Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : l idee

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

739 dissertations trouvées

Commenter cette idée d'Aristote : « Si l'homme civilisé et raisonnable est le premier des animaux, il en est aussi le dernier, quand il vit sans lois et sans justice. » ?

||Type du sujet d'apparence banale, où il semble suffire d'un peu d'habileté verbale pour le développement. On lui donnera un sens précis, en remarquant comment Aristote associe la notion du logos ou de la raison, et celle de l'homme formé par la cité à une vie élevée. On sera donc amené à montrer que la...

1 page - 1,80 €

Commenter cette idée : « Comme on est heureux, quand le devoir est simple, même s'il est dur ! Comme on est soulagé de marcher tout droit, militairement ! » ?

||Variante de l'idée souvent citée de Guizot : il est souvent plus malaisé de connaître son devoir, que de l'accomplir. Seulement ici, on insiste sur la sécurité mentale du devoir bien défini. Il ne s'agit ni d'un problème sur la nature du devoir, ni du bonheur du devoir accompli, ni du problème des cas...

1 page - 1,80 €

Commenter et discuter cette idée de Kant : « Assurer son propre bonheur est un devoir (au moins indirect); car le fait de ne pas être content de son état, de vivre pressé de nombreux soucis et au milieu de besoins non satisfaits pourrait devenir aisément

||Le texte proposé ne répond pas au problème classique : le bonheur est-il la fin générale de la conduite (problème résolu affirmativement par les eudémonistes et les utilitaristes). Kant prend pour base l'idée qu'il y a une notion de devoir, entièrement originale, et en laquelle se résume toute la morale. Mais il demande si...

2 pages - 1,80 €

Sens et portée générale de cette idée de Descartes « C'est une plus grande perfection de connaître que de douter. » ?

||Nouvelle page 1 Ce sujet comporte : une interprétation historique: un commentaire d'ordre théorique pour en tirer la signification générale. D'abord, fixer le sens des mots : perfection, qui pour Descartes traduit l'idée d'un achèvement, ou réalisation (per-ficere); connaître, qui ne signifie pas seulement l'acte de préhension intellectuelle, mais sous-entend la valeur effective d'un savoir....

1 page - 1,80 €

La formation de l'idée d'objet.

||INTRODUCTION. - Le propre du penseur et du philosophe est de s'étonner de choses que le vulgaire juge des plus naturelles et des plus simples, de se poser des questions qui ne viennent à l'esprit de personne. Ainsi, dites à l'homme de la rue qu'il y a bien des raisons de se demander si le monde extérieur existe et...

2 pages - 1,80 €

Que pensez-vous de ce mot de Pasteur : « Je plains les gens qui n'ont que des idées claires » ?

||INTRODUCTION. - Une oeuvre d'art est d'autant plus suggestive qu'elle est plus vague et laisse plus grande la part à l'interprétation personnelle. C'est sans doute à l'imprécision des sentiments qu'elle traduit que la musique doit l'emprise qu'elle exerce sur quiconque a l'oreille cultivée : cette imprécision nous permet de l'adapter à des états...

3 pages - 1,80 €

Commentez et discutez ce texte de Claude Bernard : « Nos idées ne sont que des instruments intellectuels qui nous servent à pénétrer les phénomènes. Il faut les changer quand elles ont rempli leur rôle comme on change de bistouri quand il a servi trop lo

||Introduction. — Les recherches scientifiques comme la réflexion philosophique ne tendent qu'à nous donner une connaissance plus étendue et plus compréhensive, des idées plus nombreuses et plus justes. Or, de ces idées que nous considérons comme la fin de toute activité intellectuelle, Claude Bernard semble parler comme de vulgaires instruments et de simples moyens...

4 pages - 1,80 €

Discutez cette pensée de Joubert et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles : « Les écrivains qui ont de l'influence ne sont que des hommes qui expriment parfaitement ce que les autres sentent, et qui réveillent

||Pour transformer ce sujet de dissertation littéraire en sujet de dissertation philosophique, ou plutôt psychologique, il suffit d'omettre la proposition : « et vérifiez-la par des exemples empruntés à la littérature des trois derniers siècles ».Sans doute, une dissertation philosophique, et surtout une dissertation psychologique, comporte des exemples; mais ces exemples doivent se ...

