Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu aux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

7341 dissertations trouvées

Gaudenzio Ferrari

vers 1480-vers 1546 Peintre et sculpteur né Valduggia (Piémont), assez représentatif de l'école lombarde ; aux traditions toscanes et ombriennes était venue s'ajouter l'influence de Luini. Il peignit à l'huile et à fresque, déployant une grande activité. Le musée de la Brera, à Milan, possède nombre de ses oeuvres : Scènes de la Vie de Marie, Présentation au temple...

1 page - 1,80 €

Autrui est-il le seul objet de nos devoirs ?

Difficulté : ici, plusieurs notions du programme se rencontrent. Ainsi on trouve les notions de "devoir" et "autrui" mais aussi précisons que la notion de "devoir" est également au carrefour entre les notions de droit et de morale. Si nous avons des devoirs envers nous-mêmes ce sera sans doute alors l'occasion de convier la notion de "bonheur" Si c'est la...

2 pages - 1,80 €

FABIUS, Laurent

Normalien et énarque, il adhère au PS en 1974 et devient conseiller de François Mitterrand. Il participe à la campagne victorieuse de 1981 et occupe le ministère de l'Industrie en 1983. De 1984 à 1986, il succède à Pierre Mauroy au poste de Premier ministre, dont il est le plus jeune tenant. Après l'échec du PS aux législatives...

1 page - 1,80 €

Martin Heidegger, Sartre, Beauvoir et Camus

Né le 26 septembre 1889 à Messkirch, mort en 1976, Martin Heidegger laisse une Oeuvre philosophique décisive sur la pensée du XXe siècle. Des textes fondamentaux comme Sein und Zeit (L'Etre et le Temps) publié en 1927, et encore le texte de la leçon inaugurale qu'il prononce en 1929 lorsqu'il succède à Husserl à Fribourg, Qu'est-ce que la...

2 pages - 1,80 €

Collège: L'argumentation au service de la critique de la société

L'auteur dans son engagement pour la critique de sa propre société a recours à de nombreux procédés d'écriture qui vont de la prudence au conflit réel, de la suggestion à l'enseignement. 1. Pour noter sa prudence, l'auteur fait appel à un texte délibératif, c'est à dire qui pèse le " pour " et le " contre ". La punition...

1 page - 1,80 €

Explication du texte de Kant Réflexion sur l'éducation : Comment faut-il éduquer un enfant pour qu'il devienne autonome ?

Un des plus grands problèmes de l'éducation est le suivant : comment unir la soumission sous une contrainte légale avec la faculté de se servir de sa liberté ? Car la contrainte est nécessaire ! Mais comment puis-je cultiver la liberté sous la contrainte ? Je dois habituer mon élève à tolérer une contrainte pesant sur sa liberté,...

3 pages - 1,80 €

LE CONGO-BRAZZAVILLE AU XXe SIÈCLE

Né d'expéditions coloniales des années 1880, le territoire du Congo-Brazzaville voit, après la Première Guerre mondiale, le surgissement d'un nationalisme, puis, après 1945, la formation d'une scène politique locale. Les trente années qui suivent la proclamation d'un État indépendant (1960) correspondent à une succession de régimes autoritaires. La tentative de libéralisation politique ouverte en 1990 a été sabordée...

1 page - 1,80 €

Rousseau et l'âme

L'existence d'une âme immatérielle constitue le troisième dogme de la religion naturelle exposée par le Vicaire savoyard : " L'homme est donc libre dans ses actions et comme tel animé d'une substance immatérielle " (OC IV, p.587). La vie morale requiert l'admission de ce dogme, qui nous garantit qu'après la mort, le souvenir des actions bonnes et mauvaises...

1 page - 1,80 €

Rousseau et l'amour de soi

Chaque homme est doté du sentiment naturel de l'amour de soi qui le porte à veiller à sa propre conservation. Rousseau est loin de condamner cette passion première ; l'amour de soi est naturellement bon, mais ce sont ses développements, rendus possibles par la perfectibilité humaine, qui peuvent mener l'homme à sa perte. Rousseau n'est pas le premier...

1 page - 1,80 €

Rousseau et le christianisme

Les rapports du Genevois au christianisme sont empreints d'une ambivalence caractéristique de son époque. D'une part, il critique en de nombreux endroits le catholicisme romain, dont certains dogmes absurdes humilient la raison. D'autre part, il identifie la meilleure expression de la religion naturelle dans l'Evangile, comme la plupart de ses contemporains. Et c'est la confession protestante qui demeure...

1 page - 1,80 €

Rousseau et la citoyenneté

Le citoyen est attaché à sa patrie. Il jouit par elle des biens fondamentaux comme la sûreté, la propriété et surtout la liberté. " La patrie se montre la mère commune des citoyens " ; " ils sont chez eux " (Economie politique, OC III, p.258). Aussi les citoyens sont prêts à défendre la patrie pour la conserver,...

1 page - 1,80 €

Faut-il se battre pour être reconnu par les autres ?

La violence a mauvaise presse, elle inspire de nos jours le mépris, et Rousseau disait déjà en son temps que « toute méchanceté vient de faiblesse ». D'une manière générale, l'entente entre les hommes est privilégiée et l'opinion commune vise à condamner toutes sortes de luttes. On ne suggère pas à un homme de se battre afin d'accéder...

