Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu aux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

7341 dissertations trouvées

L'homme est un roseau pensant. Pascal

? Cette formule se réfère à un fragment des Pensées de Pascal (1633-1662) dont le texte exact est : «L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser : une vapeur, une goutte d'eau suffit pour le tuer. Mais quand l'univers l'écraserait, l'homme...

1 page - 1,80 €

En face d'un enfant qui meurt, La Nausée ne fait pas le poids. Sartre

? C'est dans le cadre d'un entretien accordé à Jacqueline Piatier pour le compte du journal Le Monde et publié le 18 avril 1964 sous le titre de « Jean-Paul Sartre s'explique sur Les Mots» que le philosophe et romancier français a prononcé ce qui semble être une critique extrêmement sévère des limites de la littérature. ? La...

1 page - 1,80 €

Sommes-nous des animaux politiques ?

Conseils de méthode Rappel = qui dit politique dit autre chose que social. A vous d'en prendre conscience afin de vous donner les moyens de : 1. construire votre exposé sur une problématique claire, 2. être en mesure de « réfuter» la thèse d'Aristote, 3. envisager une solution car l'énoncé sous forme de question exige de vous une réponse personnelle, une implication. Les...

3 pages - 1,80 €

"L'histoire de la science est inséparable des mythes qui l'accompagnent et semblent la contredire" (Jean-Paul Dollé)

Dans son De natura rerum, le poète latin Lucrèce réduit les mythes à de simples projections des angoisses de l'homme hanté par son obsession de la finitude. Il dénonce le pouvoir mystificateur de l'esprit affronté aux mystères de l'univers et montre que l'homme cherche à se masquer sa propre angoisse du devenir en la projetant sur des figures...

4 pages - 1,80 €

Le mythe du Bon Sauvage (analyse et critique)

En fait, l'image du « bon sauvage » est liée au concept de primitif. Pour les Grecs anciens, la nature est haïssable ; pour les Romains, déjà - cf. Tacite -, le passé est placé sous le signe de la valeur : la Rome primitive est préférable à la ville décadente. Ainsi s'amorce la constitution du mythe du...

2 pages - 1,80 €

Il faut parier. Blaise Pascal

? Pascal (1623-1662), qui se proposait d'écrire une apologie (c'est-à-dire une défense) du christianisme, ne put mener son projet à terme. Il laissa donc à sa mort une masse de textes plus ou moins classés et plus ou moins élaborés. A côté de notes brèves jetées sur le papier figurent des développements qui ont déjà fait l'objet d'une...

2 pages - 1,80 €

... l'homme qui médite est un animal dépravé. Jean-Jacques Rousseau

? Dans le premier Discours, le Discours sur les sciences et les arts (1750), Jean-Jacques Rousseau avait montré que le prétendu progrès de la civilisation avait contribué à rendre l'homme moins bon et moins heureux. Dans le second Discours, le Discours sur l'inégalité (1755), il va plus loin encore dans sa démonstration pour montrer les méfaits du progrès...

2 pages - 1,80 €

Vérité au-deçà des Pyrénées, erreur au-delà. Blaise Pascal

? Dans le livre inachevé dont les brouillons allaient constituer les Pensées, Pascal (1623-1662) tend à rabaisser l'homme pour mieux faire ressortir la puissance de Dieu. Cette phrase se situe dans un fragment (numéro 230 dans l'édition Chevalier en Pléiade) où, dans cet esprit, il veut faire comprendre que l'homme est incapable de savoir en quoi réside exactement...

2 pages - 1,80 €

L'intérêt mal entendu n'est-il pas la cause la plus fréquente des actions contraires au bien général ? (Condorcet)

Condorcet met en question le lien qui, dans une société, se noue entre l'intérêt général et l'intérêt particulier. Autrement dit, il aborde une grande question du XVIIIe siècle, un moment où il semble possible de légitimer en toute morale le pouvoir politique. Montesquieu et Rousseau, eux, supposent à l'homme un sens moral inné qui l'incite à privilégier l'intérêt...

2 pages - 1,80 €

Faut-il manger pour vivre ou vivre pour manger ?

Erreur à éviter Prendre le sujet au premier degré, la référence à Molière suggère une réflexion plus large sur l'avarice et la générosité ; au croisement des deux : l'interrogation sur la société de consommation. CORRIGÉ Inspirée par le discours d'Harpagon, l'avare par définition, cette parodie de Molière pose le problème de la société de consommation. Dans les années 70, la...

1 page - 1,80 €

PSYCHANALYSE: ADAPTATION ALLOPLASTIQUE ET AUTOPLASTIQUE

Termes introduits par F. Alexander (1930) pour faire la distinction entre les réactions adaptatives qui modifient l'ENVIRONNEMENT et celles qui modifient la personnalité. Les mécanismes de défense utilisés dans les psychonévroses sont des exemples classiques de l'ADAPTATION auto-plastique. ...

1 page - 1,80 €

PSYCHANALYSE: AUTHENTIQUE ET INAUTHENTIQUE

Termes existentiels utilisés pour établir une distinction entre des actes faits de bonne foi et ceux qui sont faits de mauvaise foi, qui sont VRAIS ET FAUX pour le SELF. ...

1 page - 1,80 €

PSYCHANALYSE: AUTISME, AUTISTIQUE

(Lit. : orienté vers soi.) La pensée autistique est la pensée qui est déterminée uniquement par les désirs et les FANTASMES du sujet sans référence à l'ENVIRONNEMENT ou aux considérations réalistes d'espace et de temps. L'autisme infantile est une psychose infantile dans laquelle le patient ne dispose d'aucune capacité à faire confiance à qui que ce soit ou...

