Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : uns

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 >>

8718 dissertations trouvées

Les passions sont-elles un autre système de connaissance ?

||L'analyse des passions humaines est nettement à distinguer de celle de la passion, état paroxystique, qui ne touche que certains hommes, certains moments d'une vie, où l'horizon s'organise en fonction de l'objet unique et absolu de la passion. Initialement, la signification étymologique du terme passion désigne ce dont nous pâtissons, ce que nous ...

2 pages - 1,80 €

La violence peut-elle avoir une valeur ?

||Dans le théâtre de Racine, les personnages parlent pour ne pas recourir à la violence. Lorsque les dernières possibilités de dialogue paraissent épuisées, la tragédie se dénoue dans le sang, le meurtre et la folie. C'est peut-être la meilleure définition que l'on puisse donner de la violence, notion floue et malaisée à cerner, que...

2 pages - 1,80 €

Expliquez et appréciez cette opinion de Beaumarchais : « Que me font à moi, paisible sujet d'un état monarchique, les révolutions de Rome et d'Athènes, le meurtre d'un tyran du Péloponèse, l'immolation d'une jeune personne en Aulide ? Il n'y a rien là po

|||| Début. — Beaumarchais conteste l'intérêt de la tragédie classique. 1. La décadence de la tragédie au XVIII0 siècle explique cette opinion.  Vains essais de rajeunissement de Crébillon et Voltaire. Le public ne trouve plus de la vie que dans la comédie (Le Sage, Marivaux, surtout Beaumarchais lui-même). Diderot cherche, d'ailleurs vainement, une nouvelle formule...

2 pages - 1,80 €

« Pas d'oeuvres littéraires qui vieillissent aussi vite que les comédies », a-t-on dit. D'où vient ce déclin rapide? D'où vient aussi que certaines y échappent et gardent une éternelle jeunesse ?

||||Début. — Même si la tragédie ou le drame vieillissent plus vite que la comédie, est certain que des comédies vieillissent vite, tandis que d'autres fort anciennes r stent toujours jeunes. Pourquoi ? 1. Ce vieillissement est dû à la nature du comique. — Le comique est le sens de la disproportion, le ridicule...

2 pages - 1,80 €

« Il y a du peintre chez Victor Hugo, de l'orateur chez A. de Musset, du philosophe chez Alfred de Vigny, Lamartine est un pur poète. Il ne suit pas de là qu'il soit le premier de tous, mais à coup sûr, il est unique. » Expliquer et discuter ces lignes d

||||Début. — Lamartine occupe une place à part parmi les poètes romantiques. Non seulement il domine notre histoire poétique parce qu'il est le premier en date dans cet essor lyrique du XIXe siècle, mais parce qu'il incarne l'idéal de la plus pure poésie. Voyons ce qu'il a de différent et selon P. Bourget d'...

3 pages - 1,80 €

« L'école classique qui ne mêlait pas la vie des auteurs à leurs ouvrages se privait d'un puissant moyen d'appréciation. » (Chateaubriand, le Génie du Christianisme.). Expliquez cette opinion et appréciez-la en indiquant comment elle a pu renouveler la c

||||Début. — Chateaubriand pose les principes d'une critique nouvelle, pour soutenir sa thèse fondamentale dans le Génie du Christianisme. 1. La critique classique ne jugeait que d'après des règles générales sans se soucier de la personne des auteurs : en fait, les œuvres de l'époque classique étaient pour une large part impersonnelles. 2. Avec...

2 pages - 1,80 €

André Chénier a dit : « De toutes les nations de l'Europe, les Français sont ceux qui aiment le moins la poésie et qui s'y connaissent le moins. » Renchérissant sur ce jugement, Baudelaire écrivait : « La France éprouve une horreur congénitale de la poés

||||Début. — Trois jugements qui étonnent par leur sévérité. Essayons de voir ce qui a pu les motiver aux yeux de leurs auteurs et de déterminer la nature de la poésie en France, d'après quelques exemples. 1. André Chénier, à une époque de décadence de la poésie, essaie de la renouveler (« sur des pensers...

