de deux manières : d'abord ainsi que nous l'avons observé, il n'y a pas lieu de déterminer « autre que nous-mêmes » ; de ce côté (réserve faite des règles relatives à la recherche des idées, au plan et à la composition), l'extension du débat n'aurait donc rien de...

3 pages - 1,80 €

La science peut-elle satisfaire notre désir de savoir ?

Elle ne peut que décrire la nature par des lois de fonctionnement, dans un but d'utilité sociale. Le positivisme considère que seuls les faits expérimentés acquièrent une valeur universelle, il a donc seulement pour but de codifier les connaissances positives, càd celles qui découlent directement de l'observation et de l'expérimentation, éliminant ainsi tout ce qui subit l'influence de...

3 pages - 1,80 €

Quels peuvent être l'objet et la raison d'être de la philosophie à notre époque que l'on dit caractérisée par le développement du savoir scientifique ?

THÈMES DE RÉFLEXION * Philosophie(s) et science(s) Pendant longtemps ces rapports n'ont pas fait problème en ce sens qu'il y avait assimilation de la philosophie au travail d'un savoir universel. Cf. Descartes, « Principes », Préface : « Toute la philosophie est comme un arbre dont les racines sont la Métaphysique et les branches qui sortent de ce tronc sont toutes...

1 page - 1,80 €

Notre liberté consiste t-elle seulement à prendre conscience de ce qui nous détermine ?

Je dois connaître la véritable nature des choses pour ne plus être troublé par rien de ce qui arrive conformément à cette nature. Je dois savoir quels sont les antécédents et les conséquents de mon désir, et les vouloir tous.             ● Après la transformation du désir en volonté, c?est le positif qui seul domine. Je l?ai désiré, je...

2 pages - 1,80 €

En quel sens une oeuvre d'art peut-elle susciter notre intérêt ?

En quel sens une oeuvre d'art peut-elle susciter notre intérêt ?||1) On s’intéresse aux œuvres d’art car elles ont une valeur historique. 2) Un intérêt culturel. 3)  Les œuvres d’art comme objet marchand et de collection. ||...

2 pages - 1,80 €

Le temps est-il la marque de notre impuissance ?

|| On dit souvent « ne pas avoir le temps » de faire telle ou telle chose. Avec le temps, nous pourrions faire beaucoup d'expériences, d'études, de voyages, de travail. Mais nous n'avons que rarement du temps pour nous. Cela tient à des contraintes sociales : nous devons un certain temps de travail à la...

2 pages - 1,80 €

Qu'est-ce qui fait notre humanité ?

B.     Mais que faut-il entendre au juste par « politique » ? il peut être utile de le distinguer de « social ». En effet, cela ne veut pas dire seulement que l?homme est fait pour vivre en société. Aristote n?ignore pas que l?homme vive en société, c'est-à-dire parmi d?autres hommes, mais ce n'est pas cela que vise sa définition, parce que cela n'est...

3 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com