2 pages - 1,80 €

La loi est-elle suffisante pour instaurer la justice ?

« Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. » Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, 1789. « Tous sont égaux devant la loi et ont droit sans distinction à une égale protection de la loi. » Déclaration universelle des droits de l'homme, 1948. « La justice, c'est l'égalité. » Alain, Éléments de philosophie,...

2 pages - 1,80 €

Faut-il se méfier de la pluralité des interprétations ?

    Introduction :               « On obtient un idéaltype en accentuant unilatéralement un ou plusieurs points de vue et en enchaînant une multitude de phénomènes donnés isolément, diffus et discrets, que l'on trouve tantôt en grand nombre, tantôt en petit nombre et par endroits pas du tout, qu'on ordonne selon les précédents points de vue choisis unilatéralement, pour former un tableau...

4 pages - 1,80 €

Peut on systématiquement dire d'une théorie qu'elle est toujours inachevée voire erronée et qu'un jour obligatoirement elle sera remise en cause ?

Une théorie scientifique s'enrichit des apports d'un ou de plusieurs domaines scientifiques. Domaines formés des diverses branches mathématiques (telles que les calculs anciens des dérivations, et des probabilités en pleine expansion), physiques... Il nous faudra nous référer aux différents fondements de cet assemblage cohérent d'idées scientifiques que constitue une théorie, à l'importance des systèmes de références (pour les...

5 pages - 1,80 €

« La philosophie n'est pas, ne saurait être cette brumeuse détachée de la réalité et des problèmes concrets des hommes... L'initiative philosophique est indétectable des préoccupations pratiques. » Ebénézer NJOH-MOUELLE

La recherche du sens de la vie à toujours préoccuper l'homme. Cette quête l'emmène à se poser d'énormes questions sur tous ce qu'il perçoit en lui et hors de lui. C'est dans cette logique que l'homme de l'antiquité en participant au spectacle des étoiles, du soleil et de la voûté céleste s'étonne et s'émerveille devant les choses étranges...

5 pages - 1,80 €

« Pour être quelque chose, pour être soi-même et toujours un, il faut agir comme on parle : il faut être toujours décidé sur le parti qu'on doit prendre, le prendre hautement et le suivre toujours ». Rousseau

La question fondamentale est celle que l'être et de l'apparence comprise à travers le prisme de la fidélité à soi-même. Très exactement, il faut bien saisir tout le lien moral que tisse ici Rousseau. La fidélité envers soi-même est donc cet accord constant entre ce que l'on est et que l'on fait ou que l'on dit. Plus simplement...

1 page - 1,80 €

Ne faut-il voir dans la morale qu'une convention sociale ?

La multiplicité des règles morales peut faire penser que la morale n'est qu'une convention sociale. D'un autre côté, il convient de se demander pourquoi il n'existe pas une seule communauté humaine qui n'ait des règles pour contrôler les rapports entre les individus. Au-delà de la grande diversité des morales, on constate certaines constantes: le respect d'autrui, l'interdiction de...

4 pages - 1,80 €

Les animaux dénaturés (Vercors)

Au dernier chapitre, les tropis sont déclarés appartenant à la souche humaine puisqu'ils vénèrent un Dieu du feu qui leur est propre : « Chacun à son gris-gris, les peuples aussi sans doute... ». Ils sont donc sauvés des travaux forcés et Doug est acquitté car à l'époque où il avait tué son tropiot, il n'était pas encore légalement reconnu comme...

2 pages - 1,80 €

Clauberg, Johannes

(1622-65) Johannes Clauberg was a member of the Cartesian school in the years immediately following Descartes' death, and is extremely important as an early expositor of Descartes and a spirited defender of the Cartesian philosophy. His writings include a number of direct commentaries on Descartes' published works, as well as extensions and elaborations of the master's views. ...

1 page - 1,80 €

Faut-il être lucide pour se rendre heureux ?

Etre lucide, c'est vivre en vérité. L'homme lucide porte sur lui et sur les autres un regard objectif sans concession ni compromission. Mais ce rapport honnête à la vérité peut nous conduire à désespérer de l'existence. Etre lucide, c'est ne trouver aucun refuge, aucune consolation par lesquels je me protège contre la dureté de la vie et du...

4 pages - 1,80 €

Dans le domaine technique, faut-il tout tenter ?

Introduction : La technique est ce qui a permis la survie d'une humanité naturellement sous-équipée. Elle est l'ensemble des savoir-faire de l'humanité et elle assure désormais à l'homme une vie relativement facile et confortable. Dès lors, se demander si dans le domaine technique, il faut tout tenter, à quelque chose de paradoxal : pourquoi ne tenterait on pas tout...

2 pages - 1,80 €

Commentaire du texte "Les apologistes du travail", de Nietzsche (extrait de Aurore)

"Dans la glorification du « travail », dans les infatigables discours sur la « bénédiction » du travail, je vois la même arrière-pensée que dans les louanges adressées aux actes impersonnels et utiles à tous : à savoir la peur de tout ce qui est individuel. Au fond, on sent aujourd'hui, à la vue du travail - on...

5 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com