2 pages - 1,80 €

Augustin Thierry déclare que, dans les circonstances critiques, l'étude la plus utile et la plus fortifiante pour une nation est celle de sa propre histoire. Vous expliquerez : 1° la thèse générale ; 2° l'application qu'on peut en faire à la situation pr

||||Début. — Il est des heures, dans la vie d'un peuple, où il se trouve en péril : qu'est-ce qui le réconfortera? a. Thierry nous dit : l'étude de sa propre histoire. Remarque préliminaire : Les sciences historiques en France se constituent dans toute leur solidité et leur ampleur au lendemain de la Révolution. La...

3 pages - 1,80 €

La vengeance est-elle une forme de justice ?

|| Nous avons tous fait l’expérience d’un sentiment de vengeance : une humiliation réelle ou vécue, une blessure ou un acte que nous voudrions faire subir à autrui. La vengeance se définit en effet comme «l’action par laquelle une personne offensée, outragée ou lésée, inflige en retour et par ressentiment un mal à l'offenseur...

5 pages - 1,80 €

On parle beaucoup actuellement de littérature « engagée », c'est-à-dire de cette littérature qui prend parti, soit pour les défendre, soit pour les attaquer, pour ou contre certaines tendances politiques, sociales ou religieuses de l'époque. Certains pen

|| Introduction. — Le temps du dilettantisme semble bien passé. L'homme moderne ne peut guère se contenter d'assister en spectateur indifférent ou amusé aux luttes qui se livrent autour de lui. On le somme de prendre parti et d'entrer dans la bataille. Le littérateur ne fait pas exception. Il se voit refuser le droit de...

3 pages - 1,80 €

Vous êtes décidé à constituer peu à peu une bibliothèque personnelle. Exposez les principes d'après lesquels vous procéderez et précisez le genre de livre et les auteurs auxquels vous donnerez la préférence ?

||Tout enfant déjà, c'est avec un religieux respect que je pénétrais dans un bureau dont les murs étaient complètement occupés par des rayonnages chargés de livres. A mon goût, il n'est pas pour un homme cultivé de mobilier plus riche et de cadre plus favorable à la pensée. Aussi suis-je bien résolu depuis longtemps...

2 pages - 1,80 €

Valéry Larbaud a intitulé plaisamment un de ses ouvrages, Ce vice impuni, la lecture. Que pensez-vous de l'idée exprimée dans ce titre ?

|| En réalité, le titre complet de ce livre paru à la N.R.F. en 1936 est : Ce vice impuni, la lecture... Domaine anglais. C'est le premier essai sur le liseur et le lettré qui est intitulé : Ce vice impuni, la lecture. Le reste du volume est constitué par des études sur des ouvrages...

3 pages - 1,80 €

« Un voyage, c'est trois voyages, trois étapes de la pensée : c'est d'abord ce qu'on a désiré, pressenti et, malgré soi, avant le départ, appelé; c'est sur place les choses vues. Et puis c'est, après le retour, ce que nous retenons, ce qui est vraiment d

|| Introduction. — Tandis que l'animal est confiné dans le présent, l'homme, s'abstrayant de l'instant actuel, peut revivre son passé par la mémoire et imaginer son avenir. Aussi toutes ses actions de quelque importance l'occupent-elles longtemps avant qu'il les exécute et longtemps après qu'elles ont été accomplies. C'est en particulier le cas d'un voyage...

3 pages - 1,80 €

Albert Jacquard écrit: "S'affronter, c'est être front à front, c'est-à-dire intelligence à intelligence, et non force contre force." Cette conception vous paraît-elle un bon moyen pour "inventer la paix" ?

||Le monde contemporain semble pris entre les guerres toujours renaissantes et les conférences sur le désarmement ; cette cohabitation paradoxale de la violence et d'une sincère aspiration à la paix est peut-être ce par quoi se définit l'homme moderne. Albert Jacquard, scientifique moderne, soucieux d'éthique, souligne ce paradoxe en proposant que l'on fasse ...

2 pages - 1,80 €

"Loin de discerner ou encore de singulariser, la mode intègre; le modèle qu'elle impose est un uniforme, qui uniformise" affirme Mikel Dufrenne. Qu'en pensez-vous ?

|| — Le terme de mode désigne les canons périodiquement changeants de l'élégance vestimentaire au sein d'une société. Elle s'étend sur tous les domaines de l'apparence : langage, décoration, véhicules, style de vie... — Par son caractère futile et fugace, sa volonté d'échapper aux habitudes, la mode s'oppose à l'uniforme, et semble totalement inutile à la...

