Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Droit
Accueil Corrigés Info Contact RSS

Recherche de sujets de dissertations

Saisissez un ou plusieurs mots-clefs CONTENUS dans votre sujet:

Dissertations Commentaires

Recherche effectuée pour : qu aux

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

7341 dissertations trouvées

Dieu sensible au coeur - Pascal ?

||Le philosophe insiste sur le sentiment de situation de l'homme dans le monde, « l'angoisse », l'homme se sent égaré dans l'univers, il s'effraye lui-même, « je ne sais qui m'a mis au monde, ni ce que c'est que le monde », ceci n'est pas l'expression de sa propre subjectivité. Il y a une raison, la disproportion de...

2 pages - 1,80 €

L'HOMME PEUT IL SE SAUVER LUI-MEME ?

||Nous allons étudier le principe et la source véritable de l’âme et de l’intelligence chez Plotin d’après les ennéades. Nous tenterons d’étudier le concept de nature au sens de bien simple, elle peut en effet être considérée comme simple car elle est le premier, il n’y a rien de plus simple; nous avons le Bien et l’Un qui...

2 pages - 1,80 €

Le vocabulaire au bac ?

||Déterminisme : Etre conditionné à agir de telle façon plutôt que telle autre, il existe un déterminisme tant linguistique que religieux etc.   Tragédie : C'est un genre littéraire dans lequel  domine la fatalité (mort) : Antigone   Comédie : C'est un genre Littéraire divertissant (rire) : Le malade Imaginaire          Drame : C'est un genre littéraire qui n'est pas dominé par la fatalité   Fatalité : c'est un fait...

1 page - 1,80 €

Les figures de rhétorique au bac de français ?

||Comparaison :  figure de style dans laquelle nous avons un comparé, un comparant et un comparatif : il est sage comme une image ou encore il est fort et rusé comme Ulysse   Métaphore : image et comparaison sans comparatif : il a la force d'un lion, il a la ruse d'Ulysse    Métaphore filée :  la métaphore filée est une suite de métaphores  sur...

1 page - 1,80 €

Les trois caractéristiques de la perception - Merleau-Ponty ?

||Nous allons étudier les trois caractéristiques de la perception chez Merleau Ponty. Dans un premier temps, nous mettrons en avant la zone d'ombre existante dans le fait de percevoir, une sorte de non coïncidence. En second lieu, nous montrerons que dans la perception, la présence n'est jamais présente à soi enfin, dans une dernière partie, nous verrons la...

1 page - 1,80 €

"Le théâtre est un mensonge qui dit toujours la vérité" - Jean Cocteau. ?

||Cocteau a dit « un mensonge qui dit toujours la vérité », voilà comment l'art théâtrale pourrait se définir. Le mensonge est le reflet de la vérité. Mais l'existence de la réalité dépends du mensonge car le réel n'existerait pas sans le faux. Un mensonge qui dit toujours la vérité pourrait être le reflet...

3 pages - 1,80 €

Récrivez la scène décrite par Marivaux sous la forme d'un récit évoquant l'accident arrivé à Marianne. Ce récit sera fait par un narrateur qui a été témoin de la scène qui s'est déroulée. Il devra comprendre au moins une description et un dialogue. (Mari

 « J'étais si rêveuse, que je n'entendis pas le bruit d'un carrosse qui venait derrière moi, et qui allait me renverser, et dont le cocher s'enrouait à me crier : Gare ! Son dernier cri me tira de ma rêverie ; mais le danger où je me vis m'étourdit si fort que je tombai en voulant...

2 pages - 1,80 €

Y a-t-il un fossé entre moi et autrui ?

||• Le doute méthodique qui mène Descartes à remettre en cause l'existence même du monde extérieur permet de bien comprendre la distance qui me sépare d'autrui. Qu'est-ce qui me prouve, en effet, que je ne suis pas le seul être doué d'une véritable subjectivité, et que les autres ne sont pas tous des automates, ou même des rêves? •...

2 pages - 1,80 €

L'homme appartient-il au règne naturel ?

||              • En définissant l'homme comme un «animal rationnel», Aristote à la fois pose le propre de l'homme et inscrit celui-ci dans l'ordre nature/ au même titre que les autres êtres. Pour Aristote, la nature, c'est le monde dans son ensemble, et à ce titre tout ce qui est produit par l'homme (c'est-à-dire la...

4 pages - 1,80 €

L'homme est-il radicalement distinct des autres êtres ?

||               • Contrairement à Aristote, Descartes (dans la lignée du christianisme) n'attribue pas une âme à tous les êtres, mais seulement à l'homme. Pour Descartes, les animaux ne sont pas autre chose que des automates, seulement plus sophistiqués. C'est la théorie des «animaux-machines». La cinquième partie du "Discours de la Méthode" ...

4 pages - 1,80 €

Le beau n'a-t-il de valeur que pour l'homme ?

||« Le beau n'a de valeur que pour l'homme » semble une phrase banale. Cependant, Kant entend montrer que la beauté produit en nous un type de plaisir spécifique, le seul plaisir désintéressé et libre que l'on rencontre en l'être humain. S'il n'y a de beauté que pour l'homme, c'est que celui-ci n'est pas seulement un être rationnel, c'est-à-dire...

7 pages - 1,80 €

La raison permet-elle à l'homme de distinguer le vrai du faux avec certitude ?

||• Afin de découvrir s'il existe au moins une vérité indubitable, Descartes a considéré comme faux l'ensemble de ses opinions, allant jusqu'à mettre en doute l'existence même du monde. Ce doute radical, plus «extravagant» encore que toutes les suppositions sceptiques, rencontre un point d'achoppement: c'est l'existence de celui qui doute. D'où la fameuse phrase de Descartes, je...

4 pages - 1,80 €

<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255 256 257 258 259 260 261 262 263 264 265 266 267 268 269 270 271 272 273 274 275 276 277 278 279 280 281 282 283 284 285 286 287 288 289 290 291 292 293 294 >>

» Consulter également les résultats sur Devoir-de-philosophie.com