Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu histoire

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 >>

997 dissertations trouvées

En quoi le fait de connaitre l'histoire peut il servir à ne pas la subir ?

  Selon Auguste Comte et le positivisme, l'histoire tend nécessairement vers l?apparition de l'âge positif, c'est-à-dire de l?éclosion des sociétés où l?interprétation scientifique du monde est le fil directeur. Avant l?âge positif était l'âge théologique et l'âge métaphysique. D?après Marx, la finalité de l'histoire est  l'abolition des classes sociales, des inégalités économiques et donc de l'État. Et alors si...

2 pages - 1,80 €

« L'Histoire c'est un art : rien de moins ; mais rien de plus » P. Valéry ?

Le premier pas vers la constitution de l?histoire comme science fut franchi par Hérodote : en refusant de lier les évènements historiques naturels à une cause surnaturelle et mythique, il a permis de dégager dans une certaine mesure l?histoire du romanesque. Mais plus fondamentalement, ériger l?histoire en science revient non pas à se contenter d?en rendre compte (à en...

2 pages - 1,80 €

Faut-il présumer que l'histoire a un sens ?

Aussi si l'on assume la dialectique on ne peut s'autoriser à en présumer une fin, dès lors le sens de l'histoire dont le marxisme se réclame est non avenu et n'est qu?un prétexte pour se justifier, prétexte qui est défendu par ceux à qui cela profite. Camus n'y voit que l?indice de l'arbitraire et de...

2 pages - 1,80 €

Que penser de l'expression: l'histoire alimente l'histoire" ?

Les événements passés n?ont donc de sens et ne trouvent leur accomplissement que lorsqu?ils se trouvent être réfléchis par la science historique. Nous pouvons même dire qu?ils deviennent réellement compréhensible grâce à cette médiation que l?histoire, en tant qu?étude, accomplit sur l?histoire, en tant que suite d?événements. En ce sens, l?histoire alimente l?histoire de nouveaux événements à réfléchir...

2 pages - 1,80 €

DONNER SENS A L'HISTOIRE ?

chaque séquence, cependant, semble bien avoir quelque logique, quelque sens. La nature peut sembler, à bien des égards, plus facile à maîtriser que l'histoire, production humaine. Paradoxe inouï. Scandale même. L'homme victime de lui-même, plus que de tout autre chose. Quel est ce processus dont l'homme est principal acteur, et dans lequel pourtant les hommes ont tant de mal...

1 page - 1,80 €

THESE ARGUMENTEE: Histoire froide, histoire chaude.

Histoire froide, histoire chaude On évoquait autrefois l'existence de "peuples sans histoire" ? pour désigner ceux qui participent à ce qui est aujourd'hui nommé histoire froide ou non cumulative, par opposition à l'histoire chaude ou cumulative, vécue selon l'ordre linéaire, sinon d'un progrès, au moins d'une évolution admise et valorisée. L'homme a conscience de vivre dans le temps, son passé...

1 page - 1,80 €

THESE ARGUMENTEE: Philosophies et sens de l'histoire.

Philosophies et "sens" de l'histoire Fénelon attendait du "bon historien" qu'il ne fût "d'aucun temps ni d'aucun pays". Exigence aujourd'hui reconnue comme illusoire : c'est au contraire à partir de son temps et de son pays que l'historien travaille, et son objectivité consiste beaucoup plus à exposer ses principes de recherche et d'interprétation qu'à se prétendre "neutre". C'est pourquoi...

1 page - 1,80 €

L'histoire des hommes est l'histoire de leurs erreurs et non de leur vérité ?

||L’histoire des hommes ne saurait être un résumé des succès accumulés et des progrès réalisés, que ce soit à propos de la connaissance de la nature, de la maîtrise des ressources de cette dernière ou des évolutions vers une plus grande humanité. L’histoire n’est qu’une fable si elle ne rend pas compte des échecs ...

2 pages - 1,80 €

Penser l'Histoire ?

D'où la nécessité d'une critique historique (que le positivisme ne renie pas). Mais il y a un problème: l'événement peut-il être un fait? Il faut distinguer les concepts. Le fait est une réalité observable que l'on peut répéter à l'envie en laboratoire (exemple: l'eau bout à 100°, c'est un fait). En revanche l'événement est unique, singulier, à jamais...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com