2 pages - 1,80 €

Peut-on parler d'un pouvoir de la conscience ?

||Kant, très influencé par J.-J. Rousseau, veut établir une œuvre critique ; il s'agit pour lui de découvrir des certitudes aussi puissantes que celles qu'on connaît dans le domaine physique. Ainsi il ne doute pas que Newton ait raison, et il ne remet jamais en compte les règles morales de sa famille piétiste et...

2 pages - 1,80 €

La notion d'ARCHETYPE chez JUNG (psychanalyse) ?

|| Jung est, avec Adler, l'un des deux grands disciples infidèles de Freud. Sa pensée, qui s'oppose à la place, excessive selon lui, de la sexualité dans la théorie du père de la psychanalyse, postule la présence de « deux couches dans l'inconscient », l'une appartenant au psychisme individuel, et l'autre de nature collective. Cette...

1 page - 1,80 €

La vie a-t-elle une finalité ?

|| Les caractères du vivant: la conception mécaniste On s'accorde sur neuf caractéristiques du vivant: ingestion de substances étrangères nécessaires à la nourriture ; transformation de ces substances pour le fonctionnement de l'organisme ; assimilation ; élimination ; remplacement des substances employées ; accroissement ; irritabilité cellulaire ; possibilité de se diviser et de se...

1 page - 1,80 €

La science est-elle une éthique au-dessus de tout soupçon ?

||«J'accuse les hommes de science d'avoir souvent, trop souvent, entretenu cette confusion ; d'avoir menti sur leur véritable dessein, invoquant la puissance pour, en réalité, nourrir la connaissance qui seule leur importe. » C'est J. Monod qui attaque de cette façon. Il connaît bien les différences qui se perçoivent au niveau des systèmes religieux...

2 pages - 1,80 €

La connaissance peut-elle faire l'objet d'une passion ?

||Contre les certitudes et les succès que, sans cesse, les scientifiques sont censés avoir, l'opinion de la tradition maintient un climat de suspicion. On imagine que le chercheur, en sa passion de la connaissance, n'est pas l'être désintéressé que nous souhaiterions. Dès qu'un individu se sépare de la communauté, parce qu'il semble vouloir connaître...

2 pages - 1,80 €

"Une oeuvre n'a de valeur que dans son encadrement, et l'encadrement de toute oeuvre c'est son époque." Quel est votre point de vue ?

|| — Les critiques ont toujours essayé de définir la spécificité de l'art, selon des critères divers : esthétiques, moraux, métaphysiques, historiques. — Renan l'envisage selon ce dernier principe lorsqu'il affirme : « une œuvre d'art n'a de valeur que dans son encadrement, et l'encadrement de toute œuvre c'est son époque. » — Le problème est celui...

2 pages - 1,80 €

L'homme a-t-il plus besoin du travail que d'un salaire ?

|| — Nul ne conçoit une vie oisive de nos jours : les rentiers se font rares ; les féministes à outrance voient dans le travail féminin une libération. En cela la proposition de Lanza del Vasto : « L'homme a besoin du travail plus encore que du salaire » se vérifie. — Mais l'on constate que...

2 pages - 1,80 €

« Peut-être faut-il être jeune pour s'égayer habituellement à la lecture de Molière et en général des poètes comiques. Oui, la comédie en elle-même est plus triste que la tragédie. » Vinet. ?

||Que la comédie de Molière laisse un arrière goût d'amertume, la remarque a été souvent faite. Quelle mâle gaîté si triste... Vinet dit plus : il compare avec la tragédie, il généralise. Sous un air paradoxal, cette pensée a un grand fond de vérité, elle sent, d'ailleurs, son époque ; le romantisme nous a...

1 page - 1,80 €

La loi est-elle un obstacle à la liberté ?

||La première réponse qui vient à l'esprit (la doxa) est affirmative. En effet, la loi est un ensemble de règles, de normes: des interdits qui nous empêchent de faire ce dont nous voulons, quand nous en avons envie et comme nous en avons envie ou des obligations qui nous conduisent à faire ce dont...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com