1 page - 1,80 €

PSYCHANALYSE: AUTO-ÉROTISME

Se rapporte soit à une activité agréable dans laquelle on se sert de soi-même comme objet (par exemple, la MASTURBATION, sucer le pouce) soit à une attitude, une orientation ou un stade LIBIDINAL de DÉVELOPPEMENT. Dans le premier cas, les mots sont employés objectivement pour décrire le comportement observable; dans le second, ils sont utilisés à la suite...

1 page - 1,80 €

PSYCHANALYSE: AUTONOMIE ET HÉTÉRONOMIE

La distinction effectuée par Piaget entre l'hétéronomie de jeunes enfants et l'autonomie des adultes se fait en psychanalyse en opposant la dépendance INFANTILE et l'indépendance de l'adulte. La dépendance névrotique est une condition dans laquelle un adulte autonome s'imagine être hétéronome. « Autonomie ou bien honte et doute » telle est l'expression d'Erikson (1957) pour la deuxième de...

1 page - 1,80 €

Psychanalyse: CAUCHEMAR (nightmare)

Rêve pénible avec sensation d'étouffement comme si un monstre était assis sur le dormeur. Par extension, tout rêve terrifiant. Les cauchemars sont un exemple d'échec massif des DÉFENSES contre des forces internes et il résulte de cet échec que le dormeur ressent de la terreur plutôt que de l'ANGOISSE. Les cauchemars sont plus communs dans l'enfance que dans la...

1 page - 1,80 €

CAUSALITÉ (Psychanalyse)

Conception selon laquelle les événements peuvent être expliqués comme les conséquences nécessaires d'événements antérieurs, ceux-ci étant les causes et ceux-là les effets. En général la psychanalyse est considérée comme une théorie causale, puisqu'elle explique les événements, les symptômes actuels, etc., en fonction des expériences vécues auparavant par le sujet. ...

1 page - 1,80 €

Faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ?

Entre le passé et l'avenir se situe la modalité du présent qui se comprend à la jonction de ces deux temporalités. Or le paradoxe du temps dans son explication est justement qu'il se définit ici justement comme une antinomie de la raison pure. En effet l'identité d'une personne donc son présent se saisit à l'aune de son histoire...

4 pages - 1,80 €

Faut-il poser des limites aux progrès de la technique ?

Parler de pouvoir de la technique, c'est substantialiser celle-ci, lui donner une autonomie par rapport à l'homme. Poser cette question revient à demander en quoi et comment la technique a gagné en autonomie, que s'est-il passé pour que la technique change de nature dans l'histoire. Cela sous-entend aussi que ce pouvoir est dangereux et qu'il faudrait le limiter....

3 pages - 1,80 €

Le développement de la technique est-il mauvais ?

La technique peut se définir comme « ensemble de procédés bien définis et transmissibles, destinés à produire certains résultats jugés utiles ». La technique se distingue donc de la simple habitude : elle n'est pas simplement une manière d'agir ou un état d'esprit acquis par la répétition fréquente des mêmes actes mais elle implique au contraire une représentation rationnelle plus ou...

3 pages - 1,80 €

DÉFAUT FONDAMENTAL (Psychanalyse)

Expression utilisée par Balint (1952) pour décrire un aspect de la pathologie d'un certain type de patient dont tout le développement a été vicié. Selon Balint, on ne peut surmonter ce défaut fondamental qu'en permettant au patient de régresser à un état de DÉPENDANCE orale à l'égard de l'analyste et de ressentir le vécu d'un NOUVEAU DÉBUT. Il...

1 page - 1,80 €

Mon droit dépend-il de ma force ? Ai-je autant de droit que j'ai de force ?

            Le droit semble pouvoir se définir comme l'ensemble des lois positives et des règlements régissant la liberté des membres d'une cité. Le droit développe une nécessité d'obéissance, un devoir que l'on pourrait qualifier d'obligation morale. Ou plus exactement : l'ensemble des principes qui régissent les rapports des hommes entre eux et servent à établir des règles juridiques. La...

4 pages - 1,80 €

Le monde de demain dépendra de la vision qu'en auront nos enfants.

Notre futur ce sont nos enfants, car tout a une fin comme notre vie. Tous ceux qu'on fais restera pour eux. Du même notre éducation et notre savoir faire. Apres nous ce sont nos enfants qui dirigeront le monde avec leur point de vue et opinions. Pour qu'ils fassent la bonne décision, c'est indirectement les parents qui jouent...

1 page - 1,80 €

Faut-il être optimiste ou pessimiste par rapport à l'évolution de notre civilisation occidentale ?

La civilisation industrielle occidentale est en crise. Les grandes certitudes du XIXe siècle sur le progrès infini, sur le pouvoir libérateur de la science, sur la supériorité absolue du libéralisme se sont effondrées. L'Europe n'est plus la maîtresse du Monde. A l'issue de la seconde guerre mondiale, l'Europe a remis sa liberté entre les mains d'un puissant protecteur,...

3 pages - 1,80 €

La rencontre avec Mme de Warens - Confessions de ROUSSEAU

  «Je ne trouvai point Mme de Warens ; on me dit qu'elle venait de sortir pour aller à l'église. C'était le jour des Rameaux de l'année 1728. Je cours pour la suivre : je la vois, je l'atteins, je lui parle... Je dois me souvenir du lieu ; je l'ai souvent depuis mouillé de...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com