3 pages - 1,80 €

L'association des idées. Quelle est, dans cette fonction, la part de l'automatisme, et quelle est la part de l'activité de sélection ?

||Introduction. — Pour se faire une idée juste de cette fonction très générale qu'on appelle d'une façon uniforme « association des idées », le procédé le plus simple et le plus objectif paraît être d'envisager d'abord un certain nombre de ces cas d'associations mentales, et d'examiner ensuite, par une analyse détaillée de ces faits,...

3 pages - 1,80 €

Maine de Biran écrit dans son journal, en 1822 : « Une personne que je croyais spirituelle me niait aujourd'hui qu'il y ait énergie sans passion et elle paraît avoir lié étroitement ces deux idées. J'ai soutenu fortement que là où il y avait passion entr

||Introduction. — Analyse d'une passion : celle d'Harpagon par exemple : elle apparaît surtout avec deux caractères :— une grande ardeur et une énergie formidable dans une direction unique;— un assujettissement du sujet, sans ce§se harcelé par sa tendance, et qui la suit;C'est sans doute ce qui aura donné lieu à la double opinion...

2 pages - 1,80 €

L'idée de progrès et la morale ?

||L'étude de l'histoire permet d'envisager une continuité au sein des événements historiques et peut nous amener à l'idée que l'histoire ne relève pas du hasard.La recherche d'un sensSi l'on s'en tient à la seule observation des événements, l'histoire est chaotique ; la tentation est grande alors de ne pas croire en l'idée du progrès....

1 page - 1,80 €

L'Idée selon Platon ?

||Platon s'inspirera de la pensée de Parménide pour concevoir sa théorie des Idées.  • Selon Platon, l'Idée se situe à l'opposé des opinions, des images, des informations que nous fournissent nos sens. Connaître, c'est dépasser le monde des apparences, c'est saisir ce qui est toujours, au-delà de ce qui semble se transformer.  • Ainsi,...

3 pages - 1,80 €
1 page - 1,80 €

« Je suis moi-même la matière de mon livre », a dit Montaigne. Quelle idée vous faites-vous de la personnalité de l'auteur des « Essais », non seulement d'après ses confidences directes, mais encore d'après la composition de son oeuvre et la qualité orig

||INTRODUCTION « Les Essais, écrivait Gustave Lanson, c'est Montaigne », et de fait peu d'oeuvres littéraires nous entretiennent aussi complaisamment de leur auteur. Il ne nous laisse autant dire rien ignorer de son aspect physique, de ses habitudes de vie, de son caractère. D'ailleurs, même s'il s'était montré avare de confidences sur lui-même, la manière dont il a composé...

3 pages - 1,80 €

Définition: IDÉE.

 Image, espèce, vision, aspect ; objet de pensée pensé ; conception immédiate que l'esprit reçoit ou se forme de quelque chose. — Pour Platon, l'Idée est la réalité suprasensible, modèle intelligible et éternel des choses sensibles. — Pour Épicure, les idées-images sont de petites pellicules matérielles qui se détachent des objets et produisent, en agissant...

1 page - 1,80 €

Fiche de cours en philo : L'IDEE .

      SUJETS DE BACCALAURÉAT — Les idées mènent-elles le monde? — Y a-t-il, en toute rigueur, des idées fausses? — La pensée abstraite détourne-t-elle de la réalité? — Peut-on accéder à la réalité sans passer par l'abstraction? — Une idée peut-elle être neuve? ||• Distinguez bien l'Idée, modèle intelligible des choses, type...

2 pages - 1,80 €

L'idée d'ACTION.

||La philosophie moderne (à partir de Kant, et même, à certains égards, de Descartes) pourrait être, de façon très large, désignée comme une philosophie de l'action et opposée à la philosophie classique, qui était avant tout une philosophie de la connaissance et de la contemplation. Non que les sages n'eussent pas le souci de...

1 page - 1,80 €

L'idée de monde.

||L'idée de monde n'est pas scientifique: le physicien, l'astronome ne connaissent que des phénomènes mathématiques, et la théorie abstraite qui les comprend n'est pas une «vision du monde». Car le monde n'est pas la somme des choses existantes: les choses sont dans le monde, mais non pas comme dans un récipient, car alors il...

1 page - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com