Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : d eux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

10901 dissertations trouvées

« Les peuples heureux n'ont pas d'histoire. » Analysez et discutez la conception de l'histoire et du bonheur impliquée par cette maxime ?

Ce sont les deux extrêmes ; ce qui les relie au milieu, où les deux marchent ensemble, c'est la liberté éthique (sittliche) » (p. 106). L'adjectif éthique doit ici être compris au sens de la Sittlichkeit, de la moralité objective ou sociale dont Hegel parle longuement dans les Principes de la philosophie du droit (1). Cette liberté éthique...

5 pages - 1,80 €

A quelles conditions une machine peut-elle être considérée comme un organisme ?

. L'organisme, même dans les conditions de milieu constant et en l'absence de stimuli extérieurs, est en réalité un système foncièrement actif. « Nous pouvons résumer comme suit les principes directeurs de l'organicisme : ...C'est une conception dynamique par opposition à la conception statique et à la théorie « machiniste ». « Il considère que l'organisme est activité primaire, par...

1 page - 1,80 €

Les oeuvres d'art ont-elles une utilité ?

o La valeur de la dissertation dépendra avant tout de l'interrogation portée sur le terme « utilité » : - utilité et fonction, - utilité et intérêt, - utilité et besoin, - utilité et désir, - utilité et moyen, - utilité et fin (ou finalité). o Savoir que Kant définit l'oeuvre d'art comme « finalité sans fin »....

5 pages - 1,80 €

Que peut-on attendre de l'Etat ?

Que peut-on attendre de l'Etat ?|| Que peut-on attendre de l’État, sinon qu’il remplisse ses fonctions de régulation des rapports entre les individus qui constituent la société civile ? En effet, l’État étant une instance que nous avons édifiée en vue d’organiser et de diriger, au moyen d’institutions spécifiques, notre vie commune, il semble...

4 pages - 1,80 €

Pourquoi seul un être pourvu de raison peut-il avoir des passions et des désirs ?

Introduction Les termes de raison et de passion sont souvent présentés opposés, antinomiques et nous jugeons qu'ils s'excluent l'un l'autre. Mais l'expérience montre que « l'esclavage » des passions peut s'arrêter et que la raison a une forme de pouvoir sur cet état dangereux. En revanche, la passion, à son paroxysme, interdit tout contrôle, tout salut. 1 - Le conflit...

3 pages - 1,80 €

Peut-on se mettre à la place d'autrui ?

On abandonne ses propres convictions, son propre schéma de pensée pour tenter de comprendre autrui. Cette opération peut être partielle et ponctuelle, elle relève d'une attitude réfléchie, et d'une démarche intellectualiste : je cherche à comprendre en faisant abstraction de moi-même et j'adopte les critères d'autrui. En un sens, cette attitude définit une forme...

5 pages - 1,80 €

COMMENT LES NOTIONS MATHÉMATIQUES, DÉPENDANT DE L'ESPRIT, PEUVENT-ELLES EXPLIQUER Un RÉEL QUI N'EN DÉPEND PAS ?

Cette intuition de rapports concrets, vrais et éternels, marque la naissance de la géométrie, de l'arithmétique. Il y a toute l'ébauche des théories expérimentales et déjà les prémices de l'induction. 4 - Ainsi les mathématiques expliquent le réel Toutes les découvertes accomplies dans ce domaine, par exemple au début de l'ère chrétienne, l'invention du zéro, où pour la première fois...

2 pages - 1,80 €

Un savoir sur l'homme peut-il être séparé d'un pouvoir sur les hommes ?

Le phénomène économique est exemplaire à cet égard, mais d'autres domaines de la recherche exercent de manière plus diffuse une influence. Ainsi, les techniques publicitaires bénéficient des apports de la psychologie et de la psychanalyse. Même des pratiques comme la torture tirent profit de découvertes médicales. On ne peut que renvoyer, pour des analyses plus détaillées, à des...

2 pages - 1,80 €

L'Homme se reconnaît-il mieux dans le travail ou dans les loisirs ?

Sous l'Ancien Régime, un membre de la noblesse ne pouvait travailler sans déroger. Cette forme de loisir était donc considérée comme seule ligne de l'homme. Inversement, la bourgeoisie considère le travail comme la valeur première, alors que le loisir devient souvent synonyme d'oisiveté. Relisez Voltaire, et particulièrement Candide. c) L'aspect philosophique La réflexion philosophique reproduit, elle aussi, ce schéma. Aristote...

2 pages - 1,80 €

QU'EST-CE QUE LES TECHNIQUES PEUVENT NOUS APPRENDRE SUR L'HOMME ?

Donc, les scientifiques vont essayer de mieux définir le domaine propre de la technique. Bacon et Descartes précisaient au début même de leur analyse que l'homme doit être vraiment le « maître et le possesseur de la nature ». Peu à peu, ce genre de travail aboutit à une épistémologie de la technique. Et les découvertes confirment l'intérêt de la...

