Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : travail

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 >>

931 dissertations trouvées

Le travail est-il pour l'homme moderne un droit ou bien une fatalité ?

||  a) A première vue, le travail, aujourd'hui comme hier, est une obligation pénible, une sorte de corvée inévitable, à laquelle il faut bien se résigner.  b) Toutefois, ceux qui, aujourd'hui, ne trouvent pas de travail ou ne sont pas certains de pouvoir travailler demain, ne considèrent-ils pas davantage le travail comme un droit ?   ...

3 pages - 1,80 €

Peut-on dire du travail qu'il fait violence à la nature humaine ?

Peut-on dire du travail qu'il fait violence à la nature humaine ?|| L'opinion populaire donne une connotation souvent péjorative du travail. Celui-ci est certes généralement assimilé à l'idée de contrainte pénible, d'obligation besogneuse. Pas étonnant, donc, que le travail se voit affublé, dans le langage populaire, de synonymes peu valorisant... (certains disent « aller...

2 pages - 1,80 €

Le travail est-il servitude ou libération ?

Qu'est-ce qui peut amener à appréhender le travail comme servitude ? Contraintes liées aux tâches incluses dans le travail lui-même ? Contraintes liées aux conditions (sociales, économiques) dans lesquelles s'effectue le travail ? Nécessité (en règle générale) de travailler pour « vivre »? Réfléchir sur la notion de « servitude ». Qu'est-ce qui peut amener à appréhender le travail comme libération ? Réfléchir sur...

12 pages - 1,80 €

LE TRAVAIL N'EST-IL POUR L'HOMME QU'UN MAL NECESSAIRE ?

Le travail concret du salarié se transforme en abstraction : dépossédé de l?objet de son travail, le travail aliène l?ouvrier.   LE TRAVAIL N?EST PAS UN MAL PAR ESSENCE   -       Car ce que met en avant, ce sont les conditions du travail dans le système capitaliste, et non le travail en lui-même. Ce qui apparaît comme un mal nécessaire pour accroître la production...

2 pages - 1,80 €

L'Homme se reconnaît-il mieux dans le travail ou dans les loisirs ?

Sous l'Ancien Régime, un membre de la noblesse ne pouvait travailler sans déroger. Cette forme de loisir était donc considérée comme seule ligne de l'homme. Inversement, la bourgeoisie considère le travail comme la valeur première, alors que le loisir devient souvent synonyme d'oisiveté. Relisez Voltaire, et particulièrement Candide. c) L'aspect philosophique La réflexion philosophique reproduit, elle aussi, ce schéma. Aristote...

2 pages - 1,80 €

Le travail est-il nécessairement aliénant pour l'homme ?

||Nous semblons avoir ici une alternative. Ou bien le travail consisterait en une libération de l’homme de telle sorte que ce dernier serait enfermé ou aliéné s’il ne pouvait travailler. Si nous définissons le travail comme un moyen de subsistance nous permettant en même temps d’exercer nos facultés, cela semble tout  à fait logique....

7 pages - 1,80 €

En quoi consiste l'aliénation du travail ?

|| Développée et précisée par Marx, la notion d'aliénation a connu une application importante, mais multiforme et souvent confuse, dans la pensée sociologique ayant trait au travail. L'aliénation dans la théorie de Marx Dans ses écrits de jeunesse, Marx laisse une place considérable à la notion de travail aliéné. Dans le processus de production, l'ouvrier n'exerce...

1 page - 1,80 €

Le travail est-il pour l'homme une aliénation ou une libération ?

D?autre part en ce que l?ouvrier ne peut en aucun cas reconnaître pour sien, comme son ?uvre, un objet fabriqué dot il n?a fourni qu?une partie infime. Non seulement nulle fierté n?est possible, mais nulle reconnaissance. « Le travail est extérieur à l?ouvrier [?] il n?est plus son bien propre mais celui d?un autre. » L?ouvrier « mortifie son corps & ruine...

9 pages - 1,80 €

Qu'est ce qui peut donner un sens au travail ?

Notre vie est aujourd?hui entièrement basée sur le travail : de l?éducation enfants à la retraite des personnes âgées, le travail est au c?ur des préoccupations de chacun. Pourtant, nous ne savons plus guère pourquoi il nous faut, impérativement travailler. J?entends par là que n?importe quel travail est aujourd?hui bon à prendre, quel que sois sa valeur. On ne...

3 pages - 1,80 €

Sans les échanges, le travail aurait-il une valeur ?

Un travailleur même s?il ne perçoit pas la finalité de sa fonction ni de ce qu?il produit est néanmoins payé et cet échange minimal justifie à ses yeux le labeur qu?il fournit.             Pour l?individu coupé d?échanges humains et désintéressé par son travail, la valeur de ce dernier tient donc à sa valeur monnayable. Le salaire de l?individu dessine...

2 pages - 1,80 €

Est-il vrai que le travail permette à l'homme d'avoir une dignité ?

Est-il vrai que le travail permette à l'homme d'avoir une dignité ?...

2 pages - 1,80 €

Le travail nous apprend-t-il quelquechose sur l'homme ?

Le travail nous apprend comment l?homme organise sa vie même en société.   2) L?organisation de la société découle-t-elle du travail ?   Les hommes se défendent ainsi de ce qui les menace de l?extérieur, de la violence de la nature. Sans doute, les conceptions de ce qui est violence contre laquelle il faut se dresser ou, au contraire, malheur inévitable (punition...

2 pages - 1,80 €

Valorisation et dévalorisation travail aux diverses époques ?

Les laudateurs naïfs de toute invention quelle qu'elle soit devraient bien se rendre compte du rôle, en l'occurrence négatif, joué dans cette évolution par l'invention des systèmes d'écriture et de calcul : apparition d'une caste privilégiée de lettrés (scribes), possibilité de quantifier avec précision le travail, la terre, les hommes, de constituer des registres d'impôts et des listes...

3 pages - 1,80 €

LA CULTURE TRAVAILLE-T-ELLE A NOUS RENDRE PLUS HUMAIN ?

Dès les premiers temps de sa vie, nous le contraignons à manger, à boire, à dormir à des heures régulières, nous le contraignons à la propreté, au calme, à l'obéissance ; plus tard, nous le contraignons pour qu'il apprenne à tenir compte d'autrui, à respecter les usages, les convenances, nous le contraignons au travail, etc., etc. Si, avec...

9 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com