2 pages - 1,80 €

Peut-on remédier à l'injustice par la violence ?

Les effets préventifs de la menace de violenceSi la violence ne peut pas en elle-même aider la société à renforcer ses liens par un sentiment de justice accru, sa possibilité, la pensée de son risque peut avoir en revanche des effets utiles en termes de justice. Pour échapper à une révolution, un État pourra accepter de se réformer....

2 pages - 1,80 €

Notre liberté consiste t-elle seulement à prendre conscience de ce qui nous détermine ?

Je dois connaître la véritable nature des choses pour ne plus être troublé par rien de ce qui arrive conformément à cette nature. Je dois savoir quels sont les antécédents et les conséquents de mon désir, et les vouloir tous.             ● Après la transformation du désir en volonté, c?est le positif qui seul domine. Je l?ai désiré, je...

2 pages - 1,80 €

L'oeuvre d'art a-t-elle une fonction ?

L'art étant entré dans l'air de la consommation, l'art doit se démarquer de la production industrielle. Dès la fin du 19e siècle, l'art a eu pour fonction d'embellir les productions de l'industrie, l' Art Nouveau précurseur du design a tenté de contrer le cours inéluctable du progrès technique. La lutte contre l'uniformisation, la standardisation se retrouve jusque dans...

2 pages - 1,80 €

En quel sens la connaissance scientifique peut-elle être considérée comme un désenchantement du monde ?

Des thèses que le positivisme d'Auguste Comte associe également, sous la dénomination d' « âge théologique », à cet « enchantement du monde » dont la science va détruire la magie.     2- Comment la science désenchante ce monde d'antan   a) Cet enchantement du monde que constituent les approches magico théologiques traduit les façons dont les hommes se laissent subjuguer et fasciner par les charmes de...

3 pages - 1,80 €

LA SCIENCE PROCURE-T-ELLE LE BONHEUR ?

||||1° La science au service de l'homme.    a) La science, pourvoyeuse de santé. Progrès de la médecine —en partie, de l'épidémiologie, de la Chirurgie; accroissement de la longévité; etc.    b) La science, pourvoyeuse de facilités. Confort électroménager; modernisation de mille et un métiers; électronique et robotique; etc.    c) La science, inductrice de...

5 pages - 1,80 €

L'HOMME EST-IL PAR NATURE UN ANIMAL RELIGIEUX ?

  André Leroy-Gourhan montre que la réflexion que l?homme tend à développer depuis le début de son existence, n?est autre que la faculté de traduire par des symboles la réalité matérielle du monde. Hors la religion est constituée toute entière par des symboles, donc il semble donc que l?intelligence humaine se développé en même temps que la religion en...

2 pages - 1,80 €

A-t-on raison d'estimer que l'écriture a plus de valeur que la parole ?

Le savoir serait alors la trace d?un logos originaire qu?il nous incombe de dé-couvrir. L?écrit fait disparaître l?acte de compréhension.   III.                La parole est mon corps en tant qu?il s?exprime   La parole ne saurait se réduire à un seul acte de pensée. Si l?écriture semble avoir un statut ontologique plus stable que la parole, celle-ci n?en revêt pas moins un statut...

4 pages - 1,80 €

L'homme ne doit-il pratiquer et défendre la justice que dans la seule crainte de subir les conséquences de l'injustice ?

Dire que la justice ne doit être pratiquée et défendue que par la crainte de l?injustice suppose que l?on ne considère la justice que comme une convention qui régit la société, extérieure à l?homme lui-même. Mais ne peut-on penser que si les hommes sont prêts à des sacrifices pour honorer cette convention, c?est parce...

2 pages - 1,80 €

Politique, valeurs, religion et morale ?

Plus la fortune favorise le pouvoir du Prince, moins il a besoin pour s'y maintenir du talent ; mais plus il a du talent, moins il est soumis aux défaveurs de la fortune. Il est donc plus certain de s'appuyer sur le talent que sur la fortune, même si la fortune doit fournir son occasion au talent. ■ La...

2 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 295 296 297 298 299 300 301 302 303 304 305 306 307 308 309 310 311 312 313 314 315 316 317 318 319 320 321 322 323 324 325 326 327 328 329 330 331 332 333 334 335 336 337 338 339 340 341 342 343 344 345 346 347 348 349 350 351 352 353 354 355 356 357 358 359 360 361 362 363 364 365 366 367 368 369 370 371 372 373 374 375 376 377 378 379 380 381 382 383 384 385 386 387 388 389 390 391 392 393 394 395 396 397 398 399 400 401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 411 412 413 414 415 416 417 418 419 420 421 422 423 424 425 426 427 428 429 430 431 432 433 434 435 436 437 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com